Refuse to sink

Rain Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1539-rain-kvelgen-your-eyes-tell-mMessages : 189 Points : 98
Pseudo : CookieStorm
Avatar : Emilia Clarke
Crédits : CookieStorm
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre ville
Patronus: Léopard des neiges
Informations supplémentaires:
Sujet: Refuse to sink  | Dim 18 Mar - 19:38
Aller à Londres, aller rendre une petite visite à Milo, en souvenir du bon vieux temps où ils jouaient dans la même équipe de quidditch et aussi pour acheter un nouveau balai. Celui qu'elle possédait était vieux et il commençait à lui jouer des tours. Il était hors de question qu'elle termine à St Mangouste parce qu'elle avait voulu économiser bêtement quelques gallions.

Bien décidée à ne pas voir sa journée de congé polluée par des pensées parasites perturbantes toutes dirigées vers la même personne, elle se leva tôt, se prépara avec plaisir: joli maquillage et surtout une tenue qui n'était pas que cuir et vieux t-shirts de groupes. Aujourd'hui, Rain porterait une jolie robe avec des talons haut, pour elle et non pour faire croire à un fournisseur (souvent un homme) que OUI, elle allait faire la tournée des dragons en talons de douze, juste parce que la seule fois où elle était venue en tenue de travail, elle avait été infantilisée et traitée en paysanne trop stupide pour comprendre quoi que ce soit. Elle papouilla sa Tagada d'amour qui miaulait pour avoir sa pâtée (et qui, soyons honnêtes, râlait parce qu'elle n'aimait pas être portée comme un bébé). Rain n'accepta de la reposer qu'une fois qu'elle ait eu son compte de câlins félins pour la journée. Devant son café du matin, elle contemplait le léger saupoudrage de neige qui ne tiendrait pas jusqu'à 8h. Il ne faisait pas assez froid. Dommage.

Calmement, elle ramassa ses affaires, sortit de chez elle et transplanna directement dans le Chaudron baveur. Le bar était encore désert à cette heure un peu trop matinale au goût de Tom. Il venait d'ouvrir et voit débouler la finlandaise presque aussitôt la dernière chaise posée sur le sol le fit soupirer. Il ne rechigna pas à lui servir un café. Ils parlèrent un peu, Rain se faisant très rare sur Londres depuis son retour de Finlande.

Délier la langue de la jeune femme n'était pas chose aisée pour toute personne ne faisant pas partie des rares personnes qui arrivaient à tirer des phrases complètes de Rain, le vieux serveur lui passa la Gazette du Sorcier qui trainait sur le comptoir après un moment à se heurter à l'habituel mur de silence. Foutue réserve nordique et culture du silence,hein.

Elle regarda sa montre. Il était temps qu'elle se mette en route. Quelques minutes plus tard, elle se trouvait devant la boutique de son ancien coéquipier et ami. Il se pouvait bien que Rain serai sa première cliente de la journée.

Franchissant le seuil de la boutique au son d’une clochette, elle eu une pointe d’appréhension. Milo et elle ne s’étaient pas beaucoup vus sur les huit dernières années. Bien sûr, elle avait appris pour sa jambe. C'était même lui qui lui avait dit. Rain en avait été profondément peinée. Personne ne devrait perdre un membre au Quidditch.

Gardant ses mains au fond des poches de sa veste Rain lui sourit avec douceur, dès qu'il entra dans son champ de vision.

Hello! Ça fait un sacré bail.



Milo Pierceavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t799-milo-x-there-are-no-misMessages : 288 Points : 113
Pseudo : Marinc / Mymy
Avatar : Zachary Levi
Crédits : cranberry
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis, demeure résidentielle.
Patronus: Requin-Baleine
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Refuse to sink  | Ven 23 Mar - 19:09


► Milo's Magical Sport Supplies - Mi-Novembre
Refuse to sink
Rain & Milo

Le froid l’avait pris quand il était sorti dans les rues d’atlantis, en direction de la rotonde des portails. Il avait hâté le pas, pressé de se réfugier dans sa boutique. Pressé aussi de retourner à sa fabrication de balai, il fallait l’avouer. Il ne tarda pas à arriver à sa boutique, traversant le portail le rendant directement sur le chemin de traverse. L’agitation régnait doucement : les boutiques s’ouvraient lentement, il salua les quelques commerçants qu’il connaissait, entrant dans sa boutique et fermant soigneusement la porte derrière lui. Il avait une trentaine de minutes derrière lui : de quoi préparer la boutique pour l’ouverture : depuis que le fameux Sebastian O’connor lui avait fait de la publicité, il avait de plus en plus de personnes venant visiter son humble échoppe et beaucoup plus de commandes à honorer.

D’un geste souple de baguette, il envoya le balai faire son travail dans la boutique, se penchant rapidement sur les papiers du jour. Il lance une bouilloire pour faire un thé d’un œil distrait, avant de poser ses papiers sur le côté de son atelier. Il sépara les papiers urgents en rangeant les autres, avant de se diriger vers le centre de la pièce, remettant en ordre quelques produits par ci, par là. Il vérifia que les balais étaient bien propres, passant une main distraite sur les différents manches avec un sourire. C’était plaisant d’avoir son propre lieu de travail : un côté très satisfaisant à se dire que toutes ses choses lui appartenait et qu’il était maître de ce qu’il faisait.

Il monta les escaliers avec un peu de difficulté, vérifiant les produits en haut avant de redescendre calmement. Il tourna la pancarte pour signifier que la boutique était ouverte, avant de se diriger vers l’atelier. La musique résonnait doucement dans la pièce. La tasse de thé proche de son établi sur lequel prônait un balai en cours de réalisation. C’était une commande particulière que lui avait passés Sebastian pour son amie – ou petite amie si on en croyait les journaux. Il avait dû se débrouiller pour obtenir quelques mesures pour le faire vraiment à sa taille, mais il y ferait probablement des réglages quand il sera entre les mains de la jeune femme.

Concentré sur son ouvrage, il eut un sursaut quand la clochette de la porte se mit à retentir. Il jeta un coup d’œil à l’heure : curieux, les clients arrivaient souvent un peu plus tard dans la journée en semaine. Il s’essuya les mains avant de sortir de l’arrière-boutique, arrivant près du comptoir.

La surprise de voir quelqu’un arrivé aussi tôt dans son magasin fut dépassée par la présence de cette même personne : Rain Kvelgen était là. Une ancienne camarade, une ancienne amie de Poudlard avec qui il avait gardé un peu de contact. Aux dernières nouvelles, il ne la savait pas revenue en Angleterre, c’était un véritable étonnement de la voir là, sur le chemin de traverse. Sa surprise ne tarda pas à laisser place à un de ses grands sourires dont il avait le secret. Il passa le comptoir et se dirigea vers elle. « Hello! Ça fait un sacré bail. » Il ouvrit ses bras pour la prendre dans ses bras, l’enlaçant tendrement. Il ne savait pas cela faisait combien de temps qu’il ne l’avait pas vu, mais ça lui semblait être une éternité. Il se recula légèrement, un sourire éternel scotchés à ses lèvres. « Mais oui ! Qu’est-ce que tu passes faire sur le chemin de traverse ? » Il eut un sourire avant d’aller chercher un deuxième mug pour lui proposer un thé. « Je ne savais pas que tu étais rentré au bercail ! » ça avait un côté si étrange mais pourtant si commun de la voir ici : ils avaient continué d’échanger quelques lettres, mais aux dernières nouvelles, il ne savait pas qu’elle était revenue en Grande-Bretagne.

Il n’y avait clairement rien de meilleur pour commencer une journée que de retrouver une amie perdue de vue depuis bien trop longtemps.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




 
I tell people, "You can do this." And they write back and say, "You were right. I can do this. And now I believe I can do anything."
Rain Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1539-rain-kvelgen-your-eyes-tell-mMessages : 189 Points : 98
Pseudo : CookieStorm
Avatar : Emilia Clarke
Crédits : CookieStorm
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre ville
Patronus: Léopard des neiges
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Refuse to sink  | Jeu 29 Mar - 16:04

En regardant autour d’elle, Rain ne voyait que la fierté et l’amour du jeune homme pour son travail. Il y avait de quoi. Il était fort, Milo de réussir à continuer une carrière consacrée aux objets qui lui avaient coûté sa jambe. La finlandaise aussi, portait des blessures infligées par ses dragons, cependant on ne pouvait pas comparer des griffures et une brûlure avec la perte d’un membre, d’une jambe.

Rain lui rendit son étreinte avec la même tendresse. Milo et son accueil chaleureux réchauffèrent le coeur frileux de la finlandaise. La jeune femme, le front contre le sternum de son ami se laissa aller une seconde. Elle inspira profondément et se laissa porter par la vague de soulagement mêlée de reconnaissance qu’elle éprouvait envers son ancien coéquipier.

Je suis venue voir comment tu allais. J’aurai très certainement dû prévenir avant de passer.

C'était vrai. Elle n'avait pas revu son ami depuis son départ pour la Finlande. Ce qui faisait bien cinq ans et demi à présent. Soit beaucoup trop longtemps. Depuis qu'elle gérait son élevage de dragons Rain n'avait pas eu beaucoup de temps pour elle. La dragonologiste ne pouvait pas nier que le travail faisait une parfaite excuse. Elle s'était jetée dans la masse informe de la création d'une réserve faunique à corps perdu. Entreprise réussie au prix de nombreux sacrifices, comme des vacances, et une vie sociale intéressante. Ce qui, les premiers temps avait été plutôt bénéfique puisqu'elle aurait préféré se couper un doigt plutôt que sortir dans n’importe quel bar au milieu d’inconnus.

Ça fait un moment déjà. Je suis installée à Atlantis depuis presque deux ans.

La finlandaise prit la tasse de thé que Milo lui tendait et en prit une gorgée.
Elle prononça cette phrase sur un ton d’excuses. En rentrant en Angleterre, Rain s’était faite discrète, invisible presque. Elle était revenue sans un bruit, aussi silencieuse qu’une brise légère en été. Elle n’avait pas fait de fête pour célébrer son retour, à la grande déception de son frère, ni même informé plus de personnes que nécessaire. Juste son frère, les Weasley, Siobhan et Ethan Il n’y avait rien à célébrer. Elle n’avait pas cru possible que ceux qu’elle avait laissé derrière elle puissent avoir envie de passer du temps dans la même pièce qu'elle. Rain était prisonnière des chaînes de la culpabilité qui la consumait à petit feu, il lui semblait que rien ne pourrait jamais la libérer. La route vers la rédemption est un chemin bien solitaire, qui doit être prit aux yeux de tous.

Rain se força à chasser les pensées sombres qui finissaient toujours par revenir la hanter, chuchoter des paroles empoisonnées à son oreille. Elle sourit un peu plus largement à son ami. Peut-être un peu trop, au point où la légère gène de la finlandaise finissait par transparaître.

Alors, raconte moi tout. Comment ça se passe pour toi?

Elle comptait bien se rattraper pour avoir autant négligé les amitiés forgées du temps de Poudlard, qui à présent, après cette guerre absurde qui leur avait tant coûté, méritaient encore plus que l’on en prenne soin. Que Milo l’accueille à bras ouverts la motivait encore plus pour renouer leurs liens.




Milo Pierceavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t799-milo-x-there-are-no-misMessages : 288 Points : 113
Pseudo : Marinc / Mymy
Avatar : Zachary Levi
Crédits : cranberry
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis, demeure résidentielle.
Patronus: Requin-Baleine
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Refuse to sink  | Dim 29 Avr - 15:59


► Milo's Magical Sport Supplies - Mi-Novembre
Refuse to sink
Rain & Milo
Il est vraiment content de retrouver la brunette. Pleins de souvenirs de quidditch, de festoiement dans la salle des gryffondors lui reviennent en tête, il se souvenait de pas mal de choses, de quand il avait encore sa jambe en entier, des passages à l’infirmerie quand ils se prenaient des cognards dans le bras. Beaucoup de bons souvenirs aussi, il se souvenait être fervent partisan du fan-club Charlie x Rain, d’ailleurs il se demandait ce que devenait le premier … Il savait qu’ils avaient cassé, à son plus grand désarroi : il les avait toujours trouvé adorables. Il lui fait un sourire quand elle s’excuse de venir le déranger. « Non, ne t’inquiète pas ! De toute façon en général, en pleine semaine, c’est pas la foule qui se bouscule ! » Les week-ends étaient à la course, avec les étudiants qui avaient plus de temps et les familles… Le reste du temps, ça allait.

Il se sert une tasse de thé et est assez surpris de son aveu. « C’est vrai ? J’ai au aussi emménagé ! Faudra qu’on se fasse une bouffe un soir ! » Il pourrait demander à Grace si elle pouvait préparer le dessert, et faire une bonne grosse bouffe avec Irvin, Mia, Rain, … Une espèce de réunion post-Poudlard, Grace en plus. Il ne lui en veut pas vraiment de ne pas avoir repris contact avec lui… Elle a dû avoir à faire en rentrant… Il a un léger pincement au coeur, mais il ne dis rien, bois quelques gorgées de thé. L’essentiel, c’est d’être réunis à présent. Il s’installe sur le côté, près des balais. Il y a installé une petite table avec des fauteuils, il a souvent des commandes spécifiques et il a besoin de parler avec le client pour cerner ce dont il a besoin. Il l’invite à s’asseoir d’un mouvement de main avant de reprendre. « Eh bien écoute … Les affaires marchent bien ! On est devenu fournisseur de Sebastian O’connor. » Il n’y avait aucun doute, le joueur était suffisamment connu maintenant pour qu’elle sache qui il était, enfin, il espérait. « Je ne pensais pas cela possible, mais… ça a fait un sacré coup de pub à la boutique ! » Il sourit en regardant un peu autour de lui. Depuis qu’il s’était installé, le bébé avait beaucoup évolué. Puis il lui redonne son attention, sirotant son thé avec plaisir. « Et toi alors ? Toujours avec tes dragons ? »

Ce n’était pas nouveau cette passion pour les dragons et il savait qu’elle avait pas mal bougé ces dernières années… Il se demandait ce qui l’avait ramené ici, mais il n’osait pas lui poser la question, de peur d’être trop indiscret. Milo croyait savoir qu’il y avait une réserve d’animaux magiques pas très loin d’Atlantis, mais il n’était pas vraiment sûr de lui.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




 
I tell people, "You can do this." And they write back and say, "You were right. I can do this. And now I believe I can do anything."
Rain Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1539-rain-kvelgen-your-eyes-tell-mMessages : 189 Points : 98
Pseudo : CookieStorm
Avatar : Emilia Clarke
Crédits : CookieStorm
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre ville
Patronus: Léopard des neiges
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Refuse to sink  | Dim 6 Mai - 7:05

De nombreux souvenirs de leur temps à Poudlard affluaient, et Rain sourit intérieurement à ces fragments de passé qu’elle chérissait. Son temps à Poudlard avait vraiment compté parmi les plus belles années de sa vie. Les entraînements de quidditch, les fous rires pendant certains cours, les escapades dans la forêt interdite avec Charlie, les craquages d’Alda quand elle jouait trop longtemps des airs trop mélancolique ou le même air une fois de trop. Oui… c'était vraiment une époque dont elle était nostalgique, de temps à autres.

Avec plaisir ! Tu passes quand tu veux !

Rain n'était pas une grande cuisinière, mais elle savait se débrouiller sur quelques classiques. Et puis, elle connaissait aussi les restaurants à emporter qui valaient bien le coup, et qui, passeraient pour fait maison une fois présentés dans de la vraie vaisselle qui avait séjourné dans le four assez longtemps pour être bien chaude au moment de servir.  A défaut d'être un cordon bleu, elle avait le sens du protocole et du service bien fait. Les familles au sang pur ne pouvaient pas s'empêcher de se croire de la noblesse. Alors elles donnaient le change. Surtout la sienne. Les parents de Rain misaient tout sur les apparences et parvenaient à se faire passer pour plus qu'ils ne l’étaient vraiment. Leurs idées rétrogrades bien mises en valeur.

On s’organise ça au plus vite.

Un peu de vie sociale en dehors de la réserve lui fera le plus grand bien. Penser à d'autres choses voir de nouvelles personnes ou des gens perdus de vue depuis des années.

Sebastian O’Connor… rien que ça! Elle était impressionnée et sincèrement heureuse pour son ami. Un tel partenariat devait lui rapporter des centaines de clients. Les gens devaient affluer de tout le pays pour se procurer un balai chez Milo.

C'est vraiment génial. T’as de quoi être fier.

Les dragons. Toujours les dragons. Elle était tombée dedans sur le tard, grâce à Charlie. Sa passion avait fini par déteindre sur elle. Il fallait dire qu'elle était la personne la plus patiente et à l'écoute de ses longs discours sur les dragons… parce qu'il la laissait déblatérer sur des compositeurs moldus et des concepts dont il n’avait jamais entendu parler avant que Rain ne se mette à lui rebattre les oreilles. Elle sourit à sa tasse de thé.

Oui… toujours les dragons.

Elle lui offrit un sourire radieux. Ah, ses grands bébés d'amour… Elle pourrait passer des heures pour en parler. Leurs progrès, leurs bêtises, leurs manières de se réapproprier le monde, à ne plus avoir peur des humains au moindre contact visuel… à ne plus être systématiquement agressifs envers les humains au moindre contact visuel… De comment l’abattoir s'était transformé en paradis pour dragons et créatures magiques. Elle se sentait vraiment à sa place, sur cette île.

Je dirige la réserve faunique de l’île de Rùm, c'est près d’Atlantis. On a trente dragons, des moutons et diverses créatures magiques que les gens nous apportent, par ce qu'ils nous prennent pour un gros centre magivétérinaire. C'est plutôt sympa.  

Cette remarque la fit sourire jusqu'aux oreilles. C'est vrai que Rain râlait un peu (pour la forme, et éviter que les gens ne reviennent toutes les deux semaines avec un nouvel animal magique dans une caisse à chat) quand on lui apportait une nouvelle bestiole, mais, au bout de 20 minutes, elle était adoptée et tout autant choyée que les autres.

Notre but, c'est la conservation et la recherche, pour le moment, on est en plein dans la confirmation d'une étude sud américaine. Je ne vais pas t’ennuyer avec les détails, mais on avance bien.

Et puis, si elle commençait, elle lui parlerait de tous les moindres détails de leurs recherches, de leur méthode de travail.

Tu devrais venir un de ces jours, ça fera très certainement plaisir à Charlie. Il est rentré de Roumanie en Septembre, et il travaille avec moi depuis Octobre.

Et d’un coup, son ton enjoué se teinta d’ombre et sa mine radieuse paru un peu moins éclatante… Charlie… leur complicité était demeurée intacte au fil des ans et elle avait même résisté aux milliers de kilomètres et aux traumatismes qui les avait séparé.


Milo Pierceavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t799-milo-x-there-are-no-misMessages : 288 Points : 113
Pseudo : Marinc / Mymy
Avatar : Zachary Levi
Crédits : cranberry
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis, demeure résidentielle.
Patronus: Requin-Baleine
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Refuse to sink  | Lun 11 Juin - 13:45


► Milo's Magical Sport Supplies - Mi-Novembre
Refuse to sink
Rain & Milo
Ah ça, oui, Milo pouvait être fier du chemin parcouru en deux ans ! La boutique prenait réellement son essor, il était certain que cet hiver, il devrait prendre un ou deux vendeurs supplémentaires pour faire tourner la boutique, au moins le temps que les fêtes de fin d’année se passe et qu’il puisse honorer toutes ses commandes. Milo travaillait seul, et pas vraiment à la chaîne-, c’était beaucoup trop compliqué dans son milieu de travailler à la chaîne. Les sorts de duplication avaient tendance à amenuir la durée de vie de ses balais et il misait une qualité exemplaire… Donc chaque balai était fait à la main, réalisé à la sueur de son front et avec passion.

Ça ne l’étonnait pas des masses qu’elle ait continuée dans les dragons. Ca ne l’étonnait vraiment pas. Et puis elle dirigeait une réserve maintenant, ce n’était pas rien ! Il était assez impressionné, c’était quand même quelque chose de s’occuper d’animaux, mais de derrière s’occuper en plus du reste ! Il l’écouta en hochant la tête, buvant quelques gorgées de son thé encore chaud. « c’est génial ce que vous faites ! Et c’est tant mieux que la réserve soit entre tes mains, je suis sûr que les créatures sont les mieux soignées de tous le Royaume-Uni, voir même de l’Europe entière ! » Il savait à quel point elle tenait à ses animaux, il suffisait de la voir parler. La passion qui l’animait était la même que celle qui animait Milo vis-à-vis de ses balais et de ses créations.

Il s’étonna cependant de la suite de ses propos. Charlie et elle travaillaient à nouveau ensemble ? Ou c’était bien plus ? « Oh, toi et Charlie êtes de nouveau ensemble ? » Mais il ne tarda pas à voir son regard se voiler légèrement. Il se reprit presque aussitôt. « Enfin excuse moi, j’ai pas à me mêler de ça. » Il lui fait un sourire aussi doux que possible. « Mais je serais ravi de venir vous rendre visite. » Il hésitait presque à lui demander si cela la dérangeait qu’il vienne avec Grace. Il était certain qu’elle adorerait la réserve, elle travaillait déjà au refuge bénévolement, et ramenait sans cesse de nouveaux animaux à la maison, voir des dragons et d’autres créatures magiques pouvait complétement lui plaire… Mais il n’osait pas vraiment demander à Rain, Grace était moldue, la rapprocher de tels animaux demeurait dangereux et il ne voulait pas … Poser de problème à son amie. Il réfléchit quelques instants avant que son regard ne revienne vers elle.

Il rajouta dans un sourire. « Sinon tu venais pour autre chose que me rendre visite ? Besoin de protection contre tes gros bébés ? » Changer de sujet semblait la chose la plus naturelle à faire pour lui à cet instant précis. Il voulait éviter de remuer le bâton dans la plaie – vu que Charlie semblait être la plaie en question.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




 
I tell people, "You can do this." And they write back and say, "You were right. I can do this. And now I believe I can do anything."
Rain Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1539-rain-kvelgen-your-eyes-tell-mMessages : 189 Points : 98
Pseudo : CookieStorm
Avatar : Emilia Clarke
Crédits : CookieStorm
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre ville
Patronus: Léopard des neiges
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Refuse to sink  | Lun 2 Juil - 19:42

Elle avait mis les pieds dans le plat toute seule, il fallait qu’elle assume. Milo réussi à lui arracher un sourire un peu triste. L’idée était plaisante. Mais elle ne pouvait pas la considérer, Charlie et elle venaient de se retrouver après huit ans, et ils avaient eu le temps de changer, de voir leurs sentiments évoluer… Pour le moment, elle ne voulait pas avoir de conversation avec son Weasley préféré sur sa vie amoureuse. Elle évitait soigneusement le sujet, n’avait pas voulu regarder s’il portait une alliance ou les traces d’une alliance. Le principe était simple: “Demandes pas, la réponse serait douloureuse quoi qu’il arrive”. Elle ne voulait pas avoir le cœur en miettes de le savoir heureux avec une autre, ni exploser en vol à force de nourrir des sentiments à sens unique. Elle ne savait même pas vraiment la nature exacte de ce qu’elle ressentait pour lui. La salamandre se fit brûlante contre sa peau, comme à chaque fois que ses pensées dérivaient un peu trop vers son ex. Comme à chaque fois ou elle se voilait la face à propos de lui.

On est simplement… des collègues à présent.

Rain n'avait même pas osé utiliser le mot “amis” pour les qualifier. Est ce qu’elle pouvait vraiment mettre leur relation dans cette catégorie? Leur complicité avait survécu, intacte, et elle refaisait doucement surface. Cependant... rien ne serait plus comme avant. Leur rupture à cause de l’éloignement géographique, la guerre, les silences un peu trop lourds de son côté à lui et les siens un peu trop distants, rendaient toute conversation un peu plus intime difficile. Ils étaient deux instruments jouant la même partition, mais qui n’arrivaient pas à se répondre… Et dans cette course pour rattraper le tempo, Rain n’était pas certaine de gagner. Il lui manquait. Leur amitié lui manquait. Elle souhaitait simplement pouvoir se poser avec lui et ne pas tout sur analyser dans un silence presque gênant quand la conversation ne tournait pas uniquement autour du travail. Elle souhaitait juste ne plus avoir à l’écouter jouer leurs vieilles compos à la guitare planquée de l’autre côté de la porte.


Mais viens nous voir.

Son ton s’était fait plus ferme et enjoué qu’elle ne l’aurait voulu. La finlandaise ne voulait pas se laisser abattre. Il fallait seulement qu’elle se laisse du temps, que tout se calme et qu’ils prennent vraiment leurs marques. ça ira mieux dans quelques semaines. En attendant elle n’en pouvait plus de l’expression de culpabilité sur le visage de Milo.

Ça nous fera plaisir. On a peu de visiteurs qui viennent avec de bonnes intentions

Elle ne prendrait pas son ami pour le bureau des plaintes en ce qui concerne les braconniers… non pour ça il y a le bureau de régulation des créatures magiques, section Dragons, mais encore faudrait-il qu'ils se bougent le cul. Rain avait beaucoup fait appel à eu les premiers temps, et au final, elle s'était résignée à faire le sale boulot elle-même.
Milo changea de sujet. Est ce qu’elle avait besoin de quelque chose ici? Oh oui. Elle prit un peu de son thé pour chasser les braconniers de son esprit, laisser Charlie retourner dans l’antre de ses souvenirs et se recoller ce sourire débordant un peu trop de joie pour être parfaitement honnête sur le visage..

A vrai dire, oui. J’ai besoin d’un nouveau balai. Le mien se fait vieux et les sortilèges de vol commencent à ne plus être très fiables.

La sécurité passait avant tout. Elle ne pouvait pas se permettre de prendre des risques qui pourraient, à terme incapaciter la jeune femme dans son travail. Elle n’avait pas l’intention de se cantonner à du travail de bureau ou à devenir violoncelliste de concert avant qu’elle ne soit plus capable de porter un dragonneau de 2 mois dans ses bras. Et le plus tard possible.



Milo Pierceavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t799-milo-x-there-are-no-misMessages : 288 Points : 113
Pseudo : Marinc / Mymy
Avatar : Zachary Levi
Crédits : cranberry
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis, demeure résidentielle.
Patronus: Requin-Baleine
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Refuse to sink  | Jeu 5 Juil - 15:00


► Milo's Magical Sport Supplies - Mi-Novembre
Refuse to sink
Rain & Milo
Et c’était dommage. Milo se souvenait bien de ses deux aînés, il se souvenait du couple qu’ils formaient, à l’époque, il aurait pu presque en être envieux : ils étaient vraiment parfaits ensemble, ils avaient trouvé chaussure à leur pied. Enfin, d’apparence du moins, puisque le couple avait fini par rompre et se séparer. Le joueur n’avait jamais vraiment su pourquoi, et ce n’était après tout, clairement pas ses affaires. Milo n’était pas du genre à s’immiscer dans les relations de ses amis – sauf celles d’Irvin parce qu’il aimait clairement le taquiner, et ce n’était pas ce qu’il allait faire entre Charlie et Rain, il ne voulait déjà pas qu’on s’immisce dans la sienne avec Grace. Il boit une petite gorgée de thé en souriant. « Pas de soucis Rain, je viendrais. Peut-être accompagné, si tu veux bien ! » Il eut un sourire. Il était certains que Grace ne dirait pas non à se promener dans la réserve.

« Beaucoup de braconniers dans le coin ? » Il soupire, les gens n’ont vraiment aucune pitié, ni humanité. Ni quoique ce soit en fait. « Enfin en même temps, c’est pas très étonnant avec une réserve de dragons. » Et c’était malheureux de penser à cela comme ça, il le savait. En aucun cas, il n’était normal d’avoir des soucis de ce genre, quel que soit l’animal qu’on élevait. Mais l’être humain était suffisamment con pour s’en prendre à des créatures aussi nobles. Il l’écouta avec un sourire dans la voix, il posa sa tasse, prit un crayon et son calepin, prêt à noter ce dont elle avait besoin. Il avait pas mal de petites questions à lui poser, pour pouvoir se faire une idée de ce dont elle avait vraiment besoin. Milo était polyvalent en terme de balai, ils étaient tous réalisés avec le plus grand soin pour correspondre au maximum aux attentes de ses clients.

« Ok, dans ce cas-là, laisse-moi te poser quelques questions et on verra ce qu’il te faut exactement, ça te va ? » Il lui fait un sourire, le stylo au bout des doigts, appuyé contre son comptoir. « Tu avais quoi comme modèle à l’origine ? Niveau budget à peu près, t’as une idée ? » Il a pas mal de choses qui peuvent lui convenir, du petit balai malléable pour filer entre les pattes de ses créatures ou du balai plus de logistiques pour transporter diverses choses (y compris des humains.). Il se redressa, se dirigea vers le mur de sa boutique où tous ses balais étaient exposés. « Si tu veux quelque chose de fin et rapide, je peux te proposer le Persée, c’est un balai que je conseille aux attrapeurs en général. » Il lui montra le balai d’exposition, une petite bête racée, un pur-sang arabe dans sa cavalerie. C’était parmi les premiers qu’il avait vraiment travaillé seul. Le manche était renforcé avec de la fibre de carbone, qui lui donnait un aspect très futuriste. Le travail de Milo détonnait complètement face aux fabricants de balais plus classiques. Il avait fait le pari de mélanger des matériaux plus moldu, moins communs, pour leur donner une esthétique, ainsi qu’une fiabilité difficilement atteinte sur le marché.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




 
I tell people, "You can do this." And they write back and say, "You were right. I can do this. And now I believe I can do anything."
Rain Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1539-rain-kvelgen-your-eyes-tell-mMessages : 189 Points : 98
Pseudo : CookieStorm
Avatar : Emilia Clarke
Crédits : CookieStorm
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre ville
Patronus: Léopard des neiges
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Refuse to sink  | Dim 12 Aoû - 9:02

Rain retint un soupir. Elle ne laisserai plus transparaître l’exaspération qui lui laissait un goût amer dans la bouche à chaque fois qu’on lui disait qu’elle ne devait pas s’étonner de voir des braconniers s’en prendre à ses dragons. Comme si c’était sa faute. Comme si c’était à elle d’être responsable de l’immoralité des gens qui s'autorisent sans la moindre once de honte à mutiler et tuer des animaux. Elle n’était vraiment pas venue pour se prendre la tête avec Milo, ni même pour se lancer dans un débat à propos des droits des dragons. Non, ça, elle le faisait assez au travail quand elle tentait de convaincre ses investisseurs, mécènes, et fournisseurs que oui, protéger les dragons était bien plus important pour l’écosystème magique que de les tuer pour en faire des ingrédients pour potions.


On est pas un supermarché. Les bracos de la région l’ont bien intégré. c’est les petits nouveaux qui ont du mal avec ma politique anti-braconnage. Le nombre d’attaque a drastiquement baissé par rapport à ma première année d’activité

Le sourire trente deux dents de Rain, rayonnant de bonheur ne laissait pas vraiment de place au doute quant au sort qu’elle réservait aux gens qui entraient sur sa propriété avec le dessein de faire du mal à ses bébés d’amour. Milo la connaissait assez pour savoir à quel point la finlandaise pouvait être protectrice envers ceux qu’elle aimait. Et Rain adorait ses dragons et chaque créature magique ou non, grande ou petite qui vivait sur son île.

Il valait mieux se concentrer sur les balais à présent. Les dragons les avaient occupés déjà assez de temps ce matin.


J’ai une flèche d’argent. La même que quand on était à Poudlard.

Ce balai avait eu son compte de kilomètres. La Roumanie, la Finlande… La Norvège… Et puis finalement Atlantis. Une fois en Europe du Nord, Rain l’avait troqué contre une voiture. Pas forcément plus pratique ou plus rapide, mais le moyen de transport moldu ne lui demandait pas de s'emmitoufler dans d’épaisses couches de capes, d’affronter directement le blizzard finlandais… Elle préférait le confort du chauffage et du lecteur de CD de sa bagnole. sa bonne petite voiture qu’elle avait dû laisser derrière elle (mais au bons soins de Olli) avant de repartir en angleterre par le premier vol commercial au départ de Helsinki pour Londres.


Hmm… Je vole toujours comme un batteur, tu sais. Et et puis, j’ai pas vraiment besoin de vitesse, mais de maniabilité et stabilité

Surtout pour quand elle devait transporter des oeufs de dragons. Pour les choses les plus volumineuses, elle préférait le bâteau et accoster aux différents pontons incartables de l’île. En attendant elle observait le balai avec intérêt. le design était inhabituel mais sublime. Rien qu’à le voir, on comprennait immédiatement pourquoi il convenait parfaitement à la course d’un attrapeur. la finesse du manche, la position de la selle qui convenaient mieux aux pointes de vitesse et aux acrobaties du poste. Seulement, Rain volait toujours comme si elle avait une batte dans la main et des cognards à envoyer dans les dents des adversaires. Une vieille habitude qu’elle n’arrivait pas à chasser. Et qui lui convenait encore aujourd’hui. Après tout…. Sa batte lui servait régulièrement sur son lieu de travail.

Mais après, c’est toi l'expert..



Milo Pierceavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t799-milo-x-there-are-no-misMessages : 288 Points : 113
Pseudo : Marinc / Mymy
Avatar : Zachary Levi
Crédits : cranberry
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis, demeure résidentielle.
Patronus: Requin-Baleine
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Refuse to sink  | Mar 14 Aoû - 15:06


► Milo's Magical Sport Supplies - Mi-Novembre
Refuse to sink
Rain & Milo
Il hocha doucement la tête. C’était tant mieux pour ses dragons : il se doutait qu’elle devait vraiment veiller au grain et que ceux qui s’aventurait sur son territoire sans permission devait prendre cher. Il ferait la même chose pour son atelier. S’il surprenait un fouineur, il donnait peu cher de sa peau. Il écouta la jeune femme parler ; les flèches d’argent était de bons balais, pour leur temps. Peu de produits étaient sorti, trop unique comme les siens. Mais il comprenait ce qu’elle voulait dire. Il hocha doucement la tête, reposant le Persée sur le mur, saisissant un balai un peu plus haut. Ce dernier contrastait avec son prédécesseur. Plus massif, le manche avait bien quelques centimètres supplémentaires. La selle était plus reculée, l’assise plus sur la brosse, mais les pédales étaient aussi plus basses : cependant, il disposait d’une articulation pour une position bien plus couchée. C’était un balai qu’il conseillait plus aux batteurs. « Dans ce cas-là, ce bébé-là peut plus te correspondre. »

Il en profite pour descendre l’écu, son pur-sang anglais. « Après j’ai l’écu plus, polyvalent. » Le balai paraît plus racé, le manche un peu plus court, mais dont le flanc est couvert de runes. Les deux peuvent lui correspondre, même s’il pense plutôt que le Céphée serait le meilleur compromis : même si leurs manches étaient plutôt longs, ils avaient la souplesse d’adaptation et un équilibre bien plus que parfait. L’écu était un balai de poursuiveur, plus vif, plus caractériel en quelque sorte. « Après si y’a des choses qui te plaise dans l’un et dans l’autre, on peut faire un compromis. » Il pouvait toujours lui faire une pièce sur-mesure : ce n’était pas un problème, surtout pour lui. Il lui faudrait juste un peu plus de temps : il mettait quelques jours à faire un balai de A à Z.

« Enfin dans tous les cas, je pense qu’il faut que tu te mettes en selle pour vraiment faire ton choix. » Il se saisit des deux manches, marche vers l’arrière-boutique. L’alarme de la boutique est toujours active de toute façon, il saura si quelqu’un rentre. Il l’invite à rentrer dans une pièce. C’était un peu le tardis, ça payait pas de mine de l’extérieur, mais de l’intérieur … C’était bien plus grand. La pièce s’élevait vers un ciel bleu, trois anneaux de quidditch sur le côté. Le sol était herbeux, suffisamment souple pour un bon décollage. La pièce s’étendait sur plusieurs centaines de mètres. Il ne pouvait faire des essais de vol au-dessus de londres : c’était bien trop dangereux. « On va commencer par le Céphée. J’te laisse te servir dans la malle ? »

Une malle sur le côté était remplie de diverses protections de quidditch, propre comme des sous neuf. Il posa le manche de l’écu sur le côté, marchant vers le centre du terrain. D’un coup de baguette, quelques piquets s’élevèrent dans les airs pour lui offrir un slalom digne de ce nom. Il la rejoignit, le Céphée en main, l’aidant à trouver des protections à sa taille. Une fois équipé, il lui tendit le balai avec un sourire. « Le ciel est tout à toi. Amuse-toi avec et tu me diras ce que t’en pense, ça marche ? » Ils allaient lui trouver le balai parfait. Foi de Pierce.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




 
I tell people, "You can do this." And they write back and say, "You were right. I can do this. And now I believe I can do anything."
Contenu sponsorisé
• Plus d'informations •
Sujet: Re: Refuse to sink  | 
Refuse to sink
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anthony Phelps refuse un prix de Martelly
» Obéhit moi !!! - NON Je refuse ! [Libre]
» Pourquoi refuse tu mon peu de gentillesse ?
» Le Canada refuse d'octoyer des visas à 35 entrepreneures haitiennes
» Une main tendue ça ne se refuse pas! [feat Zeus]
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: