Bienvenue sur Catharsis

#1Votez
#2Votez
#3Votez
Épidémie de Dragoncelle6 Septembre 2000 L'épidémie de Dragoncelle continue son chemin allant jusqu'à mettre certains lieux en quarantaine magique. On recherche toujours un traitement à l'Hôpital de Sainte Mangouste... LIRE PLUS
Un espoir de cure8 Septembre 2000 Un traitement médicamenteux a été trouvé contre la Dragoncelle et l'Eclabouille qui s'était déclarée dans la Moonrise Gallery. On recherche encore une cure totale. Des grèves pétrolières bloquant les importations ont commencé dans tout le Royaume-Uni... LIRE PLUS
Manifestations pour les droits des êtres magiques et non-magiques15 Septembre 2000 Des manifestations mettent en avant les droits des moldus et des êtres magiques en vue de modifier les lois par le Gouvernement. En parallèle les Jeux Olympiques commencent à Sidney, avec des sportifs mixtes, à la fois moldus et sorciers.... LIRE PLUS

 Chapiteau des créatures
AuteurMessage
Narrateuravatar
MessageSujet: Chapiteau des créatures   Sam 13 Jan - 15:57

INTRIGUE
Le chapiteau des créatures

En entrant dans le chapiteau, vous passez entre les estrades, puis débouchez directement sur le gigantesque espace en demi-lune qui sert de scène lors des spectacles. Le chapiteau est définitivement plus grand à l'intérieur qu'il n'en avait l'air vu de dehors. Une lourde tenture rouge tombe du sommet de la tente jusqu'au sol et s'étend de droite à gauche, tranchant le chapiteau en deux espaces bien définis ; l'un est cette scène et les estrades en forme de demi-lune, et l'autre est encore caché à votre vue. Vous vous doutez cependant que c'est là que sont installés les animaux et créatures en tout genre. Vous entendez d'ailleurs les sons de quelques-uns d'entre eux. Des chants d'oiseau, des rugissements et des couinements mêlés aux jappements et aux barrissements créent une ambiance dynamique et vous rendent fébriles.

Vous faites partie d'un groupe de plusieurs visiteurs, guidé au centre de la scène complètement vide. Vous commencez à vous demander ce que vous faites là et les jeunes enfants d'une mère essaient déjà de courir jusqu'à la tenture pour la soulever et voir ce qu'il y a de l'autre côté, quand un projecteur s'allume vers le sommet de la tente : Une femme aux cheveux blonds et courts lévite à plusieurs mètre du sol, portée uniquement par un essaim d'oiseaux de taille minuscule, au plumage multicolore. Ils sont si nombreux que la supporter ne leur demande individuellement presque aucun effort. À demi-couchée, supportée par ces petites ailes hyper-actives, elle hypnotise. Un jeune homme d'à peine 15 ans passe sous le rideau et court en position accroupie pour venir déposer un petit banc de bois au sol à quelques mètres devant les visiteurs, puis se positionne en retrait alors que, en douceur, la dame pose le pied sur le banc. Elle claque deux fois dans ses mains et les oiseaux se dispersent instantanément. Quelques visiteurs applaudissent alors qu'elle salue.

Vous ne volerez pas sur les oiseaux d'ici la fin de ce jour, mes chers visiteurs et amis des animaux, mais vous aurez appris sur les merveilleuses créatures qui sont sous nos soins une tonne de renseignements tous plus épatants les uns que les autres. Vous aurez appris les rudiments du dressage et, si vous êtes suffisamment attentifs et doués, vous parviendrez peut-être même à guider les éruptifs à travers nos cerceaux élémentaires. Je suis la grande Evelyn et je vous souhaite la bienvenue sous le chapiteau des créatures, où ces dernières peuvent enfin vous montrer toute l'étendue de leurs talents, pour le plaisir des yeux des petits et des grands.


La dame salue à nouveau sous les applaudissements.

HRP

Bienvenue sous le chapiteau des créatures ! Animée par la grande Evelyn, l'activité offerte aux gagnants du concours et aux membres de leur famille durera tout l'après-midi. Ce post en est un d'introduction, vous permettant de bien caler vos personnages dans l'aventure. L'action commencera lors de la seconde intervention du narrateur. Après son discours de bienvenue, la grande Evelyn vous a présenté son assistant, Monkey, qui a salué d'un sourire retenu et en baissant le regard.

Vous faites partie d'un groupe de 15 personnes, dont 6 gagnants d'âge adulte et 9 enfants.

Informations sur les PNJ:
 

Pour toutes questions, contactez @Jude Whitmore!
P. Erich RichterSorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 07/04/2017 Messages 143 Points d’activité 20
      Pseudo : Uneraell
      Avatar : Aaron Taylor Johnson
      Crédits : Tag, Frimelda
  • INFOS UTILES
http://www.catharsis-rpg.com/t750-p-erich-richter-silence
MessageSujet: Re: Chapiteau des créatures   Dim 14 Jan - 13:23

Pourquoi avait-il participé au concours ? Par frustration, sans doute. Une mauvaise soirée, un verre de rhum en trop, la baguette a proximité de la radio qui débitait en sourdine des informations qui ne l’intéressait pas. Ça avait du se jouer sur un hasard aussi simple que celui-là. Il avait tout oublié le lendemain déjà : la radio, le cirque, le concours. Tout cela ne lui était revenu, par flashs flous, que lorsque l’annonce du gain l’avait atteint. Erich n’avait jamais eu de chance. Il ne croyait pas au coïncidence, au destin. Tant le bon que le mauvais, dans sa vie, avaient été attiré par des faits, les actions menées au bon moment et surtout, beaucoup de contrôle et de volonté. Alors, d’entrée, il avait crû à une erreur.

Par curiosité, pourtant, il avait poussé la porte du Wicked Bazaar quelques jours plus tôt, afin de vérifier l’authenticité du concours, et de son ticket gagnant. Il avait été accueilli avec force paillettes, sympathie et mystère, confirmant le stéréotype qu’il avait gardé du cirque, de sa seule et unique visite lors de sa plus tendre enfance. Une ambiance de joie, de douceur et de couleur, entièrement dédiée à l’émerveillement. Une atmosphère qui ne lui parlait plus guère depuis longtemps, qu’il pensait même avoir quelque part oublié, depuis qu’il passait ses journées dans les bas fonds de l’Europe, côtoyant la population qui avait plus d’ambition que de rêves.

Pourtant, une part de lui avait fini de se réveiller, et le jour de la représentation, il n’avait pu résister à pousser la porte du cirque une nouvelle fois. Installé à l’arrière du groupe de spectateurs, bien éloignés des enfants, il avait observé l’arrivée de la Grande Evelyn d’un regard qui ne laissait rien présager de ses émotions, ni de l’excitation particulière qui lui serrait le ventre. Si surjouer l’assurance était assurément le talent le plus développé d’Erich, prétendre le désintérêt suivait de près. Par politesse néanmoins, il s’était joint aux applaudissements, sans que son regard ne se perde jamais sur Evelyn. Ses yeux étaient rivés sur le rideau dans l’arrière-plan, toute son attention dirigée vers les murmures et les bruits feints qui leur parvenait des coulisses. Cela allait être magique.

[HRP: Je fais un peu court, mais il faut que je me dérouille XD ]

_________________

ADRÉNALINE


Le lion jeune le vieux surmontera - En champ bellique par singulier duel, - Dans cage d'or ses yeux lui crèvera, - Deux plaies une, puis mourir, mort cruelle. | ©️ FRIMELDA

Sebastian M. O'ConnorSorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 22/06/2017 Messages 664 Points d’activité 147
      Pseudo : Flow
      Avatar : Bradley James
      Crédits : avatar : mwa signature : little wolf
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis
      Patronus: S'il pouvait en faire un, un Setter irlandais rouge
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t998-sebastian-m-connor-s-il-y-a-en
MessageSujet: Re: Chapiteau des créatures   Dim 14 Jan - 17:28

Martha Brown
Aimante mais dépassée
Etre une mère de 6 enfants, ce n'est vraiment pas facile. Martha pensait pouvoir continuer son travail d'agent de voyage, mais après ses deux premières grossesses, lorsqu'elle avait mis au monde les triplés, elle s'était rendu compte que ce n'était définitivement pas possible. Son monde tourne autour de ses enfants, et elle les aime de tout son coeur, même si ils lui apportent bien des ennuis. Mais ce qui est bien quand on est mère, c'est qu'on oublie d'avoir honte, on oublie la bienséance, on oublie ce qui est bien ou mal, pour se concentrer sur ce qui est juste. Et les besoins des enfants viennent avant tout, toujours.



"Le Chapiteau des créatures"
Event
«-Bon les enfants. J’ai une surprise : on va aller au cirque !

Des cris de joie accueillirent mon annonce, et les triplés me sautèrent dessus, presque par automatisme. Tous les parents au monde vous le diront : il n’y a rien de mieux que de recevoir un calin de la part de votre enfant. Mais lorsqu’ils sont trois, qu’ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau, et qu’ils sont tout sauf délicats, j’avais bien souvent l’impression de me faire frapper par des lutins en colère, quand ils décidaient de se précipiter sur moi en même temps. Heureusement que Sally, la plus grande, était plus sage, et que Samantha, la plus jeune, encore trop timide pour oser ce genre de choses. Quant à Caleb… J’avais arrêté d’essayer de comprendre le caractère de mon petit garçon de 9 ans, cela avait tendance à me donner bien trop mal au crâne.

Mon mari ne pouvait pas nous accompagner, bien sûr, avec son travail au Ministère de la Magie, dans le bureau de la Mixité moldue et sorcière, il était bien trop occupé. Il fallait bien mettre de la nourriture sur la table, après tout, surtout lorsqu’on a 6 bouches voraces à nourrir : mais j’étais néanmoins contente de pouvoir un peu sortir de la maison avec mes adorables têtes blondes, surtout dans un contexte si particulier et féérique. J’avais gagné ma place à la radio, bien que je ne me rappelais même pas avoir participé à un quelconque concours (mais après tout, il m’arrivait bien souvent de commander des tonnes de produit au télé-achat, et de ne pas me souvenir lorsque les colis arrivaient à ma porte… Après tout, être une mère au foyer signifiait avoir à la fois beaucoup de temps libre, et pas assez de sommeil), et j’avais décidé d’emmener avec moi mes chers enfants pour partager cette journée qui sera, j’en suis sûre, tout à fait mémorable.

En entrant sous le chapiteau, les 6 gamins poussèrent des petits cris d’excitations : bien que nous vivions à Atlantis depuis plusieurs années maintenant, il était toujours incroyable de voir les prouesses sorcières, nous qui n’avions pas un poil de sang magique dans la famille. Autour de nous, d’autres participants, la plupart des adultes, mais quelques autres enfants, et j’intimais du regard ma progéniture à se tenir tranquille, bien que je savais par avance que la journée risquait d’être tout sauf un grand fleuve tranquille, surtout si les triplés, Jamie, Evans et Pierce, du haut de leur 7 ans, commençaient à faire leurs diableries habituelles.

Et puis, voilà une femme qui descend du ciel, supportée par… des oiseaux ? Je ramenai tout mon petit monde près de moi, au cas où les bestioles étaient un tant soit peu dangereuses, en priant que j’ai le bras assez long pour les empêcher de se jeter sur les animaux, au cas où. J’avais prévu dans mon sac à dos mon arme ultime, s’ils étaient sages : des kinder, chocolats que mes enfants raffolaient, et je les avais prévenu qu’ils n’y auraient droit qu’en cas de conduite exemplaire. Enfin, je me contenterai d’une conduite à peu près convenable, il fallait l’avouer. Je n’étais pas vraiment ferme avec eux. Mais pour ma défense, ils étaient siiiii mignons…

Je tapai dans mes mains lorsqu’Evelyn atterrit sur le sol, et ma petite Samantha, qui, a 5 ans, répétait le moindre de mes gestes, en fit de même. Les autres se contentèrent de fixer avec admiration les oiseaux qui s’envolaient dans les airs, un peu impressionnés par le décorum et l’aura qui se dégageait de la femme de cirque. Pendant le discours d’Evelyn, alors que Samantha se réfugiait dans mes jambes et que je prenais par la main Caleb d’un côté, et Pierce de l’autre, je priais à ma plus grande, Sally, de garder un œil sur ses frères Evans et Jamie qui commençaient à se chamailler, car, visiblement, l’un avait bousculé l’autre. Dans la fratrie, ces deux petits gars avaient souvent des différents de ce genre, et c’était les plus difficiles de mes triplés. Je chuchotais donc, en essayant de me faire le plus discrète possible, pour ne pas déranger les autres spectateurs, et en utilisant ma plus grosse voix (qui n’était pas vraiment effrayante) :

-Ça suffit maintenant, vous êtes sages, d’accord ! »

Je savais que ça ne serait pas suffisant, mais je n’étais pas vraiment capable de faire mieux, dans tous les cas.

_________________


You're the one for me
'Cause I've been waiting for some sort of sign and ll these days it's been there in your eyes. BY PHANTASMAGORIA
Mazikeen A. AveryÉtudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 01/03/2017 Messages 1042 Points d’activité 72
      Pseudo : Mazi
      Avatar : Ana de Armas
      Crédits : saturn
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Dans un grand appartement très luxueux aux Salines, Atlantis
      Patronus: Aigle royal
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t568-mazikeen-a-avery-maybe-
MessageSujet: Re: Chapiteau des créatures   Jeu 18 Jan - 1:36



"Le Chapiteau des créatures"
Event

Life can only be understood backwards; but it must be lived forwards.  - Søren Kierkegaard




Le cirque. Pourquoi pas ? Mazikeen n'avait jamais été fanatique de ce genre, quoi que cela allait être sa première fois bien qu'elle en connaisse le contenu. En fait, c'est grâce à un concours dont elle avait précédemment participé si elle se retrouvait là. Sinon, l'aristocrate s'en serait abstenue. Depuis toujours, Mazikeen avait été malchanceuse lorsqu'il s'agissait de concours ou tirage. Était-ce ce fameux karma ou je-ne-sais quoi ? Bref, cela faisait quelques jours que la Sang-Pure connaissait le résultat de la loterie et avait hésité à y mettre les pieds. Elle ne savait pas à quoi s'attendre, autant au niveau de la foule que du spectacle. Car au niveau de la foule, elle espérait fortement de ne pas se retrouver entourée d'enfants. Pas que la jeune femme n'aime pas les enfants mais cela risque de bien l'énerver s'il y en a trop.

C'est donc en toute solitude que la jeune Avery décida d'y aller. Jasper n'était pas disponible et il était inutile d'y aller avec son frère qui était plutôt absent depuis quelques temps. Du moins, dans sa vie à elle. En même temps, Mazikeen n'avait pas été cherchée à aller vers lui. L'aristocrate était enfin rendue au Wicked Bazaar, vers le chapiteau dans lequel elle était attendue. Elle arriva au même moment qu'une dame accompagnée de six enfants. Merde. Elle allait tout faire pour ne pas avoir à les côtoyer, surtout qu'ils semblaient excités.

À l'intérieur, Mazikeen fut conduite, avec d'autres gens dont cette dame et les six enfants, vers le centre de la scène. Ça y est, elle allait réellement devoir se trouver en leur présence. Et ce concours ? Est-ce que les gagnants allaient se faire bouffer par les animaux ? Cette idée ne plaisait pas à l'étudiante qui avait déjà passé à quelques reprises de se faire dévorer par des créatures magiques, comme cette fois en Australie dont sa peau, dans le bas du dos, en est encore marquée. Mazikeen prit ainsi le plus de distance possible des enfants avant d'observer la Grande Evelyn faire son entrée, sur de petits oiseaux de diverses couleurs. L'aristocrate applaudit avant de remarquer un autre individu qui accompagnait Evelyn, ayant déposé un banc sur la scène. Les yeux verts de Mazikeen croisèrent les siens. Pourquoi ce gamin la regardait, elle ? Il ne semblait pas vouloir la lâcher du regard. Était-il obsédé par elle ? La jeune femme se contenta de simplement lui faire un signe de main alors que la Grande Evelyn venait de faire un petit discours. De plus, Mazikeen avait envie de s'énerver contre les enfants présents de par leur hyperactivité actuelle mais le bon sens lui disait de ne rien faire et se préparer pour le spectacle.

Finalement, l'assistant qui semblait obsédé par la cadette Avery avait été présenté, du nom de "Monkey". Il pouvait bien avoir l'air d'un singe à la fixer de cette manière-là. Est-ce que cela avait un rapport avec la pureté de son sang ? Franchement, c'était la première fois qu'elle voyait le fameux Monkey. Cela restait à suivre.


Code by Sleepy

_________________
Pureblood and proud of it
I may not hate mudblood but I'm proud to be a Avery and a pureblood despite the past of my family. I just want to restore the reputation of my family. ©️ by anaëlle.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chapiteau des créatures   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Créatures rares et nommés - Monts Brumeux
» Créatures rares et nommés - Ered Luyn
» Inscriptions aux cours de Soins aux créatures Magiques
» Créatures rares et nommés - Trouée des Trolls
» Les créatures du mal.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Catégorie temporaire :: The Wicked Bazaar-
Sauter vers: