Ella Kvelgen - JdB

Ella Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 347 Points : 51
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations supplémentaires:
Sujet: Ella Kvelgen - JdB | Sam 14 Avr - 10:03
Ella Sigrid Kvelgen
Informations civiles
Nom : Kvelgen
Prénom(s) : Ella, Sigrid
Date de naissance : 15/05/1975
Âge actuel : 24 balais
Métier : Gardienne de l’Aile Naturelle à l’UPA
Alignement politique : Progressiste, technomagiephile
Lieu de résidence : Les tours d'or blanc, Ville-Haute, Atlantis - Colocation avec Charlotte Moore
Informations Magiques
Origines : Anglo-norvégienne
Baguette : Bois de Rouvre, plume de queue d’Oiseau-Tonnerre, 25,04cm, flexible
Patronus : Diable de Tasmanie
Épouvantard : Symbolique et définitif, un fauteuil roulant qui la clouerait au sol pour de bon.
Miroir du Riséd : Diplômée et fière, chercheuse et technomage connue et reconnue par ses confrères moldus et sorciers.
Animal de compagnie : Aucun, mais p’t’être que ça lui ferait du bien, qui sait.
Maison : Ancienne Lionne, elle continue à rugir.

Descriptions
Caractère de votre personnage
Altruiste, Accessible, Bornée, Bavarde, Cynique, Caustique, Chaleureuse, Sociable, Enjouée, Extravertie, Maladroite, Franche, Taquine, Drôle, Joyeuse, Envahissante, Déterminée, Curieuse, Rebelle, Ouverte, Sanguine, Loyale

Informations importantes
✗ Passionnée de Quidditch depuis toute gamine.

✗ A été batteuse chez les Foudroyeurs de Thundelarra.

✗ Ses domaines de prédilection sont la botanique et la création de potions.

✗ Depuis son séjour en Australie, elle éprouve beaucoup d'attachement pour ce pays.

✗ Ella est handicapée. Suite à un accident violent pendant un match de Quidditch en Australie, sa jambe droite est amputée à partir de la cuisse.

✗ Elle se déplace avec une canne, pour le moment.

✗ Etant progressiste, Ella est pour la mixité. Elle nourrit un agacement grandissant pour Magic is Might et Gloriam.

✗ Le groupuscule des Salamandres provoque chez elle un intérêt tout particulier.

✗ La technomagie la fascine. Puis une prothèse biomagique, ce serait quand même la classe.

✗ La peau de son bras gauche est zébrée de cicatrices de brûlures ; résultat de sa première expérience avec l'électromancie.

Goûts
✗ Fan de hardrock et de métal

✗ Fumeuse occasionnelle

✗ Gourmande – voire gloutonne

✗ Style vestimentaire qui tourne autour du grunge, punk, décontracté

✗ Férue de mythologie, en particulier scandinave ; son dieu favori est Thor

✗ Déteste les oies


Rêves & Ambitions
✗ Se réconcilier avec sa famille, apaiser les tensions

✗ Remonter sur un balai

✗ Retrouver sa jambe

✗ Reprendre ses études

✗ Agir contre les groupes extrémistes

✗ C’est déjà pas mal non ?



warden
When the night comes, I pity those who are afraid to blow the candle. I stare into the black abyss, for I am not afraid. And I know the abyss will stare right back at me
Ella Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 347 Points : 51
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Ella Kvelgen - JdB | Mar 24 Avr - 17:08

Chronologie
1975 : Naissance d’Ella.

1975 – 1996 : Vie entre le domaine de la Roseraie (Nottingham) et Poudlard, élevée avec sa sœur, son frère et les cousins Rosier.

1986 – 1994 : Scolarité à Poudlard, chez les Gryffondor.

Septembre 1991 : Ella se fait expulser de l'équipe de Quidditch des Gryffondors à cause de son comportement, des heures de cours séchées et de devoirs pas faits.

1994 – 1996 : Apprentie d’un sorcier botaniste, écriture d’une thèse inachevée sur « Les plantes magiques ; leur impact sur la médication et le système immunitaire des Moldus ».

Eté 1996 : Départ en Australie, à Sydney.

1997 : Déménagement de Sydney à Perth, où elle travaille comme gardienne de zoo.

Automne 1998 : Repérée par l’équipe des Foudroyeurs de Thundelarra, devient Batteuse remplaçante.

Eté 2000 : Accident pendant un match contre les Guerriers de Woollongong. Sa jambe droite est amputée à mi-cuisse tant le choc avec un Cognard a été violent.

Octobre 2000 : Retour en Angleterre, à Atlantis. Elle est embauchée comme gardienne de l’Aile Naturelle à l’UPA.

Décembre 2000 : Au début du mois, elle se réconcilie avec Siobhan, son aînée. Elle se découvre aussi une affinité avec l'électromancie.

Nouvel An : Ella manque de se faire défigurer par un inconnu dans la foule. Elle trouve une liste où figurent plusieurs noms d'étudiants et de gens travaillant à l'université, dont le sien et celui de Jonathan Rowle.

Février 2001 : Elle assiste à la venue d'un dragon dans le centre-ville d'Atlantis. En enquêtant avec Charlotte & Tatiana, elle croise la route d'un étrange hybride chat-dragon...

Mars 2001 : Ella apprend progressivement à marcher sans sa canne.


Inventaire

»» Baguette dans sa manche gauche

»» Prothèse à la jambe droite

»» Canne, pommeau en argent gravé d'une feuille de lierre (elle ne l'utilise plus depuis fin mars 2001)

»» Cape d'invisibilité (trouvée à l'UPA fin avril 2001)

»» Onguents, probablement des ingrédients séchés dans le fond de ses poches

»» Paquet de cigarettes Marlboro écrasé



warden
When the night comes, I pity those who are afraid to blow the candle. I stare into the black abyss, for I am not afraid. And I know the abyss will stare right back at me
Ella Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 347 Points : 51
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Ella Kvelgen - JdB | Jeu 6 Sep - 5:01
SUIVI



En cours


Octobre 2000

Roomate is an overrated word feat Charlotte Moore - Octobre 2000
»» Débarquement à Atlantis, et recherche de logement ; elle découvre alors sa nouvelle colocataire, une Moldue un peu barrée, émerveillée et assez bavarde. Ca va, ça pourrait être pire.

Décembre 2000

Say Amen Mariage de Léandre & Adrasteia Rosier - Fin Décembre 2000
»» Le grand jour de son amie et de son -censuré- de cousin est venu. Déterminée à mettre de l'ambiance, Ella jouera la demoiselle d'honneur en restant fidèle à elle-même, n'en déplaise aux autres.


Mars 2001

Venir en repérage feat Merilyn K. Milburn & Rafe W. Everett - Début Mars 2001
»» Pendant une journée de boulot banale, Ella tombe sur deux inconnus, disant être un jeune couple qui visite l'université pour y inscrire leur enfant. En employée modèle, Ella se propose de leur servir de guide... Mais trop bonne, trop conne ; il s'agit de deux braconniers qui ont déjà croisé sa route en Australie.

House of the rising flame feat Siobhan Kvelgen - Mi-Mars 2001
»» Ella accompagne Siobhan visiter les tout nouveaux locaux de l'Alliance Prométhée, qui commence à fleurir comme parti politique.

Mourons pour des idées, d'accord, mais de mort lente feat plein de mode (libre) - Mi-Mars 2001
»» Révoltées par la brève du 12 mars 2001 et les interviews du lendemain concernant les loup-garous, les sœurs Kvelgen décident d'aller agiter leurs alliés pour lutter contre l'ignorance et l'intolérance. Elles viennent demander le soutien de la Pacifist Confederacy afin de militer dans les rues de la ville, faisant tourner pétition et tracts pour décourager les mesures radicales.

Music is a medicine to all beasts feat Tatiana L. Voronkova - Fin Mars 2001
»» Ella se rend à une répétition de l'orchestre d'Atlantis sur invitation de Tatiana et découvre une autre facette de la jeune femme ; une musicienne délicate et talentueuse.

Avril 2001

Healing isn't always the right answer feat Sinéad King - Début Avril 2001
»» Après quelques mois de questions et tourments sans réponses, Ella décide d'aller voir Sinéad pour la consulter au sujet de la manifestation étrange d'électromancie survenue en hiver. Elle en profite pour lui montrer son bras zébré de cicatrices brûlures, qui demeurent très visibles.


Terminés


Novembre 2000

Filch girl feat Matthew Hamilton - Novembre 2000
»» Fraîchement embauchée à l'UPA, Ella fait une ronde et rencontre cet étudiant atteint d'une maladie pas cool. Dur dur d'être professionnelle et imposante quand on a si peu d'écart avec les étudiants.

Loudmouths united feat Grace Hamilton (libre) - Novembre 2000
»» En passant à l'administratif, Ella vire berserk et arrache toutes les affiches que les membres du Magic is Might ont épinglé sur le panneau d'affichage. En compagnie d'une étudiante, proche de ses idéaux et pas désagréable à regarder, elle fera une découverte étrange ; un tract rougeoyant, estampillé "JUSTICE".

Our insecurities are our disabilities feat Milo Pierce - Mi-Novembre 2000
»» Des retrouvailles chouettes et nécessaires avec son pote d'enfance, plein de bon conseil pour gérer au mieux son handicap. Amélioration de prothèse, groupes de parole... Mais Ella n'en est pas encore là.


Décembre 2000

Wolf sister, where have you been ? feat Siobhan Kvelgen - Décembre 2000
»» L'heure d'une confrontation parmi d'autre, revoir sa soeur aînée. Les deux Kvelgen parlent à coeur ouvert et écorché, jusqu'à ce qu'une inscription enflammée attire leur attention ; sur un mur dehors, on lit "LIGHTING THE WAY".

Dies Irae feat Vassili A. Sterenko - Décembre 2000
»» La gardienne se trouve face à un intrus... Plutôt relou. Cette rencontre pas banale lui permettra de découvrir un pouvoir qu'elle ne soupçonnait pas : l'électromancie. Résultat : elle gagne un pouvoir et de belles brûlures sur tout le bras gauche.

Mini-event - Bienvenue dans le IIIeme Millénaire feat plein de monde - Jour du Nouvel An
»» Ella se motive à aller faire un tour à la fête du Nouvel An célébrée à l'université. Elle est pas déçue du voyage ; encore un énigmatique message en rapport avec une salamandre et du feu. Cerise sur la soirée ; Ella se fait agresser par un homme dans la foule, manquant de se faire défigurer. Elle est sauvée in extremis par un gorille de la sécurité.

Janvier 2001

Shut up and take my... plants ? feat Tatiana L. Voronkova - Fin Janvier 2001
»» Encore un intrus dans les serres ! Sauf que cette fois, c'est ni une inconnue, ni une coïncidence. Tatiana, là pour dérober quelques ingrédients alchimiques, se trouve prise la main dans le sac et les deux jeunes femmes partagent alors plus qu'une simple leçon de morale ; une vérité.

Février 2001

Mini-event - Fire is catching feat plein de monde - Mi-Février 2001
»» Dire qu'elle voulait juste faire les courses avec sa coloc' et voilà qu'un dragon se pointe en plein centre-ville. Heureusement, elle s'en sort indemne, pour une fois.

Follow your instincts feat Charlotte Moore & Tatiana L. Voronkova - Mi-Février 2001
»» Après l'épisode dragon-surprise, Ella se dit que ça pue le soufre, cette histoire. Charlotte et Tatiana se laissent convaincre et sitôt sorties de l'hosto, elles jouent aux détectives en revenant sur les lieux de l'incident. Le trio trouve des bandages ensanglantés, qu'elles font analyser à Ste-Mangouste.


warden
When the night comes, I pity those who are afraid to blow the candle. I stare into the black abyss, for I am not afraid. And I know the abyss will stare right back at me
Ella Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 347 Points : 51
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Ella Kvelgen - JdB | Dim 9 Sep - 8:59
Rentrée septembre 1991 – Bureau de McGonagall, Poudlard, Ecosse, en soirée : Expulsion de l'équipe de Quidditch

Son pied droit battait frénétiquement dans l’air, les bras croisés sur sa poitrine. La petite Kvelgen patientait dans le grand bureau de la directrice de sa maison. A peine avait-elle posé un pied dans l’école qu’une jolie convocation manuscrite lui était parvenue. Bon, la vieille Minerva l’avait laissé s’empiffrer avec ses potes, quand même. Fallait bien lui reconnaître ça. Un rot discret lui échappa, résonnant à peine dans la pièce vide. Fiou, ça sentait la Patacitrouille. Comme à chaque rentrée, Ella avait bien trop bouffé. Mais y avait que comme ça qu’elle arrivait à être heureuse de retourner en cours ; se concentrer sur les points positifs de l’école de magie. Surtout qu’il lui restait encore quelques années à tirer. Ça pourrait pas être pire.

«  - Bien, Miss Kvelgen, bonsoir, commença McGonagall en venant s’installer en face d’elle. Son air sévère ne quittait jamais son visage ridé par les années. En lui jetant un regard par-dessous ses lunettes, elle poursuivit : Si je vous ai convoquée dès le premier soir de la rentrée, c’est pour vous transmettre une décision de la direction de l’école. Elle joignit ses mains sur le buvard. Voyez-vous, miss, il y a des limites à ce que nous pouvons tolérer à Poudlard. Vous traversez une période charnière de votre vie, l’adolescence n’est un passage facile pour personne, et nous le comprenons. Cependant, vos… farces répétées et les nombreuses absences à vos cours nous ont poussé à agir. La directrice des Lions s’avança sur le bureau et plongea son regard perçant dans le sien. Vous êtes suspendue de l’équipe de Quidditch jusqu’à la fin de votre scolarité, Miss Kvelgen. »

C’était sans appel. Clairement, quand la vielle Mcgo disait un truc, t’avais pas envie de répondre. Même si c’était le truc le plus injuste du monde, comme là. La Lionne demeurait silencieuse, figée par la surprise. Plus ; elle était littéralement abasourdie d’entendre d’aussi grosses conneries. Putain, à croire elle était la seule à s’amuser un peu avec les règles ici. Une brève inspiration annonça qu’elle allait répondre, se défendre, se battre tous crocs et griffes dehors – et puis non. Au dernier moment, elle se ravisa. Pour une fois, apprends à te taire et savoure le calme qui précède la tempête. Certes, elle la fermait ; mais Ella avait bel et bien une idée derrière la tête.

Alors que les sélections commençaient pour former les nouvelles équipes de Quidditch, Miss Bibine était incapable de trouver le coffre qui renfermait les balles. Pourtant, elle le rangeait au même endroit depuis des années ; alors où avait-il bien pu disparaître ? Ca n’est qu’à la fin de la soirée qu’un élève de Serdaigle vint rapporter qu’il avait trouvé la caisse tout en haut de la tour d’Astronomie. On n’a jamais su ce qu’elle faisait là ni comment elle y était arrivée, mais on se rappelle du temps perdu à la chercher. Du moins, personne n’a pu prouver qu’Ella y était pour quelque chose.


warden
When the night comes, I pity those who are afraid to blow the candle. I stare into the black abyss, for I am not afraid. And I know the abyss will stare right back at me
Ella Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 347 Points : 51
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Ella Kvelgen - JdB | Dim 9 Sep - 17:06
21 septembre 1991- Paris, France : Premier concert - Metallica


Dire qu’elles avaient réussi à convaincre le vieux Dumbledore de la laisser quitter Poudlard pour une journée. Leur plan était taillé sur mesure, résultat de plusieurs heures de brainstorming acharné. De la combinaison de leurs deux esprits était sortie l’excuse qui leur permettrait de s’envoler vers la capitale française le temps d’une journée ; leur prétexte ? Une réunion au sommet des matriarches de la famille Kvelgen. Et avec obligation de la présence de tous les membres féminins. Non négociable, cette tradition était réelle, mais pas aujourd’hui. Non, elles avaient eu besoin d’un truc en béton armé pour s’octroyer le plaisir d’aller à un concert d’un des plus grands groupes de métal ; Metallica, rien que ça. Ça allait être épique.

La jeune Ella, du haut de ses 16 ans, était à la fois fière et excitée de participer à son tout premier concert. Sous la surveillance bienveillante de sa grande sœur, elles étaient arrivées sur Paris dans la matinée. Et quelle claque ; ça avait rien à voir avec leur Angleterre natale. Quoique, l’aspect grande ville était comparable, mais rien n’égalait les immeubles de style haussmanniens et le charme hybride de cette ville à la fois moderne et marquée par son histoire. Leurs yeux passaient d’un coin à l’autre, ne sachant plus quoi contempler dans ce tout nouvel environnement qui les accueillerait jusqu’au lendemain matin. Enchantées par la journée idéale qui s’annonçait, Ella lui attrapa le bras en riant et en piétinant le sol de ses Doc Martens usées :

« - J’ai tellement hâte, j’suis tellement contente d’être là, c’est tellement coooool ! » Ça faisait beaucoup d’adverbes. Et c’était pas fini.

Quand la faim sonna dans leurs estomacs vers midi, elles s’arrêtèrent dans un restaurant de gastronomie classique. La jeune sorcière mangea la toute première entrecôte de sa vie ; une révélation gustative. Tout était parfait, de A à Z, et elle était comblée de partager tout ça avec Siobhan. Personne aurait pu être une meilleure compagne de voyage que son aînée ; elle était responsable, mais en même temps, c’était tout sauf la dernière pour s’éclater. D’ailleurs, c’était son idée, le concert. Sans doute une de ses meilleures idées ; à ce moment précis, Ella en était convaincue.

Bousculée dans tous les sens par la foule en délire, son énergie ne tarissait pas. Elle bondissait à droite, à gauche sur les riffs cinglants des guitares du groupe. Quand leurs regards se croisaient, elles pouvaient pas s’empêcher de se sourire. C’était un moment qui allait rester graver dans leurs mémoires pour toujours. Leurs danses endiablées durèrent de longues minutes qui n’auraient jamais de fin dans leurs souvenirs. Lorsque les premières notes de la célèbre chanson Of Wolf and Man résonnèrent, Ella attrapa sa louve par les épaules pour danser avec elle, et en profita pour lui hurler dans le tympan droit, en norvégien :

« - C’est génial ! T’es vraiment la meilleure Sio, merci ! »

Ses bras enlacèrent fort, fort, fort l’autre blonde, presque à lui comprimer la cage thoracique. Pourtant elle avait pas tant bu que ça, mais l’ambiance était propice à une manifestation d’amour guimauvesque. D’habitude c’était pas vraiment son genre, mais là, c’était exceptionnel. En cet instant suspendu hors de la réalité, Ella était certaine que rien ne les séparerait jamais. Mais le futur en déciderait autrement. Bien plus tard, mais ça, ni elle ni son aînée ne le savaient. Rien n’existait d’autre à part les baffles hurlantes et la transpiration mélangée avec tous ces métalleux déchaînés. Par tous les dieux du Walhalla, c’était une foutue bonne soirée, et une foutue bonne raison de mentir. Et une chose était sûre ; elle foncerait direct s’acheter un t-shirt de la tournée après le concert.


warden
When the night comes, I pity those who are afraid to blow the candle. I stare into the black abyss, for I am not afraid. And I know the abyss will stare right back at me
Ella Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 347 Points : 51
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Ella Kvelgen - JdB | Dim 28 Oct - 11:54
Université Paracelse d'Atlantis, 30 avril 2001, fin d'après-midi : Cape d'invisibilité

« - Mais quel bordel ! »

L’exclamation parlait d’elle-même non ? Y avait vraiment besoin de développer ? Bon… Puisque vous insistez, lecteurs. Ella recula de trois pas et demi, et contempla l’ampleur du bordel susnommé. Un long soupir vida ses poumons ; putain, elle allait y passer l’après-midi. Pas trop le choix, cela dit. C’était la doyenne qu’avait donné les ordres hein ! Fallait faire du vide, nettoyer. Et tout ça pour quoi ? Remplir de nouvelles conneries le vide laissé par des heures d’allers-retours, de tri et de ménage. Quelle connasse de blonde d’avoir accepté. En même temps, c’était complexe de refuser un tel truc, surtout quand ça venait de ton supérieur hiérarchique. Elle aurait bien tout envoyé valser ; disons que son compte en banque le lui permettait pas. On aurait pu croire qu’être une fille de riches dispensait de se soucier d’un découvert ; détrompez-vous. Depuis qu’elle avait claqué la porte pour se casser en Australie, Ella avait rien demandé à ses parents. Logique ; on pouvait pas cracher dans la main gauche tout en récupérant les thunes de la main droite.

Avec une certaine énergie, d’aucuns diraient de la hargne, elle débarrassa les cartons, les vieux papiers, les pots pétés, les râteaux rouillés, le terreau sec… Bref, tout ce qui était bon à jeter avait vite viré du grand cagibi. Cette énergie s’estompa au fil des minutes, à mesure que ses muscles étaient sollicités pour les mêmes efforts répétitifs. Par les chaussettes sales de Morrigan, elle pensait pas que les courbatures tétaniseraient si vite ses mouvements. Ca la ralentissait considérablement, jusqu’à ce qu’elle s’assoit lourdement au sol, soufflant comme un Eruptif épuisé. D’un bras tremblant, Ella essuya la pellicule de sueur qui s’accumulait sur son front. La poussière collée par l’effort sur son visage se traça en sillons gris sur les plis de sa peau. Une douche, le bonheur absolu… Ce serait très probablement ce que reflèterait un Miroir du Risèd si elle se tenait juste devant.

Maintenant que toutes les saloperies avaient été jetées,  passons à la phase de tri. C’était compliqué parce que c’était si subjectif. Un truc qu’elle aurait voulu sauver aurait été direct dans la pile des objets inutiles pour un autre. Mais fallait bien s’y coller ; et elle fit du mieux qu’elle pu, avec l’instinct ou la fonctionnalité. Ça marchait plus ? Hop, pas de seconde chance. C’était aussi simple que ça, avec quelques essais. Au bout d’un moment, c’était devenu machinal et elle balança bien vite ce qu’elle prit pour une vieille tenture toute miteuse sur le tas à sa gauche. Le tas des détritus, si vous avez suivi. Le linge se déplia dans les airs et recouvrit une bonne partie d’une bêche cassée, qui disparut. Instantanément. Sans m’avancer, j’dirais que ça ressemble à de la magie.

Ses sourcils se figèrent longtemps ainsi que ses pensées. Qu’est-ce-que c’était ? Qu’est-ce-qu’il fallait faire ? Elle se pinça fort l’arête du nez et jeta un autre coup d’œil sur cette étrange découverte. N’importe qui se serait rué dessus pour l’inspecter de plus près ; et c’est ce qu’elle pensait faire aussi. Mais non, sa curiosité d’ordinaire si intuitive lui faisait faux bon. Mais puisqu’on n’est pas là pour tout psychanalyser, disons que c’était juste une manière de se demander si elle l’avait mis dans la bonne pile. D’ailleurs, pas besoin d’avoir un doctorat en artefacts magiques pour proposer une hypothèse qui tenait debout ; est-ce-que la Kvelgen venait tout juste de tomber sur une cape d’invisibilité ? Peut-être bien. Et devinez quoi ; la confirmation tomba comme une évidence quand Ella déposa le fin tissu sur ses épaules, en face d’un miroir. Rien que sa tête, et puis du vide ; c’était son anniversaire avant l’heure.


warden
When the night comes, I pity those who are afraid to blow the candle. I stare into the black abyss, for I am not afraid. And I know the abyss will stare right back at me
Ella Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 347 Points : 51
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Ella Kvelgen - JdB | Lun 3 Déc - 14:37
Appartement, Tour d'Or Blanc, Ville-Haute, nuit du 1er mai 2001 : Oiseau de mauvaise augure


Tik tik. Ella faisait le ménage dans sa chambre, ce qui voulait dire dépoussiérer des endroits intouchés depuis minimum un mois. Vous savez, vous commencez un bouquin, vous le posez sur une pile et finalement il bouge plus de là, et tout ce qui laisse la trace du temps, c’est celle de vos doigts sur la fine pellicule grise. Ah tiens, c’était là ça. Voilà, elle venait de retrouver un livre qu’elle avait emprunté à Charlotte, sans jamais le lui rendre. Bon, c’est pas comme si elles se voyaient jamais ; elle habitait littéralement à deux pas. Oui, elle avait calculé, c’était à peu près la distance qui séparait leurs chambres. Elle exagérait ? On s’en remettait. Et puis si vous vouliez vraiment savoir, fallait compter vous-mêmes.

Tik tik. Ce bruit… D’où ça venait au juste ? La blonde fit au moins deux fois un tour complet sur elle-même, cherchant une souris, n'importe quoi. Un truc probable. Et figurez-vous qu’une souris, c’était possible ; elle aurait pu remonter les aérations et se retrouver coincée ici, dans un tas de vêtements ou de chaussures… Dis comme ça, sa chambre avait l’air d’être un grenier à l’abandon, mais j’vous assure que c’était pas si terrible que ça. Tik tik. Plus fort cette fois, plus affirmé. Presque comme quelque chose qui se briserait… Et son cœur manqua un battement en croisant le regard abyssal d’un corbeau, immobile, à sa fenêtre. Pendant un court instant, aucun des deux ne bougea, trop surpris ou trop fier pour oser faire le premier mouvement.

C’est lui qui fut le plus rapide. Tik tik, tout aussi intense. Ce son cristallin, insignifiant, s’était transformé en une sorte de menace. Sans pouvoir vraiment le formuler, Ella ressentait une hostilité venant de l’oiseau noir. Pas une hostilité bestiale bête et méchante, non, quelque chose de plus conscient, quasiment humain. La présence de cette ombre plumée à sa fenêtre la tétanisait autant que si elle avait croisé un fou muni d’une lame au détour d’une rue. Cela dit, c’était déjà arrivé, et la crainte la paralysait presque autant. Était-ce vraiment le cas ou juste parce qu’elle avait fait cette association d’idées ? Sans le lâcher du regard, elle tira lentement sa baguette.

« - Charlotte… Charlotte ! »

C’était ridicule, ça sortait à peine de sa gorge. Comme s’il pouvait l’entendre, de l’autre côté de la vitre. Environ 173 formules magiques défilèrent dans son esprit, sans qu’elle parvienne à choper la bonne. Putain, des siècles de magie, et y a pas un débile qui a été foutu d’inventer un sort pour renforcer le verre ?! Fais chier, par Thor, fais chier ! Et Charlotte qui arrivait pas ; elle était bien toute seule face à ce corbeau, ce présage de mort et de malheur. Cet abysse béant, qu’elle ne pouvait s’empêcher de fixer, alors qu’il la contemplait tout autant. Qui était la proie ? Et sans prévenir, il croassa vivement, battit des ailes et quitta son poste de surveillance. Impulsée par l’adrénaline contenue, la blonde bondit sur sa fenêtre et l’ouvrit. Où il était passé ? Et là-bas, loin dans les nuages sombres, elle cru voir un cortège macabre partager un vol. C’est que quand elle referma la fenêtre que Charlotte apparut en demandant pourquoi elle l’avait appelée. Dans le vide, elle répondit :

« - … Non rien, rien du tout. Et le temps de reprendre ses esprits : Ah si ! J’ai retrouvé ton bouquin, tiens. »


warden
When the night comes, I pity those who are afraid to blow the candle. I stare into the black abyss, for I am not afraid. And I know the abyss will stare right back at me
Contenu sponsorisé
• Plus d'informations •
Sujet: Re: Ella Kvelgen - JdB | 
Ella Kvelgen - JdB
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ella Carigan, pour vous servir ![Magicienne & Conseillère du Daronavar]
» Ella Montgomery
» ELLA | GOLDILOCKS — « we’re part of a story, part of a tale; sometimes beautiful, sometimes insane; no one remembers how it began. » ♫
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Impasse du Tisseur... [PV: Ella] [SPOILERS]
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: