anipassion.com

 Ollie Violet Debenham × Journey of a young quidditch player

Ollie V. Debenhamavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1187-ollie-v-debenhamMessages : 948 Points : 22
Pseudo : Marinc
Avatar : Emma Stone
Crédits : mechanical heart (bazzart) & solosands (bazzart)
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis - Faubourg
Patronus: Un chinchilla
Informations supplémentaires:
Sujet: Ollie Violet Debenham × Journey of a young quidditch player | Lun 1 Jan - 17:24
Ollie Violet Debenham
Informations civiles
Nom : Debenham, elle l'a prit de sa mère, ou plutôt sa grand mère au départ de son père.
Prénom(s) : Ollie Violet. Le deuxième est celui de sa grand-mère maternelle. Elle aime beaucoup celui là. Elle aimerait qu'on l'appelle plus souvent Violet, mais elle s'est habituée à Ollie, ou Lilie pour les personnes les plus proche d'elle.
Date de naissance : Le 3 mai 1978, sur la côté Ouest de le Grande bretagne, du côté de Falmouth. Elle y a passé quasiment toute son enfance.
Âge actuel : 22 ans, dans la fleur de l’âge.
Métier/études : Elle est joueuse de quidditch professionnelle pour l’équipe des phoenix d’Atlantis. Elle est batteuse. Elle cherche toujours un autre petit boulot à côté.
Alignement politique : Elle est plutôt dirigé vers l’anti-moldu (pro-sacre). Sa vision des moldus est complètement biaisé depuis le départ de son père et une influence mauvaise qu’elle a subit à Poudlard. Ceci dit, elle apprécie la technologie moldue, elle pense juste que le secret n’aurait jamais dû être levé et que c’est un danger pour tous et toutes. Elle espère qu’un jour, ils se rendront compte de leur connerie.
Lieu de résidence : Le quartier résidentiel des faubourgs, les maisons tradionnelles, elle y cherche toujours un ou une colocataire.
Informations Magiques
Origines :sang mêlée. Ses parents sont tous les deux sorciers. Sa mère est une sang mêlé, son père est né-moldu.
Baguette :Une baguette d’une petite longueur, 22cm , faites en bois de Saule. Elle l’a récupéré de son grand-père du côté de sa mère. Il lui a légué à sa mort et la baguette l’a choisi, à la surprise de tout le monde à ce moment là. Elle possède en son coeur un crin de licorne et est assez flexible.
Patronus : Un chinchilla. Un rongueur assez petit, mais très attachant, qui aime les hauteurs et qui est assez câlin en général.
Épouvantard : Une foule compacte de personne qu’elle ne connaît pas devant lesquels elle doit passer un entretien, ça tourne mal, ils la traitent de tous les noms et fond en larme.
Miroir du Riséd : Le succès, surtout dans la famille. Elle se voit avec ce garçon pour qui elle avait craqué à Poudlard mais à qui elle a jamais osé parler. Un balais à la main.
Animal de compagnie :Mulligan, un berger australien rouge merle qui lui tiens compagnie depuis trois ans maintenant. Il est la lumière de sa petite vie morose, sa bonne humeur à quatre pattes et elle lui doit beaucoup.
Maison : C’est une ancienne, et fière Poufsouffle.

Descriptions
Caractère de votre personnage
⤀ Ollie, surnommée Lilie par quelques personnes, est une jeune femme au caractère paisible. Elle est très timide et panique facilement devant des personnes qu’elle ne connaît pas. Elle va vous paraître très calme au premier abord, silencieuse, voire renfermée. Beaucoup de personnes prennent cela pour du désintérêt, ou même de l’égocentrisme, alors que c’est loin d’être le cas. Son silence, c’est juste qu’elle vous écoute et ne sait probablement pas quoi répondre. Elle n’est pas douée, ni à l’aise avec les relations sociales, et les conventions de la société. Elle aura toujours l’air gauche en essayant de vous rassurer. Elle se sent très vite mal à l’aise en compagnie de personnes qu’elle vient de rencontrer ou qu’elle ne connaît pas vraiment. Une grande timide, mais elle essaye de se soigner doucement, même si ça reste compliqué pour elle.

⤀ Pour autant, la vraie Ollie, c’est une jeune femme pimpante d’énergie et extrêmement bavarde. Elle se montrera sous ce jour-là devant ses amis, dès que vous aurez appris à parler un peu avec elle. En fait, le fait qu’elle parle à peu de personnes fait qu’elle a beaucoup de choses à raconter. Elle est enjouée, elle essaye d’être amusante, mais toujours maladroite.

⤀ Elle aura du mal notamment avec l’administration, ce genre de chose. Si elle a un hibou à envoyer, si elle a des personnes à contacter, ou avec qui parler, c’est compliqué pour elle. Du coup, il y a de grandes chances que si vous êtes avec elle à ce moment-là, qu’elle vous prenne par la main et vous demande de l’accompagner. Ca la rassure.

⤀ A poudlard, elle était considéré comme la personne un peu bizarre. La weirdo qui parle pas beaucoup, un peu naïve sur les bords. Comme elle était très timide (surtout à ce moment-là de sa vie) elle était proche de peu de gens, mais elle est tombée dans une maison très ouverte d’esprit, ça l’a beaucoup aidé. Du coup, sa timidité allait un peu mieux, surtout sur ses deux dernières années. Elle était un peu la chose à protéger au début et elle doit beaucoup à ses camarades poufsouffle.

⤀ C’est une personne très sensible. Certains jours, la moindre petite pique peut lui faire monter les larmes aux yeux. Pendant un bout de temps ça allait mieux, mais de temps en temps … Elle essaye toujours de contenir un maximum et de pleurer à l’abri des regards indiscrets, montrer ses faiblesses, elle n’aime pas vraiment.

⤀ Fut un temps où elle était extrêmement influençable, les choses ont changés, elle l’est beaucoup moins maintenant. Elle est toujours un peu naïve sur les bords, mais plus au point de se faire piéger.

⤀ Sa famille est importante. Surtout sa grand-mère, qui l’a beaucoup soutenu dans chacun de ses projets. Elle tient beaucoup à eux et revient souvent vers eux. La seule personne dont elle plaint l’absence est son père. Elle regrette son départ et tout ce qui en a suivi. Elle tient aussi beaucoup au peu d’amis qu’elle a, même si elle ne sait pas forcément comment leur montrer.

⤀ Ne vous inquiétez pas, la rouquine à le pardon facile. Elle n’est pas rancunière pour un sous. Ca ne veut pas forcément dire qu’elle fera le premier pas si vous en venez à vous disputer avec elle, mais au moins, elle ne vous en voudra pas ! Cependant, soyez prévenu. Si vous vous en prenez à quelqu’un ou quelque chose qu’elle apprécie, il y a de grande chance que la fureur soit au rendez-vous. (et c’est probablement pour ça qu’elle fait une excellente batteuse.)

⤀ En match, elle éclipse tout ce qui l’entoure pour se concentrer uniquement sur son équipe. Plus jeune elle était paniquée par la foule, mais doucement elle en est arrivé à se concentrer sur sa tâche. Elle a été protégée par les autres une bonne partie de sa scolarité, c’est pour cela qu’une fois sur le terrain, elle se sent redevable. Elle est devenue batteuse pour cela.

⤀ Elle est un peu tête en l’air, en général, dites lui quelque chose, ça ressort par l’autre ! Du coup, elle essaye toujours de garder une note de ce qu’on lui demande de faire, elle se fait ses petites to do list tous les jours.

Informations importantes
⤀ Elle fait à peu près 1m70
⤀ Rousse depuis des années, mais Blonde pendant un temps, elle préfère quand même sa chevelure flamboyante.
⤀ Elle sait déboîter son pouce, elle en est presque fière !
⤀ Elle a une myriade de grains de beauté dans son dos. Ils forment presque une constellation. Elle trouve ça presque amusant et quand elle se regarde dans le miroir, elle aime chercher des chemins entre les points pour dessiner.
⤀ Elle n’arrive pas à trouver le confort dans des robes, des shorts… Elle se contente de perdre sa taille fine dans des vêtements bien trop ample. Cependant, elle aime bien faire du shopping, même si elle le fait rarement tout seul. Elle adore trouver des vêtements bien confortables, comme des sweats. Elle pourrait passer sa vie dedans si elle s’écoutait.
⤀ Ses yeux affiche un vert franc, pas grisé, pas bleuté. Juste bien vert à souhait !
⤀ Elle n’a jamais eu de relation que ce soit avec un homme ou une femme. Elle ne sait pas flirter. Elle ne sait pas ce qu’elle préfère, si elle préfère les hommes, les femmes. Elle ne connaît pas sa place sur le spectre. (Mais elle est très ouverte de ce point de vue là. Enfin, elle pense l’être en tout cas.)

Goûts
⤀ Elle adore son poste de batteuse dans l’équipe. Quand elle est en colère contre quelque chose, ça l’aide.
⤀ Elle aime les animaux, si elle pouvait en avoir plein son appart, elle le ferait. Elle a un berger australien répondant au nom de Mulligan, surnommé Mul’ par absolument tout le monde. Il est très énergique, mais absolument adorable.
⤀ Elle part souvent faire des footings avec son chien d’ailleurs.
⤀ Elle adore les fraises. C’est son péché mignon. Elle peut les manger sous n’importe quelle forme. Par contre elle est peu fan du chocolat. Sauf avec les fraises.
⤀ Elle brûle au soleil, elle a une peau claire. Du coup, elle bronze très peu. C’est pas grave en vivant en Angleterre.
⤀ Elle n’aime pas les enfants, ou l’inverse, rien n’est sûr. Mettez-lui un enfant dans les bras, elle tiendra une trentaine de minute avant de craquer sans comprendre quoi en faire. Du coup ne lui demandez pas de baby-sitter votre mioche.

Rêves & Ambitions
Elle aimerait beaucoup rentrer dans une équipe de renommée internationale par la suite… Mais elle tient à ses coéquipiers actuels, du coup, c’est un peu étrange l’un dans l’autre. Mais sur du long terme, ça l’intéresserais. Elle sait que les carrières de sportifs sont assez courtes, du coup, elle essaye de faire au mieux. Elle pense que quand elle arrêtera la sienne, elle finira peut-être coach, ou professeur, ou journaliste. Elle n'a pas imaginé sa vie jusque-là.


Chronologie
⤀ 3 mai 1978 : Naissance du côté de Falmouth – Enfance dans les environs, avec ses parents. Enfant unique. Elle commence à montrer des aptitudes à la magie vers l’âge de 5 ou 6 ans.
⤀ 1er septembre 1989 : Rentrée à Poudlard, elle est directement envoyée à Poufsouffle. Elle découvre le quidditch, découvre le vol sur balai.
⤀ Novembre 1990 : Son père abandonne la famille des Debenham. Elle a 12 ans.
⤀ Septembre 1991 : Elle rentre dans l’équipe des Poufsouffle en tant que poursuiveuse. Quelques mois plus tard, elle devient batteuse. (3ème année)
⤀ Novembre - Décembre 1991 : Correspondance avec Jackson Emsworth, pour qui elle développe un béguin au fil des lettres. La relation épistolaire s’arrête après quelques semaines quand il souhaite la rencontrer en chair et en os, elle refuse et fuis. Boite aux lettres d'Ollie
⤀ Décembre 1995 : Isaac Montgomery lui avoue les sentiments qu’il éprouve à son égard, par crainte, elle fuit et décide de refuser ses avances, même si elle ressent des choses à son égard.
⤀ Janvier 1996 : Un café avec Isaac, ça se passe mal. Ils terminent l’année en froid, elle ne soutient plus son regard.
⤀ De Juillet 1996 à Avril 2000 : • Fin de ses études à Poudlard, avec de très bons ASPIC
• Elle reprends la correspondance avec Isaac Boite aux lettres d'Ollie ×  Boite aux lettres d'Isaac
• Elle commence à travailler pour des petites équipes de quidditch, en tant que porteuse d’eau, assistante de terrain, ou assistante de joueur tout court, elle touche très peu les balais. Au bout de quelques temps, elle devient junior dans l’équipe de Falmouth, elle est présente aux entrainements, et sert de remplaçante en cas de problème. (voir Lien avec Eirich)
• Elle donne des cours à des jeunes sur le quidditch pendant les périodes estivales. Elle travaille aussi en soirée dans des petits restaurants, voguant de lieu en lieu tout en restant serveuse pour apporter un peu d’argent à sa famille.
⤀ Avril 2000 : Elle se fait repérer par Yaxley 21 lors d’un petit match. Il lui propose de passer les sélections pour l’équipe d’Atlantis , elle accepte.
⤀ Mai 2000 : Elle rentre dans l’équipe d’Atlantis en tant que batteuse. Elle rencontre Sebastian O’connor – on ne va pas mentir elle est impressionnée – et se lie d’amitié avec ce dernier assez rapidement.  
⤀ Juin 2000 : Début de la coupe d’europe, spectatrice. × It’s quidditch time – Feat Compagnie Première rencontre avec Finn.
⤀ Juillet 2000 : Attentat, elle y est présente. Physiquement intacte, psychologiquement, un peu moins. Cauchemarde beaucoup suite à ça, sauve quelque peu les fesses de Finn Bowman, associé à d’autre personnes. Elle y rencontre Jackson Emsworth. × Event - Attentat de la coupe de quidditch
⤀ Juillet 2000 : 1er entrainement particulier avec le coach.  × To Infinity and Beyond - Feat Yaxley
⤀ ~ 5-6 juillet 2000 : Elle revoit Jackson dans les gradins, ils flirtent un peu, même si le courant passe, cela s’arrête là. Peu après, il lui propose un rendez vous.  × Il suffit d’un petit coup de pouce du destin – Feat Jackson
⤀ ~10 Juillet 2000 : Elle discute avec Seb de garçons. Car elle aimerait faire les choses « bien » pour une fois. Tout ne se passe pas comme prévu.  × Under Pressure - Feat Sebastian
⤀ ~15 Juillet 2000 : rendez vous avec Jackson, qui se passe assez mal, elle voulait vérifier ses coincidences, si au début elle se laisse bercer Naïve, avec du recul elle trouve ça flippant et terrifiant. Elle refuse ses avances et finit par fuir.Elle aurait dû écouter Sebastian.  × Falling Deeper in love with you – Feat Jackson
⤀ Mi Juillet 2000 : Finale de quidditch, elle rencontre Jude pour la première fois. Il est le compagnon de Seb. × Parents et Amis seulement - Feat Jude & Sebastian
S’en suit une soirée avec les deux. × Célébration VIP pour personnes choisies - Feat Jude & Sebastian
⤀ Aout 2000 : Rencontre avec Siobhan, suite à un crash de son balai. Elle se déboîte l’épaule devante une femme à moitié nue. × These bushes must hurt. Come on, sit down with me, I am way more softer - Feat Siobhan
⤀ 20 Aout 2000 : Rencontre avec Allistair. × I don't know if this is wrong or if it's right - Feat Alistair
⤀ A partir de cette date jusque fin Septembre : Ollie se dévergonde de plus en plus et joue avec plusieurs amants, dont Finn Bowman et Siobhan.
⤀ Début septembre : Ollie trouve finalement un colocataire et Aaron s’installe avec elle.
⤀ Fin septembre : Après des mois sans vraiment se parler, voilà qu’Isaac et Ollie se retrouvent tout à fait par hasard dans un petit café. Ils parlent un peu, échange les dernières nouvelles, il y a une certaine tension due aux rumeurs qui courent sur le dos d’Ollie. × We've gone way too fast for way too long - Feat Isaac
⤀ Septembre : Animaventure, les vestiges du passé. Ollie s’y rends à la place de Sebastian et rejoins Jude… Mais au lieu de passé une soirée tranquille, champagne et petits fours, ils se retrouvent en Noêl 1995. LES VESTIGES D'UN NOËL PASSÉ ...
⤀ Octobre : Ollie passe une après-midi avec Victoria. × Journée de fille un peu forcée –  Feat Victoria
⤀ 18 Octobre : Une journée tranquille pour Ollie … Enfin si on omet le fait qu’Isaac est venu parler à son colocataire pour obtenir un stage … et qu’une fois n’est pas coutume, tout ne se déroule pas comme prévu. × Strange Interview –  Feat Isaac & Aaron
⤀ 31 Octobre 2000 : Ollie veut se changer les idées et se sortir les idées noires de la tête, elle décide d’aller à la soirée que Finn, l’un de ses amants organise. Elle y rejoins Siobhan, aussi son amante, habillée en elfe d’héroique fantasy. Elle devient blonde. × This is Halloween – RP LIBRE - Feat Finn, Siobhan, Rain & Charlie
⤀ Novembre 2000 : Sebastian et Ollie sortent d'une intervention avec les moineaux à l'UPA. Surprise, surprise ... × There's nothing more cruel than to be loved by everybody but you - Feat Isaac & Sebastian
⤀ Début décembre 2000 : Photoshoot des Phoenix d’Atlantis pour le projet de Calendrier de la boutique de Milo. Les bénéfices engendrés sont reversés à des associations pour enfants handicapé. C’est un calendrier un peu sexy, Sebastian posant nu dedans. Ollie quant à elle se contente de photo un peu moins dénudées.
⤀ 24 et 25 décembre 2000 : Ollie passe Noël en famille, chez sa grand-mère … Coupée du monde elle revient quelques jours plus tard … Sous les feux des projecteurs, devant l’annonce du coming out de Sebastian.
⤀ 26 décembre 2000 : Ollie fête Noël avec un Sebastian nouvellement Out. Elle lui offre une petite chienne Husky. (hypothétique)




Debenham ☩
« And even when the answer's "no" or when my money's running low. The dusty broom and wand glow are all I need and it's another day of sun. »

Ollie V. Debenhamavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1187-ollie-v-debenhamMessages : 948 Points : 22
Pseudo : Marinc
Avatar : Emma Stone
Crédits : mechanical heart (bazzart) & solosands (bazzart)
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis - Faubourg
Patronus: Un chinchilla
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Ollie Violet Debenham × Journey of a young quidditch player | Mer 3 Jan - 14:44
Une sombre histoire de lettre

6 Novembre 1991

Une lettre, c’était tout ce qu’il fallait. Un simple morceau de parchemin et une vie entière était boulversée. Ce n’était pas le genre d’informations que l’on donnait sur papier à une enfant de douze ans. C’était presque ridicule et pourtant, sa famille – enfin sa mère – avait bel et bien décidé de mettre au courant sa fille avant d’informer le corps professoral du drame familial qui s’était présenté à eux sur les derniers jours. Elle avait probablement agi sur le coup de l’émotion, comme toujours et c’était Ollie qui en faisait les frais… Comme toujours encore une fois.

Les matinées à Poudlard se ressemblaient presque toute et pourtant elle n’était qu’en deuxième année, mais il lui semblait déjà vivre ici depuis un millénaire. C’était la même rengaine tous les matins : les hiboux et chouettes survolaient la salle, déposaient le courrier à leur destinataire avant de repartir vers les volières du château. Ils terminaient leur petit-déjeuner, la plupart les yeux rivés sur un quelconque magazine – bien souvent la Gazette du sorcier, c’est vrai – ou sur leur courrier, échangeant quelques mots avec leurs voisins pour savoir ce qu’ils avaient eu comme nouvelles.

Un hibou passa et déposa la lettre dans les mains de la jeune rousse. Elle caressa les douces plumes de l’animal avant de le laisser repartir commençant à ouvrir la lettre en regardant l’expéditeur. Sa mère. Curieux, d’habitude son père lui rajoutait toujours une tablette de chocolat, ou un petit colis surprise. « Pour tenir le choc sans eux près d’elle », disait-il toujours. Mais elle n’avait qu’une lettre aujourd’hui. Ses sourcils se froncèrent légèrement et elle sortit le parchemin en le retournant pour en lire le contenu.

De cruelles larmes naquirent aux creux de ses yeux et roulèrent le long de ses joues, acide, brûlante. Son regard embué, elle lisait pour la cinquième fois cette même phrase qu’elle ne semblait définitivement pas comprendre : « Ton père et moi, c’est fini. Il nous a quittées pour une autre famille. Il est parti.». Comme si brutalement son esprit était parti à des kilomètres de là et était devenu incapable de relier deux points A et B. Un sentiment de profonde injustice et d’impuissance avait écrasé sa poitrine. Comme possédée, elle se leva de la table, la lettre serrée dans son poing, avant de sortir de la salle, cachant son visage dans les manches trop longue de sa robe, sous le regard inquiet de quelques-uns de ses camarades.

Elle ne savait plus ou aller. Si elle se rendait dans la salle commune, ou même dans sa chambre, ses camarades viendraient lui poser des questions, des questions auxquelles elle n’avait aucune réponse et auxquelles elle ne voulait apporter aucune réponse. Elle ne pouvait pas aller en cours, pas dans cet état-là en tout cas. Alors elle était partie dehors, dans le parc du château. Le froid l’avait frappé en plein visage, mais elle n’y avait accordé aucune attention, ses pas l’avait dirigé vers un arbre dans lequel elle se réfugia. Elle était montée dans les branches, s’était réfugiée contre le tronc. Sa respiration était toujours prise de soubresauts, les larmes ne cessant de couler. Elle essayait de taire ses sanglots, une main devant la bouche, l’autre serrant le parchemin comme si sa vie en dépendait. Elle ne pouvait y croire.

Au bout d’un certain temps, les larmes se tarirent. Elle relâcha son emprise sur le sac qu’elle avait sur les genoux, en sortant une plume et un bout de parchemin. L’encre eut du mal à couler, elle fit beaucoup de ratures sur sa page. C’étaient quelques mots qu’elle couchait sur le papier, lui demandant juste pourquoi il était parti, pourquoi il ne lui avait rien dit, rien envoyé.

Sa fatigue avait fini par l’emporter et exténuée, sa tête était venue se reposer contre l’écorce de l’arbre. Puis Morphée lui avait tendue la main et l’avait accueillis dans sa douce étreinte.  

Elle s’était réveillée à l’entente de son prénom, si brutalement qu’elle manqua glisser de sa branche d’arbre. Légèrement secouée, il lui fallut quelques secondes pour se rendre compte de l’endroit sur lequel elle se trouvait, se remémorant les faits passés. La nuit était presque tombée, ce qui n’était pas étonnant avec les jours qui raccourcissaient, et il commençait à faire sombre et froid autour d’elle, elle grelottait légèrement, toujours uniquement vêtue de sa robe de sorcier. Il lui fallut quelques minutes supplémentaires pour comprendre que des gens la cherchaient et ce fut à cet instant-là que la peur commença à s’inscrire au creux de son estomac – en plus de la faim. Elle allait probablement avoir une retenue de la part de Madame Chourave, elle imaginait déjà la déception dans ses yeux, elle qui était une élève assez modèle de la promotion. Elle se mordit les lèvres en se demandant ce qu’elle devait faire – peut être rejoindre discrètement les dortoirs, comme si de rien n’était, mais avant qu’elle ne puisse y réfléchir davantage, un préfet la remarqua en levant sa lanterne vers les branches. « Elle est là. » Lentement, ses pieds allèrent chercher les prises des branches pour bientôt se retrouver sur le plancher des vaches, sentant les larmes lui piquer les yeux une fois de plus tandis qu’elle entendait approcher les professeurs Chourave et MacGonagall à grand pas d’eux. Une main se posa sur son épaule et la pressa doucement, son regard se releva sur le regard désolé de l’élève poufsouffle qui l’avait trouvé.

Le premier réflexe de la jeune fille fut de tendre la lettre à sa directrice de maison. Cette dernière, après un regard triste à la lecture du dit parchemin, décida d’emmener sa jeune élève dans son bureau. Elle remercia les préfets et sa collègue, Ollie s’excusant en regardant ses pieds, les yeux à moitié embuée de larmes. La honte se lisait dans ses faits et gestes et c’est maladroitement qu’elle suivit sa professeure jusqu’aux serres.

D’une manière ou d’une autre, elle se retrouva avec un thé fumant aux odeurs sucrées dans les mains, des biscuits à la vanille devant son nez, un plaid épais sur les épaules, assise sur l’une des chaises si confortable du bureau du professeur le plus adorable de tout poudlard, à expliquer sa situation. Elle avait honte de son comportement, sachant très bien qu’elle avait dû inquiéter une bonne partie du corps professoral, ainsi que ses camarades. Mais elle n’avait pas pensé qu’elle allait s’endormir dans cet arbre, ni qu’elle allait recevoir cette lettre, ni qu’elle sèche un jour des cours de manière volontaire. Mais au lieu de lui passer un savon, l’enseignante l’écouta, la rassura, avant de la renvoyer vers la grande salle pour prendre un vrai bon repas.

Dès ce jour, tout sembla plus lent aux yeux de la rouquine. Les aiguilles des horloges semblaient s’être toutes mises d’un commun accord pour se déplacer avec lenteur. Elle attendait chaque jour avec impatience une réponse de son père, mais elle eut beau lui envoyer des lettres et des lettres, jamais les hiboux ne lui en retournèrent une de son paternel. Il ne répondait pas, les lettres ne revenaient pas… Elles arrivaient bien à destination, mais il ne prenait pas le temps de rassurer sa fille unique. Et au fur à mesure, les larmes des joues de la jeune fille se tarirent, au fur et à mesure, elle se fit à l’idée de ne jamais recevoir de nouvelles de la personne qu’elle avait le plus chéri et aimer dans sa vie. Quand elle rentra cette année-là à Noel, elle se rendit compte qu’il n’y avait plus aucune trace de son père dans la demeure familiale, comme s’il n’avait jamais existé. Et elle sut.

Il n’était pas seulement parti, il les avait abandonné. Il l’avait abandonné, elle qui avait toujours pensé avoir cette place particulière dans son cœur. Elle se souvenait encore des moment passés avec lui, a discuter de tout et de rien, a bricoler dans la petite cabane au fond du jardin quelques sorts quelconques. Elle se souvenait des heures passés dans le salon, a décortiqué les livres de la bibliothèque, s’émerveillant sur ce que le monde avait à leur offrir. Tous ses souvenirs, qui au fil des ans, commencèrent doucement à s’effriter. Et seul restait, un unique souvenir, une photo d’elle et son père.




Debenham ☩
« And even when the answer's "no" or when my money's running low. The dusty broom and wand glow are all I need and it's another day of sun. »

Ollie Violet Debenham × Journey of a young quidditch player
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saison de Quidditch 97-98
» 06. Let's be young folks together - PV Santana
» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?
» IF I DIE YOUNG
» [Quidditch] Poufsouffle a besoin de VOUS!
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: