Bienvenue sur Catharsis

#1Votez
#2Votez
#3Votez
Épidémie de Dragoncelle6 Septembre 2000 L'épidémie de Dragoncelle continue son chemin allant jusqu'à mettre certains lieux en quarantaine magique. On recherche toujours un traitement à l'Hôpital de Sainte Mangouste... LIRE PLUS
Un espoir de cure8 Septembre 2000 Un traitement médicamenteux a été trouvé contre la Dragoncelle et l'Eclabouille qui s'était déclarée dans la Moonrise Gallery. On recherche encore une cure totale. Des grèves pétrolières bloquant les importations ont commencé dans tout le Royaume-Uni... LIRE PLUS
Manifestations pour les droits des êtres magiques et non-magiques15 Septembre 2000 Des manifestations mettent en avant les droits des moldus et des êtres magiques en vue de modifier les lois par le Gouvernement. En parallèle les Jeux Olympiques commencent à Sidney, avec des sportifs mixtes, à la fois moldus et sorciers.... LIRE PLUS

 The Welsh wolf and the Arctic she-wolf. — Ft. Siobhan Kvelgen
AuteurMessage
Kalis D.M AntoyÉtudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
MessageSujet: The Welsh wolf and the Arctic she-wolf. — Ft. Siobhan Kvelgen   Mer 18 Oct - 10:40

Kalis respirait difficilement.
Son torse se soulevait et se baissait rapidement au rythme de sa respiration saccadée.
Voilà bien deux heures que le vent semblait avoir balayé tous ses Espoirs. Il y a quelques mois à peine, il avait réussi, enfin, ce qu'il avait attendu depuis si longtemps : Sa transformation. Le loup noir qu'il était devenu s'était dressé, fier, du haut de la colline qui surplombait le manoir de sa famille. En quelques minutes à peine il s'était senti juste... lui même. Depuis longtemps Kalis était resté dans le noir pour apparaître plus grand à la Lumière.

Mais les Ombres finissaient elles par ravoir raison de lui ?

Il essayait, en vain, de redevenir l'animal qu'il était. Mais la fatigue ? La chaleur ? Qu'est ce qui pouvait bien ralentir le processus aujourd'hui ? Pourquoi n'y arrivait il donc pas ? Il fixait le manoir de ses yeux brillants de colère comme s'il était la seule cause de ses échecs d'aujourd'hui.  Aurait il cru ne serait ce qu'un maigre instant que tout allait être plus simple maintenant qu'il avait réussi à devenir un animagus ? Pourtant, il s'était entraîné ! Dès qu'il avait du temps libre, et qu'il n'était pas entouré, il s'était isolé loin de la population et était redevenu l'animal caché de derrière son masque.

Il se recula plus loin dans la forêt, près une énorme pente et se se mit dos à son manoir. Il ferma les yeux, rassemblant autant de concentration qui lui était possible. Un loup noir. Voilà qu'il devait devenir. Mais rien, la concentration ne venait pas. S'avançant au milieu de la pente, il partit se poster debout sur un rocher. Les environs, en cette saison, paraissaient calmes. Il ferma les yeux; histoire de vider son esprit, de prendre l'air, de respirer.

Soudain, il entendit comme un animal qui détalait sur la pelouse pas loin de lui. Plus loin, il aperçut la fourrure claire d'un loup qui chassait. Un loup, comme par hasard.

Génial ! s'écria t-il en regardant l'animal qui courait. Lui il arrive à chasser et je ne suis même pas foutu de me transformer !

Il était énervé mais c'était plus de la lassitude que de la colère. Echouer, c'est ce qu'il détestait le plus.
Siobhan KvelgenProfesseuravatarProfesseur
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 403 Points d’activité 153
      Pseudo : Kvelgen
      Avatar : Katheryn Winnick
      Crédits : Astra pour la signa
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: L'Enclave Résidentielle sorcière, à l'Est - Second manoir
      Patronus: Un loup arctique
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t145-siobhan-kvelgen-soyez-l
MessageSujet: Re: The Welsh wolf and the Arctic she-wolf. — Ft. Siobhan Kvelgen   Mer 8 Nov - 7:17


L'équilibre de la nature. Qu'est-ce qui est bon, qu'est-ce qui est mauvais ? Ne tuez rien et la destruction est assurée, tuez trop et la destruction est assurée.

Toute la difficulté réside dans le fait de savoir reconnaître ce qui est bénéfique de ce qui est nocif, de comprendre que chaque chose a un rôle et une place, et que notre rôle en tant qu'humain est de veiller avec sagesse ; non de détruire. Cela faisait des années que la druidesse s'y employait avec ferveur, son poste de professeur de soins aux créatures magique n'était pas dû au hasard, et il n'avait pas été choisi dans un but lucratif. Elle voulait enseigner et partager ce qu'elle avait appris, ouvrir les yeux de la génération suivante pour qu'à leurs tour, ils puissent prendre soin de cette nature et de ses Vies majestueuse.

Siobhan avait recueillis il y avait de cela deux semaines un jeune cerf blessé. Elle s'en était occupé, avait soigné ses fractures et ses blessures, et de fait avait enfreint dans une certaine mesure une règle de la nature. Sans elle, jamais l'animal n'aurait survécu, et c'était dans l'ordre des choses, mais la druidesse n'avait pu s'y résoudre et avait agit avec ce qu'elle considérait comme de la sagesse. Laisser mourir, c'est tuer, et elle n'était pas une meurtrière ; elle était leur protectrice, la main et la patte tendue à tous ceux qui souffrent. Mais à chaque action sa conséquence, et la conséquence de son sauvetage avait été une accoutumance à la présence humaine et, plus largement, prédatrice. Alors, le moment venu où elle devait lui rendre sa liberté, Siobhan avait fait en sorte de réveiller son instinct de proie en le chassant à travers la forêt, pour qu'il associe tout ce qui lui court après à quelque chose de négatif. Elle n'y prenait aucun plaisir, il ne s'agissait pas d'une chasse mais d'un rappel qui était bien plus douloureux pour elle que pour le pauvre animal apeuré, tant son cœur battait pour les créatures du monde. Son plan fonctionna parfaitement jusqu'à ce qu'au détour d'une clairière l'animal bifurque et emprunte la direction opposée, manquant de lui rentrer dedans et de lui briser des os au passage.

La norvégienne s'arrêta un instant, grogna en se lança de nouveau à la poursuite du cerf apeuré. Son instinct semblait être revenu à la normal tant il était parvenu à la distancer. Elle continua néanmoins de le poursuivre encore une centaine de mètre pour le mettre en déroute avant de le laisser tranquille, mais lorsque elle passa par dessus un buisson, elle manqua de le heurter de pleins fouet. L'animal avait brusquement freiné en voyant elle ne savait quoi, et ce n'est qu'après avoir tenté de l'esquiver qu'elle remarqua qu'un intrus était présent ; un homme qui les regardait de loin. Une seconde à peine s'écoula et le cerf reprit sa course pour tenter de sauver sa vie, mais pas elle. Elle resta planté sur ses pattes, le buste fier et la tête haute, haletante, et observa un instant l'individu avec curiosité, ne sachant pas vraiment à quoi s'attendre. S'il s'agissait d'un moldu il prendrait sûrement peur et essayerait de fuir en se blessant possiblement au passage.

_________________

   
   
Walk unafraid
Siobhan Astrid Kvelgen I was brought into this life a little lamb, courageous, stumbling ; fearless was my middle name. But somewhere there I lost my way, everyone walks the same, expecting me to step the narrow path they've laid, they claim to walk unafraid, I'll be clumsy instead. Hold me love me or leave me high.
Kalis D.M AntoyÉtudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
MessageSujet: Re: The Welsh wolf and the Arctic she-wolf. — Ft. Siobhan Kvelgen   Sam 11 Nov - 15:12

Tout le long de sa descente, Kalis avait observé le loup courser l'animal. Seulement quand celui ci s'était arrêté pour le fixer, le garçon avait ressenti quelque chose d'étrange. Comme une connexion, ou un truc du genre qui les avait traversé tous les deux. Un loup qui s'arrête pour fixer un humain ? Etrange. Il tenta une approche, d'un pas lent vers l'animal. En réalité, il l'intriguait. Ce n'était pas tous les jours qu'il pouvait avoir la possibilité de voir un vrai loup en liberté. Et surtout que celui ci s'arrête pour l'observer.

Quand il fut assez proche du loup, il s'arrêta enfin, les mains dans les poches. Ses yeux détaillaient la carrure de l'animal dans les moindres détails. Il ouvrit la bouche dans le but de dire quelque chose et la referma dans la seconde. Sans doute était il perturbé par sa présence. Au bout d'un moment, il tendit sa main, comme s'il espérait que le loup vienne la renifler. Mais ce n'était pas un chien. C'était un animal sauvage et peut être en cet instant l'avait il oublié.

Bonjour toi.

Sa voix était hésitante, assez douce. Cela ne lui ressemblait pas. Le loup l'impressionnait à vrai dire. Il s'approcha un peu plus, les yeux perdus sur lui, comme s'il cherchait en vain à rentrer en communication avec lui par la pensée. S'il pouvait parler...

Tu as de la chance tu sais, poursuivit il comme si l'animal pouvait le comprendre. J'aimerais être comme toi. Et maintenant que j'ai le pouvoir de l'être, je ne suis même pas foutu de me transformer. Pathétique, hein ?

Un rire jaune s'échappa de ses lèvres. Bon dieu, il devenait pathétique. Kalis détourna le regard, haussa les sourcils et considéra de lui même ce qu'il venait de faire. Si ses parents étaient là, assurément qu'ils auraient honte. Mais lui s'en fichait. Le loup ne pouvait pas répondre, certes. Mais il y avait dans le silence parfois de bonnes réponses.

Laisse moi te toucher, si au moins tu ne peux pas me comprendre...

Et il s'avança davantage, la main tendue. Sa tête n'était plus si loin...

_________________

Kalis Dylann Max Antoy
Siobhan KvelgenProfesseuravatarProfesseur
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 403 Points d’activité 153
      Pseudo : Kvelgen
      Avatar : Katheryn Winnick
      Crédits : Astra pour la signa
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: L'Enclave Résidentielle sorcière, à l'Est - Second manoir
      Patronus: Un loup arctique
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t145-siobhan-kvelgen-soyez-l
MessageSujet: Re: The Welsh wolf and the Arctic she-wolf. — Ft. Siobhan Kvelgen   Ven 24 Nov - 7:15

La louve ne bougea pas d'un centimètre, et si jusqu'à présent il n'avait compris de quelle nature elle était, son comportement ne mentait plus ; un animal échappé d'une réserve ou d'un cirque n'agirait jamais comme ça avec un humain. Ou peut-être ressemblait-elle à un chien avec ses beaux yeux couleur aigue-marine. Elle l'observa et l'écouta. Un autre animagus, hein ? La druidesse n'avait pas souvenir de n'avoir jamais réussi à se transformer, cela avait été pour elle, et ce dès les premiers instant, quelque chose de naturel et d'instinctif ; elle était son animal. Elle l'incarnait. Toujours sans bouger de sa place elle tendit légèrement le museau vers la main du jeune homme, ne pouvant s'empêcher d'y détecter toute les odeurs qui s'y trouvaient, ce qui constituait des informations inutiles en soi. Elle le laissa toucher son pelage mais un instant seulement, gênée de devoir se retransformer après avoir été caressée. Elle restait une femme, une humaine, et se faire caresser par un inconnu, un homme, était quelque chose de plutôt étrange, bien qu'étrangement agréable lorsque les caresses étaient localisées derrière les oreilles.

La scandinave se recula alors d'un pas, inspira, tendit le museau vers le ciel et lui offrit un long et puissant hurlement lupin à l'inconnu ; un hurlement qui résonna comme une complainte, comme une prière à la nature ou un appel à des forces mystique. Un mélange des trois qui, bien que naturel, semblait en tout point magique. Ses iris claire se plantèrent finalement dans les siennes et elle commença à reprendre forme humaine. D'abord à quatre pattes, elle se redressa lentement et avec une assurance liée à l'habitude se retrouva debout, vêtue d'une robe jaune qui lui arrivait aux genoux.

« Je suis navrée si je vous ai importuné. articula-t-elle, J'étais seulement venue pour accomplir une tâche, je ne voulais pas vous déranger. Sauriez-vous par hasard si cette forêt est fréquentée ? Des randonneurs, des chasseurs ? »

Siobhan inspira à pleins poumons et son buste se redressa du même mouvement, se gonflant et faisant craquer certaine de ses vertèbres. Sa question n'avait rien d'anodine, elle souhaitait s'assurer que le cerf puisse vivre en paix loin de l'agitation du monde et, surtout, de ces maudits chasseurs. Elle ne pouvait décemment les apprécier, bien qu'il y ai de bonne personne de partout, car les seules rencontres qu'elle avait eue avec cette catégorie de personne s'étaient mal passée. Une druidesse et des chasseurs ça ne fait pas toujours bon ménage, surtout lorsque la première se montre véhémente pour protéger une mère et ses petits d'hommes armés.

_________________

   
   
Walk unafraid
Siobhan Astrid Kvelgen I was brought into this life a little lamb, courageous, stumbling ; fearless was my middle name. But somewhere there I lost my way, everyone walks the same, expecting me to step the narrow path they've laid, they claim to walk unafraid, I'll be clumsy instead. Hold me love me or leave me high.
Kalis D.M AntoyÉtudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
MessageSujet: Re: The Welsh wolf and the Arctic she-wolf. — Ft. Siobhan Kvelgen   Sam 16 Déc - 11:51

 Qu'elle surprise quand l'animal, lentement, avait approché son museau et l'avait finalement laissé caresser son pelage. Le comprenait il au moins ? Ce moment, court mais intense, n'avait pas duré quelques secondes avant que le loup recule de quelques pas. Il se mit alors à hurler, comme pour appeler ses semblables et Kalis, balayant les alentours du regard, s'attendait à voir une meute de loups surgissant de derrière un arbre. Mais le hurlement s'était éteint dans les airs, semblant avoir atteint les cimes des plus hauts arbres et dépassant la grandeur de l'énorme forêt pour résonner au-delà des frontières de cet endroit. L'animal capta son attention en plantant ses iris claires dans les siennes, et ce fut comme si pendant une micro-secondes celui ci réussit à rétablir l'ordre des choses, lui signifiant qu'il était chez lui, dans sa demeure, la forêt et qu'il n'avait rien à faire là. Le maître des lieux ici, ce n'était pas lui.

La nature cachait parfois de lourds secrets. Lourds certes, mais mystérieux, et il y avait derrière les arbres, les feuillages, des choses que certaines personnes ne pouvaient pas comprendre.Le loup, après l'avoir observé, se transforma alors, presque comme dans un rêve, laissant la place à une magnifique jeune femme sortie de nul part. Kalis eut un bref mouvement de recul, se retrouvant acculé contre l'arbre. Comme si rencontrer des gens en forêt était normale alors qu'elle était sous son apparence animale, elle prit la parole, ne lui laissant pas le temps d'intervenir.

Il resta d'abord bouche bée, fixant ses prunelles claires d'un regard perdu, lointain. Kalis se sentait soudainement très petit face à cette jeune femme dont la prestance égalait à ce qu'elle dégageait. Un animagus, comme lui donc. Sauf qu'elle avait l'air bien plus expérimentée en la matière. L'avait elle vu tenté, désespérément, de se transformer? L'avait elle vu se plaindre, gémir, râler comme un chiot prit au piège ? Au bout de deux minutes, jugeant que la dévorer des yeux ainsi était plus ridicule qu'autre chose, il se redressa, reprenant un minimum de contenance.

Il y a ... forcément des chasseurs ici. Mais dans ce périmètre, cela m'étonnerait, nous ne sommes pas loin d'habitations.

Seulement la sienne en fait et quelques autres, qu'il pouvait apercevoir au loin de la fenêtre de sa chambre. Maintenant qu'elle se tenait devant lui en chair et en os, la curiosité le rongeait. Qui était elle ? Pourquoi courrait elle après un animal ? Et quand il voulait savoir quelque chose, rien ne semblait avoir le pouvoir de le détourner de son but.

Pardonnez moi, mais que faites vous par ici?

Il inclina la tête, quelque peu gênée de se rendre compte qu'il venait de caresser une femme et non un véritable loup. En même temps, comment pouvait il savoir ?

_________________

Kalis Dylann Max Antoy
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The Welsh wolf and the Arctic she-wolf. — Ft. Siobhan Kvelgen   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Rp avec Thunder Wolf ?
» Bienvenue aux Galeries Red Wolf
» Tequila Tequila ! [Téquila Wolf, Rang A, Chasseurs de Primes, Un plan mafieux, réservée]
» Punk Wolf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Le Monde :: Autres destinations :: Toute autre destination mondiale-
Sauter vers: