[Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Catharsisavatar
• PNJ •
Messages : 1482 Points : 116
Pseudo : Ton pire cauchermar
Avatar : --
Crédits : Melody
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ... | Sam 11 Aoû - 11:00
Le membre 'Finn W. Bowman' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du hasard' :

Résultat : 3
Aillas Flintavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1206-presentation-d-aillas-flintMessages : 679 Points : 69
Pseudo : Ama
Avatar : Ricky Whittle
Crédits : Me
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis
Patronus: Léopard
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ... | Dim 12 Aoû - 13:57
Aucune explication venant de cette escouade. Pourquoi le MACUSA s'occupait-il des affaires du Royaume-Uni ? Est-ce que les Etats-Unis avait l'intention d'envahir le Royaume-Uni et de mettre sous leur tutelle, la société sorcière ? Jamais tant qu'il vivrait, il n'accepterait leur domination !

Regrettant déjà d'avoir remis l'artefact à leur chef, il s'en voulait de ne pas l'avoir caché dans un endroit sur pour pouvoir le récupérer plus tard et l'étudier. Cette rouquine ne pouvait pas tenir sa langue. Était-elle si naïve ou complice des présents ?

Face à eux, il n'avait aucune chance de pouvoir se défendre. Ils étaient bien trop nombreux et l'une d'entre eux était Legilimens. Il était hors de question qu'elle entre dans sa tête. Personne n'en avait le droit.

Des cris, des bruits de pas précipités. Le danger était présent et le MACUSA demandait leur assistance. Son bras cassé lui faisait mal, il ne leur serait pas d'une grande aide. Il s'appuya sur le mur et se laissa glisser. Posant son bras blessé sur son genou, il lança un sortilège de protection, laissant aux autres le rôle des héros.

- Protego !

Un dôme se créa le recouvrant entièrement. Ils avaient qu'à assumer de ne pas avoir pris le temps de le soigner. Une baguette en plus les aurait soulagé. Prudent, il se refusait à en faire plus et il avait déjà bien assez donné de sa personne. Humilié, il n'avait pas l'intention de se mettre plus en danger.


Alistair Fawleyavatar
• Moldu •
http://www.catharsis-rpg.com/t1235-alistair-you-can-call-me-susaMessages : 600 Points : 90
Pseudo : Callipyge
Avatar : Andrew Scott
Crédits : Avatar : Nuit Parisienne | Signature : QUIET RIOT.
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Habitat Troglodyte — Demeure #2
Patronus: /
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ... | Dim 12 Aoû - 14:29
Londres - 17 septembre 2000.

Ca se bouscule dans le petit salon. Griselda est immobile tandis que les membres de la délégation me dévisagent, sans savoir quoi faire. Ils ont beau avoir leurs deux gorilles qui les protègent, ça ne va pas marcher bien longtemps contre les mecs, baguettes armées, qui sont juste derrière la porte. Ce soir, le temps était vraiment notre élément central et thématique. Tantôt faisant des siennes, tantôt apportant espoir et renouveau, il commençait à présent à nous manquer cruellement. Et il faut choisir, il faut que je choisisse qui je pousse en avant vers la fenêtre ouverte, d'où l'on pouvait se laisser glisser contre la gouttière pour atterrir à l'étage du dessous, pour peu qu'on n'avait pas trop le vertige.

En temps normal, j'y serais parti la tête la première pour sauver ma peau. Mais il y avait Griselda. Et aussi surtout la mince possibilité que si la délégation s'enfuit, persuadée d'être attaquée elle aussi, le futur changerait et cette réunion n'aurait jamais lieu... C'était l'occasion rêvée. Je ne pouvais pas... Mes yeux, perdus sur Griselda, retiendraient sûrement cette image longtemps. Celle de la jeune femme en panique, celle de la jeune femme que j'aurais pu sauver. Mais je saisi le bras de M. Maclean. « Allons, vite, passez par la fenêtre Monsieur, il faut que vous partiez ! ». Je le pousse contre la fenêtre à présent ouverte, lui montrant du bout des doigts le passage à suivre et je commence à l'aider à descendre. « Faites moi confiance. Ils viennent pour vous, je vous l'avais dit, vos idées sont révolutionnaires, mais il va s'en dire qu'elles attirent aussi les foudres... Allons, dépêchez ! Vous, aidez-le ! ». Je lance un regard autoritaire à l'un de ses camarades et le force à l'aider.

Dans quelques secondes, si tout va bien, le baron sera sauvé, et peut-être que les moldus du futur le seront avec lui, libéré de ces abrutis de sorciers et de cette aberration de ville mixte. Mais le fracas arrive. Ils sont là, et je n'ai pas le temps de réagir comme il se doit pour protéger Griselda du sort qui la heurte de plein fouet. Oh. Ce mec. Cet abruti qui était là avec nous depuis le début et qui retourne sa veste... Je le regarde, les yeux en feux. Griselda est à terre, pétrifiée, et pendant un instant je visualise cette image comme si elle était en train de mourir sur cette moquette de mauvais goût. Tuée par un sorcier. Abattue par son propre camp. Et lui, là, il gagne ma haine, ma rage. Et je me retrouve à avoir cette force insoupçonnée, à la façon des mères qui sauvent leurs enfants en train de se faire écraser par un camion. Juste à côté de moi se trouve une petite table et deux tabourets. Je me vois, inconscient de mes propres actions qui sont irrationnelles et irréfléchies, prendre un tabouret et le jeter de toutes mes forces sur le garçon lanceur de sort.

« PUTAIN. DE SORCIER. DE MERDE ! ». Puis entre chaque mot ou presque, je lance une nouvelle chose qui se trouve à portée de main. C'est à présent un chandelier qui vole jusque dans l'ouverture de la porte, essayant de viser mais me moquant bien de ce que je touche ; et enfin un plateau en argent, puis deux, avant de reprendre mon souffle, exténué par la rage que j'exprime et qui fait vrombir les veines autour de mon cou et de mon front. Ce mec, pour moi, il est de toute façon déjà mort.

Spoiler:
 


STEALIN' STONES & BREAKIN' BONES
Do you know what nemesis means? A righteous infliction of retribution manifested by an appropriate agent, personified in this case by a 'orrible cunt, me.

Catharsisavatar
• PNJ •
Messages : 1482 Points : 116
Pseudo : Ton pire cauchermar
Avatar : --
Crédits : Melody
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ... | Dim 12 Aoû - 14:29
Le membre 'Alistair Fawley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du hasard' :

Résultat : 12
Ollie V. Debenhamavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1187-ollie-v-debenhamMessages : 924 Points : 139
Pseudo : Marinc
Avatar : Emma Stone
Crédits : sawyer (bazzart) & lux aeterna (bazzart)
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis - Faubourg
Patronus: Un chinchilla
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ... | Mar 14 Aoû - 15:58


► Soirée Caritative
Un carnage vous avez dis ?
Ollie & Cie

Les discussions allaient bon train. Le grand homme semblait parfaitement énervé contre elle et à vrai dire, elle avait du mal à comprendre pourquoi. Elle avait juste fait la remarque, elle ne l’avait pas agressé personnellement… Après tout, tout était la faute de cette saloperie de montre, pas d’eux. Elle se tint un peu en arrière des autres, réfléchissant à toute vitesse. Bien sûr qu’elle se posait des questions sur la présence du Macusa, mais à l’heure actuelle, tout allié était indispensable : l’essentiel était de retourner dans le temps présent. Ils n’avaient pas vraiment non plus répondu à ses questions, mais … Avec l’arrivée de Finn, certaines questions eurent leur réponse.

Mais bien évidemment, leur kakarma continuait. À la sommation d’attaque, la jeune femme brandit sa baguette. Hors de question qu’elle se batte, sans connaître ses opposants. C’était bien trop dangereux et elle devait protéger Jude. Elle le cala dans son dos, proche de lui, d’un mouvement de bras. « Jude, tu restes derrière moi. » UN simple coup de baguette et elle perçoit le protego se mettre face à elle. Au moins ils éviteraient les ricochets des sorts, ou des trop gros objets.


Son objectif n’est pas de se battre, contrairement à Finn.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




Climb these hills, I'm reaching for the heights
« And even when the answer's "no" or when my money's running low. The dusty broom and wand glow are all I need and it's another day of sun. »

Animaavatar
• PNJ •
Messages : 79 Points : 39
Pseudo : .
Avatar : .
Crédits : .
• Plus d'informations •
Sujet: Re: [Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ... | Hier à 12:51
Aventure d'Anima
Les vestiges d'un Noël passé


Ne me demandez plus jamais de démarrer un truc féérique. Ça termine mal.  Smile

Si vous avez une grosse action à faire, je vous encourage à la poster avant le 24 août ! A cette date (on l'espère), je posterai de nouveau. La conclusion finale de cette aventure (pas totalement prévue telle quelle au départ, elle a évolué avec vous) sera posté le 31 août !


Le 17 septembre 2000 en soirée - RP


Et alors qu’ils se précipitent – presque – tous à l’étage, la voix de Finn s’élève une nouvelle fois. « Ah ben vous êtes bien vous. Mettre des civils en danger en leur disant de se battre, sans connaître forcément leurs capacités en duel ou, simplement, leur stabilité mentale comme physique : vous devez être un plaisir pour la branche juridique du MACUSA, non ? » La remarque fait rire, sans gêne, la petite blonde trapue. « Si vous saviez. » Alors que ses collègues serrent les dents au pire et haussent les épaules dans l’action au mieux.   « Winky souhaite bon courage en haut ! Elle va sécuriser le bas pendant que vous restez groupés ! »

Une fois le sortilège de protection lancé autour d’eux par Aillas, la majeure partie du groupe se déplace à l’étage vivement tout en s’assurant qu’ils sont bien suivis par les plus fragiles (Aillas, Jude). En chemin, ils relèvent un des leurs malmené par … Un simple tapis. Son binôme est déjà aux portes du petit salon quand ils le rejoignent. Ni une, ni deux, ils défoncent la porte et se mettent immédiatement en posture pour encaisser les coups en place de leurs protégés du jour. Ces derniers ont alors l’opportunité d’agir : Finn ne s’en prive pas, par exemple.

Son Petrificus Totalus fuse et frappe de plein fouet Griselda. La cracmolle s’effondre au sol dans un bruit sourd. Au même instant, le baronnet Maclean disparaît bien au-delà de la fenêtre. Il n’est plus atteignable par les personnes présentes à l’entrée du petit salon. Consciencieux, le moldu suit l’ordre énoncé par Alistair sans rechigner. Très rapidement, l’un de ses confrères l’imite et passe par-dessus la fenêtre pour échapper au chaos ambiant.

« PUTAIN. DE SORCIER. DE MERDE ! » Le tabouret lancé par Alistair culmine brièvement – sans doute par la force de sa rage ou une chance bienvenue – au-dessus des parlementaires avant de s’abattre … Sur l’un des vigiles. Ce dernier est temporairement sonné par le coup venu de derrière, les genoux à terre. La surprise est générale. La panique ? Totale !

Les politiques essaient tant bien que mal de s’échapper ou de se protéger les uns contre les autres. Certains hurlent. D’autres supplient. Quelques-uns, dignes malgré la situation, affrontent du regard leurs supposés opposants sans avoir de quoi se défendre. « Mais- Attendez ! » La voix de la grande blonde qui dirige le groupe d’intervention tonne à travers la pièce. « Stop ! Arrêtez ! Ce sont les contemporains ! STOP ! »

Ses pairs, abrités derrière les boucliers magiques et férules en mains, s’immobilisent. « Est-ce qu- »

Une énième fois – c’était décidément le jour – la voix est brutalement interrompue. Par-delà la fenêtre ouverte, le ciel déjà obscurci par la nuit d’un décembre lointain tourne … Au cauchemar. Les nuages s’épaississent et tonnent d’une fureur à peine contenue. Des zébrures violettes parcourent cette toile de fond pour se concentrent en un tourbillon céleste qui ne présage rien de bon au-dessus de la capitale anglaise.

Dans le même temps, l’air vibre de magie. La montre à gousset, toujours détenue par l’Auror du MACUSA se met à bourdonner et siffler. Presque chanter. D’une ondée inquiétante. D’une mélodie qui vous met clairement mal à l’aise. Un relent de chanson de Noël corrompue jusqu’à la dernière sonorité. « La cohorte arrive ! Il FAUT les évacuer, ce n’est PAS raisonnable autrement ! »



Éléments cruciaux de votre aventure - A LIRE !


C'est quoi le truc dans le ciel ? Difficile à dire de votre position. Mais ce n'est pas naturel. Absolument pas. Ceux qui ont des souvenirs liés aux époques de terreurs des mangemorts, ou à la magie noire, je vous invite à me contacter en privé.
Clairement, quoi que ce soit là-haut, ça ne présage rien de bon. Tout le contraire.

Et la montre à gousset ? Pareil, je vous invite à me contacter en privé !

Have fun pour ces deux dernières semaines  Hehe (et cette aventure finalement pas féérique pour deux sous)(mea culpa)(je me fouette en récitant Ave Maria, promis)

Finn W. Bowmanavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t708-finn-w-bowman-keep-my-gMessages : 1681 Points : 338
Pseudo : Flow
Avatar : Herman Tømmeraas
Crédits : mon talent immense
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Salines
Patronus: un Mustang
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ... | Aujourd'hui à 16:23

Les vestiges d'un Noël passé...

- Animaventure -


"You better watch out, you better not cry, you better not pout, I'm telling you why : Santa Claus is coming to town."
Tout se passa très vite. Trop vite pour Finn, pris dans l’adrénaline de son sort, la violence d’Alistair qui faisait déferler sa rage sur un pauvre tabouret qui n’avait rien demandé à personne, les baguettes brandies autour de lui. Il avait bien vu qu’il avait touché Griselda. Est-ce qu’il pensait qu’elle était une victime dans cette affaire ? Tout à fait. Est-ce que ça le dérangeait d’avoir pétrifié une parfaite innocente ? Absolument pas. Après tout, il était toujours plus ou moins convaincu que c’était de sa faute s’ils avaient voyagés dans le passé, puisque c’était l’hôte de la soirée, et il avait besoin de se défouler. Elle n’en mourrait pas. Elle serait juste un petit peu sonnée, et c’était très bien comme ça. Un petit sourire satisfait sur le visage, Finn ramena son bras contre lui, prêt à se défendre en cas de contre-attaque.

Et puis… tout devint encore plus étrange.

Le ciel vira au violet ? Qu’est-ce que c’était que cette histoire, encore ? Tout ressemblait de plus en plus à un cauchemar. Il devait arrêter la clope avant de dormir, ça lui tordait les boyaux et puis, après, il faisait des rêves décidemment bizarres. Mais ce n’était pas le ciel qui inquiétait Finn (même si, il fallait bien l’avouer, ce n’était quand même pas rassurant). C’était l’ambiance qui avait changé. Peut-être était-ce seulement son instinct, mais il avait l’impression que tout s’était assombri, en même temps que la lumière. Comme si quelque chose de sombre, de dangereux, se mettait en place. Et le jeune homme n’aimait pas ça du tout.

Il ne put qu’acquiescer lorsqu’un des Aurors insista pour les évacuer tout de suite. Il n’avait clairement pas envie de rester là plus longtemps (déjà que ce n’était pas vraiment dans ses plans quand tout semblait relativement normal…). Il se plaqua contre le mur le plus proche, pour éviter qu’on ne le prenne par surprise, et tint sa baguette fermement, lançant un Protego murmuré pour ne pas plus attirer l’attention sur lui. Dès qu’il le put, il jetta un regard sur un des américains le plus proche, sifflant entre ses dents.

« -Hé bien, qu’est-ce que vous attendez ? Evacuez-nous, bon sang de bois, j’ai pas envie de mourir pour vos conneries ! »

Et pour une fois, il n’en ajouta pas plus, attendant simplement la suite des événements, en croisant les doigts pour que, cette fois-ci, il ne finisse pas à l’hôpital… ou pire.  
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 408 WORDS.



Kiss me on the mouth and set me free
Sing me like a choir. I can be the subject of your dreams, your sickening desire. Don't you wanna see a man up close ? A phoenix in the fire. You can coax the cold right out of me, drape me in your warmth. The rapture in the dark puts me at ease, the blind eye of the storm.

Contenu sponsorisé
• Plus d'informations •
Sujet: Re: [Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ... | 
[Animaventure] Les vestiges d'un Noël passé ...
Page 6 sur 6
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Vestiges du passé [PV : Noroi]
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» Quelques interventions de Nickie dans un passé ...recent.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: