Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Constellations ON/OFF
Catharsis
A Tale of Muggles and Wizards

Catharsis :: Hors-Jeu - Personnages :: Gestion des personnages et du RP :: Journaux de bord
 

 Ella Kvelgen - Journal de bord

Aller en bas 
AuteurMessage
Ella KvelgenElla Kvelgen
ModoSorcier
ModoSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 485 Points : 1502
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations diverses:
MessageSujet: Ella Kvelgen - Journal de bord   Ella Kvelgen - Journal de bord EmptySam 14 Avr - 10:03

Ella Sigrid Kvelgen
Informations civiles
Nom : Kvelgen
Prénom(s) : Ella, Sigrid
Date de naissance : 15/05/1975
Âge actuel : 26 balais
Métier : Propriétaire & Gérante du Mount Helicon
Alignement politique : Progressiste, technomagiephile
Lieu de résidence : Les tours d'or blanc, Ville-Haute, Atlantis - Colocation avec Charlotte Moore
Informations Magiques
Origines : Anglo-norvégienne
Baguette : Bois de Rouvre, plume de queue d’Oiseau-Tonnerre, 25,04cm, flexible
Patronus : Diable de Tasmanie
Épouvantard : Symbolique et définitif, un fauteuil roulant qui la clouerait au sol pour de bon.
Miroir du Riséd : Applaudie, adulée, récompensée pour sa bravoure et ses actes héroïques pour faire tomber Gloriam et Magic is Might.
Animal de compagnie : Aucun, mais p’t’être que ça lui ferait du bien, qui sait.
Maison : Ancienne Lionne, elle continue à rugir.

Descriptions
Caractère de votre personnage
Altruiste, Accessible, Bornée, Bavarde, Cynique, Caustique, Chaleureuse, Sociable, Enjouée, Extravertie, Maladroite, Franche, Taquine, Drôle, Joyeuse, Envahissante, Déterminée, Curieuse, Rebelle, Ouverte, Sanguine, Loyale

Informations importantes
✗ Passionnée de Quidditch depuis toute gamine.

✗ A été batteuse chez les Gryffondor.

✗ A été batteuse chez les Foudroyeurs de Thundelarra.

✗ Ses domaines de prédilection sont la botanique et la création de potions.

✗ Depuis son séjour en Australie, elle éprouve beaucoup d'attachement pour ce pays.

✗ Ella est handicapée. Suite à un accident violent pendant un match de Quidditch en Australie, sa jambe droite est amputée à partir de la cuisse.

✗ Etant progressiste, Ella est pour la mixité. Elle nourrit une colère aveugle pour Magic is Might et Gloriam.

✗ Elle est secrètement impliquée dans le groupuscule des Salamenders.

✗ La technomagie la fascine. Puis une prothèse biomagique, ce serait quand même la classe.

✗ La peau de son bras gauche est zébrée de cicatrices de brûlures ; résultat de sa première expérience avec l'électromancie.

Goûts
✗ Fan de hardrock et de métal

✗ Fumeuse occasionnelle.

✗ Gourmande – voire gloutonne.

✗ Style vestimentaire qui tourne autour du grunge, punk, décontracté.

✗ Férue de mythologie, en particulier scandinave ; son dieu favori est Thor.

✗ Déteste les oies.


Rêves & Ambitions
✗ Remonter sur un balai.

✗ Retrouver sa jambe.

✗ Agir contre les groupes extrémistes.



warden
It is time. We gotta unit and fight, or die and serve a meal to scavengers.
Ella KvelgenElla Kvelgen
ModoSorcier
ModoSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 485 Points : 1502
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Ella Kvelgen - Journal de bord   Ella Kvelgen - Journal de bord EmptyMar 24 Avr - 17:08

Chronologie


1975 : Naissance d’Ella.

1975 – 1996 : Vie entre le domaine de la Roseraie (Nottingham) et Poudlard, élevée avec sa sœur, son frère et les cousins Rosier.

1986 – 1994 : Scolarité à Poudlard, chez les Gryffondor.

Septembre 1991 : Ella se fait expulser de l'équipe de Quidditch des Gryffondors à cause de son comportement, des heures de cours séchées et de devoirs pas faits.

1994 – 1996 : Apprentie d’un sorcier botaniste, écriture d’une thèse inachevée sur « Les plantes magiques ; leur impact sur la médication et le système immunitaire des Moldus ».

Eté 1996 : Départ en Australie, à Sydney.

1997 : Déménagement de Sydney à Perth, où elle travaille comme gardienne de zoo.

Automne 1998 : Repérée par l’équipe des Foudroyeurs de Thundelarra, devient Batteuse remplaçante.

Eté 2000 : Accident pendant un match contre les Guerriers de Woollongong. Sa jambe droite est amputée à mi-cuisse tant le choc avec un Cognard a été violent.

Octobre 2000 : Retour en Angleterre, à Atlantis. Elle est embauchée comme gardienne de l’Aile Naturelle à l’UPA.

Décembre 2000 : Au début du mois, elle se réconcilie avec Siobhan, son aînée. Elle se découvre aussi une affinité avec l'électromancie.

Nouvel An : Ella manque de se faire défigurer par un inconnu dans la foule. Elle trouve une liste où figurent plusieurs noms d'étudiants et de gens travaillant à l'université, dont le sien et celui de Jonathan Rowle.

Février 2001 : Elle assiste à la venue d'un dragon dans le centre-ville d'Atlantis. En enquêtant avec Charlotte & Tatiana, elle croise la route d'un étrange hybride chat-dragon...

Mars 2001 : Ella apprend progressivement à marcher sans sa canne.

Elle fait également une grosse faute professionnelle ; elle fait visiter les alentours de la pouponnière aux créatures magiques à deux braconniers qui se font passer pour des parents en repérage pour inscrire leur enfant à l'université. Elle ne pense pas à leur demander leur laisser-passer immédiatement, et ils parviennent à s'enfuir. Elle convient alors de maintenir son emploi jusqu'au début de l'été, pour ensuite démissionner, rongée par le remord.

En allant rendre visite à Tatiana, celle-ci lui livre de sombres et lourds secrets ; elle aurait empoisonné Konstantin Raventhrone et serait un soldat de Gloriam. Tout ça est difficile à digérer, mais elle est décidée à aider son amie et à ne pas l'abandonner.

Avril 2001 : Elle va quérir des conseils auprès de Sinéad concernant son don d'électromancie. Elle commence un travail sur elle-même pour maîtriser ce nouveau pouvoir.

Mai 2001 : Ella a 26 ans, wouw, youpi, joie.

A la fin du mois, elle reçoit une étrange lettre estampillée d'une salamandre : elle doit se rendre dans un bar au centre-ville. Ella s'attend à rencontrer un membre des mystérieux Salamenders, mais personne ne se pointe. Un conflit éclate entre un sorcier et un moldu ; les tensions raciales auraient sans doute justifié une bagarre si elle n'était pas intervenue. Dépitée, elle rentre chez elle et une semaine plus tard, reçoit le même genre de lettre lui certifiant qu'elle est acceptée chez les Salamenders et lui indiquant l'adresse du quartier général.

Juin 2001 : En ce début d'été, elle se retrouve prisonnière avec bon nombre de personnes à l'intérieur d'une grotte abritant l'exposition MacLean. Elle manque d'y passer, et se trouve transplanée par erreur avec le sorcier qui les a sauvés en assassinant froidement un gobelin de la sécurité.

Après de longues explications, avec Matt, le meurtrier, elle revient chez elle. Ella raconte son aventure à Charlotte et Tatiana. Il se trouve que la seconde ne répond pas à ses lettres. Inquiète, Ella passe la voir chez elle et la trouve entourée de cartons de déménagement et d'objets en lévitation. Tatiana, la magie... Serait-ce possible ? Pendant de longues semaines, Ella va tenter de convaincre son amie d'aller acheter une baguette pour vraiment voir de quoi elle est capable.

1er Juillet 2001 : Ella démissionne officiellement de son poste de gardienne de l'Aile Naturelle à l'UPA.

Juillet 2001 : Ella donne des cours de magie improvisés à Tatiana, loin des yeux et des oreilles de tous, dans l'appartement prêtée par Adrasteia, aux Salines. Cependant, cette dernière débarque à l'improviste avec sa fille et les surprend, apprenant le secret d'Anya.

[Under construction]

Août 2001 : Au début de ce mois d'été, Ella repère l'ancienne libriairie Hatchard's Books ; les locaux sont en location. Elle se prend d'un projet de monter son café librairie.

Pendant une semaine à la mi-août, elle part en voyage jusqu'au Pérou pour trouver Gabriel Tavares, l'électromancien dont lui avait parlé Sinéad. Il lui apprend des méthodes de méditation et lui conseille des livres pour approfondir ses connaissances et apprendre à maîtriser ce pouvoir.

Début septembre 2001 : Ouverture officielle du Mount Helicon, café-librairie cosy et branché, tenu par Ella. Elle y offre un job étudiant de serveuse à Tatiana pour garder un œil sur elle ; les deux jeunes femmes ont considéré que c'était plus prudent.

Fin octobre 2001 :
L'automne sera un mois douloureux et difficile. Léandre est porté disparu le 28 octobre, tandis que toute la famille se réuni pour entamer des recherches. De son côté, Ella essaye de trouver des pistes chez les Salamenders, mais sans succès.

Ariane est trouvée morte trois jours plus tard, suite à de graves blessures causées par un loup-garou... Le mystère s'épaissit et le deuil commence.

Novembre 2001 : Ariane est enterrée le 6 novembre, avec une veillée ouverte à tous. Ella est mal à l'aise et sait pas trop où se foutre avec tout ça. Ca fait beaucoup d'un coup. Alors, quelques jours plus tard, elle va faire la fête comme jamais à l'Atlantease Club.

Inventaire


»» Baguette dans sa manche gauche

»» Prothèse à la jambe droite

»» Canne, pommeau en argent gravé d'une feuille de lierre (elle ne l'utilise plus depuis fin mars 2001)

»» Cape d'invisibilité (trouvée à l'UPA fin avril 2001)

»» Onguents, probablement des ingrédients séchés dans le fond de ses poches

»» Paquet de cigarettes Marlboro écrasé


warden
It is time. We gotta unit and fight, or die and serve a meal to scavengers.
Ella KvelgenElla Kvelgen
ModoSorcier
ModoSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 485 Points : 1502
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Ella Kvelgen - Journal de bord   Ella Kvelgen - Journal de bord EmptyJeu 6 Sep - 5:01

SUIVI

En cours


Juillet 2001

Down the path feat Tatiana L. Vorokonva & Adrasteia N. Rosier - Début Juillet 2001
»» Après l'achat de sa baguette, vient le temps de l'entraînement pour Tatiana ; Ella et elle travaillent quotidiennement pour que la nouvelle sorcière maîtrise sa magie. C'était sans compter l'arrivée surprise d'Adrasteia, qui découvre ce nouveau don de façon brutale...


Septembre 2001

Binomial encounter feat Jonathan Rowle - Mi-Septembre 2001
»» Suite à l'incident de l'exposition MacLean, Ella cherche des réponses. Et elle a décidé d'embarquer Rowle, ex-Auror rencontré presque un an auparavant dans sa quête. Qui sait, peut-être qu'ils formeront un binôme efficace.


Terminés

Octobre 2000

Roomate is an overrated word feat Charlotte Moore - Octobre 2000
»» Débarquement à Atlantis, et recherche de logement ; elle découvre alors sa nouvelle colocataire, une Moldue un peu barrée, émerveillée et assez bavarde. Ca va, ça pourrait être pire.

Novembre 2000

Filch girl feat Matthew Hamilton - Novembre 2000
»» Fraîchement embauchée à l'UPA, Ella fait une ronde et rencontre cet étudiant atteint d'une maladie pas cool. Dur dur d'être professionnelle et imposante quand on a si peu d'écart avec les étudiants.

Loudmouths united feat Grace Hamilton (libre) - Novembre 2000
»» En passant à l'administratif, Ella vire berserk et arrache toutes les affiches que les membres du Magic is Might ont épinglé sur le panneau d'affichage. En compagnie d'une étudiante, proche de ses idéaux et pas désagréable à regarder, elle fera une découverte étrange ; un tract rougeoyant, estampillé "JUSTICE".

Our insecurities are our disabilities feat Milo Pierce - Mi-Novembre 2000
»» Des retrouvailles chouettes et nécessaires avec son pote d'enfance, plein de bon conseil pour gérer au mieux son handicap. Amélioration de prothèse, groupes de parole... Mais Ella n'en est pas encore là.


Décembre 2000

Wolf sister, where have you been ? feat Siobhan Kvelgen - Décembre 2000
»» L'heure d'une confrontation parmi d'autre, revoir sa soeur aînée. Les deux Kvelgen parlent à coeur ouvert et écorché, jusqu'à ce qu'une inscription enflammée attire leur attention ; sur un mur dehors, on lit "LIGHTING THE WAY".

Dies Irae feat Vassili A. Sterenko - Décembre 2000
»» La gardienne se trouve face à un intrus... Plutôt relou. Cette rencontre pas banale lui permettra de découvrir un pouvoir qu'elle ne soupçonnait pas : l'électromancie. Résultat : elle gagne un pouvoir et de belles brûlures sur tout le bras gauche.

Say Amen Mariage de Léandre & Adrasteia Rosier - Fin Décembre 2000
»» Le grand jour de son amie et de son -censuré- de cousin est venu. Déterminée à mettre de l'ambiance, Ella jouera la demoiselle d'honneur en restant fidèle à elle-même, n'en déplaise aux autres.

Mini-event - Bienvenue dans le IIIeme Millénaire feat plein de monde - Jour du Nouvel An
»» Ella se motive à aller faire un tour à la fête du Nouvel An célébrée à l'université. Elle est pas déçue du voyage ; encore un énigmatique message en rapport avec une salamandre et du feu. Cerise sur la soirée ; Ella se fait agresser par un homme dans la foule, manquant de se faire défigurer. Elle est sauvée in extremis par un gorille de la sécurité.

Janvier 2001

Shut up and take my... plants ? feat Tatiana L. Voronkova - Fin Janvier 2001
»» Encore un intrus dans les serres ! Sauf que cette fois, c'est ni une inconnue, ni une coïncidence. Tatiana, là pour dérober quelques ingrédients alchimiques, se trouve prise la main dans le sac et les deux jeunes femmes partagent alors plus qu'une simple leçon de morale ; une vérité.

Février 2001

Mini-event - Fire is catching feat plein de monde - Mi-Février 2001
»» Dire qu'elle voulait juste faire les courses avec sa coloc' et voilà qu'un dragon se pointe en plein centre-ville. Heureusement, elle s'en sort indemne, pour une fois.

Follow your instincts feat Charlotte Moore & Tatiana L. Voronkova - Mi-Février 2001
»» Après l'épisode dragon-surprise, Ella se dit que ça pue le soufre, cette histoire. Charlotte et Tatiana se laissent convaincre et sitôt sorties de l'hosto, elles jouent aux détectives en revenant sur les lieux de l'incident. Le trio trouve des bandages ensanglantés, qu'elles font analyser à Ste-Mangouste.

Mars 2001

Venir en repérage feat Merilyn K. Milburn & Rafe W. Everett - Début Mars 2001
»» Pendant une journée de boulot banale, Ella tombe sur deux inconnus, disant être un jeune couple qui visite l'université pour y inscrire leur enfant. En employée modèle, Ella se propose de leur servir de guide... Mais trop bonne, trop conne ; il s'agit de deux braconniers qui ont déjà croisé sa route en Australie. Un vigile tente de les interpeller mais ils parviennent à s'enfuir.

Music is a medicine to all beasts feat Tatiana L. Voronkova - Fin Mars 2001
»» Ella se rend à une répétition de l'orchestre d'Atlantis sur invitation de Tatiana et découvre une autre facette de la jeune femme ; musicienne talentueuse doublée d'une maîtresse des poisons au service de Gloriam. Une longue discussion suit ces révélations - Ella est déterminée à lui venir en aide pour s'extirper des griffes de l'organisation anti-magie.

Avril 2001

Healing isn't always the right answer feat Sinéad King - Début Avril 2001
»» En travaillant aux Serres, Ella contemple une énième fois les brûlures zébrant son bras gauche, celui qui avait canalisé un flux électrique cet hiver. Persuadée que y a quelque chose de bizarre, elle prend son courage à deux mains pour aller parler de ça à Sinéad, sa cousine, qui lui donne le nom d'un électromancien ; Gabriel Tavares.

Juin 2001

Realm of skies feat Sebastian O'Connor - Début Juin 2001
»» C'est l'été, et les entraînements de Quidditch des Phoenix d'Atlantis continuent avec le beau temps. Seb invite Ella à venir regarder un entraînement ; pas si simple que ça pour elle de retourner sur un terrain de Quidditch. L'anniversaire de son accident approche, et les retrouvailles avec son vieux pote lui permettent de décompresser.

Intrigue - Exposition MacLean feat Plein de monde - Début Juin 2001
»» Une exposition dans une grotte, bourrée d'objets anciens, une foule et une menace pesante. Deux heures pour exterminer l'intrus, c'est ce que la voix avait dit. Tant bien que mal, Ella essaye de rester calme et de résoudre l'énigme - sans succès. C'est un inconnu qui les sauvera tous en balançant un Avada sur l'un des gobelins de la sécurité. Et devinez qui a désarmé le vilain méchant ? Cette chère Ella ! Mais elle avait pas prévu qu'il lui saute dessus pour récupérer sa baguette et transplaner... avec elle.

Give it back to me feat Matt Clickerly - Début Juin 2001, suite de l'exposition MacLean
»» Ella se retrouve téléportée par erreur, à l'autre bout de Manadh. Elle demande des explications à "James", essayant de gagner du temps pour pouvoir transplaner et remettre sa baguette aux autorités magiques. Cependant, il la lui reprend de force. Ella transmet toutes les informations aux Salamenders, et répond aux questions des forces de l'ordre concernant ce transplanage surprise.

Magic always comes witch a price feat Tatiana L. Voronkova - Fin Juin 2001
»» Ne recevant pas de nouvelles de Tatiana après l'exposition MacLean, Ella décide de lui rendre visite. Elle trouve son amie dans un piètre état, subissant les premiers élans de magie générés par son organisme. A force de patience et d'efforts, Tatiana réussit à canaliser ses nouveaux pouvoirs. Ella l'amène alors acheter sa première baguette chez Ollivander's.

Juillet 2001

Bare skin feat Evanore A. Blavatsky - Mi-Juillet 2001
»» En rentrant d'une soirée un peu trop arrosée, Ella se trompe d'appartement et atterri chez sa voisine. Elle lui parle de son don en remettant la prothèse d'Ella, et elles sympathisent un peu, quelque part.


Août 2001

Tag you're it feat Parvati Patil - Début Août 2001
»» Dans sa peau de Salamender, Ella prend pour cible Parvati, qu'elle soupçonne d'avoir rejoint le groupuscule Magic is Might. Mais comme l'erreur est humaine, tout ne se passe pas comme prévu... Abandonné

L'amica del figlio feat Alden O. Lauriel - Fin Août 2001
»» Ella vient rendre un pull à Dwayne mais trouve quelqu'un d'autre à la place ; son père. Mais elle le trouve un peu louche, vachement jeune pour être son père... Bizarre.

Septembre 2001

Remains feat Idalina Cadena Verduzco - Début Septembre 2001
»» Un jour de fermeture au Mount Helicon, Ella reçoit la visite d'une journaliste étrangère. Elle l'interroge sur les événements de l'exposition MacLean... Et ça lui plaît qu'à moitié. Lorsque Miss Verduzco insinue que Ella n'est pas touchée par l'événement, elle pète un câble et la vire de son café. Mais elle lui donne tout de même le nom de celui qui a tué le gobelin, James Finnerty. C'est une façon aussi pour elle de pouvoir gagner discrètement des informations pour les Salamenders, à travers la journaliste.

Electric vibe feat Jace Selwyn - Début Septembre 2001
»» Ella rencontre un jeune homme au Mount Helicon qui prétend être électromancien. Abandonné

Novembre 2001

Intrigue - Oliver Hill feat plein de monde - Mi-Novembre 2001
»» Ella va se changer les idées à l'Atlantease, soirée tout en blanc. Elle y rencontre un paquet de gens. Elle y rencontre un nouveau venu ; Oliver Hill, ainsi qu'Harper et Finn, le patron de la boîte. Finalement, l'alcool triste gagne ; elle parvient pas à oublier le départ de Siobhan, le décès d'Ariane, la disparition de Léandre, les soucis de Tatiana... Tout ça lui pèse et elle décide de rentrer.


warden
It is time. We gotta unit and fight, or die and serve a meal to scavengers.
Ella KvelgenElla Kvelgen
ModoSorcier
ModoSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 485 Points : 1502
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Ella Kvelgen - Journal de bord   Ella Kvelgen - Journal de bord EmptyDim 9 Sep - 8:59

Rentrée septembre 1991 – Bureau de McGonagall, Poudlard, Ecosse, en soirée : Expulsion de l'équipe de Quidditch

Son pied droit battait frénétiquement dans l’air, les bras croisés sur sa poitrine. La petite Kvelgen patientait dans le grand bureau de la directrice de sa maison. A peine avait-elle posé un pied dans l’école qu’une jolie convocation manuscrite lui était parvenue. Bon, la vieille Minerva l’avait laissé s’empiffrer avec ses potes, quand même. Fallait bien lui reconnaître ça. Un rot discret lui échappa, résonnant à peine dans la pièce vide. Fiou, ça sentait la Patacitrouille. Comme à chaque rentrée, Ella avait bien trop bouffé. Mais y avait que comme ça qu’elle arrivait à être heureuse de retourner en cours ; se concentrer sur les points positifs de l’école de magie. Surtout qu’il lui restait encore quelques années à tirer. Ça pourrait pas être pire.

«  - Bien, Miss Kvelgen, bonsoir, commença McGonagall en venant s’installer en face d’elle. Son air sévère ne quittait jamais son visage ridé par les années. En lui jetant un regard par-dessous ses lunettes, elle poursuivit : Si je vous ai convoquée dès le premier soir de la rentrée, c’est pour vous transmettre une décision de la direction de l’école. Elle joignit ses mains sur le buvard. Voyez-vous, miss, il y a des limites à ce que nous pouvons tolérer à Poudlard. Vous traversez une période charnière de votre vie, l’adolescence n’est un passage facile pour personne, et nous le comprenons. Cependant, vos… farces répétées et les nombreuses absences à vos cours nous ont poussé à agir. La directrice des Lions s’avança sur le bureau et plongea son regard perçant dans le sien. Vous êtes suspendue de l’équipe de Quidditch jusqu’à la fin de votre scolarité, Miss Kvelgen. »

C’était sans appel. Clairement, quand la vielle Mcgo disait un truc, t’avais pas envie de répondre. Même si c’était le truc le plus injuste du monde, comme là. La Lionne demeurait silencieuse, figée par la surprise. Plus ; elle était littéralement abasourdie d’entendre d’aussi grosses conneries. Putain, à croire elle était la seule à s’amuser un peu avec les règles ici. Une brève inspiration annonça qu’elle allait répondre, se défendre, se battre tous crocs et griffes dehors – et puis non. Au dernier moment, elle se ravisa. Pour une fois, apprends à te taire et savoure le calme qui précède la tempête. Certes, elle la fermait ; mais Ella avait bel et bien une idée derrière la tête.

Alors que les sélections commençaient pour former les nouvelles équipes de Quidditch, Miss Bibine était incapable de trouver le coffre qui renfermait les balles. Pourtant, elle le rangeait au même endroit depuis des années ; alors où avait-il bien pu disparaître ? Ca n’est qu’à la fin de la soirée qu’un élève de Serdaigle vint rapporter qu’il avait trouvé la caisse tout en haut de la tour d’Astronomie. On n’a jamais su ce qu’elle faisait là ni comment elle y était arrivée, mais on se rappelle du temps perdu à la chercher. Du moins, personne n’a pu prouver qu’Ella y était pour quelque chose.


warden
It is time. We gotta unit and fight, or die and serve a meal to scavengers.
Ella KvelgenElla Kvelgen
ModoSorcier
ModoSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 485 Points : 1502
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Ella Kvelgen - Journal de bord   Ella Kvelgen - Journal de bord EmptyDim 9 Sep - 17:06

21 septembre 1991- Paris, France : Premier concert - Metallica


Dire qu’elles avaient réussi à convaincre le vieux Dumbledore de la laisser quitter Poudlard pour une journée. Leur plan était taillé sur mesure, résultat de plusieurs heures de brainstorming acharné. De la combinaison de leurs deux esprits était sortie l’excuse qui leur permettrait de s’envoler vers la capitale française le temps d’une journée ; leur prétexte ? Une réunion au sommet des matriarches de la famille Kvelgen. Et avec obligation de la présence de tous les membres féminins. Non négociable, cette tradition était réelle, mais pas aujourd’hui. Non, elles avaient eu besoin d’un truc en béton armé pour s’octroyer le plaisir d’aller à un concert d’un des plus grands groupes de métal ; Metallica, rien que ça. Ça allait être épique.

La jeune Ella, du haut de ses 16 ans, était à la fois fière et excitée de participer à son tout premier concert. Sous la surveillance bienveillante de sa grande sœur, elles étaient arrivées sur Paris dans la matinée. Et quelle claque ; ça avait rien à voir avec leur Angleterre natale. Quoique, l’aspect grande ville était comparable, mais rien n’égalait les immeubles de style haussmanniens et le charme hybride de cette ville à la fois moderne et marquée par son histoire. Leurs yeux passaient d’un coin à l’autre, ne sachant plus quoi contempler dans ce tout nouvel environnement qui les accueillerait jusqu’au lendemain matin. Enchantées par la journée idéale qui s’annonçait, Ella lui attrapa le bras en riant et en piétinant le sol de ses Doc Martens usées :

« - J’ai tellement hâte, j’suis tellement contente d’être là, c’est tellement coooool ! » Ça faisait beaucoup d’adverbes. Et c’était pas fini.

Quand la faim sonna dans leurs estomacs vers midi, elles s’arrêtèrent dans un restaurant de gastronomie classique. La jeune sorcière mangea la toute première entrecôte de sa vie ; une révélation gustative. Tout était parfait, de A à Z, et elle était comblée de partager tout ça avec Siobhan. Personne aurait pu être une meilleure compagne de voyage que son aînée ; elle était responsable, mais en même temps, c’était tout sauf la dernière pour s’éclater. D’ailleurs, c’était son idée, le concert. Sans doute une de ses meilleures idées ; à ce moment précis, Ella en était convaincue.

Bousculée dans tous les sens par la foule en délire, son énergie ne tarissait pas. Elle bondissait à droite, à gauche sur les riffs cinglants des guitares du groupe. Quand leurs regards se croisaient, elles pouvaient pas s’empêcher de se sourire. C’était un moment qui allait rester graver dans leurs mémoires pour toujours. Leurs danses endiablées durèrent de longues minutes qui n’auraient jamais de fin dans leurs souvenirs. Lorsque les premières notes de la célèbre chanson Of Wolf and Man résonnèrent, Ella attrapa sa louve par les épaules pour danser avec elle, et en profita pour lui hurler dans le tympan droit, en norvégien :

« - C’est génial ! T’es vraiment la meilleure Sio, merci ! »

Ses bras enlacèrent fort, fort, fort l’autre blonde, presque à lui comprimer la cage thoracique. Pourtant elle avait pas tant bu que ça, mais l’ambiance était propice à une manifestation d’amour guimauvesque. D’habitude c’était pas vraiment son genre, mais là, c’était exceptionnel. En cet instant suspendu hors de la réalité, Ella était certaine que rien ne les séparerait jamais. Mais le futur en déciderait autrement. Bien plus tard, mais ça, ni elle ni son aînée ne le savaient. Rien n’existait d’autre à part les baffles hurlantes et la transpiration mélangée avec tous ces métalleux déchaînés. Par tous les dieux du Walhalla, c’était une foutue bonne soirée, et une foutue bonne raison de mentir. Et une chose était sûre ; elle foncerait direct s’acheter un t-shirt de la tournée après le concert.


warden
It is time. We gotta unit and fight, or die and serve a meal to scavengers.
Ella KvelgenElla Kvelgen
ModoSorcier
ModoSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 485 Points : 1502
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Ella Kvelgen - Journal de bord   Ella Kvelgen - Journal de bord EmptyDim 28 Oct - 11:54

Université Paracelse d'Atlantis, 30 avril 2001, fin d'après-midi : Cape d'invisibilité

« - Mais quel bordel ! »

L’exclamation parlait d’elle-même non ? Y avait vraiment besoin de développer ? Bon… Puisque vous insistez, lecteurs. Ella recula de trois pas et demi, et contempla l’ampleur du bordel susnommé. Un long soupir vida ses poumons ; putain, elle allait y passer l’après-midi. Pas trop le choix, cela dit. C’était la doyenne qu’avait donné les ordres hein ! Fallait faire du vide, nettoyer. Et tout ça pour quoi ? Remplir de nouvelles conneries le vide laissé par des heures d’allers-retours, de tri et de ménage. Quelle connasse de blonde d’avoir accepté. En même temps, c’était complexe de refuser un tel truc, surtout quand ça venait de ton supérieur hiérarchique. Elle aurait bien tout envoyé valser ; disons que son compte en banque le lui permettait pas. On aurait pu croire qu’être une fille de riches dispensait de se soucier d’un découvert ; détrompez-vous. Depuis qu’elle avait claqué la porte pour se casser en Australie, Ella avait rien demandé à ses parents. Logique ; on pouvait pas cracher dans la main gauche tout en récupérant les thunes de la main droite.

Avec une certaine énergie, d’aucuns diraient de la hargne, elle débarrassa les cartons, les vieux papiers, les pots pétés, les râteaux rouillés, le terreau sec… Bref, tout ce qui était bon à jeter avait vite viré du grand cagibi. Cette énergie s’estompa au fil des minutes, à mesure que ses muscles étaient sollicités pour les mêmes efforts répétitifs. Par les chaussettes sales de Morrigan, elle pensait pas que les courbatures tétaniseraient si vite ses mouvements. Ca la ralentissait considérablement, jusqu’à ce qu’elle s’assoit lourdement au sol, soufflant comme un Eruptif épuisé. D’un bras tremblant, Ella essuya la pellicule de sueur qui s’accumulait sur son front. La poussière collée par l’effort sur son visage se traça en sillons gris sur les plis de sa peau. Une douche, le bonheur absolu… Ce serait très probablement ce que reflèterait un Miroir du Risèd si elle se tenait juste devant.

Maintenant que toutes les saloperies avaient été jetées,  passons à la phase de tri. C’était compliqué parce que c’était si subjectif. Un truc qu’elle aurait voulu sauver aurait été direct dans la pile des objets inutiles pour un autre. Mais fallait bien s’y coller ; et elle fit du mieux qu’elle pu, avec l’instinct ou la fonctionnalité. Ça marchait plus ? Hop, pas de seconde chance. C’était aussi simple que ça, avec quelques essais. Au bout d’un moment, c’était devenu machinal et elle balança bien vite ce qu’elle prit pour une vieille tenture toute miteuse sur le tas à sa gauche. Le tas des détritus, si vous avez suivi. Le linge se déplia dans les airs et recouvrit une bonne partie d’une bêche cassée, qui disparut. Instantanément. Sans m’avancer, j’dirais que ça ressemble à de la magie.

Ses sourcils se figèrent longtemps ainsi que ses pensées. Qu’est-ce-que c’était ? Qu’est-ce-qu’il fallait faire ? Elle se pinça fort l’arête du nez et jeta un autre coup d’œil sur cette étrange découverte. N’importe qui se serait rué dessus pour l’inspecter de plus près ; et c’est ce qu’elle pensait faire aussi. Mais non, sa curiosité d’ordinaire si intuitive lui faisait faux bon. Mais puisqu’on n’est pas là pour tout psychanalyser, disons que c’était juste une manière de se demander si elle l’avait mis dans la bonne pile. D’ailleurs, pas besoin d’avoir un doctorat en artefacts magiques pour proposer une hypothèse qui tenait debout ; est-ce-que la Kvelgen venait tout juste de tomber sur une cape d’invisibilité ? Peut-être bien. Et devinez quoi ; la confirmation tomba comme une évidence quand Ella déposa le fin tissu sur ses épaules, en face d’un miroir. Rien que sa tête, et puis du vide ; c’était son anniversaire avant l’heure.


warden
It is time. We gotta unit and fight, or die and serve a meal to scavengers.
Ella KvelgenElla Kvelgen
ModoSorcier
ModoSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 485 Points : 1502
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Ella Kvelgen - Journal de bord   Ella Kvelgen - Journal de bord EmptyLun 3 Déc - 14:37

Appartement, Tour d'Or Blanc, Ville-Haute, nuit du 1er mai 2001 : Oiseau de mauvaise augure


Tik tik. Ella faisait le ménage dans sa chambre, ce qui voulait dire dépoussiérer des endroits intouchés depuis minimum un mois. Vous savez, vous commencez un bouquin, vous le posez sur une pile et finalement il bouge plus de là, et tout ce qui laisse la trace du temps, c’est celle de vos doigts sur la fine pellicule grise. Ah tiens, c’était là ça. Voilà, elle venait de retrouver un livre qu’elle avait emprunté à Charlotte, sans jamais le lui rendre. Bon, c’est pas comme si elles se voyaient jamais ; elle habitait littéralement à deux pas. Oui, elle avait calculé, c’était à peu près la distance qui séparait leurs chambres. Elle exagérait ? On s’en remettait. Et puis si vous vouliez vraiment savoir, fallait compter vous-mêmes.

Tik tik. Ce bruit… D’où ça venait au juste ? La blonde fit au moins deux fois un tour complet sur elle-même, cherchant une souris, n'importe quoi. Un truc probable. Et figurez-vous qu’une souris, c’était possible ; elle aurait pu remonter les aérations et se retrouver coincée ici, dans un tas de vêtements ou de chaussures… Dis comme ça, sa chambre avait l’air d’être un grenier à l’abandon, mais j’vous assure que c’était pas si terrible que ça. Tik tik. Plus fort cette fois, plus affirmé. Presque comme quelque chose qui se briserait… Et son cœur manqua un battement en croisant le regard abyssal d’un corbeau, immobile, à sa fenêtre. Pendant un court instant, aucun des deux ne bougea, trop surpris ou trop fier pour oser faire le premier mouvement.

C’est lui qui fut le plus rapide. Tik tik, tout aussi intense. Ce son cristallin, insignifiant, s’était transformé en une sorte de menace. Sans pouvoir vraiment le formuler, Ella ressentait une hostilité venant de l’oiseau noir. Pas une hostilité bestiale bête et méchante, non, quelque chose de plus conscient, quasiment humain. La présence de cette ombre plumée à sa fenêtre la tétanisait autant que si elle avait croisé un fou muni d’une lame au détour d’une rue. Cela dit, c’était déjà arrivé, et la crainte la paralysait presque autant. Était-ce vraiment le cas ou juste parce qu’elle avait fait cette association d’idées ? Sans le lâcher du regard, elle tira lentement sa baguette.

« - Charlotte… Charlotte ! »

C’était ridicule, ça sortait à peine de sa gorge. Comme s’il pouvait l’entendre, de l’autre côté de la vitre. Environ 173 formules magiques défilèrent dans son esprit, sans qu’elle parvienne à choper la bonne. Putain, des siècles de magie, et y a pas un débile qui a été foutu d’inventer un sort pour renforcer le verre ?! Fais chier, par Thor, fais chier ! Et Charlotte qui arrivait pas ; elle était bien toute seule face à ce corbeau, ce présage de mort et de malheur. Cet abysse béant, qu’elle ne pouvait s’empêcher de fixer, alors qu’il la contemplait tout autant. Qui était la proie ? Et sans prévenir, il croassa vivement, battit des ailes et quitta son poste de surveillance. Impulsée par l’adrénaline contenue, la blonde bondit sur sa fenêtre et l’ouvrit. Où il était passé ? Et là-bas, loin dans les nuages sombres, elle cru voir un cortège macabre partager un vol. C’est que quand elle referma la fenêtre que Charlotte apparut en demandant pourquoi elle l’avait appelée. Dans le vide, elle répondit :

« - … Non rien, rien du tout. Et le temps de reprendre ses esprits : Ah si ! J’ai retrouvé ton bouquin, tiens. »


warden
It is time. We gotta unit and fight, or die and serve a meal to scavengers.
Ella KvelgenElla Kvelgen
ModoSorcier
ModoSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 485 Points : 1502
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Ella Kvelgen - Journal de bord   Ella Kvelgen - Journal de bord EmptyMar 3 Sep - 7:17

14 novembre 2001 - Après la soirée à l'Atlantease, Tours d'Or Blanc, Ville-Haute, Atlantis

Ca titube et ça tangue dans les escaliers, comme une hésitation qui parviendrait pas à s'affirmer. C'était que y avait beaucoup de marches ; et c'est seulement en arrivant devant sa porte qu'Ella posa ses yeux sur l'ascenseur, service silencieux qui lui aurait bien facilité la vie. Pourquoi elle l'avait pas pris ? Aucune putain d'idée. Peut-être que c'était plus simple de se compliquer la tâche, peut-être même qu'elle aurait dû baisser les bras et s'arrêter en plein milieu. Monter jusqu'ici lui avait fait l'effet de monter au bagne ; comme si un truc inévitablement dur allait lui tomber sur le coin de la gueule. Mais y avait rien, rien que la nuit muette et le tintement de ses clefs alors qu'elle tournait en rond sur son palier. Ca faisait pas comme d'habitude, et ça avait rien à voir avec les quelques pintes ingurgitées à l'Atlantease. C'était autre chose.

Avec une difficulté amère, la jeune femme entra et alluma les lumières. Aucun bruit, rien que l'écho d'être seule. Charlotte était pas là ; où elle était déjà ? Le pire dans tout ça, c'est qu'elle en savait foutre rien. Est-ce qu'elle avait même écouté quand elle le lui avait dit ? Charlotte était pas du genre à disparaître sans prévenir. Ou alors elle pionçait tranquillement, dans sa chambre, rien d'alarmant. Mais non, au fond d'elle, elle sentait qu'il n'y avait qu'elle dans ce putain d'appart. D'un mouvement lent, elle attrapa un cendrier presque plein et le posa sur la table basse avant de s'écrouler dans le canapé. Fallait qu'elle le vide, qu'elle jette les mégots morts depuis belle lurette. Des jours qu'elle se le disait, mais rien bougeait. C'était comme ça jusqu'à ce qu'on décide du contraire.

Elle dormit exactement quatre heures et vingt-sept minutes cette nuit-là.

20 novembre 2001 - Quartier général des Salamenders

Un bruit sourd frappa la table et fit se soulever la poussière dans l'air. Les minuscules particules semblaient infiniment suspendues dans les raies de lumières. Tout comme cette putain d'enquête ; infiniment suspendue. A chaque nouvelle piste sur la disparition de Léandre, rien que le vide et la déception. Elle en était à un point où elle se prenait à inventer des théories, des suspicions, des potentialités encore non explorées. Et c'était d'un pathétique rarement observé chez les Salamenders ; Ella s'était engagée dans une vendetta personnelle, et chacun commençait à trouver ça inquiétant. Mais personne osait lui dire clairement les choses ; en même temps, est-ce que vous iriez vous enfermer, vous, dans une cage avec une Manticore frustrée ? C'était sans doute exagéré, mais la métaphore avait du sens.

« - Ella… Faut que t'arrêtes. Rentre chez toi. »

Ses yeux envoyaient des éclairs qu'elle se retenait de faire pleuvoir dans le quartier général. Rentrer ? Impossible. Elle supportait plus cet appart rempli de vide. Rentrer et rester seule, c'était plus épuisant que d'être là à gratter le moindre recoin de son esprit fatigué pour trouver des réponses qui existaient pas. S'agiter dans l'espoir de créer du mouvement l'effrayait moins que de rester immobile. Parce que c'était là où les murmures l'attendaient au tournant ; et c'était reparti pour des heures d'angoisse qui faisaient aucun sens. Sans rien dire, elle chopa son Perfecto et se barra en trombe ; autant aller se rendre utile en allant bosser au Mount Helicon. Tout, tout - mais pas le silence d'être avec soi-même.


warden
It is time. We gotta unit and fight, or die and serve a meal to scavengers.
Ella KvelgenElla Kvelgen
ModoSorcier
ModoSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 485 Points : 1502
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Ella Kvelgen - Journal de bord   Ella Kvelgen - Journal de bord EmptyMar 3 Sep - 7:18

28 novembre 2001 - Mount Helicon, Atlantis

En baillant, elle plia sa couette à la va vite, puis complèta le tas moelleux en le couronnant de son oreiller. Ses bras poussèrent le matelas contre le mur du fond et elle lança un sort de dissimulation du bout des lèvres. Le simili lit pris la couleur de la lasure en bois, comme si il n'existait pas. Du moins, pour quelqu'un qui entrerait dans son bureau, y avait aucun signe qu'elle pionçait là. Les cheveux en bataille et la grimace du réveil encore crispée sur son visage, elle rangea le reste de son kit de survie dans un placard, qu'elle ferma à clef. Et voilà, ni vu ni connu hein. Maintenant, la partie la plus complexe ; se préparer, pour que l'illusion reste parfaite. Là elle était bien obligée de transplaner jusqu'à l'appart', ne serait-ce que pour se doucher. Elle prit un t-shirt, déjà porté plusieurs fois et le renifla ; bwoh non, ça passait. Son reflet dans le miroir la piqua d'une colère incompréhensible et elle revint au Mount Helicon pour arranger les lieux, avant d'ouvrir le café.

La tête dans le travail et le brouhaha de la salle, elle pris quelques secondes pour simplement attacher ses cheveux. Elle avait chaud malgré le vent frais qui s'engouffrait quand quelqu'un ouvrait la porte. Machinalement, la blonde dégaina son calepin et son stylo bille pour prendre les commandes ; elle ne releva pas son regard sur les clientes, n'entendait que leurs voix et le sens de leurs mots. En souriant, elle déguerpit vers le bar en leur assurant qu'elle s'occupait de tout. S'occuper de tout, c'était un peu ce qu'elle avait toujours fait. Elle ne vit pas l'encouragement silencieux que Tatiana lui adressa sur sa lancée ; elle était trop focus pour ça. Et puis, depuis quand elle en avait besoin ? Rien l'empêcherait de faire correctement son taff. Sur le plateau trônaient un chocolat chaud nappé de chantilly et une théière pleine d'eau bouillante, avec deux sachets de sa composition. D'ailleurs il faudrait qu'elle pense à recommander des baies de… Dans tout son mouvement qui paraissait inarrêtable, Ella s'était figée. L'une des deux femmes qu'elle était sur le point de servir, c'était… Ses longs cheveux noirs, sa silhouette élancée et ses grands yeux verts. Ariane.

La brûlure vive de l'eau bouillante sur son pied gauche la tira de sa torpeur ; putain de merde ! Immédiatement, elle eut le réflexe de faire un bond en arrière, et d'enlever sa chaussure, puis sa chaussette, trempées et fumantes. Sa peau rougie, sa soudaine agitation attirèrent les regards des clients. Calme-toi, ils n'existent pas ; juste gère ta foutue connerie. Anya, l'air visiblement inquiète, vint lui proposer son aide mais elle secoua la tête. Elle avait besoin de personne, juste d'un onguent. C'était pas la première fois qu'elle se faisait mal depuis qu'elle jouait les serveuses ; elle avait appris l'importance d'avoir de quoi se soigner sous la main. Elle aposa la crème en serrant les dents et banda son pied. Sans déconner, fallait te reprendre Kvelgen. Et vite.


Lettre reçue le 5 décembre 2001

Miss Kvelgen,

Dûe à votre absence lorsque nous sommes venus au Mount Helicon pour faire notre démo, nous vous informons que nous ne serons pas présents pour jouer ce vendredi 7 décembre. Nous avons d'autres engagements ; nous sommes désolés.

Vous pouvez nous recontacter après les fêtes de fin d'années si vous souhaitez toujours collaborer avec nous.

Cordialement,

Heather Nerstem, chanteuse du groupe Bansheez



warden
It is time. We gotta unit and fight, or die and serve a meal to scavengers.
Ella KvelgenElla Kvelgen
ModoSorcier
ModoSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 485 Points : 1502
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Ella Kvelgen - Journal de bord   Ella Kvelgen - Journal de bord EmptyMar 3 Sep - 7:22

8 décembre 2001 - Manoir Rosier, Enclave sorcière, Atlantis

Ses amies lui avaient donné rendez-vous au manoir Rosier, dans l'enclave des sorciers-vénères-qui-croyaient-qu'ils-valaient-mieux-que-tout. Enfin, elles lui avaient plutôt ordonné de venir ; Tatiana avait veillé à l'accompagner après qu'elles aient annoncé exceptionnellement la fermeture du Mount Helicon, ce week-end. Ella allait mal ; sérieux, vous aussi vous êtes choqués ? C'était pas comme si c'était couru d'avance. Faisons donc la liste, juste pour rire : sa soeur se barre fonder sa famille en Norvège, son cousin est porté disparu depuis un mois et sa cousine est trouvée, assassinée avec moult détails dégueulasses que les autorités ne leur avaient pas vraiment épargné sur le coup. Merci. Les deux femmes arrivèrent au manoir, et Adrasteia les attendait, plus enceinte que jamais. A ses côtés, la pâle Ombeline, tenant la p'tite Calypso dans ses bras. Elle tendit sa petite main potelée vers Ella, qui esquissa un léger sourire en lui tendant son doigt. Elle était pas vraiment en position de refuser.

Les soeurs slaves étaient assises, attendant patiemment, intimant qu'elle pouvait y aller quand elle serait prête. La Kvelgen tournait ses doigts, craquait ses phallanges, mais rien. Rien ne sortait. La tête basse, elle se sentait incapable de les regarder. Elle avait tant de choses à dire - non ; à cracher. Comme quand on est trop bourré et qu'on vomit, pour purger l'organisme du poison. C'était un peu ça. Ca pouvait pas bien se passer, ça pouvait sortir qu'avec toute la rage et la douleur qui allaient de pair. Brusquement, elle bondit de son fauteuil, prête à s'élancer enfin. Elle balbutia quelques fois, car les mots lui serraient la gorge ; c'était sûr qu'elles ressortiraient chamboulées de cette discussion. Et pour une fois, ce serait sa faute.

« - P'tain… J'sais même pas par où commencer. Pause, alors qu'elle a la main posée sur sa bouche et elle claque des doigts subitement. Si, tiens - on va commencer par le fait que j'ai été à moitié kidnappée par l'autre taré qui a buté un gobelin à l'expo. Ca a eu l'air d'emmerder personne… Le ton était donné. Et juste après, quoi ? Tatiana a des pouvoirs. Tatiana est une sorcière. En plus du fait qu'elle est affiliée à un groupe extrémistes de gros dégénérés qui veulent éradiquer les gens comme nous, hein… Sans déconner, elle avait murmuré cette dernière phrase, cachant un instant ses yeux dans une main, pour ravaler ses larmes. Elle avait pas fini. Donc, faut gérer ça. Faut gérer les entraînements à la magie, faut faire des plans plus complexes que… que… La rage montait progressivement, et l'étouffait. Ouais ! Autant cambrioler Gringott's ce serait plus simple ! Et toi, Adra, s'exclama-t-elle en se tournant vers la sorcière, Ombeline m'a raconté que tu avais… explosé l'entrée de l'expo ?! Mais PUTAIN, ça va pas bien ?! Comment tu peux avoir envie de r'tourner là-bas, merde, t'es enceinte ! Y a Calypso ! C'est n'importe quoi ! Ca y est, son volume vocal avait dépassé le seuil de l'agacement. Elle gesticulait dans tous les sens, presque comme si elle jouait le monologue le plus vénère de sa vie. Elle continua d'énumérer les conneries, les trucs intolérables et toute la ribambelle de choses qu'elle avait gardées secrètes depuis des mois. Puis vint le moment où elle se sentit faiblir dans sa colère. Elle hoqueta, sanglota bêtement, tremblante au milieu de la pièce, et revint s'asseoir en reniflant. Ses yeux rouges, injectés de fatigue, laissaient transparaître une vraie tristesse. Sa voix brisée peinait à articuler le reste. J'suis désolée je… J'arrive plus. J'arrive plus ! Avec tout ce qu'il s'est passé… Siobhan qui s'est tirée, Léandre… Ariane… J'ai plus la force. Toujours les autres… Elle maugréait, soudainement presque inaudible. Et moi ? »

Interdites, les deux femmes l'avaient laissée déballer tout ce qu'elle voulait. Longtemps elles discutèrent, reprenant points par points les paroles d'Ella. C'était épuisant ; il y eut des moments difficiles, pour remettre les choses à leur place, pour reconnaître les erreurs et les responsabilités. Mais surtout pour faire face aux conséquences ; la Nordique était à bout de nerfs, et une solution semblait carrément urgente. Malgré tout ce qu'elle leur avait mis dans la gueule, Adra et Tatiana furent compréhensives et compatissantes. Apaisées, soudées à nouveau, le trio se mit à réfléchir. Ella supportait plus de vivre seule ; qu'à cela n'tienne, elle pouvait emménager ici, au manoir. Elle aiderait Adra, veillerait sur elle avec Sinéad, et pourrait même s'occuper de Calypso. En tout cas, ce qui était certain, c'était qu'elle avait cruellement besoin d'une nouvelle stabilité, de se sentir entourée. Venir au manoir était la meilleure idée possible. Pour tout le monde. Le soir même, la blonde s'était plus ou moins installée dans l'une des chambres, pas loin de la nurserie de sa nièce. Peu avant l'heure de son coucher, Adra trouva Ella en train de lui mimer un conte nordique, faisant se projeter des ombres sur le mur en jouant avec les flammes de la cheminée. Pas de doute, elle serait bien ici, auprès de sa famille.


warden
It is time. We gotta unit and fight, or die and serve a meal to scavengers.
Contenu sponsorisé
Plus d'informations
MessageSujet: Re: Ella Kvelgen - Journal de bord   Ella Kvelgen - Journal de bord Empty

 
Ella Kvelgen - Journal de bord
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journal de bord d'Isaiah
» Fiche Modèle du Forum pour créer votre journal de bord !
» CONAN EDOGAWA } Journal de Bord ▲
» Noleen Harloi ✖ Journal de Bord
» Code ▬ Journal de bord

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: