Bienvenue sur Catharsis

#1Votez
#2Votez
#3Votez
Sondage d'Opinion : L'équilibre est-il menacé ?25 Août 2000 Après quelques rassemblements pacifiques suite aux attentats, le Breakfast Chronicles lance un sondage pour recueillir les avis de quelques citoyens sur la fragile cohésion entre moldus et sorciers... LIRE PLUS
Dérapage dans les préparatifs d'un cirque2-4 Septembre 2000 Un terrible accident est arrivé au sein du cirque The Wicked Bazaar, et un événement inattendu par la communauté magique et lourd de conséquences survient... LIRE PLUS
Épidémie de Dragoncelle6 Septembre 2000 L'épidémie de Dragoncelle continue son chemin allant jusqu'à mettre certains lieux en quarantaine magique. On recherche toujours un traitement à l'Hôpital de Sainte Mangouste... LIRE PLUS

 Pensées Matinales [Libre]
AuteurMessage
InvitéInvité
MessageSujet: Pensées Matinales [Libre]   Jeu 22 Déc - 12:29

Padraïc rentrait dans la grande salle pour prendre son petit déjeuner. Une heure plus tôt, il s'était réveillé de bonne humeur mais encore un peu frigorifié. Il espérait qu'il n'aurait pas cours de botanique aujourd'hui et ne devrait pas traverser les cours de l'école par un matin d'hiver de janvier. Seulement voilà, le poufsouffle n'en savait rien. Il n'avait pas pris le temps de regarder son planning sûrement au fond de son sac à dos.

Il entrait donc dans l'immense pièce pour se caler l'estomac qui gargouillait discrètement. Il voulait une bonne boisson chaude pour se revigorer et se réchauffer mais entretemps, ses pensées étaient parties sur les serpentard. Il se demandait même si leur salle commune n'était pas plus froide que celle des poufsouffle. Il savait que la salle des vert et argent était située dans les sous-sols et qu'il n'y faisait jamais de canicule là-bas. C'est pourquoi il frissonna un peu tout en s'asseyant à la table en bois de sa maison.

Il se servit un sachet de chocolat en poudre sur lequel il versa du lait bien chaut d'un pichet en céramique. Les elfes de maison faisaient du bon travail pensa Padraïc. Il n'eut pas le loisir de penser à ça plus longtemps qu'une autre pensée vint à lui.

Horreur ou rire ? Il ne savait pas comment interpréter ça. Et bien sûr il était hors de question de demander à un de ces serpentard. Bien que cela les concernait en premier lieu. Padraïc se demandait si le lac ne coulait pas comme lors d'un pluie dans le parc. Il imaginait le plafond de la salle commune des sous sol comme une immense averse ou une grosse douche coulant goute à goute. Leur salle était pourtant bien située sous le lac. Padraïc savait cela bien qu'il n'ait jamais mis les pieds là-bas. Mais tous les élèves savaient où se trouvaient à peu près les maisons dans Poudlard. Enfin c'est ce que Pradaïc croyait.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Pensées Matinales [Libre]   Ven 30 Déc - 10:30

Tout est possible quand on a du cran
Ce matin-là, Jaya éprouvait la plus grande peine pour se sortir hors du lit. La chaleur que lui procurait ses couvertures, mais aussi le poêle qui se trouvait au milieu de la pièce la rendait heureuse et pour rien au monde elle ne semblait vouloir se débarrasser de cette chaleur. Cette chaleur lui rappelait le Maroc, où, même, en hiver, les températures n’étaient pas aussi froides qu’en Angleterre.

Lentement, mais sûrement, elle se faufila hors de son lit et prit son temps pour s’habiller. Son cours d’Astronomie devait commencer un peu plus tard, et elle voulait absolument encore passer par la grande salle pour pouvoir prendre son petit déjeuner. Elle salivait déjà devant le bol de chocolat chaud qu’elle s’apprêtais à prendre. C’était sans doute l’un des meilleurs chocolats qu’elle avait pu boire de toute sa vie. Elle se demandait aussi qui pouvait bien préparer toutes ces bonnes choses. D’autant plus qu’il y avait toujours énormément de nourriture qui semblait demander beaucoup de temps de préparation.

Elle ne pût pas poursuivre sa réflexion car, déjà, elle entendit son estomac gargouiller. Il fallait croire que le concours de nourriture qu’elle avait fait deux jours plus tôt, n’avait pas servi à grand choses. Elle sourit vaguement à ce souvenir. Ce qui avait tout d’abord commencé comme un concours de nourriture, avait rapidement dégénéré en bataille de nourriture. Ils s’étaient promis qu’ils en referaient d’autres.

Elle enfila rapidement ses chaussures et dévala les escaliers pour se rendre dans la grande salle. La table des serpentards semblait déjà bien remplie. Un peu plus loin, à la table des Pouffsoufle, il y avait un garçon qui prenait seul, son petit déjeuner. Elle hésita un moment avant de le rejoindre et de s’assoir en face de lui. Une fois que le jeune homme avait fini de se servir en lait, la jeune Gryffondor prit la carafe et, en salivant déjà rien qu’en sentant l’odeur de chocolat, se versa un grand bol de lait chocolaté. Après avoir pu une grande gorgée de chocolat chaud, dont la chaleur se répandit dans tout son corps, elle reposa son bol et regarda le jeune homme avec insistance.


- Salut, ça va ? Ça te dérange pas que je vienne manger avec toi ? J’avais pas envie de manger toute seule, alors quand j’ai vu qu’il y avait personne avec toi, je me suis dit que ça pourrait être sympa. Ça te dérange pas hein ?

La jeune lionne devait sûrement avoir une moustache de chocolat autour de la bouche après la grande gorgée de chocolat qu’elle venait de prendre, mais elle n’en avait rien à faire. Elle était bien placée pour savoir que le ridicule ne tuait pas.
Sans attendre la réponse du jeune Poufsouffle, elle ramena ses jambes sur le banc pour pouvoir récupérer des œufs brouillés et quelques toasts avec de la confiture situé un peu plus loin et de les ramener dans son assiette. Elle commença à manger avec appétit et sentant le regard du jeune homme sur elle, elle ralenti la cadence avant de le regarder avec un air innocent.


- Ça te dérange pas hein, dis ? redemanda la jeune fille. En fait je m’appelle Jaya Elmandjra, je suis chez les Gryffondors. Tu crois qu’on a le droit de s’assoir comme ça, à la table des autres maisons comme ça ? Tu crois que la directrice Fawley verra un inconvéniant ? Ou même McGonagall ? J’ai pas envie de me faire gronder parce que je me suis pas assise à ma place ! Au fait, tu t'appelles comment? continua elle avec une moue

Son accent marocain revenait de temps en temps à la charge, laissant douter quelles étaient ses origines. Elle était fière d’être marocaine. Elle aimait se dire qu’elle apportait un peu de diversité dans cette école qui connaissait un grand nombre d’anglais.
© Nalex
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Pensées Matinales [Libre]   Dim 8 Jan - 11:42

Alors que Padraïc venait juste de boire une gorgée de son chocolat chaud, une très jeune fille vint s'assoir à la table de Padraïc. Table des poufsouffles sauf que la jeune fille n'était pas de la maison de l'adolescent. Il lui sourit lorsqu'il releva la tête de son bol.

"Non ça ne me dérange pas. La table est à tout le monde."

Enfin le garçon aurait bien dit qu'il ne voulait pas de certaines personnes qu'il ne portait pas dans son cœur mais la jeune fille de gryffondor d'après l'écusson que pouvait voir Padraïc sur la robe de sorcier de sa camarade se présenta.

"Oh..."

Il fit une pause avant d'aajouter :

"Elmandjra... Tu dois alors connaître ma grande sœur Andrea qui est aussi à Poufsouffle. Sa meilleure amie est une fille de 15 ans et son nom de famille est aussi Elmandjra. Et je te le redis encore une fois. Ca ne me dérange pas et je ne pense pas que ça dérange la directrice tant qu'on se tient bien et qu'on ne fait pas l'imbécile à faire perdre des points à sa maison. Moi c'est Padraïc Doyle."

Il avala un morceau de pain avec du beurre puis s'essuya les quelques miettes qui se trouvaient au coin de ses lèvres. Ensuite il finit de boire son bol de chocolat tout en repensant à la salle des serpentards. Il ne savait même pas pourquoi et finit même par se perdre dans ses pensées au point d'oublier la présence de Jaya.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Pensées Matinales [Libre]   Dim 22 Jan - 7:57



❝ Pensées matinales ❞


Padraic & Jaya & Libre
Tout est possible quand on a du cran
Jaya sourit lorsque le jeune homme qui s’était présenté en tant que Padraic lui avait dit qu’elle était la bienvenue à la table des Poufsouffles.

- Oui je connais un peu Andrea. Anisha me parle souvent d’elle, mais je ne l’ai pas encore beaucoup vue.


Jaya continua de manger avec appétit alors que Padraic semblait être perdu dans ses pensées.

- Eh, Padraic ! Ça va ? Tu m’a l’air un peu perdu ? Tu peux me passer la tarte à la citrouille s’il te plait ? J’arrive pas à l’atteindre.

Pendant que le jeune Poufsouffle lui passa le plat avec la tarte, elle en pris deux parts et les mangea avec appétit avant de prendre une grande gorgée de jus d’orange.

- Ça te plait ici à Poudlard ? Pourquoi tu es tout seul ici ? Tu n’as pas d’amis ?

Peut-être qu’elle poussait le bouchon un peu trop loin en lui demandant si il n’avait pas d’ami. Mais elle avait envie de savoir. Et quand elle avait envie de savoir, elle demandait… Même si ça ne plaisait pas forcément…
©BESIDETHECROCODILE
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Pensées Matinales [Libre]   Mar 7 Fév - 16:28

Jaya entamait la conversation et cela plaisait beaucoup au poufsouffle. Lui qui d'habitude était le plus souvent seul avait pour une fois de la compagnie. Et en plus c'était une fille. Ca arrivait rarement que quelqu'un daigne déjeuner avec lui et il sourit donc de gratitude à sa camarade gryffondor.

"Oui ça va. Non ne t'inquiètes pas. Je répfléchissais juste sur comment pouvait être la salle commune de serpentard. Elle doit être cool car il paraît qu'on peut y voir le fond du lac. Enfin... Je dis ça mais ce ne sont que des rumeurs que j'ai entendu dans l'école."

Jaya continuait de parler sans arrêt.

"Bien sûr que ça me plaît. Au moins ici je ne me sens pas différent des autres comme quand je suis chez moi à Nottingham. On est tous sorcier ici et les gens ne nous jugent pas..."

Enfin Padraïc aurait bien voulut ajouter "enfin pas tous..." mais se tut et répondit du mieux qu'il put à Jaya. Sa dernière question gênait un peu trop le garçon mais il ne le fit pas remarquer.

"Bah je ne sais pas. C'est aux autres qu'il faut demander pourquoi ils ne viennent jamais me voir. Si j'ai un super ami. On partage le même dortoir. Il s'appelle Dorian Gates et est aussi en 4ème année mais là il n'est pas avec moi. Merci d'être venue. T'es un ange Jaya."


Enfin dire qu'elle était un ange était plus une expression moldue pour dire qu'il appréciait la compagnie de la première année parce qu'en faite le quatrième année ignorait trop le caractère de la jeune fille pour savoir si elle était vraiment sage comme une image ou une diablotine en culotte courte à faire les pire bêtises comme seuls les gryffondor ont le secret.

PS : Dorian Gates est un PNJ.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Pensées Matinales [Libre]   Mer 8 Fév - 9:14



❝ Pensées matinales ❞


Padraic & Jaya & Libre
Tout est possible quand on a du cran
Si seulement il savait. Jaya n’était pas tout le temps un ange. Lorsqu’elle était à la maison, elle réussissait toujours à faire tourner en bourrique les nounous qui la gardaient. Pourtant, elle n’était pas tout le temps comme ça. Il lui arrivait aussi de rester tranquille, de n’avoir envie de voir personne. Pourtant, cet aspect de sa personnalité, peu de gens la connaissaient. Ils ne connaissaient que la petite fille, bouillante d’énergie dès le matin et ne tenant absolument pas en place. Une vraie pile…

Les jours ou elle se repliait sur elle-même était généralement les jours où elle n’avait pas trop le moral. Les jours où elle était déçue. Comme cette fois-là ou ces parents lui avait promis d’être là pour son spectacle de fin d’année à la fin de l’école primaire. Ses parents avaient été appelés pour une urgence et n’avaient pas pu venir. Seule sa sœur était venue. Sa sœur. Son roc.

Elle ne pû, pourtant pas s’empêcher de sourire lorsque Padraic lui avait dit qu’elle était un ange. Ce genre de compliment faisait toujours plaisir. Certes, ils ne se connaissaient pas encore particulièrement bien. La sœur de Padraic avait sûrement un peu dû lui raconter comment elle était. Après tout, Anisha et Andrea étaient très proches et Anisha avait sûrement dû lui raconter quelques histoires à son propos.

Lorsqu’elle lui avait demandé s’il avait des amis, le jeune Poufouffle avait semblé mal à l’aise. Il se tortilla un peu sur son banc. Mais cela n’empêcha pas Jaya de le fixer droit dans les yeux, en attendant sa réponse. Il lui expliqua alors qu’elle devrait demander aux autres pourquoi ils ne voulaient pas discuter avec lui. Il n’y avait que Dorian Gates, un autre étudiant de quatrième année a bien vouloir lui parler.

- Mais pourquoi ? Je ne comprends pas. Et puis pourquoi toi tu vas pas vers les autres pour discuter avec eux ? Ils ne mangent pas tu sais ?


Jaya se resservit en chocolat chaud et bu une grande gorgée avant de continuer sur sa lancée.

- Peut-être qu’ils pensent que tu es bizarre parce que tu restes toujours tout seul et que tu as souvent l’air dans la lune. Mais si tu allais vers les autres et discuter avec eux, peut-être qu’ils verront que tu manges pas ? Hein ? Tu crois que c’est ça ?

Jaya partait du principe que si quelqu’un voulait interagir avec quelqu’un d’autre, il suffisait d’y ailler. Elle ne connaissait pas le concept de timidité. Pour elle, soit on y allait, soit on y allait pas. Tout dépendait de la motivation de la personne.
©BESIDETHECROCODILE

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Pensées Matinales [Libre]   Jeu 9 Fév - 5:52

Pendant que Jaya parlait, Padraïc se mis à réfléchir aux paroles de la gryffondor. C'était vrai qu'il n'en savait rien. Rien du pourquoi personne ne venait lui parler. Pourtant au bout de quatre ans passés dans cette école le garçon aurait du réussir à se faire des amis surtout qu'il n'était pas timide. Juste qu'il ne prenait jamais le temps d'aller vers les autres juste pour discuter. Bien souvent il trouvait les gens sans grande intelligence lui qui détestait la bêtise humaine. Mais allait-il l'avouer à Jaya ? Ca non jamais de la vie. Il craignait trop qu'elle se moque de lui enfin si elle comprenait le sens des paroles du poufsouffle.

"Je sais bien qu'il ne me mangeront pas. Et puis je peux aller vers les autres quand je veux. Tu sais que je ne suis pas timide ? Ben non comment le saurais-tu ? On discute ensemble pour la première fois depuis ta répartition à Poudlard."

En tout cas Padraïc avait réussi à répondre à la jeune fille à côté de lui sans lui mentir. Il n'avait pourtant pas donné la raison exacte de son manque d'amis. Surtout qu'il voulait des amis sincère et sur qui compter en cas de besoin. Là il n'avait trouvé qu'une excuse à moitié vraie dans ce qu'il venait de dire. Il ajouta quand même :

"Pourtant ça doit être cool d'avoir une bande d'amis sincères et fiables..."
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Pensées Matinales [Libre]   Ven 10 Fév - 8:28



❝ Pensées matinales ❞


Padraic & Jaya & Libre
Tout est possible quand on a du cran
Sans doute l’avais-elle offensé lorsqu’elle lui avait dit que les autres élèves ne mangeaient pas. D’un côté, il avait raison de dire que c’était la première conversation qu’ils avaient tous les deux et qu’elle ne le connaissait pas vraiment. Mais elle ne pû s’empêcher de se sentir vexée lorsqu’il lui avait répondu. Elle lui lança un regard boudeur avant de reprendre une gorgée de son chocolat chaud.

Sentant un rot monter, elle s’arrêta un moment, le regard dans le vide et fit sortir un petit rot. La jeune fille voulu rigoler, mais avait décidé de s’abstenir. Sans doute que Padraic n’allait pas trouver ça rigolo. Elle n’avait jamais vraiment compris pourquoi les anglais refusaient de roter après un repas. Elle qui y était habituée avait du mal à s’adapter à cette nouvelle culture tellement différente du Maroc.


- Tant mieux si tu sais que les autres ne mangent pas, répondit Jaya, reportant son attention sur Padraic. T’es vexé maintenant ?

Pourtant, dans les paroles du jeune homme, elle sentait qu’il ne lui avait pas tout dit. Il lui cachait une partie de la raison pour laquelle il n’allait pas vers les autres. Une chose l’interpella pourtant. Il lui avait avoué qu’il trouvait le fait d’avoir des amis sincères et fiables cool. N’avait-il pas d’amis, des vrais, sur qui il pouvait compter ?


- Pourquoi tu dis ça ? Tes amis ne sont pas sincères et fiables ?


Jaya se mit à réfléchir à ses ami(e)s. Quelques semaines après sa rentrée à Poudlard, elle avait rencontré Joon qui s’était montré d’emblée très protectif. Certes, elle avait déjà une grande sœur qui accomplissait ce rôle avec brio, mais le fait qu’un membre extérieur à sa famille veuille bien la pendre sous son aile. Puis, elle repensa à Willow qui l’avait aidée à échapper d’une punition certaine lorsqu’elle s’était retrouvée dans une situation embarrassante. Surtout qu’elle l’avait aidé sans qu’elle ne la connaisse…

- Oui c’est cool d’avoir des amis sur qui on peut compter. Ça aide toujours…
©BESIDETHECROCODILE

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Pensées Matinales [Libre]   Mer 8 Mar - 7:19

Jaya énervait trop Padraïc avec toutes ses questions. Questions dont le poufsouffle n'avait pas toujours la réponse exacte. Il dit juste :

"Non je ne suis pas vexé. Et puis en quoi ça te regarde comment sont mes amis ? Tu ferais mieux de manger et de te dépêcher d'aller en cours si tu ne veux pas être en retard."

Le quatrième année regarda autours de lui pour voir s'il voyait son meilleur ami mais il n'était pas là. Dommage parce que Dorian Gates aurait pu confirmer que les amis de Padraïc étaient fiables et sincère. Il se leva et dit "au revoir" à Jaya par pure politesse. Il commençait à la trouver lourde à supporter alors qu'au départ il l'avait trouvé gentille.

Il espérait ne plus jamais devoir partager un moment aussi proche avec elle. Il sentait bien que Jaya et lui ne serait jamais amis; Le poufsouffle ne le voulait surtout pas. Il n'avait aucune affinité avec cette boule d'énergie trop curieuse. Il préférait de loin traîner avec Moon, un de ses meilleurs amis à l'école. Au moins ils étaient du même caractère, Moon et lui-même. Alors qu'avec Jaya il s'était senti questionné. Il se disait que Jaya le traitait comme un moins que rien et quelqu'un qui n'arrive même pas à avoir d'amis. Avec elle il se sentait rabaissé et il l'a trouvait trop gamine. lui qui avait déjà 14 ans.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Pensées Matinales [Libre]   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Rp - Poudlard-
Sauter vers: