Bienvenue sur Catharsis

#1Votez
#2Votez
#3Votez
Les Élections Présidentielles Américaines05-08 Novembre 2000 Retour de notre envoyé spécial sur les élections américaines, touchées à leur tour par des questionnements sur la mixité... LIRE PLUS
Les questions autour de l’égalité entre sorciers et moldus continuent de faire débat15 novembre 2000 Une nouvelle cellule de travail est créée par le gouvernement mixte britannique afin de trouver des solutions aux problèmes d'égalités entre sorciers et non sorciers... LIRE PLUS
INTERVIEW : Le gène sorcier vu par la science21 novembre 2000 Explications sur les différences entre sorciers et non-sorciers ; des tracts du groupuscules Magic is Might renforce la sécurité à l'UPA... LIRE PLUS

 Petit oiseau, dîner et confidences [PV] feat Aewen
AuteurMessage
Aillas FlintSorcieravatarSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1206-presentation-d-aillas-flint
MessageSujet: Petit oiseau, dîner et confidences [PV] feat Aewen   Dim 15 Avr - 11:57

Le 5 décembre 2000,

Aillas avait retiré le sort empêchant quiconque que lui même de transplaner dans son appartement. Dans quelques minutes, son subalterne allait arriver, il en profita pour dupliquer le plan qu'il avait obtenu lors d'une soirée rocambolesque et cacher l'original dans son coffre magique.

A l'heure dite, un plop se fit entendre et Jasper fit son apparition. D'un pas nonchalant, l'ancien serpentard s'approcha de lui pour lui serrer la main et lui dire :

- Tu es à l'heure, c'est une qualité que j'apprécie. Si je t'ai fait venir ici, c'est que j'ai un travail à te confier. Mais avant d'entrer dans le vif du sujet, que puis-je te proposer pour te désaltérer ?

Le blondinet était mal à l'aise et avait beaucoup de mal à le cacher. Il n'avait pas le choix que d'être ici.  En échange d'avoir remboursé ses dettes, il était condamné à lui rendre des services. Il répondit d'un ton peu assuré :

- Un verre de whisky pur feu serait le bienvenu.

Le chargé de communication l'invita à s'installer sur l'une des chaises devant son bureau et lui servit le breuvage demandé avant d'aller s'installer face à lui et de lui tendre son verre. Il reprit la parole d'un ton autoritaire :

- J'ai besoin de tes compétences en détection de sorts et de pièges magiques. Il déroula le plan devant lui et lui montra la zone qu'il voulait qu'il inspecte sur l'île.

- Tu dois m'indiquer précisément où et quels sorts ont été jetés ainsi que les dangers cachés. J'attends de toi également que tu réfléchisses aux moyens de les rendre inoffensifs. Je peux compter sur toi, j'espère. N'oublie pas que j'ai toujours ta reconnaissance de dettes et que je peux entraîner la chute de ta famille. Son regard sombre ne le quittait pas et le jaugeait. Le jeune homme restait silencieux, seules des gouttes de sueur sur ses tempes trahissaient sa peur d'être à sa merci.

Glacial, il s'exclama : - Trahis-moi et ce sera la dernière chose que tu feras. Et tu ne seras pas le seul à en subir les conséquences. Suis-je bien clair ?

Son interlocuteur pensa à ses parents et à ses sœurs et il n'eut d'autre choix que d'accepter. Il dit d'une voix faussement assurée : - Je vous le promets.

Le chargé de communication roula le plan pour lui donner et ajouter : - Ta loyauté sera grandement récompensée. Tu peux disposer, j'attends  du monde.

Jasper n'avait pas touché à son verre et il se leva après avoir rangé le plan dans la poche de sa cape. Il transplana sans rien ajouter, soulagé que leur entrevue soit terminée.

D'un petit geste de sa baguette, l'ancien diplomate remit le sort empêchant les autres sorciers de transplaner. Puis, il fit disparaître toutes traces de la venue de son petit oiseau. Il regarda l'heure sur sa montre à gousset et sa cousine ne devrait plus tarder.

Tout était prêt pour la recevoir, une cheffe sorcière renommée avait préparé leur dîner. Il rangea quelques dossiers en l'attendant. Depuis son installation à Atlantis, il n'avait pas eu encore l'occasion de la voir. Trop de mois avaient passé depuis la dernière fois où ils s'étaient vus. Elle lui avait manqué et il voulait tout savoir sur sa nouvelle vie d'étudiante.

La sonnette retentit et un sourire aux lèvres, il alla ouvrir et lui fit signe d'entrer.

- Bonjour, ma très chère Aewen, comment vas-tu ?

Puis il l'a pris dans ses bras dans une étreinte toute fraternelle et souffla :

- Comme tu m'as manqué ! Il est si bon de revoir ton minois.

Puis, il mit fin à cette accolade et lui proposa :

- Veux-tu que je te fasse visiter ?

_________________
Linaewen FeuerbachÉtudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
MessageSujet: Re: Petit oiseau, dîner et confidences [PV] feat Aewen   Lun 16 Avr - 17:52

- Tu veux faire quoi ?

Mal à l’aise, Jérémie se dandina d’un pied à l’autre sans oser confronter le regard qui était posé sur lui. Il était venu plein d’entrain voir la femme – non, disons la demoiselle sinon elle allait mal le prendre – pour lui faire une proposition plein de fougue due à la jeunesse. Adolescent entrant à peine dans l’âge adulte,  Might is Magic lui semblait le parti à rejoindre plus que tout au monde, et idéaliste, le garçon était même partant à faire un discours flamboyant dans le centre-ville. Autant il croyait être sûr de lui avec en main une bonne idée, autant le regard de Linaewen avait valu tous les discours du monde.

- Tu veux peut-être inviter Gloriam ou les Aurors à la fête ? Je suis sûre qu’ils voudront participer.

Son ton était calme, mais il voulait aussi tout dire. C’était hors de question, et elle le fit clairement savoir au jeune homme. Si encore, il avait été intelligent comme James, elle aurait pu l’écouter avec plus de patience, mais tout le monde n’était pas né avec le même état d’esprit. Elle reprit la parole tandis qu’elle jetait un œil à l’horloge qui était sur le mur.

- Si tu veux être recruteur, on te formera et tu pourras rejoindre des gens à notre cause, mais pas plus pour le moment. Ne fais pas des actions stupides, qui pourraient te mettre en danger toi ou le groupe, ou je te ferai regretter d’être né. C’est clair ?

Sa voix ne souffrait d'aucune réplique. Beaucoup moins à son aise, désormais, le garçon se contenta d’hocher la tête, et satisfaite, elle le congédia d’un mouvement du bras.

- Bien, tu peux disposer maintenant. J’ai à faire.

Une rencontre qu’elle ne comptait pas rater, et si tôt que le jeune étudiant eut transplané, Linaewen rétablit le sort qui empêchait d’autres sorciers de venir dans sa maison. Elle ne tarda ensuite pas à empoigner son manteau et à s’engouffrer dans les rues de l’enclave résidentielle.

L’hiver pointait de plus en plus le bout de son nez à Atlantis , mais il était pourtant presque éclipsé par le soleil majestueux qui trônait en ce temps de midi. Tout en marchant vers le lieu de résidence de son cousin, Aewen appréciait les rayons qui réchauffaient l’air ambiant ; pas bien fort, évidemment, mais c’était mieux qu’un temps tout gris ou même un temps pluvieux.

L’étudiante avait appris avec plaisir l’installation d’Aillas quelques mois plus tôt. Alors qu’elle avait quitté la Namibie en avril, pour prendre sa vie en main, son cousin avait pris plus de temps avant de faire le pas et de venir au sein de Manadh. Et cela se comprenait. Il ne pouvait pas disparaître comme bon lui chantait en un coup de baguette magique : si sa famille comme la sienne étaient riches, cela ne leur empêchait pas d’avoir des responsabilités tous les deux. Maintenant, elle prenait plaisir à marcher dans le quartier où résidait son parent, et les Tours d’Or blanc valaient bien leurs prénoms. Maisons immaculées, elles se dressaient telles un emblème de la Ville Haute et elle ne pouvait que saluer les créateurs de ce quartier. Ca leur changeait fort de la Namibie, quand elle y réfléchissait, mais beaucoup de choses avaient changé, depuis l’année passée. Pour ce qui la concernait, elle s’était installée à son compte, bien sûr, mais plus encore elle avait rejoint Might is Magic.

Et il valait mieux qu’Aillas ne l’apprenne pas. Cela risquait d’être un point très tendu si son cousin venait à en avoir vent, et autant que possible, Linaewen préférait qu’il n’en sache rien. Ils étaient tous les deux têtus, après tout, et ça risquait d’être orageux si chacun défendait ses opinions. Et puis, il y avait de fortes chances qu’il n’approuve pas les actions du groupuscule.

C’était ironique : elle était recruteuse, et le dernier membre qu’elle aurait sans doute du mal à convaincre, c’était son cousin.

Mais elle n’était pas ici pour défendre quoi que ce soit, elle était ici pour un dîner. Et Linaewen était curieuse de savoir son ressenti sur Atlantis, sur l’UPA, sur son nouveau rôle, même. Quoique tout n’était pas rose dans Manadh, principalement à cause de quelques nuisibles selon elle, il n’en restait pas moins qu’on faisait des rencontres intéressantes, et qu’il aurait peut-être quelques anecdotes à lui raconter.

La demeure d’Aillas finit par se présenter devant elle, et l’ancienne Serpentard alla sonner comme il se devait à la porte de la maison. Maintenant qu’elle y pensait, c’était la première fois qu’elle allait découvrir sa nouvelle propriété, voire même les Tours d’Or blancs en tant que tel. Elle se demandait comment il avait aménagé le tout et quelle vue on pouvait avoir de cet emplacement. L’enclave résidentielle sorcière avait beau être superbe, chaque quartier avait été conçu pour exploiter au mieux les richesses d’Atlantis, et elle n’avait pas encore eu le loisir de visiter vraiment cette partie de l’île.

Quoi qu’il en soit, sa curiosité allait bientôt être satisfaite, et un sourire germa sur le visage de Linaewen lorsque son cousin ouvrit la porte. Il était exactement comme elle l’avait quitté quelques mois plus tôt, et elle entra sur son invitation avant de rendre son étreinte à celui qu’elle considérait comme un frère.

- Je vais très bien, merci. Faisant un pas en arrière, une étincelle malicieuse apparut dans son regard alors qu’elle le regardait lui aussi. Et tu ne m’as pas trop l’air mal non plus ! Comment vas-tu toi aussi ?

Un sourire chaleureux sur les lèvres tandis qu’Aillas lui disait qu’elle lui avait manqué, elle acquiesça à sa proposition de visiter. C’était une très bonne idée, et elle ne demandait que ça.

- Je suis curieuse de découvrir ton nouveau chez toi. Tu ne regrettes pas la Namibie, maintenant que tu t’es installé à Atlantis ?

Elle attendit sa réponse et son regard se tourna brièvement vers une partie de la maison. Une bonne odeur s’échappait dans les environs, et Linaewen ramena son visage vers son cousin, avec une légère moue qui ne le tromperait pas.

- Tu devras peut-être m’épargner les cuisines, où je risque de vouloir déjà découvrir les plats, tellement ça sent bon. Mais je vais être une bonne hôte et te laisser choisir par où on va commencer. Elle esquissa un sourire, attendant par où son cousin allait l’emmener.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit oiseau, un petit poisson, ... (Libre)
» Un petit oiseau en cage [Emily]
» Petit oiseau si tu n'as pas d'ailes, tu ne peux pas voler [Michiki]
» Petit oiseau si tu n'as pas d'ailes, bah tu peux pas voler ♪ PEGGY
» Clos | Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa... A la volette. A pris sa volée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Atlantis & Manadh :: La Ville Haute :: Les tours d'or blanc-
Sauter vers:  
Désactiver les particules