Bienvenue sur Catharsis

#1Votez
#2Votez
#3Votez
Épidémie de Dragoncelle6 Septembre 2000 L'épidémie de Dragoncelle continue son chemin allant jusqu'à mettre certains lieux en quarantaine magique. On recherche toujours un traitement à l'Hôpital de Sainte Mangouste... LIRE PLUS
Un espoir de cure8 Septembre 2000 Un traitement médicamenteux a été trouvé contre la Dragoncelle et l'Eclabouille qui s'était déclarée dans la Moonrise Gallery. On recherche encore une cure totale. Des grèves pétrolières bloquant les importations ont commencé dans tout le Royaume-Uni... LIRE PLUS
Manifestations pour les droits des êtres magiques et non-magiques15 Septembre 2000 Des manifestations mettent en avant les droits des moldus et des êtres magiques en vue de modifier les lois par le Gouvernement. En parallèle les Jeux Olympiques commencent à Sidney, avec des sportifs mixtes, à la fois moldus et sorciers.... LIRE PLUS

 Be Prepared | RP ouvert à tous
AuteurMessage
Léandre RosierSorcier - StaffavatarSorcier - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 1922 Points d’activité 237
      Pseudo : Bruleciel
      Avatar : Gaspard Freak Ulliel
      Crédits : Bruleciel (avatar), Mysie & Melo (signature)
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis - Enclave Résidentielle Sorcière.
      Patronus: Un Lion. Avec ses bons et ses mauvais côtés.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t25-leandre-rosier-la-haine-
MessageSujet: Be Prepared | RP ouvert à tous   Mer 14 Fév - 8:27

AVANT PROPOS HRP (à lire):
 


Le 11 octobre 2000, au soir


Maintenant que ses invités s’étaient installés autour du cercle de tables rassemblés, dans un large coin du Scottish Inn, il pouvait entamer sa manœuvre du jour. Il pouvait leur annoncer ce pourquoi il bataillait fermement depuis des mois et qu’il avait été dans l’obligation de repousser un nombre incalculable de fois.

A cause des mésaventures d’Adrasteia, évidemment, mais aussi par faute de temps face aux missions qui avaient été assignées à sa profession. Et c’était sans compter, amèrement, sur sa débâcle intime et secrète de septembre. N’avait-il pas géré des cadavres imprévus et détestables pour en préserver l’enfant à venir ?

Pour en protéger celle que la proclamation bienheureuse allait lier davantage à son existence ?

Léandre se leva en un mouvement impatient. Ses gestes, vifs et empressés, trahissant une nervosité évidente. Attendue, quelque part, compte tenu des enjeux impliqués. Un dernier lissage de sa cape de sorcier – pourpre et agrémentée du blason de sa lignée –  du bout des doigts et il écarta ses deux mains pour se donner une posture plus sereine.

Soigneusement travaillée. « Merci à tous. Sincèrement. Je suis ravi que vous soyez présents à mes côtés aujourd’hui. » Il dédia un rapide regard à sa famille, installée de part et d’autre de sa position, puis à ses alliés. « J’ai une grande annonce à vous faire et j’espère que nous pourrons la fêter dignement. »

Son attention se porta vers les barmans, non sans un sourire équivoque. En accord avec eux, les Rosier avaient décidé de ne pas privatiser le lieu ; de sorte à ce que tout le monde puisse entendre la bonne nouvelle et la disperser, de bouche à oreille, à travers Atlantis. Un petit coup de publicité, en somme, pour rétablir convenablement l’ordre des choses.

« Vous n’êtes pas sans connaître mon entente avec mademoiselle Adrasteia Raventhrone. Et bien, sachez qu’après de plus amples échanges avec elle… » Il récupéra son verre et le leva vers l’assemblée et les quelques curieux qui s’étaient effectivement tournés dans sa direction. « … Je suis fier de vous annoncer que nous sommes fiancés et que nous nous marierons pour Noël. »

_________________

Eden M. IvyProfesseuravatarProfesseur
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 28/01/2018 Messages 19 Points d’activité 72
      Pseudo : Marie la pas jolie.
      Avatar : Candice Accola
      Crédits : Bazzart
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Southampton
      Patronus: Inconnu - Pas assez puissante
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1513-eden-mia-ivy-revenante#36053
MessageSujet: Re: Be Prepared | RP ouvert à tous   Mer 14 Fév - 16:51

Be prepared

feat. Léandre Rosier



Eden ne savait pas vraiment où se placer. Elle avait terminé le cours d'Adrasteia, dont la potion avait été réussie avec brillot comme toujours et cette dernière l'avait invité à rester pendant la soirée qui allait avoir lieu. Alors bien-sûr, Eden n'avait pas refusé. Parce que la descendante des Ivy ne refuse jamais.

Mais maintenant, dans ce bar, elle était entourée de personnes aux noms inconnus. Les bars eux, lui étaient familiés. Les personnes qui s'y trouvaient ne faisaient souvent l'affaire que d'une soirée. Mais là c'était tout autre. Le descendant des Rosier était là, au milieu. Il était le soleil tandis que les autres sang-pur étaient Jupiter, Neptune, Saturne...Eden n'était qu'une lointaine étoile.

L'annonce ne surprena pas vraiment la jeune femme. Elle savait qu'Adrasteia était enceinte. Elle ne pensait pas que les tourtereaux annonçaient leur avènement pour cela mais la coïncidence en ferait parler plus d'un. Malgré tout, la sang-mêlé s'arma d'un grand sourire et prit part aux applaudissements de la foule. Eden attendit patiemment que Léandre soit libéré de l'oppressante foule qui s'acheminait autour de lui. Le bourbon était vraiment pas mal. Eden ne pouvait contrer le fait que les moldus avaient de délicieux alcools. D'ailleurs, ils étaient bien forts pour la plupart. Une fois que le sang-pur eut l'air...libéré, Eden s'approcha doucement de lui.

- Léandre... Le temps passe n'est-ce pas ? Nous étions à Poudlard il y a de cela quelques jours, j'en ai du moins l'impression. Je ne peux que te féliciter pour tes fiançailles. Puis-je te payer un verre ?

Partant vers le bar avec lui, elle commanda deux whiskys-pur-feu, n'étant pas certaine que le descendant des Rosier appréciait les alcools moldus.

-Ta fiancée est surprenante. A tous égards. Tu es chanceux crois-moi. Elle n'a aucune limite de raisonnement. Vos enfants auront de qui tenir si je peux me permettre...


made by guerlain for bazzart

Jonathan RowleProfesseuravatarProfesseur
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 13/09/2017 Messages 402 Points d’activité 44
      Pseudo : Flow
      Avatar : David Tennant
      Crédits : LE TALENT
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence:
      Patronus: Un python royal
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1251-jonathan-rowle-la-guerre-c-es
MessageSujet: Re: Be Prepared | RP ouvert à tous   Jeu 15 Fév - 20:28


Be Prepared
RP libre
J’avais reçu l’invitation avec une bonne dose d’émotion, il fallait bien l’avouer. Sur le papier grammé, j’avais contemplé de longs instants les deux noms délicatement calligraphiés. Léandre Clarence Rosier. Celui qui avait été mon élève, mon protégé, que j’avais vu évoluer en tant qu’Auror mais aussi en tant qu’homme. Adrasteia Nerium Raventhrone. Celle que j’avais rencontré dans des circonstances bien trop sombres, avec qui j’avais vécu des épreuves desquelles bien peu peuvent se vanter d’avoir survécu pour en raconter l’histoire. Deux personnages bien singuliers, qui s’étaient pourtant, par des circonstances hasardeuses mais peut-être prédestinées, trouvés. J’avais vu l’amour dans les yeux de la slave, même la première fois qu’elle avait mentionné le nom de son futur mari, à des milliers de kilomètres d’Atlantis, et je trouvais ça particulièrement touchant de me dire que, malgré la guerre, malgré ce que le monde sorcier avait vécu et la plaie géante que Voldemort avait laissée ouverte, la vie continuait. Bientôt un enfant naitrait de leur union, un petit être innocent qui n’aurait même pas conscience des sacrifices qu’on dût endurer ses ainés pour qu’il vienne au monde. C’était pour ça que nous nous étions battus : pour la promesse de la possibilité de mener une vie normale.

J’avais songé à emmener Annie avec moi, mais le cadre, un pub dans le centre-ville, ainsi que l’absence probable d’enfant de son âge, m’avait fait renoncer à cette idée. Elle s’y serait trop ennuyée. J’avais également beaucoup hésité avant de me rendre, moi-même, à cette petite sauterie : je n’avais plus vraiment l’habitude d’évoluer dans un contexte social, et l’idée de me retrouver entouré de Sang Purs, qui avaient connus ma famille et sa… contribution durant le règne du Seigneur des Ténèbres, ne m’enchantait guère. Mais j’avais fais un effort, pour le couple. Je les féliciterai le plus chaleureusement possible, je ferai tout pour qu’ils comprennent qu’ils avaient mon soutien le plus entier, et je rentrerai chez moi, en priant pour que je n’ai pas de flashs, ou pire, de crises, durant cette sortie mondaine.

J’avais revêtu un costume, identique à ceux que je portais tous les jours pour aller enseigner : je n’en possédais pas d’autres de toute façon, et ma situation financière ne me permettait pas de me procurer un de ces habits luxueux que les autres Sang Purs porteraient vraisemblablement durant cette soirée. Si ma mère était encore en vie, elle se retournait probablement dans sa tombe, en voyant comment je me présentais au nom des Rowle. Et oui mère. Je suis peut-être pauvre, mais j’ai encore l’intégrité de me dire que j’ai suivi mes convictions, me dis-je en nouant ma cravate dans le miroir.

Déposant un ultime baiser sur le crâne de ma nièce et la laissant aux bon soins de la babysitter, je me dirigeais vers le Scottish Inn à pied, habitant non loin de là. Je m’installais un peu à l’écart, discret, comme à mon habitude. Lorsque vint l’heure du toast et de l’annonce, j'imitai les quelques mains qui se joignirent pour applaudir l’événement, avant de m’approcher du couple : mon plan était de les serrer dans mes bras, de leur souffler à quel point ils étaient rayonnants tous les deux, puis de les quitter en prétextant mon vieil âge et ma nièce à la maison. Mais une jeune femme blonde accapara Léandre dès que celui-ci eu quelques instants à lui, et je décidais donc de me glisser aux côtés d’Adrasteia. Visiblement, la jeune femme ne m’avait pas vu, et ce n’était pas vraiment étonnant, vu que je m’étais fais des plus discret : je lui pressais donc doucement l’épaule pour attirer son attention.

« -Félicitations, Adrasteia. Et je me permet d'ajouter que vous êtes particulièrement en beauté, ce soir.

J’avais un sourire totalement sincère plaqué sur le visage : doux, tout sauf exubérant, mais c’était parfaitement normal quand on connaissait ma nature sévère. J’hésitais de la conduite à adopter après ces salutations d’usage, je ne voulais pas accaparer la reine de la soirée, mais je ne voulais pas non plus passer pour un rustre. Je cachais mon trouble passager en prenant une gorgée de mon verre, ne quittant pas mon expression de contentement.

-Vous allez faire une mariée magnifique, ma chère, continuais-je sur ma lancée. Et un mariage de Noël… le moment sera véritablement spécial, j’en suis sûr.»

Mes phrases semblaient probablement un peu bateaux, et elles l’étaient tout à fait, mais je n’étais pas un grand mondain, et j’aurai pris bien plus de plaisir à discuter avec la jeune femme sans cette foule autour de nous. Je tirais sur mon col de cravate, tout à coup extrêmement conscient du nombre important de personnes présentes dans la petite salle, en ayant l’impression que chacune d’entre elles me fixaient.

_________________
FALLING
© FRIMELDA

Si vous voulez plus d'informations sur la formation des Aurors, c'est par ici que ça se passe !
Aldabella PrendergastProfesseuravatarProfesseur
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 09/01/2018 Messages 100 Points d’activité 214
      Pseudo : Shany-ny
      Avatar : Lily James, la seule, l'unique.
      Crédits : bazzart
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Enclaves résidentielles sorcières
      Patronus: Lion
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1490-i-m-not-a-stranger-to-the-dar
MessageSujet: Re: Be Prepared | RP ouvert à tous   Hier à 20:18

L

éandre Rosier. Fauteur de trouble à Poudlard, auror prodigieux, ami fidèle. Depuis le collège, des années s’étaient écoulées et les vies avaient changées. À son départ pour Durmstrang, Aldabella n’avait jamais cessé de correspondre avec son ancien protégé et, depuis son arrivée à Atlantis, c’était sur des bases plus régulières qu’ils partageaient un café, avec Siobhan, au sein de leur manoir. Cependant, jamais encore il ne l’avait invitée à une véritable réunion publique. Ainsi, lorsqu’elle avait reçu l’invitation, elle avait été prise de court ; les rassemblements officiels, elle n’y connaissait plus grand chose.

Ainsi, pour avoir un allié au sein de cette foule qui lui mettait la pression, elle avait invité Charlie. Sur un coup de tête, bien évidemment. Car, lorsqu’elle était angoissée, Aldabella ne réfléchissait pas. Depuis la Bataille, elle savait bien que son nom n’évoquait plus les mêmes préjugés qu’autrefois, mais elle n’était pas dupe ; si les né-moldus et les sang-mêlés lui accordaient désormais leur confiance, les sang-purs conservateurs, quant à eux, n’étaient que plus réticents face à la jeune femme. Qu’est-ce qu’elle était ? Qu’elle était son rang, son camp ? Personne n’en était certain. Même pas elle.

Pour atteindre les conventions sociales du groupe qu’elle s’apprêtait à affronter, elle vida sa garde-robe toute entière à la recherche de la tenue idéale. Ni trop sobre, ni trop voyante. Ainsi, elle opta pour une robe de velour noir au col carré, dont l’extrémité des manches étaient agrémentée d’une touche simple de dentelle. Et, pour compléter le tout, elle enfila à son cou le collier de l’UkRa que lui avait offert son grand-père, lors de son trentième anniversaire. Doré et parsemé de diamants, le bijou aux allures prestigieuses donnaient à Aldabella des allures de femme de haut-rang. Peut-être, si les circonstances avaient été différentes, aurait-elle vécue dans une telle abondance au quotidien ? Ce fut sa dernière pensée avant de transplaner vers le pub.

Elle n’entra pas tout de suite. Malgré l’air frisquet qui se faufilait à travers son châle, elle préférait attendre Charlie dehors. Lorsqu’il se présenta enfin, Aldabella sentit un noeud se former au creux de son ventre. Tout de suite, elle regretta l’invitation. La mort dans l’âme, elle leva les yeux vers lui : « Écoutes, Charlie. Je vais pas te mentir. Je suis… très différente, entourée de ces gens-là. Je ne sais même pas pourquoi je t’ai proposé de m’accompagner, parce que tu risques de me prendre pour une belle hypocrite. Mais… je sais pas. J’avais peur, de me montrer là, toute seule. Et, c’est idiot, mais l’idée que tu sois là me rassurait. Alors… me juges pas trop, d’accord ? Je t’expliquerai. »

Et, alors, elle chassa toute inquiétude de son visage et l’exila en son coeur. Lorsqu’elle passa l’embrasure de la porte, elle cessa d’être Aldabella. Elle redevint Prendergast.

L’annonce des fiançailles n’était pas une surprise en soi. Évidemment, la jeune femme avait remarqué l’engouement de Léandre pour Adrasteia, mais l’annonce lui fit tout de même un petit choc. Le voilà, son petit protégé, à se fiancer avant elle. Par Merlin, ce qu’elle était vieille ! « Félicitations, Léandre ! Je suis vraiment ravie pour vous deux. lui fit-elle doucement. J’espère que je serai invitée au mariage ! Cela dit, il vous faudra me garder une place à l’avant, avec les personnes âgées. Je me fais vieille, mes yeux ne sont plus ce qu’ils étaient ! » Et, après un petit rire, balaya la salle du regard. Au milieu des invités, elle reconnu le visage familier de sa collègue Eden, et de son jadis compagnon de bataille. La pression tomba un peu. Puis, elle s’adressa à la fiancée. « Félicitations, très chère. Je ne vous connais que très peu, mais j’ai la certitude que vous ferez une épouse idéale pour ce cher Léandre. D’ailleurs, je profite de l’occasion pour vous témoigner mon amour pour vos collections. Si mon grand-père a une préférence marquée pour les styles classiques de la compagnie, je dois avouer que vos nouvelles pièces me plaisent toutes particulièrement ! » Avec un sourire, elle posa les yeux sur le ventre d’Adrasteia, avant de les replonger dans les siens. « Vraiment, félicitations pour vos nouveaux précieux. Vous avez de quoi être fière. »

_________________


You hold the strings
Sweet, sweet doll ☽ Until you realize how easily it is for your mind to be manipulated, you remain the puppet of someone else's game.
Charlie L. WeissSorcieravatarSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1366-charlie-weiss-l-esprit-domine
MessageSujet: Re: Be Prepared | RP ouvert à tous   Aujourd'hui à 14:26


Et il avait suivi les instructions de La belle, s'étant habillé pour l'occasion. Les chemises en flanelle étaient restées au placard pour cette fois, et c'est dans un costume taillé sur mesure qu'il s'était présenté au bar, l'incertitude quant à la teneur de la soirée le tiraillant tout au long du trajet. Il aurait paru limpide au plus vil intellect qu'il s'agissait d'un rassemblement important, certainement de sang-purs ou de haut-placés d'Atlantis, mais malgré cela le doute planait. Ça ne faisait pas de sens pour lui. Mais il n'était qu'un petit né moldu après tout, issu d'un milieu modeste qui plus est, et bien des choses échappaient à sa compréhension. Mais en vrai, qui s'habillait de manière aussi classe pour aller... au pub ? Comme pour contrer ses lacunes à certains niveaux rien n'avait été laissé au hasard, pas même sa coiffure, structurée en un catogan sur lequel il avait passé une demie heure afin que tout soit parfait, avec une petite mèche tombante - mais non moins travaillée en coulisse - qui mettait en exergue une sobre décontraction et une certaine classe au milieu d'une apparence toute aussi contrôlée mais bien plus carrée. Pour conclure, une canne à pommeau d'argent et de bois noir laqué suivait le mouvement de sa jambe, étreinte dans une senestre elle-même ceinte d'une chevalière d'argent à l'ancienneté certaine, rendue parfaitement imparfaite dans les rare traces d'oxydation que possédait le métal précieux. Car si tout en lui était factice ce soir, de sa canne en passant par le costume qui, par chance, lui était allé à la perfection, sa chevalière elle était des plus réelle, et sa valeur tant matérielle que sentimentale était inestimable. Il s'agissait un peu du seul trésor, du seul héritage physique de sa famille, transmis il y avait des années par son oncle qui l'avait lui-même obtenu de son père, et de son père avant lui. L'unique trésor des Weiss.

Comme prévu, il arriva à l'heure et comme prévu, son coeur s'était mis à cogner avec ardeur au fond de sa poitrine lorsque il avait posé les yeux sur l'élégante sang-mêlée et que ses pas le menèrent à elle. Il lui avait semblé, même, que ces derniers s'étaient accélérés eux aussi à l'idée de la rejoindre, et que ce changement qui lui paraissait être perceptible au plus haut point n'avait pas échappé à Aldabella, qui devait déjà penser il-ne-savait-quoi sur lui. Pendant un court instant toute la joie qu'éprouvait le sorcier à la revoir s'était volatilisée, seule subsistait l'angoisse d'être jugé. L'angoisse d'en faire trop, tant dans son habillement que dans la manière dont il se comportait et se comporterait avec elle. D'en faire trop et de l'étouffer. Sa présence s'était révélée agréable dès les premiers instants de leur rencontre, aussi était-il enthousiaste et des plus heureux de passer du temps avec elle - quand bien même cela signifiait qu'il devrait socialiser avec tout un tas de personne qu'il ne connaissait pas -, et il ne savait pas trop comment il devait agir. Devait-il lui témoigner de l'intérêt, ou bien rester un peu en retrait et n'agir que comme un invité au sein d'un groupe d'amis ? Car c'est bien de ça qu'il s'agissait au fond. Tant de questions qui resteraient sans réponse.

Le suisse se para d'un élégant sourire, des plus sincère, puis il salua la jeune femme. « Écoutes, Charlie. Je vais pas te mentir. Je suis… très différente, entourée de ces gens-là. Je ne sais même pas pourquoi je t’ai proposé de m’accompagner, parce que tu risques de me prendre pour une belle hypocrite. Mais… je sais pas. J’avais peur, de me montrer là, toute seule. Et, c’est idiot, mais l’idée que tu sois là me rassurait. Alors… me juges pas trop, d’accord ? Je t’expliquerai. » et il afficha un sourire plus compréhensif, posant doucement sa main sur l'avant-bras d'Aldabella. « Ce n'est pas idiot. J'ai compris qu'il s'agissait d'un rassemblement de gens plutôt aisés, même si j'ai eu et ai encore quelques doutes à cause du lieu, alors ne t'en fais pas. Je comprends bien qu'il y a tout un tas de protocoles à suivre, l'étiquette, tout ça ; j'espère ne pas te faire honte d'ailleurs. Et puis... c'est plutôt eux que l'on devrait plaindre, et pas toi qui devrait te sentir honteuse. C'est vrai, c'est eux qui ne verront pas la véritable Aldabella. il sourit de nouveau, retirant sa main pour venir la poser par-dessus celle qui tenait la canne, naturellement J'attends malgré tout tes explications avec hâte, tu as éveillée ma curiosité. Mais ça attendra. On ferait mieux d'entrer, je ne veux pas que tu prennes froid. » et il prit les devants pour lui ouvrir la porte du pub, puis il entra.

Il entra, et il remercia la présence de la jolie brune car il savait qu'il allait au devant de discussions éprouvante pour sa psyché d'introverti. Au moins aurait-il, tout comme elle, un repère rassurant à ses côtés. Une source d'oxygène, et pas n'importe laquelle. Mais il chassa ces pensées de son esprit et se concentra ; puisque elle jouerait un rôle, puisque il le fallait, alors il en jouerait un aussi, et il espérait être à la hauteur pour ne pas faire honte à son amie. Charlie la suivit d'ailleurs en silence, d'ores et déjà dans son rôle d'aristocrate qui, il fallait le dire, lui seyait plutôt bien. Personne n'aurait pu se douter qu'il portait ce costume pour la toute première fois ; car s'il se sentait comme engoncé dans un apparat inconfortable, étranglé par une cravate suffocante, l'extérieur reflétait tout ce qu'il n'était pas - une riche sorcier calme, à l'aise et qui respirait la confiance en lui. Le suisse garda le silence jusqu'à ce que son amie ne le présente - ou non -, paré d'un simple sourire de confort feint aussi bien qu'il le pouvait. Ce n'était encore que le début de la soirée, aussi était-il capable de jouer son rôle, mais nul doute que la situation viendrait rapidement à bout de sa patience et de son humeur, quand bien même il faisait tout cela pour celle qui depuis le premier jour avait su faire naitre chez lui une myriade d'émotions positives à chaque fois qu'ils s'étaient vus. Il y avait des choses contre lesquelles il était difficile d'aller.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Be Prepared | RP ouvert à tous   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours de Philosophie (Ouvert à toutes et à tous !)
» ouvert à tous !!!!!
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Questions ouvert à tous.
» Cours théorique (ouvert à tous pour le moment)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Atlantis & Manadh :: Le Centre-ville :: Scottish Inn-
Sauter vers:  
Désactiver les particules