Bienvenue sur Catharsis

#1Votez
#2Votez
#3Votez
Épidémie de Dragoncelle6 Septembre 2000 L'épidémie de Dragoncelle continue son chemin allant jusqu'à mettre certains lieux en quarantaine magique. On recherche toujours un traitement à l'Hôpital de Sainte Mangouste... LIRE PLUS
Un espoir de cure8 Septembre 2000 Un traitement médicamenteux a été trouvé contre la Dragoncelle et l'Eclabouille qui s'était déclarée dans la Moonrise Gallery. On recherche encore une cure totale. Des grèves pétrolières bloquant les importations ont commencé dans tout le Royaume-Uni... LIRE PLUS
Manifestations pour les droits des êtres magiques et non-magiques15 Septembre 2000 Des manifestations mettent en avant les droits des moldus et des êtres magiques en vue de modifier les lois par le Gouvernement. En parallèle les Jeux Olympiques commencent à Sidney, avec des sportifs mixtes, à la fois moldus et sorciers.... LIRE PLUS

 Désillusion ft Milo Pierce & Mia Robbins
AuteurMessage
Grace HamiltonMolduavatarMoldu
http://www.catharsis-rpg.com/t1344-grace-hamilton-here-s-to-the-
MessageSujet: Désillusion ft Milo Pierce & Mia Robbins   Dim 17 Déc - 15:44


Désillusion
Grace & Mia & Milo
Cela faisait plusieurs minutes maintenant que Grace contemplait le morceau de papier qu’elle tenait dans ses mains. Elle ne parvenait pas à comprendre le sens des quelques mots écrits à l’encre sur le parchemin, technique utilisée typiquement par les sorciers, qui préféraient encore utiliser des plumes plutôt que des stylos : pourtant simples et claires, les phrases étaient si absurdes, si éloignées de sa conception de la société dans laquelle elle vivait, que leur sens échappait à son esprit. Purification. Futilité. Assouvissement. Des concepts dérangeants, portés par le principe rétrograde qui disait que les sorciers seraient supérieurs aux moldus. Les larmes lui montèrent aux yeux, sans qu’elle ne s’en rende vraiment compte. Comment quelqu’un pouvait déverser autant de haine sur du papier, et l’envoyer à quelqu’un d’innocent, qui n’avait jamais rien fait de mal à personne ? Parce que quiconque connaissait Grace savait qu’elle était la douceur même, qu’elle n’aurait jamais fait de mal à une mouche, à moins bien sûr que sa famille ou ses amis ne soient en danger. C’était une maman lionne. Prévenante, attentionnée, et prête à tout pour ses proches.

Elle avait envie de froisser le papier, de le détruire pour que les mots ne lui sautent plus au visage, mais elle se retint. La kinésithérapeute voulait savoir si elle était la seule dans la résidence à avoir reçu de telles menaces, et elle en aurait le cœur net. En plus, voir Milo lui ferait du bien, elle qui venait d’être assez bouleversée, elle se serait volontiers laissée aller à une étreinte de réconfort. La moldue saisit ses clefs, ainsi que le petit panier gourmand qu’elle avait préparé la veille, en prévision de sa visite chez Milo : après sa dernière conversation avec Charlie, elle avait décidé de prendre son courage à deux mains, et d’enfin l’inviter à venir prendre un verre, de lui faire comprendre qu’elle voulait devenir plus qu’une simple amie. Bien sûr, ces menaces qu’elle venait de recevoir changeaient quelque peu la donne, elle était bien plus inquiète qu’excitée à l’idée d’enfin sauter le pas avec le vendeur de balais, mais elle ne voulait pas se laisser abattre. Parce qu’après tout, c’était comme s’ils gagnaient, si elle se laissait aller à la panique ou changeait son quotidien à cause de quelques crétins qui se pensaient supérieurs.

Après s’être regardé une dernière fois dans le miroir qui se trouvait dans son entrée, pour être sûre d’être un minimum présentable pour voir celui pour qui son cœur battait, elle sortit de son habitation, et marcha jusqu’à la porte de son voisin. Elle frappa doucement à la porte, de petits coups sourds mais décidés. Son pied s’agitait tout seul, sa nervosité était visible, n’importe qui la connaissant un minimum aurait pu se rendre compte que la lettre l’avait bien plus bouleversé qu’elle ne l’admettait.

La porte s’ouvrit après quelques instants, et un sourire illumina son visage, déjà soulagée de voir le visage de Milo et sa voix si rassurante. Mais bien vite, son expression changea. Car ce n’était pas le charmant sorcier qui se tenait devant elle. C’était une jeune femme blonde, qui devait avoir à peu près le même âge qu’elle. Elle était ravissante et habillée avec goût, et la regardait d’un air interrogatif, se demandant probablement qui elle était et ce qu’elle faisait là. Oh, c’est probablement sa copine, se dit-elle. Un monde s’écroulait pour Grace. Il ne lui vint pas à l’idée que c’était peut-être une amie en visite, une parente, ou n’importe quelle autre personne liée à lui, sans forcément être la femme qui partageait sa vie. Si elle était là, c’est que forcément c’était sa petite amie, qu’Irvin s’était payé de sa tête, et qu’elle n’avait jamais eu aucune chance avec lui.

Il lui fallut rassembler toutes ses forces pour ne pas fondre en larmes sur le champ. Après la lettre qu’elle avait reçu, cette rencontre, c’était le pompon : elle ne voulait qu’une chose, c’était rentrer chez elle, se mettre dans son lit, s’enrouler dans sa couette avec Camembert et écouter Total Eclipse of the Heart. Cela n’aurait pas été très poli, cependant, de partir en courant devant cette inconnue, elle força donc un petit sourire sur sa figure, très faux et très figé, et dit d’une voix très aigue, en essayant de cacher sa détresse :

« -Bonjour, désolé de vous déranger… Je voulais juste apporter ça à Milo, je suis votre voisine.»

Elle tendit le panier qui contenait tout un tas de douceurs fait main, pour la plupart des spécialités françaises qu’elle avait passé plusieurs heures à cuisiner : des croissants, des ker y poms, et même une part de kouign amann soigneusement emballée dans du papier d’aluminium (elle avait bien songé à lui faire un gâteau entier, mais elle n’avait pas envie qu’il meurt de diabète avant ses 30 ans). Peut-être qu’avec un peu de chance, la jeune femme prendrait la corbeille emplie de victuailles sans poser de questions, et elle pourrait aller se réfugier dans son appartement rapidement…

_________________


Mia RobbinsÉtudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 06/12/2017 Messages 31 Points d’activité 36
      Pseudo : State
      Avatar : Alison Sudol
      Crédits : State
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis, Résidence universitaire des Faubourgs
      Patronus: Hérisson
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1412-let-me-be-your-one-up-gurl-bo
MessageSujet: Re: Désillusion ft Milo Pierce & Mia Robbins   Dim 17 Déc - 20:07


DÉSILLUSION
Feat Grace & Milo
Les pieds ballants, Mia est allongé sur le canapé du salon entrain de lire la Gazette des sorciers. Un thé à la vanille posé près d'elle se fait touiller lentement par une petite cuillère en métal et deux lettres sont déposées juste à côté. Elle déposa le journal sur la table basse et se saisit des deux lettres, une lui était adressée et l'autre concernait Milo. Elle déposa la lettre de son meilleur ami sur la table basse et décacheta sa propre lettre, elle la lu d'une traite et prit un air dégagé et neutre. C'était sa cousine Arabelle qui l'invitait à déjeuner avec elle dans la semaine, Mia l'aimait bien elle était toujours pleine de vie et passait apparemment le plus clair de son temps à écouter tel ou tel ragot qu'elle s'empressait de raconter à Mia. A ce train-là Mia trouvait inutile de s'acheter Sorcière-Hebdo puisqu'elle était servit avec quelqu'un comme Arabelle. Elle froissa la lettre et la jeta de manière nonchalante dans la petite poubelle qui se trouvait à quelques pas d'elle. Elle se leva et but son thé en marmonnant « Je commence à avoir faim moi ... »

Elle se dirigea vers la cuisine et alla se servir dans la bocal à cookie maison quand elle entendit quelques coups frappés à la porte. Elle haussa les sourcils et su qu'il s'agissait peut être d'un ou d'une de ses voisines, après tout Milo était entrain de prendre une douche.  Prise de panique elle retourna au salon et vit à quel point il pouvait être en bordel. Elle prit sa baguette magique et d'un coup ample elle rangea le salon entier. Elle se dirigea vers la porte avec son cookie à la main et ouvrit la porte. Elle tomba sur une ravissante jeune femme qu'elle n'avait pas encore eu la chance de rencontrer. Mia eu d’abord un air interrogatif en la voyant, mais elle fut par la suite frappée par la tristesse de cette dernière elle ne pu s'empêcher de lire ses pensées. Elle se pinça les lèvre en voyant avec qu'elle attention sa voisine avait passé des heures à cuisiner ses plats pour son meilleur ami.

Elle dit en aspirant presque ses paroles « Par la barbe de Merlin ... elle à même passé des heures à lui préparer tous ces petits plats ...  »  L'air peiné et compatissant elle la prit par l'épaule et l'invita d'un geste accueillant. Elle referma la porte et regarda sa voisine « Oh ma pauvre chérie ... ne soyez pas si triste s'il vous plait. L'idée de vous réfugier chez vous de cette manière me rend moi aussi tristounette ...  » Elle s'approcha d'elle en souriant peu à peu et eu même un léger rire en pensant qu'imaginer ce genre de choses entre Milo et elle était absurde. « Vous n'avez vraiment rien à craindre, je m’appelle Mia et Milo est mon meilleur ami. Nous faisons une simple colocation ensemble. » Mia avait passé outre le fait que sa voisine pouvait être moldu, bien sur elle savait qu'elle en croiserait beaucoup à Atlantis mais elle n'avait pas perdu sa vieille habitude. D'un geste de la main elle lui indiqua le salon « Faites comme chez vous ici, installez vous sur le canapé en l'attendant j'irais déposer la panier dans la cuisine. » Elle laissa son invité seule un court instant en déposant le panier dans la cuisine et revint vers elle. Mia la regarda, lui fit un petit clin d’œil et se mit à plaisanter « Ne vous inquiétez pas, je ne lui dirait pas que vous flashez sur lui haha. »

FRIMELDA


_________________
A TOUT JAMAIS
©crack in time
Milo PierceSorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 16/04/2017 Messages 207 Points d’activité 16
      Pseudo : Marinc / Mymy
      Avatar : Zachary Levi
      Crédits : cranberry
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis, demeure résidentielle. En collocation avec Novenka.
      Patronus: Requin-Baleine
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t799-milo-x-there-are-no-mis
MessageSujet: Re: Désillusion ft Milo Pierce & Mia Robbins   Lun 18 Déc - 17:21



► Appartement de Mia et Milo
DON'T FREAK OUT
Mia & Grace & Milo

Sommes toutes, cette journée s’annonçait plutôt tranquille. C’était jour de repos, j’allais pouvoir vaquer à quelques occupations plus tranquilles. En sois, je voulais continuer de bidouiller la télé -oui ça se rapprochait de ce que je faisais à la boutique, mais j’étais rongé jusqu’à l’os par cette passion, je n’y étais pour rien-, ou j’allais potentiellement travailler sur le site internet de la boutique que je mettais doucement en place -oui ça aussi, j’aurais dû le faire pendant mes journées de travail, mais c’était plus une occupation qu’un vrai travail non?-, ou peut être, j’allais jouer aux jeux vidéo toutes la journée, de préférence avec Irvin. Peut-être que Mia oserait se joindre à nous. J’en avais aucune idée.

Après m’être levé un peu plus tard que d’habitude – c’est-à-dire à peine 30 minutes après son horaire habitude, je m’étais dirigé vers la salle de bain. J’avais dû faire pas mal d’installation, au grand damn du propriétaire. Mais avec ma jambe de bois, j’étais contraint de mettre une barre, voir un siège dans la douche. Ca faisait un peu papi à mes yeux, mais tenir en équilibre sur une jambe sur un sol majoritairement glissant, c’était un peu trop suicide pour moi. Bref, dans tous le vacarme que la douche faisait, je n’entendais pas vraiment ce qui se passait. Ce fut à ma sortie, quand je glissais une serviette sur mes hanches – c’était drôle parce qu’avec une jambe en moins ça faisait encore plus unijambiste, genre culbuto en bois, - que j’entendis des voix provenir du salon. 

Je me séchais rapidement, passais la tête dans l’entrebâillement de la porte, voyant au bout de la pièce, Mia, accompagnée de… « Grace ? » Mais… Je regardais la jeune femme quelques instant, dubitatif. Que faisait-elle ici ? Je voyais son air affolé… Oh non. Je craignais le pire. Je savais que Mia était une jeune femme tout à fait adorable, après tout, ce n'était pas ma meilleure amie pour rien. Non, le problème de Mia, c’est que malgré ses airs délicats, elle mettait souvent ses gros sabots dans le plat. 

Je séchais rapidement le reste de mon corps, enfilant ma chaussette à cuisse avant d’enfiler ma prothèse. Dans ma précipitation, je manquais me péter la gueule, renversais une partie de ce qui se trouvait sur le lavabo, provoquant un certain fracas. D’un coup de baguette, je sauvais chacun des objets tout en enfilant mon pantalon en titubant dans la pièce. Je mettais un rapide T-shirt et sans me préoccuper du reste, une serviette à la main continuant de sécher cette vilaine tignasse, je sortais de la pièce. 

Je voyais bien l’air paniqué de Grace et en rien de temps, je comprenais que Mia venait de répondre à ses pensées. Je m’approchais d’elle. « Ca va Grace ? » Je posais ma main sur son épaule, essayant de capter son regard. C’était dangereux, j’allais me perdre dans ses yeux noisette. Dire qu’elle était charmante à mes yeux, c’était un euphémisme, mais je le gardais bien pour moi, essayant de barricader mes pensées pour empêcher Mia d’y accéder. Je savais que c’était vain malheureusement. Je regardais Mia et lui communiquait le fond de ma pensée. Mia, elle est moldue. Je retournais mon regard vers Grace. « Ton frigo a explosé, c’est ça ? » J’essayais un peu d’humour, en vrai, je craignais un peu ça. 


CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



_________________
 
I tell people, "You can do this." And they write back and say, "You were right. I can do this. And now I believe I can do anything."


Grace HamiltonMolduavatarMoldu
http://www.catharsis-rpg.com/t1344-grace-hamilton-here-s-to-the-
MessageSujet: Re: Désillusion ft Milo Pierce & Mia Robbins   Mar 19 Déc - 11:56


Désillusion
Grace & Mia & Milo
Son humeur changea du tout au tout en l’espace de quelques secondes. De déprimée, elle devint paniquée. Est-ce que cette jeune femme pouvait lire dans ses pensées ? La moldue ne savait pas que c’était possible. Tous les sorciers avaient-ils cette habilité ? Si c’était le cas, Charlie s’était bien gardé de lui dire, et Milo savait tout, depuis le début. Elle repensa à ses pensées si obscènes lorsque le vendeur de balai s’était penché pour réparer son frigo… Toutes les fois où elle s’était fustigée en admirant son sourire… S’il était au courant, elle n’avait plus qu’une chose à faire, c’était d’aller s’exiler au fin fond d’une grotte en Antarctique afin de finir ses jours parmi les pingouins, car eux seuls ne la jugeraient pas.

Mia la fit rentrer dans l’appartement en saisissant son panier, et Grace ne pouvait faire autre chose que de la fixer avec de grands yeux, tous ses membres tremblants tant elle était stressée. Son corps était comme tétanisé, tant elle était choquée par ce pouvoir si puissant qu’elle ne comprenait pas. Les questions se bousculaient dans sa tête. Est-ce qu’elle était dans son cerveau en ce moment même ? Qu’y faisait-elle ? Est-ce qu’elle l’entendait se poser toutes ces questions ? Elle avait la tête qui tournait, et entendait à peine les mots de réconfort de Mia, qui mettait au clair la relation strictement platonique qu’elle entretenait avec Milo, ou encore le fracas que celui-ci faisait dans la salle de bain. Et bien que la blonde la pria d’aller s’asseoir, elle resta dans la même position, les bras ballants, ne sachant pas ce qu’elle devait faire et incapable d’aligner plus de deux pensées cohérentes dans son esprit.

Enfin, comme un prince charmant arrivant sur son cheval blanc, Milo vint à sa rescousse. Enfin, il n’était pas vraiment à cheval, il était même pied nu, remarqua la moldue alors qu’il traversait la pièce à sa rencontre. Son regard se posa sur sa prothèse, et malgré le traumatisme qu’elle venait de vivre en rencontrant la Legilimens, elle parvint à faire la liaison entre le pied en bois et la rigidité qu’elle avait deviné dans sa jambe, lors de leur soirée à l’ambiance tamisée. Elle qui avait l’habitude de travailler avec des accidentés de toute sorte dans son métier, et elle était tout sauf choquée de voir que son crush n’avait, visiblement, qu’une seule jambe. La technomagie avait fait des avancées révolutionnaires concernant les prothèses et la perte d’un membre était bien moins catastrophique pour quelqu’un, qu’il y avait quelques années de ça. Ses yeux remontèrent bien vite, donc, au visage de l’américain, et son regard préoccupé menaça de la faire définitivement fondre en larmes. Cette soirée était un véritable ascenseur émotionnel, pour elle. Grace sentit son corps se mouvoir tout seul, se tendre pour se perdre dans une étreinte, pour qu’il la réconforte, qu’il lui dise que tout allait bien, mais elle se retint au dernier moment. Car il y avait toujours cette peur du rejet, au fond de son esprit, la petite voix de sa mère qui lui disait sans cesse qu’elle ne serait jamais à la hauteur et que quelqu’un d’aussi bien que Milo ne voudrait jamais d’elle, petite moldue sans histoires.

L’italien fit un trait d’humour, peut-être dans l’espoir de lui changer les idées, et si elle en fut reconnaissante, cela n’eut pas l’effet escompté. Elle se contenta de saisir ses deux mains dans l’espoir qu’elles ne cessent de trembler, en jetant des petits coups d’œil vers Mia, visiblement toujours paniquée à l’idée qu’elle puisse lire toutes les insécurités auxquelles elle pouvait bien penser dans son esprit.

« -Je… commença-t-elle d’une voix chevrotante, contrecoup évident de son choc. Non non, mon frigo va bien… Enfin je crois… Je ne voulais pas déranger, je… je vais vous laisser, il vaut mieux…

Grace fit volte-face rapidement, et, dans son mouvement vif, la lettre de Magic is Might s’éjecta de sa poche, atterrissant derrière elle dans un bruit de papier froissé. Elle ne s’en rendit cependant pas compte, tant elle était concentrée à mettre ses pieds l’un devant l’autre afin de ne pas tomber, son corps toujours tremblant et ses membres crispés. La kinésithérapeute mit sa main sur la poignée de la porte, avant de rassembler ses dernières forces pour regarder derrière elle, vers Milo et Mia. Malgré tout, elle ne pouvait pas s’empêcher d’être polie.

-Enchantée de vous… rencontrer, dit-elle d’un sourire très crispé à Mia. Milo, je… »

Elle ne finit jamais sa phrase, parce qu’au final, elle ne savait pas quoi dire. Elle avait préparé tant de fois ce qu’elle voulait lui dire, pour l’inviter à sortir quelque part avec elle, qu’ils étaient gravés dans sa tête, mais le choc que lui avait infligé la Legilimens la rendait incapable de les sortir, d’autant plus qu’elle n’avait vraiment pas prévu d’avoir un public.

_________________


Mia RobbinsÉtudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 06/12/2017 Messages 31 Points d’activité 36
      Pseudo : State
      Avatar : Alison Sudol
      Crédits : State
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis, Résidence universitaire des Faubourgs
      Patronus: Hérisson
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1412-let-me-be-your-one-up-gurl-bo
MessageSujet: Re: Désillusion ft Milo Pierce & Mia Robbins   Sam 23 Déc - 12:25


DÉSILLUSION
Feat Grace & Milo
En vérité, Mia ne s'était rendu compte de l'état de Grace qu'une fois revenu au salon après lui avoir juré de ne rien dire à propos de ses sentiments. Elle s'était retrouvé face à une jeune femme complètement tétanisé et tremblotante, c'est aussi à ce moment que Milo entra dans la pièce et la déconcentra. Elle le regarda passer devant elle et poser une main sur l'épaule de Grace, de toute évidence elle lui plaisait aussi. Mia sourit à cette idée mais reprit ses esprits quand la voix de Milo vin perturber ses propres pensées. "Elle est moldue", ces simples mots furent comme une gifle en plein visage pour l'ingénieur qui était persuadé d'avoir affaire à quelqu'un qui connaissait son don étant donné la proximité que Grace semblait partager avec Milo. Mia plaqua une main contre sa bouche en se rendant compte de son comportement déplacé « Oh mon dieu qu'elle idiote ... »

Elle ne pu arrêter la suite des événements et le départ de Grace en direction de la porte lui donnait un sentiment de culpabilité immense. Comme si elle voulait la retenir, elle tendit d'un petit geste la main vers elle avant de voir un bout de papier ressemblant à une lettre tomber de sa poche. Elle se baissa pour le ramasser et fut encore plus attristé de son comportement quand elle eu finit de lire la lettre de Magic is Might. C'est presque si des larmes ne lui montait pas aux yeux. Mia lui devait la vérité pour rétablir ce malentendu. Elle coupa la parole à Grace et inclina son buste en signe de pardon « Je suis vraiment, vraiment désolé ! Pardonne moi ... » Elle joint ses mains et la regarda avant de continuer « Je ... je pensais que tu connaissais mon don et je me suis emporté comme d'habitude ..  »

Mia se sentait misérable d'avoir tant brusqué la jeune femme, elle souhaitait tout lui avouer. « Je suis Legilimens, c'est un don qui s'acquière par un entrainement très difficile. La legilimencie est un don qui permet de lire l'esprit des gens, d'y glisser ses propres souvenirs ou de communiquer ... » Elle se redressa lentement et mordit ses lèvres par réflexe « Ce don n'est pas commun tu sais .. comme .. comme je l'ai dis c'est quelque chose qu'il faut acquérir de son propre gré, on ne naît pas avec. Et puis je dois regarder la personne dans les yeux pour lire ses pensées sinon ça ne fonctionne pas, à moins que la personne soit vraiment très proche de moi..» Elle prit une profonde inspiration et essaya de calmer ses émotions. Son  regard se tourna vers Milo et elle lui tendit la lettre en question. Elle regarda Grace et lui dit d'une petite voix «Restes s'il te plaît ...  »

FRIMELDA


_________________
A TOUT JAMAIS
©crack in time
Milo PierceSorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 16/04/2017 Messages 207 Points d’activité 16
      Pseudo : Marinc / Mymy
      Avatar : Zachary Levi
      Crédits : cranberry
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis, demeure résidentielle. En collocation avec Novenka.
      Patronus: Requin-Baleine
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t799-milo-x-there-are-no-mis
MessageSujet: Re: Désillusion ft Milo Pierce & Mia Robbins   Lun 25 Déc - 16:20



► Appartement de Mia et Milo
DON'T FREAK OUT
Mia & Grace & Milo

Donc, en moins de quelques minutes, cet appartement auparavant bien calme était devenu le théâtre d'une scène bien curieuse. La jolie brune était en détresse totale paniquée par la découverte de Mia et de son don particulier et c'était compréhensible, car même en tant que sorcier, les legilimens restaient des rencontres bien rares et les réactions étaient souvent contrastées. Je serrais doucement ses mains tentant de lui apporter un peu de réconfort. "Calme toi Grace..." Je la prenais doucement par les épaules, avant de venir la serrer dans mes bras dans l'espoir de la calmer. J'étais maladroit,, j'avais toujours était maladroit et j'étais sûre qu'à ses côtés ça ne changerait jamais. Je serrais doucement ses épaules en les tapotant Maladroitement, toujours. Elle ne tarda pas à s'éloigner semblant toujours aussi confuse.

J'avais laissé la parole à Mia. C'était une bonne journée pourtant, ensoleillée, agréable,. Comment les choses avaient pu déraper en si peu de temps ? C'était rhétorique. Je retenais doucement Grace par le poignet, du bout des doigts. Elle était venue, je n'avais pas vraiment envie qu'elle parte maintenant. Je jettais un regard panique à Mia qui me rendis une lettre. Qui si je l'avais bien compris était tombe de la poche de la jeune femme. Mes yeux parcoururent les lignes, mais j'ai du mal à assimiler les mots. Je lâchais le poignet de la jeune femme, mes poings se serrant en écrasant la lettre. C'est pas vrai. Pas possible que des gens soient aussi cons. "Y'en à qui auraient vraiment mérité de finir sur des bûchers." Je marmonnais entre mes dents mes yeux ne pouvant se détacher du parchemin froissé. Je regardais Mia qui semblait toujours aussi paniquée, il fallait que je me calme, pour son bien. Elle prenait déjà toutes les émotions de Grâce dans les dents elle ne méritait pas de ressentir ma colère. Je prenais une grande respiration. La balle était dans le camp de Grace,. " Oui vraiment reste, on va faire du thé." Rien de mieux qu'une bonne tasse de thé pour calmer les esprits. D'un coup de baguette me retournant vers la cuisine je mettais à chauffer l'eau. Elle ne pouvait pas refuser, non ?



CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



_________________
 
I tell people, "You can do this." And they write back and say, "You were right. I can do this. And now I believe I can do anything."


Grace HamiltonMolduavatarMoldu
http://www.catharsis-rpg.com/t1344-grace-hamilton-here-s-to-the-
MessageSujet: Re: Désillusion ft Milo Pierce & Mia Robbins   Mar 26 Déc - 12:35


Désillusion
Grace & Mia & Milo
Grace se laissa aller à l’étreinte que Milo lui offrit, enfouissant son visage dans son tee-shirt et se sentant instantanément protégée par ses bras puissants et sa stature, bien plus imposante que la sienne. La moldue ne lui arrivait même pas à l’épaule, et son oreille était posée non loin du cœur du sorcier. Celui-ci, d’ailleurs, était un peu gauche, pas tout à fait sûr de ses gestes, et la jeune femme ne pouvait pas s’empêcher de trouver ça adorable, et bien que ce calin avait pour seul but de la calmer, elle ne pouvait s’empêcher de se repaitre de l’odeur de celui pour qui elle avait irrémédiablement craqué. La petite voix dans sa tête, celle qui ressemblait au ton aigu de sa mère, lui murmurait à quel point elle était pathétique, de s’accrocher à ce point à ce contact physique pourtant si innocent. Grace finit donc par s’éloigner, pour ne pas trop sombrer dans l’étreinte, pour ne pas trop se bercer d’illusions. Certes, elle avait prit la décision de prendre son courage à deux mains et d’inviter Milo, mais elle était toujours persuadée qu’il allait refuser et peut-être même lui rire au nez.

Et puis Mia prit la parole, et l’attention de la kinésithérapeute revint sur la situation. La blonde lui expliqua ce qu’était la Légilimencie, et visiblement, c’était quelque chose de rare, que vraisemblablement, Milo ne possédait pas. Un poids invisible s’ôta des épaules de la moldue. Elle trouvait ça toujours flippant, de penser que la blonde pouvait lire la moindre de ses pensées et qu’elle ne pourrait jamais rien faire pour l’en empêcher, mais c’était quand même moins effrayant que de croire que l’entière population sorcière pouvait avoir un accès direct dans son cerveau. Grace souffla doucement, lorsqu’elle se rendit compte que Milo tenait toujours son poignet. Il en faisait si facilement le tour, avec ses grandes mains rendues calleuses par des années de bricolage… Son cœur rata un battement. Ma fille, tu es vraiment irrécupérable. Tu fais une fixation sur ses mains maintenant ? C’est toi la kiné qui est censé avoir des doigts de fée !

Alors qu’ils la suppliaient de rester, un papier commença à circuler dans les mains présentes, et Grace mit rapidement la main dans sa poche, pour se rendre compte qu’il s’agissait de la lettre de Magic is Might qu’elle avait reçu. Elle se rappela le pourquoi de sa présence initiale : s’assurer qu’il ne s’agissait que de spam et que toute la résidence en avait reçu, pas seulement les moldus. Car si elle avait été la seule à en recevoir, cela signifiait que l’organisation extrémiste connaissait non seulement son statut de sang, mais aussi son adresse, et qu’à tout moment, un malade pouvait débarquer chez elle pour lui lancer un sort mortel…

« -Je… d’accord, je reste, enfin, si vous n’aviez rien de prévu de particulier bien sûr, je m’en voudrais terriblement de déranger quelque chose… dit-elle, avec la politesse extrême qui la caractérisait. En fait je venais pour vous parler de cette lettre, justement. Vous n’avez pas reçu un mot du même genre ? »

Grace fit une pause, pensive. Si seuls les moldus avaient reçus la lettre, il y avait vraiment un gros problème… Avec les attentats des derniers mois, des menaces pareilles ne pouvaient pas être prises à la légère, et si les terroristes avaient un moyen de connaître les statuts magiques des habitants d’Atlantis, la belle promesse de mixité de la ville pourrait se révéler bien plus dangereuse que progressiste. Tout en réfléchissant, elle se dirigea vers le canapé du salon, et s’y installa, comme à son habitude, en tailleur, pendant que du thé était préparé. Elle connaissait bien le meuble, puisque la dernière fois qu’elle s’était rendu dans l’appartement, c’était là qu’elle s’était endormie en se servant de Milo comme oreiller. Grace rougit quelque peu en fixant le tissu de son siège, repensant à cette soirée qui avait été, pour elle, le début de ce crush qu’elle n’arrivait plus à réprimer. Arriverait-elle à mener son plan jusqu’au bout, et à inviter Milo ? Ses yeux cherchèrent ceux de Mia. Elle semblait être une fille très gentille et prévenante, vu la façon dont elle avait réagi face à son mal-être, peut-être pourrait-elle être, comme Irvin, un allié de choix dans sa conquête du séduisant sorcier ? Mince, souffla-t-elle dans sa tête. Elle peut entendre tout ce que je pense. Tu m’entends, pas vrai ? Tu sais ce que je planifie de faire, d’inviter Milo ? Tu penses que j’ai une chance ?

C’était peut-être un peu désespéré et pas très mature, de demander ainsi conseil à la meilleure amie de son crush, mais elle avait besoin de tout appui qu’elle pourrait trouver, pour prendre son courage à deux mains et enfin lui avouer ce qu’elle ressentait. Si elle n’avait jamais réellement fait le premier pas avec un garçon, elle croyait fermement que, maintenant que le 21ème siècle avait pointé le bout de son nez, il n’était pas incongru pour une femme comme elle de se jeter à l’eau, et de faire le premier pas.

_________________


Mia RobbinsÉtudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 06/12/2017 Messages 31 Points d’activité 36
      Pseudo : State
      Avatar : Alison Sudol
      Crédits : State
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis, Résidence universitaire des Faubourgs
      Patronus: Hérisson
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1412-let-me-be-your-one-up-gurl-bo
MessageSujet: Re: Désillusion ft Milo Pierce & Mia Robbins   Lun 15 Jan - 10:47


DÉSILLUSION
Feat Grace & Milo
La crainte de la voir partir après une telle situation se dissipa quand Grace accepta de rester auprès d'eux. Mia qui se sentait plus légère a présent soupira en lançant un regard à Milo. Elle se tourna vers Grace et lui offrit un sourire chaleureux « Bien sur que tu ne nous dérange pas, reste autant que tu veux nous n'avons pas prévu grand chose aujourd'hui de toute manière. » Ce qui était vrai, c'était le jour de congé de Mia et l'ancienne serdaigle, fidèle à elle même, avait déjà terminé tous ses devoirs. La boutique était fermée et sa mère était probablement entrain de discuter avec sa sœur ou son frère chez elle. Elle n'avait qu'a se reposer, s'étendre sur le canapé ou encore vérifier si la bouilloire qu'elle avait ensorcelé voudrait bien venir leur servir de nouveau un thé. Mia regardait Grace et vit grace à la légilimencie ce qu'elle voulait lui dire, cela lui venait par flash comme d'habitude. Elle fit mine d'avoir une expression tout à fait neutre et lui communiqua '«Oui, oui tu as ta chance, n'hésites pas à aller lui demander je pense qu'il le voudrait sincèrement ...» Mia fit mine de s'intéresser soudainement à la lampe qui se trouvait dans le fond de la pièce et détourna son regard pour éviter que Milo ne comprenne quoi que ce soit. Elle voulait que Grace sache véritablement ce qu'était la légilimencie. Ce n'était pas comme ce que les moldus pouvaient appeler "Lire dans les pensées" c'était beaucoup plus compliqué que ça ...

Elle se dirigea vers le centre du salon et ouvrit la fenêtre pour laisser entrer un peu d'air dans la pièce. Ses pieds la guidèrent vers le canapé et elle s'assit dans un pouf rouge qui se trouvait juste à quelques centimètres de ce dernier. Elle regarda Milo et lui dit «Cette histoire m'inquiète, » elle tourna la tête vers Grace et lui répondit tout comme Milo «Nous n'avons reçu aucune lettre du genre, enfin je n'en ai vu aucune traîner ici. Ca fait froid dans le dos ...  » Elle eu l'air pensive en regardant ses pieds et reporta ses yeux vers son meilleur ami «Je n'ai plus envie que ça se répètes tu comprend ? ... Si Voldemort a été terrassé et qu'il y a eu toute cette guerre traumatisante ce n'est pas pour que des imbéciles viennent déferler leur haine sur des pauvres gens qui n'ont demandé à personne sauf le progrès de la société ...»

Mia était bien placée pour comprendre Grace. Elle était tout autant que son ancien coéquipier Jonathan et tous les autres membres de l'Ordre du Phoenix considéré comme un héro de guerre. Ils s'étaient battus et étaient, pour certains, morts pour donner une chance aux moldus et aux sorciers de vivre dans un monde dans lequel le règne du Sang dit "Pur" souhaitait éradiquer tous les moldus et tout ceux qui s'opposaient aux idéaux de Voldemort. Des années après, Mia continuait toujours de rêver de temps en temps de cette sombre période et de la mort de quelques amis qui l'avaient beaucoup affecté.
FRIMELDA


_________________
A TOUT JAMAIS
©crack in time
Milo PierceSorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 16/04/2017 Messages 207 Points d’activité 16
      Pseudo : Marinc / Mymy
      Avatar : Zachary Levi
      Crédits : cranberry
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis, demeure résidentielle. En collocation avec Novenka.
      Patronus: Requin-Baleine
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t799-milo-x-there-are-no-mis
MessageSujet: Re: Désillusion ft Milo Pierce & Mia Robbins   Mer 17 Jan - 17:25



► Appartement de Mia et Milo
DON'T FREAK OUT
Mia & Grace & Milo

My man, elle était vraiment frêle dans mes bras et surtout incroyablement proche de moi. Trop ? Probablement. Était cet agréable de la serrer, là dans mes bras ? Oh oui clairement. C’était bien. Son parfum chatouillait doucement mes narines et damn. Elle sentait bon. Est ce que renifler quelqu’un, c’était mal ? Parce que j’étais prêt à le faire là. Et pourtant elle me parut bien courte, puisqu’elle se recula. Noooon … Reeeeste. J’avais engagé le pas après elle, gardant mes yeux sur son dos tandis qu’elle se dirigeait vers le canapé. Reprends tes esprits mon brave Milo, déjà que Mia doit gérer les émotions de Grace, si tu rajoutes les tiennes, elle va jamais s’en sortir. Je faisais l’effort de bloquer un peu plus mon esprit pour limiter les incidents.

Cependant, la lettre qu’elle avait reçue avait tendance à me faire légèrement grincer des dents. Je savais que Mia avait fait parti de l’ordre du phénix et que tout cela la touchait vraiment. Je posais ma main sur son épaule en me rapprochant d’elle. « Je sais Mia. Je vais essayer de voir sur le chemin de traverse si certaines personnes ont reçu aussi des choses similaires ou si c’est juste sur Atlantis. » Je lui fis un sourire qui se voulait rassurant. « On demandera aussi à Irvin s’ils ont reçu des prospectus à la con ou s’il connaît des gens qui en ont reçu. » Je serrais doucement son épaule. « On va faire en sorte que quelque chose comme ça ne recommence pas, je te le promets Mia. » C’étaient des périodes sombres, je n’y avais pris que peu part (en grande partie, parce que mon accident avait joué là-dedans), mais je savais que beaucoup de gens s’étaient battu et était mort pour la liberté des sorciers et Mia en avait fait parti. J’essayais de capter son regard. Ca va aller Mia. Je lui faisais un doux sourire avant de lui montrer le canapé pour qu’elle aille s’y installer.

J’allais dans la cuisine chercher la bouilloire et les mugs pour le thé quand je vis le panier de nourriture poser sur la table. Étrange, il n’y était pas ce matin. J’en étais certain. Je soulevais très doucement le couvercle avant de découvrir une montagne de bouffe. Et surtout, des croissants. Je me tournais vers le canapé. « C’est toi qui a fait tout ça ? » Bordel, j’allais prendre dix kilos rien qu’en regardant ce panier. Où faire une crise de diabète. Ou les deux. Je récupérais la bouilloire d’un coup de baguette, prenais trois grands mugs. Je venais les poser sur la table basse avant d’aller chercher le panier. « Mais t’aurais jamais du Grace, déjà parce qu'y’a de quoi nourrir un régiment. » Je posais le panier sur la table basse. En vrai, je savais pas du tout par quoi commencer, il y avait beaucoup de nourriture. Trop pour un seul homme en tout cas.

Je servais l’eau dans les mugs avant de renvoyer la bouilloire vers la cuisine, terminant enfin par m’installer dans le fauteuil, laissant le canapé aux deux femmes. Je passais une main dans mes cheveux pour frotter un peu, ils avaient bien commencé à sécher, mais je sentais encore quelques gouttes dans la nuque. Puis je posais mon regard sur Grace qui semblait déjà un peu plus détendue qu’auparavant. Et jolie. Oui aussi, c’était vrai. Je terminais par choisir mon thé dans la boite aux mille et une saveur avant de le laisser doucement infuser. Je jetais encore un œil au panier. Le filou me faisait vraiment, vraiment, vraiment de l’œil.



CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



_________________
 
I tell people, "You can do this." And they write back and say, "You were right. I can do this. And now I believe I can do anything."


Grace HamiltonMolduavatarMoldu
http://www.catharsis-rpg.com/t1344-grace-hamilton-here-s-to-the-
MessageSujet: Re: Désillusion ft Milo Pierce & Mia Robbins   Hier à 7:58


Désillusion
Grace & Mia & Milo
Une voix dans sa tête la fit quelque peu sursauter, de manière infime. C’était comme lorsqu’elle imaginait sa mère lui parler de son ton perçant, sauf que là, c’était plus tangible, plus réel, comme si quelqu’un chuchotait directement au creux de son oreille. C’était Mia : alors qu’elle n’entendait pas réellement de son, elle pouvait néanmoins reconnaître son intonation, sans savoir réellement comment ou pourquoi. La magie était si étrange. Mais passé la surprise, le sens de la phrase de la blonde parvint jusqu’à son cerveau, et visiblement, celle-ci l’encourageait à se jeter à l’eau. Ce n’était pas une hallucination de son esprit bien trop entiché à Milo, n’est-ce pas ? Elle pensait réellement que Grace avait une chance ? La kinésithérapeute sentit une vague de chaleur passer à l’intérieur de son corps, une vague apaisante, confortable. Cela la rassurait tellement de savoir que, peut-être, elle n’allait pas totalement se ridiculiser en posant une question aussi simple que "tu veux qu’on aille prendre un verre un de ces quatre ?".

Grace resta silencieuse tandis que Mia parlait de la guerre sorcière. Comme la grande majorité des moldus, elle n’y avait pas assisté, et ne savait pas grand chose à son sujet : si elle avait toujours trouvé absurde la décision du gouvernement anglais de ne pas aider à lutter contre un mage noir qui voulait tuer tous ceux qui n’étaient pas d’accord avec ses idées (après tout, s’il avait réussi à conquérir le monde, les moldus auraient été exterminés ou réduits en esclavage), du haut de son mètre 60 et avec son cœur beaucoup trop sensible, elle n’aurait de toute façon pas pu faire grand chose. Elle savait néanmoins que la vie des sorciers avaient étés irrémédiablement changé par ce conflit, et l’idée que tout puisse recommencer était insoutenable. Soudain, elle se sentit un peu honteuse de raviver la peur dans le cœur de Mia à cause des ses petites frayeurs pathétiques. C’était probablement un gamin qui avait fourré ça dans sa boite aux lettres pour lui faire peur. Pas de quoi s’en faire, vraiment…

« -Je suis désolé de vous embêter comme ça, je ne voulais pas… Enfin, c’est probablement rien, dit-elle en bafouillant de manière contrite.

Elle s’enfonça un peu plus dans le canapé, essayant quelque part, de disparaître dans les renflements des coussins pour ne pas gêner plus que nécessaire. Elle si petite et si menue, elle aurait aimé pouvoir disparaître dans un trou de souris, se sentant stupide d’avoir à ce point bouleversé la journée tranquille de ses voisins. Elle pouvait voir, avec son empathie habituelle, à quel point la situation touchait la jeune femme, et si elle s’était écouté, elle l’aurait serré dans ses bras pour lui montrer du réconfort, mais le fait qu’elle venait de la rencontrer et qu’elle ne savait pas si la blonde était confortable avec cette idée l’arrêta. Grace n’avait pas envie d’enfoncer le clou. Pendant que Milo se dirigeait vers la cuisine, la moldue lança un regard le plus compatissant possible à Mia, pour lui montrer qu’elle avait tout son soutien, avant que son crush ne l’interpelle.

-Oh, euh, oui… c’est moi… J’aime bien cuisiner, ça me fait plaisir de t’… de vous offrir quelques douceurs. Un petit sourire gêné. Et puis il faudra que tu en donnes à Irvin, il a été vraiment adorable avec moi, la dernière fois, à la boutique.

Ces mots lui échappèrent quelque peu. Est-ce qu’Irvin avait parlé de sa visite à Milo ? Probablement. Vu la manière dont l’étudiant en ingénierie avait parlé de lui, ils étaient du genre à tout se dire, un peu comme elle et Charlie : mais est-ce qu’il avait tenu parole et avait laissé de côté ses révélations quant à ses… intentions envers son ami ? Elle haussa les épaules intérieurement. S’il lui avait dit, probablement qu’elle aurait déjà reçu une de ces beuglantes qu’elle avait vu, une ou deux fois, exploser des mains de sorciers dans les rues d’Atlantis, pour lui dire de cesser de le stalker. Certes, les mots de Mia l’avaient rassuré, mais son caractère ne changeait pas, et comme d’habitude, elle se rabaissait en pensée. Elle but une gorgée de thé pour se remonter un peu le moral, et le liquide chaud lui fit du bien, il fallait qu’elle se reprenne. Ce n’était pas elle de se laisser autant aller à la mélancolie. Elle était de ceux qui remontaient le moral, pas de ceux qui devaient être écoutés. Ses problèmes n’étaient, de toute façon, pas bien importants : elle avait un toit au dessus de la tête, un bon travail, des amis et une famille qui la soutenait. Que demander de plus ? Son regard glissa sur Milo.

Comme à chaque fois qu’elle voulait arrêter le monologue dans sa tête, elle secoua doucement la tête, dans un tic presque infime. Il fallait changer de sujet : elle saisit donc le panier, et le tendit à Mia, à côté d’elle, puis à Milo, d’un petit sourire timide.

-Il y a des croissants, ça, vous connaissez… A moins bien sûr que vous n’ayez jamais mangé que ceux qu’on trouve ici, en Angleterre. C’est… un déshonneur que d’appeler ces choses de vrais croissants, dit-elle en grimaçant. Enfin, non pas que ma cuisine soit meilleure, enfin… Je pense que je me débrouille mais… Elle s’embrouillait dans ses propres explications, décidemment, Milo avait le don de lui faire perdre ses moyens en n’étant rien d’autre que gentil et attentif. Bref. Sinon il y a des ker y poms, ce sont des petits gâteaux bretons à la pate feuilletée fourrés aux pommes… Quelques pains aux raisins… Et un petit bout de kouign amann. C’est de la pâte à pain, du sucre et du beurre, essentiellement.

Laissant choisir ses voisins en premier, elle prit ensuite une de ses propres préparations, avant de la porter à sa bouche. Le gras, c’était la vie, après tout. Rien de tel pour alléger l’ambiance. Et pour continuer dans cette atmosphère bon enfant, elle commença à faire la conversation.

-Ça fait longtemps que vous vous connaissez tous les deux ? »

Elle trouverait bien un moment pour réussir à inviter Milo, au détour de la discussion, n’est-ce pas ? Elle n’allait pas se dégonfler au dernier moment, se réfugier dans un badinage léger et facile, pour se maudire et déprimer en regardant Dirty Dancing lorsqu’elle rentrerait chez elle, n’est-ce pas ? Mais comment faire avec Mia à ses côtés, après tout ? Cela ne serait pas étrange, si, tout à coup, elle invitait Milo en n’incluant pas la blonde ? Elle était quelque peu perdue, mais elle ne perdait pas espoir.

_________________


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Désillusion ft Milo Pierce & Mia Robbins   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le 23 mai... Vénus de Milo... Merci Dumont d'Urville...
» Milo
» wild party ► milo & kayla
» un ritmo latino - milo.
» La désillusion a un gout de trahison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Atlantis & Manadh :: Le Centre-ville :: Demeures résidentielles-
Sauter vers: