[Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Catharsisavatar
• PNJ •
Messages : 1512 Points : 6
Pseudo : Ton pire cauchermar
Avatar : --
Crédits : Melody
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ... | Sam 11 Aoû - 11:00
Le membre 'Finn W. Bowman' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du hasard' :

Résultat : 3
Aillas Flintavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1206-presentation-d-aillas-flintMessages : 700 Points : 0
Pseudo : Ama
Avatar : Ricky Whittle
Crédits : Me
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis
Patronus: Léopard
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ... | Dim 12 Aoû - 13:57
Aucune explication venant de cette escouade. Pourquoi le MACUSA s'occupait-il des affaires du Royaume-Uni ? Est-ce que les Etats-Unis avait l'intention d'envahir le Royaume-Uni et de mettre sous leur tutelle, la société sorcière ? Jamais tant qu'il vivrait, il n'accepterait leur domination !

Regrettant déjà d'avoir remis l'artefact à leur chef, il s'en voulait de ne pas l'avoir caché dans un endroit sur pour pouvoir le récupérer plus tard et l'étudier. Cette rouquine ne pouvait pas tenir sa langue. Était-elle si naïve ou complice des présents ?

Face à eux, il n'avait aucune chance de pouvoir se défendre. Ils étaient bien trop nombreux et l'une d'entre eux était Legilimens. Il était hors de question qu'elle entre dans sa tête. Personne n'en avait le droit.

Des cris, des bruits de pas précipités. Le danger était présent et le MACUSA demandait leur assistance. Son bras cassé lui faisait mal, il ne leur serait pas d'une grande aide. Il s'appuya sur le mur et se laissa glisser. Posant son bras blessé sur son genou, il lança un sortilège de protection, laissant aux autres le rôle des héros.

- Protego !

Un dôme se créa le recouvrant entièrement. Ils avaient qu'à assumer de ne pas avoir pris le temps de le soigner. Une baguette en plus les aurait soulagé. Prudent, il se refusait à en faire plus et il avait déjà bien assez donné de sa personne. Humilié, il n'avait pas l'intention de se mettre plus en danger.


Alistair Fawleyavatar
• Moldu •
http://www.catharsis-rpg.com/t1235-alistair-you-can-call-me-susaMessages : 646 Points : 0
Pseudo : Callipyge
Avatar : Andrew Scott
Crédits : Avatar : / | Signature : QUIET RIOT.
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Habitat Troglodyte — Demeure #2
Patronus: /
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ... | Dim 12 Aoû - 14:29
Londres - 17 septembre 2000.

Ca se bouscule dans le petit salon. Griselda est immobile tandis que les membres de la délégation me dévisagent, sans savoir quoi faire. Ils ont beau avoir leurs deux gorilles qui les protègent, ça ne va pas marcher bien longtemps contre les mecs, baguettes armées, qui sont juste derrière la porte. Ce soir, le temps était vraiment notre élément central et thématique. Tantôt faisant des siennes, tantôt apportant espoir et renouveau, il commençait à présent à nous manquer cruellement. Et il faut choisir, il faut que je choisisse qui je pousse en avant vers la fenêtre ouverte, d'où l'on pouvait se laisser glisser contre la gouttière pour atterrir à l'étage du dessous, pour peu qu'on n'avait pas trop le vertige.

En temps normal, j'y serais parti la tête la première pour sauver ma peau. Mais il y avait Griselda. Et aussi surtout la mince possibilité que si la délégation s'enfuit, persuadée d'être attaquée elle aussi, le futur changerait et cette réunion n'aurait jamais lieu... C'était l'occasion rêvée. Je ne pouvais pas... Mes yeux, perdus sur Griselda, retiendraient sûrement cette image longtemps. Celle de la jeune femme en panique, celle de la jeune femme que j'aurais pu sauver. Mais je saisi le bras de M. Maclean. « Allons, vite, passez par la fenêtre Monsieur, il faut que vous partiez ! ». Je le pousse contre la fenêtre à présent ouverte, lui montrant du bout des doigts le passage à suivre et je commence à l'aider à descendre. « Faites moi confiance. Ils viennent pour vous, je vous l'avais dit, vos idées sont révolutionnaires, mais il va s'en dire qu'elles attirent aussi les foudres... Allons, dépêchez ! Vous, aidez-le ! ». Je lance un regard autoritaire à l'un de ses camarades et le force à l'aider.

Dans quelques secondes, si tout va bien, le baron sera sauvé, et peut-être que les moldus du futur le seront avec lui, libéré de ces abrutis de sorciers et de cette aberration de ville mixte. Mais le fracas arrive. Ils sont là, et je n'ai pas le temps de réagir comme il se doit pour protéger Griselda du sort qui la heurte de plein fouet. Oh. Ce mec. Cet abruti qui était là avec nous depuis le début et qui retourne sa veste... Je le regarde, les yeux en feux. Griselda est à terre, pétrifiée, et pendant un instant je visualise cette image comme si elle était en train de mourir sur cette moquette de mauvais goût. Tuée par un sorcier. Abattue par son propre camp. Et lui, là, il gagne ma haine, ma rage. Et je me retrouve à avoir cette force insoupçonnée, à la façon des mères qui sauvent leurs enfants en train de se faire écraser par un camion. Juste à côté de moi se trouve une petite table et deux tabourets. Je me vois, inconscient de mes propres actions qui sont irrationnelles et irréfléchies, prendre un tabouret et le jeter de toutes mes forces sur le garçon lanceur de sort.

« PUTAIN. DE SORCIER. DE MERDE ! ». Puis entre chaque mot ou presque, je lance une nouvelle chose qui se trouve à portée de main. C'est à présent un chandelier qui vole jusque dans l'ouverture de la porte, essayant de viser mais me moquant bien de ce que je touche ; et enfin un plateau en argent, puis deux, avant de reprendre mon souffle, exténué par la rage que j'exprime et qui fait vrombir les veines autour de mon cou et de mon front. Ce mec, pour moi, il est de toute façon déjà mort.

Spoiler:
 


STEALIN' STONES & BREAKIN' BONES
You're always gonna have problems lifting a body in one piece. Apparently the best thing to do is cut up a corpse into six pieces and pile it all together.

Catharsisavatar
• PNJ •
Messages : 1512 Points : 6
Pseudo : Ton pire cauchermar
Avatar : --
Crédits : Melody
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ... | Dim 12 Aoû - 14:29
Le membre 'Alistair Fawley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du hasard' :

Résultat : 12
Ollie V. Debenhamavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1187-ollie-v-debenhamMessages : 948 Points : 22
Pseudo : Marinc
Avatar : Emma Stone
Crédits : mechanical heart (bazzart) & solosands (bazzart)
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis - Faubourg
Patronus: Un chinchilla
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ... | Mar 14 Aoû - 15:58


► Soirée Caritative
Un carnage vous avez dis ?
Ollie & Cie

Les discussions allaient bon train. Le grand homme semblait parfaitement énervé contre elle et à vrai dire, elle avait du mal à comprendre pourquoi. Elle avait juste fait la remarque, elle ne l’avait pas agressé personnellement… Après tout, tout était la faute de cette saloperie de montre, pas d’eux. Elle se tint un peu en arrière des autres, réfléchissant à toute vitesse. Bien sûr qu’elle se posait des questions sur la présence du Macusa, mais à l’heure actuelle, tout allié était indispensable : l’essentiel était de retourner dans le temps présent. Ils n’avaient pas vraiment non plus répondu à ses questions, mais … Avec l’arrivée de Finn, certaines questions eurent leur réponse.

Mais bien évidemment, leur kakarma continuait. À la sommation d’attaque, la jeune femme brandit sa baguette. Hors de question qu’elle se batte, sans connaître ses opposants. C’était bien trop dangereux et elle devait protéger Jude. Elle le cala dans son dos, proche de lui, d’un mouvement de bras. « Jude, tu restes derrière moi. » UN simple coup de baguette et elle perçoit le protego se mettre face à elle. Au moins ils éviteraient les ricochets des sorts, ou des trop gros objets.


Son objectif n’est pas de se battre, contrairement à Finn.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne





Debenham ☩
« And even when the answer's "no" or when my money's running low. The dusty broom and wand glow are all I need and it's another day of sun. »

Animaavatar
• PNJ •
Messages : 104 Points : 84
Pseudo : .
Avatar : .
Crédits : .
• Plus d'informations •
Sujet: Re: [Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ... | Ven 17 Aoû - 12:51
Aventure d'Anima
Les vestiges d'un Noël passé


Ne me demandez plus jamais de démarrer un truc féérique. Ça termine mal.  Smile

Si vous avez une grosse action à faire, je vous encourage à la poster avant le 24 août ! A cette date (on l'espère), je posterai de nouveau. La conclusion finale de cette aventure (pas totalement prévue telle quelle au départ, elle a évolué avec vous) sera posté le 31 août !


Le 17 septembre 2000 en soirée - RP


Et alors qu’ils se précipitent – presque – tous à l’étage, la voix de Finn s’élève une nouvelle fois. « Ah ben vous êtes bien vous. Mettre des civils en danger en leur disant de se battre, sans connaître forcément leurs capacités en duel ou, simplement, leur stabilité mentale comme physique : vous devez être un plaisir pour la branche juridique du MACUSA, non ? » La remarque fait rire, sans gêne, la petite blonde trapue. « Si vous saviez. » Alors que ses collègues serrent les dents au pire et haussent les épaules dans l’action au mieux.   « Winky souhaite bon courage en haut ! Elle va sécuriser le bas pendant que vous restez groupés ! »

Une fois le sortilège de protection lancé autour d’eux par Aillas, la majeure partie du groupe se déplace à l’étage vivement tout en s’assurant qu’ils sont bien suivis par les plus fragiles (Aillas, Jude). En chemin, ils relèvent un des leurs malmené par … Un simple tapis. Son binôme est déjà aux portes du petit salon quand ils le rejoignent. Ni une, ni deux, ils défoncent la porte et se mettent immédiatement en posture pour encaisser les coups en place de leurs protégés du jour. Ces derniers ont alors l’opportunité d’agir : Finn ne s’en prive pas, par exemple.

Son Petrificus Totalus fuse et frappe de plein fouet Griselda. La cracmolle s’effondre au sol dans un bruit sourd. Au même instant, le baronnet Maclean disparaît bien au-delà de la fenêtre. Il n’est plus atteignable par les personnes présentes à l’entrée du petit salon. Consciencieux, le moldu suit l’ordre énoncé par Alistair sans rechigner. Très rapidement, l’un de ses confrères l’imite et passe par-dessus la fenêtre pour échapper au chaos ambiant.

« PUTAIN. DE SORCIER. DE MERDE ! » Le tabouret lancé par Alistair culmine brièvement – sans doute par la force de sa rage ou une chance bienvenue – au-dessus des parlementaires avant de s’abattre … Sur l’un des vigiles. Ce dernier est temporairement sonné par le coup venu de derrière, les genoux à terre. La surprise est générale. La panique ? Totale !

Les politiques essaient tant bien que mal de s’échapper ou de se protéger les uns contre les autres. Certains hurlent. D’autres supplient. Quelques-uns, dignes malgré la situation, affrontent du regard leurs supposés opposants sans avoir de quoi se défendre. « Mais- Attendez ! » La voix de la grande blonde qui dirige le groupe d’intervention tonne à travers la pièce. « Stop ! Arrêtez ! Ce sont les contemporains ! STOP ! »

Ses pairs, abrités derrière les boucliers magiques et férules en mains, s’immobilisent. « Est-ce qu- »

Une énième fois – c’était décidément le jour – la voix est brutalement interrompue. Par-delà la fenêtre ouverte, le ciel déjà obscurci par la nuit d’un décembre lointain tourne … Au cauchemar. Les nuages s’épaississent et tonnent d’une fureur à peine contenue. Des zébrures violettes parcourent cette toile de fond pour se concentrent en un tourbillon céleste qui ne présage rien de bon au-dessus de la capitale anglaise.

Dans le même temps, l’air vibre de magie. La montre à gousset, toujours détenue par l’Auror du MACUSA se met à bourdonner et siffler. Presque chanter. D’une ondée inquiétante. D’une mélodie qui vous met clairement mal à l’aise. Un relent de chanson de Noël corrompue jusqu’à la dernière sonorité. « La cohorte arrive ! Il FAUT les évacuer, ce n’est PAS raisonnable autrement ! »



Éléments cruciaux de votre aventure - A LIRE !


C'est quoi le truc dans le ciel ? Difficile à dire de votre position. Mais ce n'est pas naturel. Absolument pas. Ceux qui ont des souvenirs liés aux époques de terreurs des mangemorts, ou à la magie noire, je vous invite à me contacter en privé.
Clairement, quoi que ce soit là-haut, ça ne présage rien de bon. Tout le contraire.

Et la montre à gousset ? Pareil, je vous invite à me contacter en privé !

Have fun pour ces deux dernières semaines  Hehe (et cette aventure finalement pas féérique pour deux sous)(mea culpa)(je me fouette en récitant Ave Maria, promis)

Finn W. Bowmanavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t708-finn-w-bowman-keep-my-gMessages : 1813 Points : 142
Pseudo : Flow
Avatar : Herman Tømmeraas
Crédits : mon talent immense
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Salines
Patronus: un Mustang
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ... | Sam 18 Aoû - 16:23

Les vestiges d'un Noël passé...

- Animaventure -


"You better watch out, you better not cry, you better not pout, I'm telling you why : Santa Claus is coming to town."
Tout se passa très vite. Trop vite pour Finn, pris dans l’adrénaline de son sort, la violence d’Alistair qui faisait déferler sa rage sur un pauvre tabouret qui n’avait rien demandé à personne, les baguettes brandies autour de lui. Il avait bien vu qu’il avait touché Griselda. Est-ce qu’il pensait qu’elle était une victime dans cette affaire ? Tout à fait. Est-ce que ça le dérangeait d’avoir pétrifié une parfaite innocente ? Absolument pas. Après tout, il était toujours plus ou moins convaincu que c’était de sa faute s’ils avaient voyagés dans le passé, puisque c’était l’hôte de la soirée, et il avait besoin de se défouler. Elle n’en mourrait pas. Elle serait juste un petit peu sonnée, et c’était très bien comme ça. Un petit sourire satisfait sur le visage, Finn ramena son bras contre lui, prêt à se défendre en cas de contre-attaque.

Et puis… tout devint encore plus étrange.

Le ciel vira au violet ? Qu’est-ce que c’était que cette histoire, encore ? Tout ressemblait de plus en plus à un cauchemar. Il devait arrêter la clope avant de dormir, ça lui tordait les boyaux et puis, après, il faisait des rêves décidemment bizarres. Mais ce n’était pas le ciel qui inquiétait Finn (même si, il fallait bien l’avouer, ce n’était quand même pas rassurant). C’était l’ambiance qui avait changé. Peut-être était-ce seulement son instinct, mais il avait l’impression que tout s’était assombri, en même temps que la lumière. Comme si quelque chose de sombre, de dangereux, se mettait en place. Et le jeune homme n’aimait pas ça du tout.

Il ne put qu’acquiescer lorsqu’un des Aurors insista pour les évacuer tout de suite. Il n’avait clairement pas envie de rester là plus longtemps (déjà que ce n’était pas vraiment dans ses plans quand tout semblait relativement normal…). Il se plaqua contre le mur le plus proche, pour éviter qu’on ne le prenne par surprise, et tint sa baguette fermement, lançant un Protego murmuré pour ne pas plus attirer l’attention sur lui. Dès qu’il le put, il jetta un regard sur un des américains le plus proche, sifflant entre ses dents.

« -Hé bien, qu’est-ce que vous attendez ? Evacuez-nous, bon sang de bois, j’ai pas envie de mourir pour vos conneries ! »

Et pour une fois, il n’en ajouta pas plus, attendant simplement la suite des événements, en croisant les doigts pour que, cette fois-ci, il ne finisse pas à l’hôpital… ou pire.  
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 408 WORDS.



Tame my hunger, Numb my skin
In the crowd alone, and every second passing reminds me I’m not whole. Bright lights and city sounds are ringing like a drone, unknown. Oh, glazed eyes, empty hearts, buying happy from shopping carts. Nothing but time to kill, sipping life from bottles.
Animaavatar
• PNJ •
Messages : 104 Points : 84
Pseudo : .
Avatar : .
Crédits : .
• Plus d'informations •
Sujet: Re: [Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ... | Ven 24 Aoû - 14:22
Aventure d'Anima
Les vestiges d'un Noël passé


Vous avez encore une semaine pour réagir et RP autant que vous le voulez !

La conclusion finale de cette aventure sera posté le 31 août.

J'y joindrai un bilan sur ce que je retire de tout ça en tant qu'Anima. Je vous invite également à témoigner des points négatifs (et des positifs s'il y en a) ici en HRP ou par MP (sur forum ou Discord). Il y a vraiment beaucoup à dire dessus, je pense. Et j'aimerai tirer les leçons de ce qui ne fonctionne pas, de ma propre part ou du format (ou d'autre chose), pour une suite éventuelle.


Le 17 septembre 2000 en soirée - RP


Autour de vous, vos supposés protecteurs s’agitent. Certains se précipitent vers Griselda ou à l’étage inférieur, en des mouvements vifs. Pressés. D’autres essaient de rassembler les innocents que vous ... Êtes ? « Hé bien, qu’est-ce que vous attendez ? Evacuez-nous, bon sang de bois, j’ai pas envie de mourir pour vos conneries ! » La phrase de Finn tonne, encore une fois, au milieu de la foule. Les politiques ne semblent pas comprendre. La grande blonde et son homologue masculin du MACUSA échangent un long regard après avoir écouté la diatribe du jeune Bowman.

La petite blonde trapue appréhende Alistair le plus doucement possible. Baguette rangée alors que le dénommé Félix, non loin, relève Griselda et brise l’enchantement qui la neutralise. La cracmolle s’agrippe à l’homme, entre terreur et chancellement. « Alistair ?! » Son cri, autant que son regard, laissent transparaître une absolue incompréhension de la situation.

« On se rassemble, MAINTENANT ! » Les uns et les autres sont poussés contre Finn, sans ménagements. « Agrippez tous mes vêtements ! » Ceux d’entre vous qui résistent ou qui se tiennent à l’écart sont conduits sans ménagements vers celle qui dirige le groupe d’intervention. « Assurez-vous qu’il ne reste aucun intervenant extérieur. Je vous reviens vite. »

D’un geste brusque, la sorcière repousse l’étoffe qui couvre son bras pour en dévoiler une montre étrange. D’une facture très récente – très technologique ? – tout en ayant des runes gravées sur son alliage. Ses doigts pianotent sur la bordure de cette dernière, activant vraisemblablement des … Boutons ?

Soudain. TAC. TIC. Les murs grondent. Le sol également. Un instant de bruit intense. Comparable au sifflement aigue d’une locomotive. Puis vos pieds sont soulevés du sol à une vitesse si vive et si imprévue que la surprise est totale. Mais très vite, le saut vertigineux cesse et d’une lenteur presque calculée les chaussures rejoignent le plancher du petit salon.

Comme au début de votre périple, l’environnement a tournoyé. D’infimes instants. Seulement, il s’est de nouveau arrêté. La pièce est vide. Ou plutôt, bien calme en ce soir de septembre 2000. Quoi que la porte vers le couloir s’ouvre lors de votre arrivée, lente et délicate : ce sont les silhouettes de Siobhan et d’Adrasteia qui en sortent. Elles sont un peu secouées. Sans doute à cause d’un retour similaire au vôtre.

Peut-être que vous vous comptez – vous êtes tous là, sains et saufs – ou pas. Certains aimerez même réagir, éventuellement. Ou pas. La grande blonde qui vous a ramené dans le présent vous adresse un regard. Elle vous observe en silence, le temps de récupérer son souffle et vous aussi. Juste quelques secondes. Mais tout est toujours une histoire de secondes, pas vrai ? « Je dois repartir. »


Finn W. Bowmanavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t708-finn-w-bowman-keep-my-gMessages : 1813 Points : 142
Pseudo : Flow
Avatar : Herman Tømmeraas
Crédits : mon talent immense
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Salines
Patronus: un Mustang
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ... | Sam 25 Aoû - 17:44

Les vestiges d'un Noël passé...

- Animaventure -


"You better watch out, you better not cry, you better not pout, I'm telling you why : Santa Claus is coming to town."
En vie. Il était en vie. Et avec tous ses membres en place, semblait-il : Finn passa même une main sur ses parties intimes, pour s’assurer que tout était bien ordre. Ils semblaient être revenus dans le présent, et plus aucune lumière violette étrange ne pouvait être aperçue dans le ciel. C’était tout ce qui comptait pour lui. Son pénis, son époque. Pas grand chose d’autre. Il put voir, qu’à ses côtés, ses compagnons d’infortune semblaient, eux aussi, en bonne santé : et si ça ne lui procurait pas de joie particulière, il préférait ça à devoir gérer des bouts d’organes répandus un peu partout dans la pièce. D’un geste de la tête, il remercia celle qui les avait ramené chez eux, son corps se détendant enfin. Tout allait rentrer dans l’ordre.

« -Parfait. Allez sauver le monde ou je ne sais pas quoi, bref, faites votre travail, histoire qu’Atlantis… Ça soit un truc qui roule, au moins un minimum. J’ai pas envie de trouver une pâture à la place de mon jacuzzi, en rentrant.

Il haussa les épaules. S’ils avaient pu rentrer en toute sécurité, il se doutait que l’histoire n’avait pas été suffisamment perturbée pour pouvoir être irrémédiablement changé. A moins, bien sûr, que les théories scientifiques ne soient fausses : mais il était trop fatigué pour partir dans des considérations métaphysiques, de toute façon. Il s’en fichait, du pourquoi du comment. Seulement… une question le taraudait, et il se devait de la poser, avant que la blonde ne parte, pour être bien sûr que le présent était bien… le présent.

-Maintenant, on est bien d’accord, en bas y’aura bien tout le monde en train de faire la fiesta, comme on l’a quitté ? Ou bien…

Il ne continua pas sa phrase, sachant pertinemment que l’Auror comprendrait le fil de sa pensée silencieuse. Ou bien vous vous êtes gourée. Ou bien nous ne sommes pas en septembre 2000, ou bien, lorsque je passerai la porte, le monde sera totalement différent de celui que j’ai laissé.

Sans attendra sa réponse, son regard avisa une bouteille de vieux scotch un peu plus loin, mise sous verre. Probablement mis là pour décorer, l’étiquette évoquant un temps ancien : il n’en sera que plus délicieux. Sans gêne, Finn ôta la cloche et, avec ses dents, arracha le bouchon, pour ingurgiter une gorgée.

-Putain, ça fait du bien par où ça passe, laissa-t-il échapper. Il tendit la bouteille au petit groupe, pas à une personne en particulier, mais bel et bien à tous les gens présents. Quoi, vous voulez pas célébrer notre retour dans le présent ? Vous êtes pas drôles. »

Et ça ne l’empêcha pas de prendre une autre grande rasade, lui. Badin, de bonne humeur. Après tout, il avait échappé à la mort de peu, et quelque part, ça le rendait vivant.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 472 WORDS.



Tame my hunger, Numb my skin
In the crowd alone, and every second passing reminds me I’m not whole. Bright lights and city sounds are ringing like a drone, unknown. Oh, glazed eyes, empty hearts, buying happy from shopping carts. Nothing but time to kill, sipping life from bottles.
Alistair Fawleyavatar
• Moldu •
http://www.catharsis-rpg.com/t1235-alistair-you-can-call-me-susaMessages : 646 Points : 0
Pseudo : Callipyge
Avatar : Andrew Scott
Crédits : Avatar : / | Signature : QUIET RIOT.
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Habitat Troglodyte — Demeure #2
Patronus: /
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ... | Dim 26 Aoû - 3:53
Londres - 17 septembre 2000.

La rage, la haine. Ça faisait longtemps que je ne les avais pas ressenties si fortes, soudainement. Et ce gamin qui continuait à n'en avoir rien à faire, sûrement satisfait que mon coup se soit échoué sur l'un des vigiles... Je n'avais même pas vu que le baronnet s'était enfui, ou que le ciel s'assombrissait, trop préoccupé à visser mes yeux sur Griselda, au sol, auprès de qui j’essayai de me précipiter avant d'être intercepté par une grande blonde. « Laissez-moi tranq- » mais soudain je me coupe car l'on réveille la douce hôtesse de maison. Et tout semble déjà presque aller mieux. « Griselda ! Tu vas bien ?! ». Ma main, lancée dans le vide, parvient difficilement à rejoindre la sienne. Le reste, autour, n'est pour le moment qu'annexe. Je ne fais attention à rien d'autre que la santé de ma chère amie, ni à la bande d'abrutis sorciers, ni aux paroles des inconnus. Pas plus qu'à la main qui se pose contre moi et, doucement, me renvoie déjà dans mon passé sombre et triste des années 2000.

Puis soudain, c'est le choc. Le trajet fait mal au ventre. Pire, rien ne semble avoir changé. Pourtant, le baronnet s'était enfui, même si je ne l'avais pas vu. Avait-il été capté dans le jardin par la véritable délégation du Ministre ? Avaient-ils repoussé leur rendez-vous pour finalement parler de Manadh avec tout juste quelques jours de retard ? Tous mes efforts... Vains. Détruits. Comme tout ce que je touche. Pourtant, j'étais si près.
En relevant la tête, observant les alentours, les objets et les visages des voyageurs du temps, je réalise bien que ma quête était morte d'avance. Contre eux, je n'avais aucune force. Je comprends seulement maintenant qu'ils doivent être une sorte de brigade de protection des modifications temporelles. Comment réussir, alors, à faire le moindre changement conséquent si l'on se retrouve traqué et arrêté par une armée entière, petite mais efficace, de sorciers d'élite. Mon projet était déjà mort à l'état de simple embryon, et je n'avais que la peau chaude et tremblante de Griselda pour me réconforter.

« Non.... non, n... NOOON. ». C'est la rage qui revient, doucement mais sûrement. Elle claque dans l'air, tandis que moi je tombe sur mes genoux. « Rien n'a changé, pas vrai ? », puis en entendant la grande blonde annoncer qu'elle doit repartir, je me dis que c'est justement certainement pour réparer mes quelques modifications et garder le présent tel quel. Alors je saisis ce que je trouve à mes côtés, un livre échoué au sol, et le lance sur la femme qui disparaît déjà, et laisse mon projectile finir sa course sur le mur. Quant à l'abruti qui n'a rien de mieux à faire que s'enfiler du scotch, je lui jette un de ces regards que je ne garde que pour les plus minables des proies de Gloriam. Je l'attraperai, peut-être pas aujourd'hui, mais dès demain je commencerai à réfléchir à comment lui rendre la monnaie de sa pièce. En attendant, j'aide Griselda à se relever d'un geste quelque peu trop brusque pour elle et remets ses cheveux en pagaille derrière son oreille, essayant de me concentrer sur la satisfaction qu'elle soit saine et sauve.


STEALIN' STONES & BREAKIN' BONES
You're always gonna have problems lifting a body in one piece. Apparently the best thing to do is cut up a corpse into six pieces and pile it all together.

Ollie V. Debenhamavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1187-ollie-v-debenhamMessages : 948 Points : 22
Pseudo : Marinc
Avatar : Emma Stone
Crédits : mechanical heart (bazzart) & solosands (bazzart)
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis - Faubourg
Patronus: Un chinchilla
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ... | Jeu 30 Aoû - 18:24


► Soirée Caritative
Un carnage vous avez dis ?
Ollie & Cie

La panique les avait pris de court. Ollie n’avait pu rester près de Jude, séparée du reste du groupe, avancant vers l’étage. Et bon dieu qu’elle trouvait cela stupide : elle avait beau avoir une baguette, Ollie n’était pas douée en offensive… Si bien que ce qui se passa resta assez terrible à ses yeux. Elle n’arrive pas à réellement comprendre ce qui se passe, jusqu’a temps dehors ne se couvre brutalement. Elle retient un sursaut de surprise, serrant sa baguette un peu plus fort, paniquée par la tournure des évènements. Mais tout s’agite autour d’elle, et sans comprendre plus ce qui se passe, elle agrippe le vêtement et en un craquement assourdissant elle se retrouve transportée ailleurs.

Le stress, le mouvement autour d’elle … Ses jambes se dérobent sous ses pieds et elle tombe au sol, se rattrapant de justesse sur ses mains. Elle a la bille aux lèvres, retenant le contenu de son maigre estomac, avec douleur, les larmes aux yeux. Malheureusement pour elle, elle ne peut retenir son haut-le-cœur et finit par vomir au sol ce qui lui reste : pas grand-chose. Elle finit par redresser le regard hagard, cherchant des yeux Jude et se posant sur sa silhouette avec un soupir de soulagement. Elle sort de sa baguette un mouchoir, s’essuie la bouche, essaye de remettre de l’ordre dans ses pensées en faisant un rapide récurvite sur le sol, honteuse.

Agenouillée, elle regard autour d’elle. Elle voit la colère d’Alistair et elle ne comprends pas sur le coup ce qu’il demande, elle plisse les yeux, essaye de lire sur ses lèvres. Les pièces du puzzle se mettent doucement en place dans son esprit, essayant de comprendre ce qui se passe. Malheureusement pour elle, elle est vidée d’énergie, incapable d’assembler deux pensées les une à la suite des autres. Et peut être s'est mieux ainsi, plutôt que de se demander si l'un de ses amants est un terroriste.

Elle se rapproche de Jude, pose sa main sur son épaule, lui demande si ça va.

Ils sont sains et sauf – enfin elle croit.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne





Debenham ☩
« And even when the answer's "no" or when my money's running low. The dusty broom and wand glow are all I need and it's another day of sun. »

Animaavatar
• PNJ •
Messages : 104 Points : 84
Pseudo : .
Avatar : .
Crédits : .
• Plus d'informations •
Sujet: Re: [Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ... | Ven 31 Aoû - 14:40
Aventure d'Anima
Les vestiges d'un Noël passé


Et c'est terminé ! Merci à tous.  Pineapple

Pour les conséquences, mais qui ne touchent pas au temporel, si vous êtes intéressés ... Je vous invite à me contacter sur Discord. Je ne compte pas les imposer !

Pour le bilan, je l'ai glissé en spoiler ici :
Bilan:
 


Le 17 septembre 2000 en soirée - RP


« Parfait. Allez sauver le monde ou je ne sais pas quoi, bref, faites votre travail, histoire qu’Atlantis… Ça soit un truc qui roule, au moins un minimum. J’ai pas envie de trouver une pâture à la place de mon jacuzzi, en rentrant. » La grande blonde s’esclaffe, brièvement. Plus par ironie que par amusement. A moins qu’elle le dissimule habilement derrière l’expression d’urgence qui brille dans ses yeux. « Maintenant, on est bien d’accord, en bas y’aura bien tout le monde en train de faire la fiesta, comme on l’a quitté ? Ou bien… »

Un instant, l’expression de son interlocutrice est indéchiffrable. « Oui. Nous faisons tout pour. Si ce n’était pas le cas, ce serait catastrophique. Et il ne serait plus question d’un conte de Noël mais d’un film d’horreur pour vous tous. » La tentative d’humour se veut rassurante. Mais les mots prononcés peuvent paraître grinçants et inquiétants à ceux qui écoutent. La femme se reprend alors vivement. « J’y retourne. Prenez soin de vous. »

Son regard se pose plus loin sur les exclamations d’Alistair. « Seul le présent peut changer l’avenir. Prenez soin du vôtre. » Dont elle ne saisit pas totalement l’ampleur. Puis, ses doigts pianotent de nouveau et cette fois-ci sa seule silhouette disparaît, emporté par les méandres du temps. Le livre balancé par le cracmol tombe en un bruit sourd à l’endroit exact où se tenait la grande blonde directive quelques secondes auparavant.

Maintenant que vous êtes tous revenus au présent, indubitablement le vôtre, vous pouvez entendre aux étages inférieurs les mélodies de la soirée à laquelle vous avez été arrachés contre votre gré. Rien ne semble avoir changé. Rien n'a changé, même.

Heureusement ou malheureusement.


Contenu sponsorisé
• Plus d'informations •
Sujet: Re: [Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ... | 
[Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ...
Page 6 sur 6
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Vestiges du passé [PV : Noroi]
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» Quelques interventions de Nickie dans un passé ...recent.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: