Say something ~ Sebasmore
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Moldu - StaffavatarMoldu - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 406 Points d’activité 37
      Pseudo : Lexie
      Avatar : Ben Wishaw
      Crédits : Bazzart
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Centre-ville d'Atlantis
      Patronus: /
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t27-jude-whitmore-travel-far
MessageSujet: Re: Say something ~ Sebasmore   Jeu 12 Oct - 0:10


- Mais qu'est-ce que t'es beau... C'est juste... c'est même pas possible d'être aussi beau, bordel, finis-je par articuler, la voix légèrement enrouée, avant de m'approcher de lui pour goûter ses lèvres et me blottir dans ses bras. La vapeur et la température de l'eau commençaient à me donner quelques étourdissements, que j'associai également à la faim et au fait de ne pas m'être nourri depuis trop longtemps, mais je ne voulais pas quitter ses bras, quitter la chaleur de ce cocon, quitter la douceur de ce moment. Je laissai les endorphines se répandre dans mon organisme en laissant derrière elles un serein alanguissement et c'est la sonnette de la porte qui, au final, parvint à me détacher de lui.

Je ne savais pas depuis combien de temps ça sonnait. Lui adressant un regard légèrement paniqué à l'idée que le livreur finisse par repartir avec la bouffe, je sortis hors de la douche et enroulai une serviette autour de mes hanches. Alors que je me précipitais vers la porte, un sentiment de déjà vu  m'assaillit et je me revis, à peine 12 heures plus tôt, refaire ce même chemin pour aller ouvrir à mon amant, à mon amoureux, à mon avenir. Avec un sourire, une pensée s'imposa à moi : la boucle était bouclée.

_________________
« Moments like this »
All boundaries are conventions, waiting to be transcended. One may transcend any convention if only one can first conceive of doing so.
©crackintime
SorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 22/06/2017 Messages 570 Points d’activité 76
      Pseudo : Flow
      Avatar : Bradley James
      Crédits : avatar : mwa signature : little wolf
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis
      Patronus: S'il pouvait en faire un, un Setter irlandais rouge
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t998-sebastian-m-connor-s-il-y-a-en
MessageSujet: Re: Say something ~ Sebasmore   Jeu 12 Oct - 7:08


Say something
~Sebasmore~


Sebastian reçut le compliment comme un cadeau. Bien sûr, il était habitué à ce qu’on vante sa beauté, mais il se fichait de l’opinion de ces femmes qui l’admiraient dans les magazines sans le connaître, tout ce qui lui importait, c’était ce que Jude pensait de lui, vraiment. Parce qu’il était l’un des seuls à le connaître dans son entièreté, sans barrières, et il l’avait accepté, mieux, il l’aimait pour ça. Dans la pièce embuée, il ne pouvait s’empêcher de respirer sa peau, nichant son visage dans son cou, l’honorant de petits baisers le long de sa mâchoire, se repaissant de sa simple présence.  

Ils furent interrompus par la sonnerie, signe que quelqu’un attendait à la porte, et c’est comme s’ils se rappelaient, tout à coup, qu’il y avait un monde extérieur. Jude se précipita à l’extérieur de la douche sans lui laisser le temps de réagir, et, après avoir éteint l’eau qui coulait toujours, il saisit une serviette qu’il utilisa pour se frotter les cheveux, avant de la passer autour de sa taille. Il avait laissé sa baguette dans la pièce principale, et ne pouvait pas utiliser de sortilège de séchage. Après avoir ouvert la fenêtre, pour essayer d’évacuer au minimum le brouillard induit par l’eau chaude, il sortit de la salle de bain.

Jude, lui, semblait avoir réceptionné leur nourriture, et était en train de la poser sur la table. En chantonnant, le joueur de Quidditch saisit sa baguette, se lança un rapide Tergeo, avant d’enfiler ses vêtements de la veille, faute d’un autre choix. Au moment de saisir son tee-shirt, qu’il avait laissé par terre, il eut cependant la surprise de voir que le chat de Jude y avait élu domicile et était étendu dessus de tout son long. Il rigola doucement, lui fit une gratouille derrière l’oreille, et lui laissa son coussin improvisé, restant torse nu en s’asseyant à la table, bien garnie de nourriture. Visiblement, l’écrivain n’avait pas hésité à commander beaucoup de choses, et c’était tant mieux, car Sebastian mourrait de faim. Les aliments posés au milieu de la table, et des assiettes des deux côtés, ils pouvaient chacun se servir ce qui les attiraient, quand bon leur semblait.

Sebastian se servit un plat assez conséquent de brocolis et d’escalopes de poulet, avant de se mettre à dévorer le contenu de son assiette, tout sourire, simplement content de se sustenter aux côtés de son brun. Entre deux bouchées, il entama la conversation.

« -Au fait, j’ai bien réfléchis, lorsque j’ai reçu ta lettre. Enfin, pas celle de hier soir… Celle où tu m’invitais au cinéma, où tu parlais de mon match. J’ai probablement eu une réaction un peu exagérée en te disant de ne pas venir me voir. Il prit quelques instants pour réfléchir, cherchant ses mots. J’avais peur qu’il t’arrives quelque chose, mais maintenant, je me dis que, de toute façon, ça peut arriver n’importe où, pas que dans les stades. J’ai des billets pour la finale, si ça te branche, ça me ferait plaisir que tu viennes.

Bien sûr, si on apprenait que le moldu venait voir le match sous son invitation, cela ferait probablement des histoires. Cette journaliste qui le suivait partout en ferait une syncope, tant le scoop serait grand. Mais après tout, il aurait très bien pu venir de son propre gré, et Jude n’était pas la seule personne qu’il avait invitée. Ollie serait là, et il avait encore d’autres places qu’il comptait offrir à Milo, pour le remercier du travail exceptionnel qu’il avait réalisé sur son balai. Et les rumeurs de sa liaison avec la batteuse étaient bien plus vives que celles qui le disaient homosexuel et en couple avec l’écrivain.

-Oh et tu pourras voir Ollie, comme ça ! Tu pourras la remercier de vive voix », lui dit-il en lui faisant un clin d’œil.

Maintenant que son estomac était un minimum remplit, il prit plus son temps pour ingurgiter sa nourriture et pour vérifier que Jude, lui aussi, mangeait avec appétit. Une fois rassuré, il continua de bavarder joyeusement, comme à son habitude, un peu sur tout mais surtout sur rien, appréciant la compagnie de son amoureux, et ne pouvant s’empêcher de sourire à pleines dents.


_________________
We hold each other
If I could build a perfect person honestly you would be it ✻ He came along and showed me how to let go, I can't remember where I'm from all I know is who I’ve become, that our love has just begun. Something happens when I hold him, he keeps my heart from getting broken when the days get short and the nights get a little bit frozen.

Coeur :
 
Moldu - StaffavatarMoldu - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 406 Points d’activité 37
      Pseudo : Lexie
      Avatar : Ben Wishaw
      Crédits : Bazzart
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Centre-ville d'Atlantis
      Patronus: /
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t27-jude-whitmore-travel-far
MessageSujet: Re: Say something ~ Sebasmore   Jeu 12 Oct - 22:14

Je vérifiai que la serviette était solidement nouée autour de mes hanches avant d'ouvrir la porte, afin d'éviter de me dévoiler à cet inconnu qui nous amenait les victuailles demandées. J'aurais préféré les réceptionner avec des vêtements sur le dos, étant assez pudique de ma personne, mais je préférais encore être à moitié nu que rater le passage du livreur et le laisser s'enfuir avec la bouffe. Je payai le montant inscrit sur la facture, remerciai l'homme d'un certain âge qui semblait plutôt blasé par son travail, puis verrouillai la porte derrière lui avant de monter avec les sacs. Après les avoir déposés sur la table, je commençai à sortir les plats, puis déposai deux couverts. Sebastian sortit de la salle de bain et mon regard glissa sur son corps, l'observant à la dérobée alors qu'il enfilait ses vêtements et abandonnait son t-shirt à August, le véritable roi de ces lieux. Un sourire étira mes lèvres alors que je portais de nouveau mon attention sur ma tâche. À voir la façon dont il se comportait avec mon chat, je savais que Sebastian était une bonne personne. Qu'il était doux comme un agneau. Il me faisait parfois penser à un bébé chien, naÏf, content, excité, incontrôlable, adorable. Je me félicitai intérieurement d'avoir si bon goût.

Quand la table fut grossièrement mise, je me dirigeai vers ma commode pour moi aussi me vêtir. Je laissai glisser la serviette au sol et enfilai sous-vêtements, pantalon de jogging et pull de laine trop grand. Puis, je rejoignis mon amant à la table et me servis une assiette. L'odeur et l'apparence des plats décuplaient mon appétit et c'était en savourant chaque bouchée que je mangeais. L'amour donnait faim.

Sebastian prit la parole et, dégustant une part d'omelette au bacon, j'écoutai, à la fois surpris et heureux.

- Vraiment ? dis-je, content.

Il ignorait que rien n'aurait pu m'empêcher d'assister à ce match, eussè-je été obligé de trouver un moyen de passer incognito. J'avais aimé le voir jouer à la télé, mais ce n'était sans doute rien en comparaison de l'énergie qui pouvait régner dans un stade de Quidditch au cours d'un match aussi important, et en tant que son fan numéro un, je n'allais certainement pas rater l'occasion d'aller l'encourager et, surtout, l'admirer. J'attrapai sa main, que je portai à ma bouche afin de poser un petit bisou sur sa paume, souriant.

- Il faudra que je revende mon billet, donc... Car les tiens sont sans doute meilleur ? lançai-je en lui adressant un clin d'oeil, avant d'avaler une gorgée de café. Puis, devant sa mine, j'ajoutai : Tu croyais sans doute pas que j'allais rater la finale ? Amour, pour qui me prends-tu ?

J'avais réutilisé ce même mot doux qu'il avait glissé au creux de mon oreille en plein coeur de nos plus récents ébats, sans même m'en apercevoir.

- Il était absolument hors de question que je sois la seule personne dans cette ville à ne pas assister à ta performance, alors j'ai acheté un billet. Mais j'avoue que l'idée de pouvoir rencontrer tes amis, notamment cette Ollie, m'enchante encore plus.

Et j'étais sincère, voire même touché. Doucement mais sûrement, il m'introduisait dans sa bulle, dans sa vie, dans son monde. Encore une fois, je me sentis spécial. Privilégié. Et plus je ressentais cette sensation, moins je savais m'en passer.

Avant, cependant, de mettre les pieds dans son univers, j'avais bien l'intention de préserver celui que nous avions créé pour la journée. Il était à moi, rien qu'à moi, et je savais que les journées où je pourrais le garder pour moi seraient rares. J'avais bien l'intention d'en tirer le maximum.



Et tard ce soir-là, quand je me glissai sous les couvertures, seul, après son départ, je considérai l'objectif atteint.

_________________
« Moments like this »
All boundaries are conventions, waiting to be transcended. One may transcend any convention if only one can first conceive of doing so.
©crackintime
Contenu sponsoriséVoir son profil
MessageSujet: Re: Say something ~ Sebasmore   

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Atlantis & Manadh :: Le Centre-ville :: Demeures résidentielles-
Sauter vers: