Bienvenue sur Catharsis

#1Votez
#2Votez
#3Votez
Les questions autour de l’égalité entre sorciers et moldus continuent de faire débat15 novembre 2000 Une nouvelle cellule de travail est créée par le gouvernement mixte britannique afin de trouver des solutions aux problèmes d'égalités entre sorciers et non sorciers... LIRE PLUS
Un super héros à Atlantis ?05-08 Novembre 2000 Des arrestations sont faites grâce aux dossiers d'informations et de surveillances d'un inconnu envoyé à la police... LIRE PLUS
INTERVIEW : Le gène sorcier vu par la science21 novembre 2000 Explications sur les différences entre sorciers et non-sorciers ; des tracts du groupuscules Magic is Might renforce la sécurité à l'UPA... LIRE PLUS

 And we meet again... - Feat. Mazikeen A. Avery
AuteurMessage
Jaya FernandezSorcieravatarSorcier
MessageSujet: And we meet again... - Feat. Mazikeen A. Avery   Sam 17 Mar - 22:23


And we meet again…
Jaya & Mazikeen
Cela faisait quelques jours que Jaya était arrivée à Atlantis. Elle avait encore une destination à faire pour clôturer son périple autour du monde. Ces dernières années, elle avait beaucoup voyagé et e avait appris énormément sur les dragons. Lorsqu’elle avait entendu qu’il existait une réserve faunique, ici à Atlantis, elle n’avait pas hésité une seule seconde à y aller.

Elle avait écrit à Charlie qu’elle venait d’arriver en ville et attendait encore une réponse de sa part. En attendant, elle avait commencé à s’installer dans le quartier résidentiel des faubourgs et après une journée à défaire ses valises, elle avait décidé qu’elle avait besoin de faire un tour en ville. C’était un petit rituel qu’elle avait instauré lorsqu’elle arrivait dans un nouvel endroit. Après avoir défait ses valises, elle sortait toujours pour s’imprégner de l’ambiance de la ville dans laquelle elle avait déménager. Elle avait lu qu’Atlantis accueillait autant les moldus que les sorciers et elle devait bien se l’avouer : elle était un peu sceptique quant à cette cohabitation. Peut-être allait-elle changer d’avis après quelques mois ici, mais pour le moment, elle réservait son jugement.

Le centre-ville était assez joli, et Jaya aimait bien le charme qui s’en dégageait. Il y avait quelques restaurants et une discothèque. Bien que la discothèque ne la branchait pas trop – elle dançait vraiment comme un pied – les restaurants, au contraire, retenaient toute son attention. Il y en avait un qui avait particulièrement retenu son attention : le scottich inn.

Elle s’approcha de la devanture du restaurant pour y lire la carte sans vraiment se soucier des gens qui se trouvaient sur son chemin. Elle était encore un peu perdue dans ses pensées. Son cerveau avait tendance à marcher à 200 à l’heure à chaque fois qu’elle arrivait dans un endroit. Ce qu’elle devait faire, ce qu’elle avait déjà faire et les choses qu’elle devait encore s’acheter pour son installation. Aussi ne vit-elle pas la jeune femme qui avançait en même temps qu’elle s’était diriger vers le menu du restaurant et elle lui fonçait droit dedans. Elle recula rapidement, tout en se massant le front tout en marmonnant des excuses.


- Excusez-moi… marmonna-t-elle, avec un léger accent espagnol.

Cet accent espagnol, elle ne l’avait jamais vraiment perdu, et elle n’avait très certainement pas envie de le perdre. Après tout, il faisait parti de ses origines, et elle en était très fière. Puis en relevant la tête, elle fronça les sourcils, croyant reconnaitre une ancienne connaissance de Poudlard.

- Mazikeen ? demanda-t-elle, surprise.

Mazikeen et elle ne s’étaient jamais vraiment bien entendues lorsqu’elles étaient à Poudlard. Mazi était souvent avec Victoria et, malgré la relation secrète qu’elle avait entretenu avec cette dernière, elles avaient toujours fait en sorte qu’en public, elles se vouaient une certaine haine. Et c’était également le cas pour Mazikeen. Sauf que pour elle, Jaya n’avait eu aucune peine à la détester, vu la peste qu’elle avait été à Poudlard. Reste à savoir si elle avait changé ou pas, mais Jaya n’y comptait pas vraiment.
Codage par Emi Burton


_________________
i don't even know
if you'll believe
everything I'm trying to say to you
Mazikeen A. AveryÉtudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 01/03/2017 Messages 1078 Points d’activité 12
      Pseudo : Mazi
      Avatar : Ana de Armas
      Crédits : SWEET DISASTER
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Dans un grand appartement très luxueux aux Salines, Atlantis
      Patronus: Aigle royal
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t568-mazikeen-a-avery-maybe-
MessageSujet: Re: And we meet again... - Feat. Mazikeen A. Avery   Dim 18 Mar - 2:50



"AND WE MEET AGAIN..."
ft. Jaya & Mazikeen

Life can only be understood backwards; but it must be lived forwards.  - Søren Kierkegaard




Une journée chargée de cours venait d'officiellement se terminer et le week-end était à la porte. La jeune Avery n'en était qu'impatiente étant donné qu'elle avait du sommeil à rattraper suite à plusieurs nuits avec moins de cinq heures sous la couette. Surtout que la veille, sa cousine paternelle au premier degré avait déménagé chez elle et Mazikeen n'avait guère été prête à l'accueillir, ayant complètement oublié qu'elle avait donné son aval pour qu'elle vienne et lui avait même proposé sachant que sa cousine avait à faire à Atlantis. De plus, cela allait briser la solitude constante de la Sang-Pure qui vivait seule depuis trop longtemps et même lors de son exil, sa solitude avait très souvent pesé. Du coup, elle avait passé sa soirée avec Victoria, fille de sa tante Dagon. Les deux femmes avaient un tas de trucs à se dire, sachant qu'elles ne s'étaient que très peu vues depuis quelques années, les deux ayant leurs propres occupations. Mazikeen s'étant exilée du pays, il avait été difficile de la voir en personne mais avait continué de donner des nouvelles par le biais de lettres. Chose sûre, les temps avaient changé mais le lien entre les deux cousins, non.

Alors que Mazikeen sortait de son dernier cours, ayant échangé un peu avec Poppy, elle se dirigea de son côté, ayant hâte de voir où Victoria en était tout en espérant qu'elle ne casse rien dans l'appartement bien qu'avec la magie, tout était réparé en un mouvement de baguette. L'aristocrate remis son manteau d'automne par-dessus sa robe avant de transplaner vers le centre-ville, sac sur le dos, une fois qu'elle fut rendue dans un endroit propice au transplanage.

Qu'allait-elle faire au centre-ville ? En fait, elle voulait aller chercher un livre à Hatchard Book à donner en cadeau à sa cousine, ayant jugé ses précédents cadeaux insuffisants. De toute façon, ce n'est pas comme si Mazikeen était pauvre, surtout avec les bijoux dont elle portait actuellement ou encore la qualité de ses vêtements. Elle savait qu'un livre pour sa cousine devait avoir un rapport au Quidditch ou encore en ce qui concerne les thés à propriété magique. Elle aurait très bien s'en procurer aussi pour elle mais la vipère avait déjà tout ce dont elle avait besoin en matière de lecture, surtout qu'elle avait fait des achats particuliers lors de son passage à Moscou, cet été.

En se dirigeant vers l'endroit voulu, Mazikeen tourna la tête et aperçu le "Scottish Inn" et y regarda le menu du jour tout en continuant de marcher. Bang ! Elle se ramassa sur le sol, ayant foncé dans une personne. C'était à elle de regarder en avant et non ce menu. Rien de tel de mieux qu'une bonne collision après une grosse journée comme elle venait de passer. La Britannique avait foncé dans une fille dont elle n'avait pas encore aperçu le visage. Celle-ci s'était ainsi excusé d'un accent qui ne venait pas du coin mais Mazikeen ne pouvait le replacer et ce, même si elle avait vu diverses accents et langues différentes lors de son périple à l'étranger. Bref, l'aristocrate se releva complètement, replaçant correctement son sac à dos avant de s'essuyer les yeux pour apercevoir la personne "fautive" de ce geste. À première vue, elle ne lui disait rien, ce qui était normal vu qu'elle était très loin de connaître tous les habitants de cet endroit. De plus, ce n'est pas comme si elle vient au centre-ville tous les jours.

Cependant, la personne reconnut Mazikeen puisqu'elle nomma son prénom. Celle-ci répondit aussitôt sans prendre le temps de réfléchir où elle avait pu la connaître : « Euuuh, tu es ? Pour connaître mon prénom, j'ai probablement déjà eu à faire avec toi. Je l'admets, je n'ai pas été vigilante mais je ne suis pas la seule fautive... » Dit la cadette Avery, analysant davantage sa vis-à-vis, d'un petit sourire tendant la neutralité. Qui était-elle ? Pourtant, cet accent lui disait quelque chose. Mazikeen avait vécu tant de choses lors des dernières années que bien des choses auparavant restaient flous.

Était-ce à Poudlard ? Était-ce durant un de ses voyages ? Impossible, elle s'en serait souvenue. Probablement à Poudlard. Une personne dont elle n'avait pas l'habitude de côtoyer, n'étant pas de Serpentard sinon elle l'aurait aussitôt replacé. Tout cliqua dans l'esprit de la vipère. Jaya Fernandez. Elle avait le même visage qu'à l'époque mais n'avait pas son uniforme de lionceaux. Plus âgée, elle avait quitté Poudlard deux années avant elle et ne s'étaient plus jamais recroisées depuis ce temps-là. De toute manière, pourquoi Mazikeen aurait cherché à devenir amie avec ce genre d'énergumène ? Pour elle, à l'époque, tous les Gryffondors étaient sans cervelles et étaient tous stupides sans exception sauf cette intello de rat de bibliothèque de Hermione Granger, assez connue au sein de Serpentard, à l'époque.

C'est en replaçant ses cheveux que Mazikeen dit : « Jaya Fernandez. » Elle fit un hochement de tête envers sa vieille ennemie avec qui elle s'était déjà battue et s'était fait donnée une volée car Mazikeen n'a jamais été une bagarreuse ou du moins, physiquement. « Quel "plaisir" de te revoir en cette fin de journée. » Dit-elle, avec ironie. « Nouvelle en ville ? » Demanda l'aristocrate, croisant les bras, tout en regardant Jaya. Cette fille lui rappelait de vieux mauvais souvenirs dont elle-même ayant eu des ambitions de progresser dans la voie des ténèbres. Heureusement, Mazikeen avait changé de direction et éviter de prendre le même chemin que son propre père, son oncle paternel, son oncle maternel et son grand-père paternel qui y avait laissé sa peau lors de la dernière bataille. La vipère se dissociait de tout cela, à présent, ne voulait plus vivre dans la haine d'autrui, l'ayant déjà été assez longtemps après toutes ces années.


Code by Sleepy

_________________
Pureblood and proud of it
I may not hate mudblood but I'm proud to be a Avery and a pureblood despite the past of my family. I just want to restore the reputation of my family. ©️ by anaëlle.
Jaya FernandezSorcieravatarSorcier
MessageSujet: Re: And we meet again... - Feat. Mazikeen A. Avery   Dim 18 Mar - 13:50


And we meet again
Jaya & Mazikeen
Mazi ne semblait pas l’avoir reconnue lorsque Jaya avait commencer à parler. Ça paraissait logique. Elles ne s’étaient pas revues depuis Poudlard et leur relation n’avait jamais été la meilleure. Cependant, en quelques secondes, le visage de Mazi avait changé et c’est là que Jaya comprit qu’elle l’avait reconnue. Jaya afficha un petit air satisfait, contente finalement que l’ancienne serpentarde ne l’ai pas oubliée.

- Mazikeen Avery,
répondit Jaya avec un hochement de tête.

Elle ne lui donnait pas l’impression d’avoir changé. Physiquement du moins. Peut-être avait-elle changé aussi au niveau de son caractère, mais Jaya avait des doutes. Elle n’avait jamais été vraiment une grande fan des Serpentards. En fait, si. Mais seulement d’une seule. La seule femme qu’elle n’avait jamais pu oublier et qu’elle avait réduit le cœur en miette. Les autres pouvaient bien brûler en enfer, qu’elle n’en aurait que faire.

Mazi croisait les bras. Elle adoptait une attitude défensive. Jaya n’en fut pas vraiment étonnée. Le souvenir ou elle lui envoyait son poing dans la figure était encore gravé dans sa mémoire au fer rouge. A Poudlard, elle avait été quelqu’un de très impulsive, et depuis qu’elle avait quitté Poudlard, elle tentait d’être un peu moins impulsive. Bon ça ne marchait pas toujours, mais bon. Elle aimait se dire qu’elle essayait de se calmer un peu…


- Tu m’en vois ravie,
répondit Jaya sur le même ton ironique. Le plaisir est partagé…

*Bah voyons* pensa Jaya. Le fait de revoir Mazi l'avait juste surprise, mais de là à dire qu'elle était heureuse de la revoir, c'était un peu poussé.

- Oui, je viens d’arriver,
dit-elle sur un ton neutre. Ça se voit tant que ça ?

Sans doute qu’avec un peu d’ironie, l’atmosphère se détendrait un peu, car elle sentait comme un froid depuis que Mazi l’avait reconnue. Après tout il était sans doute temps d’enterrer la hache de guerre.


- J’avais faim,
lâcha-t-elle, comme si ça expliquait la raison de sa venue à Atlantis. Et toi, qu’est ce qui t’amène en ville ?
Codage par Emi Burton


_________________
i don't even know
if you'll believe
everything I'm trying to say to you
Mazikeen A. AveryÉtudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 01/03/2017 Messages 1078 Points d’activité 12
      Pseudo : Mazi
      Avatar : Ana de Armas
      Crédits : SWEET DISASTER
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Dans un grand appartement très luxueux aux Salines, Atlantis
      Patronus: Aigle royal
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t568-mazikeen-a-avery-maybe-
MessageSujet: Re: And we meet again... - Feat. Mazikeen A. Avery   Dim 18 Mar - 16:42



"AND WE MEET AGAIN..."
ft. Jaya & Mazikeen

Life can only be understood backwards; but it must be lived forwards.  - Søren Kierkegaard




Il n'était pas rare pour la jeune aristocrate que de revoir d'anciennes victimes ou ennemis de l'époque de Poudlard étant donné qu'elle n'avait jamais été très appréciée des autres maisons mais davantage Gryffondor pour des raisons de rivalités. C'était révolu et ici, il n'y avait plus ce genre de rivalité qui fut amusante, au moment de Poudlard. Aux premiers abords, le visage de Jaya ne lui avait pas entré en tête parce qu'elle ne l'avait jamais beaucoup fréquenté et les fois dont elles se voyaient était pour s'insulter et non parler de la pluie ou du beau temps. En tout cas, c'est l'Espagnole qui l'avait reconnue aussitôt, mentionnant son prénom. À bien y penser, comment oublier le visage de celle qui l'avait déjà envoyée à l'infirmerie ? La Sang-Pure avait été bête sur le coup mais en même temps, ce n'est pas comme si elle tenait à son ancienne ennemie.

La Fernandez avait donc dit son nom complet après que Mazikeen l'ait officiellement reconnue, d'un hochement de tête. L'aristocrate ne dit simplement rien, se contentant de la fixer dans les yeux. Elle en avait marre de s'excuser sur ses action passées comme avec son propre frère. Ce qui est fait, est fait. La vipère a simplement changé de chemin en évitant celui qui l'aurait sans doute conduite à devenir criminelle ou quelque chose proche de ça.

En face de l'Espagnole, si les choses se mettaient à dégénérer, Mazikeen doutait de finir la journée sans nez cassé. Les deux jeunes femmes avaient vieilli et la vipère n'avait pas envie de chercher des poux trop loin. La Britannique n'avait jamais été très forte physiquement et n'avait jamais cherché à l'être non plus. La magie était là pour contrer ce genre de truc, de toute façon. Bref, la jeune Avery n'avait pas hésité à jouer sur l'ironie des mots quant au plaisir de voir cette personne. Jaya fit de même, jouant également sur l'ironie. C'était comme si elles venaient de se voir hier et que les choses n'avaient pas bien été sans pour autant qu'il y ait eu de violence. Hélas, cela fait des années.

La Sang-Pure avait ainsi demandé si elle était nouvelle en ville étant donné qu'elle ne semblait pas vraiment familière avec les alentours. Était-elle étudiante ? Ou travaillait-elle ? Cela lui importait peu. Ce n'est pas comme si elle s'intéressait à sa vie. Cette fille n'était pas Victoria et par conséquent, elle n'a jamais eu l'intention d'en connaître davantage que son nom. Cela suffisait. Bref, Jaya confirma qu'elle était nouvelle, sans exclamation ni rien : « Oui, je viens d’arriver. Ça se voit tant que ça ? » Haussant des épaules, l'ex Serpentard répondit : « Je ne sais pas, tu as l'air d'être un peu perdue. Je me trompe ? » Dit Mazikeen, elle aussi d'un ton aussi neutre qu'une statue sans vie.

Il était clair que cela n'allait pas finir en bataille, fort heureusement pour l'aristocrate. Néanmoins, l'issue de cette rencontre hasardeuse était difficile à prévoir d'avance. Mazikeen avait hâte d'en terminer, acheter le bouquin et retourner à l'appartement afin de manger en se reposant même si sa cousine venait d'emménager. Quoi qu'il était vendredi... Jaya répondit soudainement une réponse qui n'étonna guère la cadette Avery : « J’avais faim. » Un rire vint aux lèvres de la Sang-Pure qui ne put s'empêcher de dire :

« Toujours aussi goinfre qu'à l'époque. Il faut dire qu'au-travers de Serpentard, tu avais aussi la réputation d'être une gloutonne et autres choses dont je ne vais pas nommer à l'heure actuelle. » La jeune femme haussa des épaules, se souvenant des trucs du genre "sans-cervelle" ou ainsi de suite.

Puis, l'Espagnole demanda à la Britannique : « Et toi, qu’est ce qui t’amène en ville ? » Mazikeen se mit à faussement réfléchir et dire :

« Si je t'avoue que je suis encore aux études et que je fréquente l'établissement scolaire d'études supérieures de cet endroit ? En effet, je suis à l'université. Il se trouve que j'y suis depuis presque une année, ce qui va bientôt concorder avec mon retour au pays. » Expliqua l'aristocrate, mettant à présent ses mains dans ses poches. « Malheureusement pour toi, j'ai bien tourné au lieu de terminer ma vie au fond des cellules crasseuses d'Azkaban. » Un sourire sarcastique vint à ses lèvres. Son oncle Ramiel II y était enfermé pour le restant de ses jours tout comme son oncle maternel, Antonin Dolohov, un des Mangemorts les plus connus et sadiques avec Bellatrix Lestrange. La propre mère de Mazikeen n'a jamais été proche de son frère qui était un vrai psychopathe.

« Au prix de m'intéresser vaguement à ta vie, hormis manger, tu étudies ou travailles à Atlantis ? » Demanda Mazikeen, ayant soudainement faim à force d'entendre le mot "manger" ou encore se retrouver devant un menu d'un pub. Pourtant, elle avait prévu un truc bon à manger à l'appartement et en ferait même à sa cousine qui ne venait que de s'installer. Une bonne pizza version Mazikeen.

Code by Sleepy

_________________
Pureblood and proud of it
I may not hate mudblood but I'm proud to be a Avery and a pureblood despite the past of my family. I just want to restore the reputation of my family. ©️ by anaëlle.
Jaya FernandezSorcieravatarSorcier
MessageSujet: Re: And we meet again... - Feat. Mazikeen A. Avery   Dim 1 Avr - 18:08


And we meet again
Jaya & Mazikeen
Jaya haussa les sourcils lorsque Mazi lui répondit qu’elle avait l’air perdue. Sérieusement ? Elle ne se perdait que très rarement, et même quand elle se perdait, elle arrivait toujours par finir par retrouver son chemin.

- Moi, me perdre ?
dit-elle en essayant de retenir le rire qui s’annonçait. Tu rigoles, j’espère ?

Le comportement de Mazi avait radicalement changé lorsque Jaya lui avait annoncer qu’elle avait faim. En effet, de statue de pierre, elle avait commencé à rigoler. Jaya fut même surprise de se dire en son for intérieur que l’ancienne serpentarde savait rire ! Elle en était même venue à en douter l’espace d’une minute. C’est vrai que c’était l’une des choses qui n’avait pas réellement changé depuis qu’elle était à Poudlard. Toujours aussi gloutonne…

- Effectivement, je suis toujours aussi « gloutonne » comme tu le dis si poétiquement,
dit-elle en fronçant des sourcils.

Tandis que Mazi lui dit que ce n’était pas la seule réputation à son sujet qui courait entre les serpentards, Jaya posa ses mains sur les hanches, tout en regardant son ancienne ennemi  les sourcils froncés.


- Comment ça, d’autres rumeurs ? Ai au moins le courage de dire le fond de ta pensée ?
répondit-elle, tout en essayant de garder son calme.

Le sujet de la conversation revint dans une zone un peu plus confortable ou il était certains que les deux jeunes filles n’allaient pas se sauter au cou en essayant de s’étrangler l’une l’autre. L’ancienne serpentarde lui avait avouer étudier à l’université d’Atlantis. Au moins, comme elle l’avait si judicieusement souligné, elle n’avait pas fini ses jours à Azkaban comme une grande majorité de sa famille. Finalement, même si elles avaient eu des différents lors de leur scolarité, elle était tout de même contente pour Mazi qu’elle n’y ait pas fini là-bas. Mais elle n’allait certainement pas le lui avouer. Pas à voix haute en tout cas…

Jaya ne put s’empêcher de rire franchement lorsque Mazikeen lui demanda ce qu’elle venait faire ici hormis manger.


- Ravie que ma vie puisse t’intéresser un minimum pour que tu me demandes ce que je viens faire ici. Puis ce que ma vie semble t’intéresser, je vais te dire que je suis ici pour travailler. Je travaille avec Charlie dans la réserve de dragon sur l’île de Rùm, pas très loin d’ici.


Plus elle passait du temps à converser avec Mazi, plus elle se remémorait le temps qu’elle avait passé avec la cousine de celle-ci, Victoria. Déjà à l’époque, elle s’en voulais de lui avoir brisé le cœur. Ce sentiment de culpabilité n’était jamais vraiment parti, et revenait dans certains moments – assez inopportuns – comme une piqure dans le cœur pour lui rappeler le terrible choix qu’elle avait fait. Comme maintenant…

- Au fait, comment va ta cousine ?


Elle suivait un peu l’actualité de Victoria et aimait se rendre aux matchs de Quidditch de cette dernière, juste pour l’apercevoir l’espace d’un instant. Même si Victoria ne la voyait pas, au moins Jaya – elle – la voyait. Et puis si elles se reverrait un jour, l’ancienne gryffondor se doutait que leurs retrouvailles se passent le mieux du monde. Jaya n’avait jamais vraiment réussi à l’oublier. On dit toujours que le premier amour est le plus difficile à oublier. Et c’était vrai. Grâce à Victoria, elle avait eu le courage de faire son coming out à ses parents, et avait eu après elle une relation qui n’avait pas duré très longtemps. La raison de leur rupture était très simple. L’ex à Jaya lui reprochait d’encore trop penser à son premier amour… Suite à plusieurs crises de jalousie, elles avaient fini par se séparer.

Au fond de son cœur, elle espérait revoir Victoria. Et pouvoir s’expliquer une bonne fois pour toute…
Codage par Emi Burton

_________________
i don't even know
if you'll believe
everything I'm trying to say to you
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: And we meet again... - Feat. Mazikeen A. Avery   

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Atlantis & Manadh :: Le Centre-ville :: Scottish Inn-
Sauter vers:  
Désactiver les particules