SOS balai en détresse

Aller à la page : Précédent  1, 2
Milo Pierceavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t799-milo-x-there-are-no-misMessages : 264 Points : 183
Pseudo : Marinc / Mymy
Avatar : Zachary Levi
Crédits : cranberry
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis, demeure résidentielle.
Patronus: Requin-Baleine
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: SOS balai en détresse  | Sam 26 Mai - 17:28
IL CASSÉ MON JOLI MANCHE !
Seb & Holly & Irvin & Milo


Milo s’était rassis, il n’avait même pas changé sa prothèse sur le coup, trop concentré sur les mouvements d’O’connor pour faire quoique ce soit d’autre. C’était un peu le moment décisif. Milo ne quittait plus des yeux le joueur de quidditch, essayant de déceler des problèmes qu’il n’avait pu ressentir en vol. Est ce qu’il eut un hoquet de stupeur en voyant l’une des chaussures tomber ? Ouip. Ce qui suivit suffit à tendre ses muscles. Il serrait les dents, une vague de chaleur montant à sa tête. Ses mains étaient moites. Et si finalement le balai n’était pas prêt ? Il eut l’impression de voir la scène entière au ralenti, comme s’il était capable de déceler chaque mouvement de Sebastian alors que tout se passait si vite. Il respira à nouveau quand il vit le joueur revenir vers lui, tout sourire. Milo souffla un bon coup, se relevant,essuyant sa main rapidement sur son pantalon avant de serrer celle du joueur. « Pas de problème ! Et même s’il ne fait que tirer de 2mm sur le côté, tu viens me voir. » En espérant qu’il n’y en aurait pas d’autre. « Enfin, ça devrait aller maintenant, tiens toi éloigner de Pujol et je pense que ça ira. » Fit-il avec un rire nerveux. Il craignait le joueur de quidditch français à présent : il n’était probablement pas humain. Et il avait lu assez de comics pour savoir que c’était possiblement dangereux.

Milo fit un accio sur les chaussures de Sebastian pour lui rendre, les posant près de lui tandis qu’il s’asseyait à nouveau, rechangeant sa jambe et glissant la prothèse de quidditch sous son bras. Ils commencèrent à retourner vers la boutique.

Irvin ne semblait vraiment pas bien et Milo tapota son épaule. « Oui, vas-y. Prends le temps qu’il te faut.» Mais il n’a pas le temps de partir, que déjà une tête surgissait dans l’antre du magasin. Étrange coïncidence qui fit sourire Milo. Il voyait souvent elle ou Louisa se pointer à la boutique pour surveiller Irvin, ça ne gênait pas Milo, il ne pouvait pas avoir un œil partout et ça faisait toujours un peu d’anim dans la boutique. Il se dirigea vers l’atelier en faisant signe à Isabel d’amener la bête. « Pose le contre l’établi, on va y regarder ! » Il remit la prothèse soigneusement à sa place avant de se tourner vers Isabel. « Il est passé, le manche s’est cassé en deux à cause d’un cognard un peu trop puissant. » Le manche avait dû avoir une faiblesse, c’était la seule solution qu’avait Milo. Il essayerait de voir avec son fournisseur de bois si c’était normal, ou si c’était simplement lui qui avait mis un coup de rabot en trop qui avait fragilisé le bois un peu trop. Il n’avait aucune idée.

Il se tourna enfin vers Sebastian. « Est ce qu’il te faut autre chose ? Une vérification sur autre chose ? » Il lui fait un sourire, se penche sur le comptoir, sort son carnet d’informations. Il va devoir ajuster la date de révision de ce balai. « Est ce que tu veux qu’on fasse une révision juste avant le match ? Ou on attend quelques mois ? » Il ne savait pas de quoi demain serait fais les matchs du célèbre joueur, mais… Il se devait de faire des révisions régulières sur les enchantements, surtout après ça. Alors autant prévoir les dates et les rendez-vous au plus vite, pour que tout soit fixé.

Emi Burton


 
I tell people, "You can do this." And they write back and say, "You were right. I can do this. And now I believe I can do anything."
Sebastian M. O'Connoravatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t998-sebastian-m-connor-s-il-y-a-enMessages : 1048 Points : 117
Pseudo : Flow
Avatar : Bradley James
Crédits : signature : buckaroo
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis
Patronus: S'il pouvait en faire un, un Setter irlandais rouge
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: SOS balai en détresse  | Lun 28 Mai - 13:17

SOS balai en détresse
Sebastian, Milo, Irvin et Holly

Les cheveux encore ébouriffés par sa cascade, et les joues rosies par la vitesse, Sebastian, avec son sourire qui touchait pratiquement ses deux oreilles, aurait pu faire quelques roulades, et même finir par un salto, tant il était heureux. Son balai était enfin réparé, et il allait pouvoir participer à la Coupe d’Europe sans se préoccuper d’autre chose que de son jeu et celui de ses adversaires : juste parfait. Il avait envie de serrer dans ses bras Milo et Irvin, de les inviter à venir faire la fête, et plus encore, car, dans ces moments où il était totalement euphorique, il avait juste envie d’embrasser la vie à pleine dents. Son moral redescendit quelque peu, cependant, lorsqu’il s’aperçut que l’étudiant en ingénierie semblait se sentir mal, encore plus que précédemment, et son instinct protecteur le poussait à vouloir le prendre dans ses bras pour le protéger de toutes les misères du monde. Il s’en abstint, ne connaissant pas assez Irvin pour faire ce genre de choses, mais il ne put s’empêcher de prendre une expression songeuse et un peu inquiète, regardant tour à tour Milo, puis Irvin, en essayant de comprendre ce qu’il se passait.

Tandis qu’Irvin s’éloignait et que l'italien continuait de lui parler de son balai, Sebastian allait demander si son ami allait bien, dans un souffle, mais fut interrompu par une intrusion dans l’atelier, celle d’une femme, visiblement, une connaissance des deux jeunes hommes. Il ne savait pas vraiment qui elle était, mais elle semblait sympathique, et c’était tout ce qui fallait à l’irlandais pour décréter qu’il l’aimait bien. Il remit sur son visage son célèbre sourire, celui qui lui valait tant de compliments dans les magazines, et lui serra la main chaleureusement.

« -C’est moi, enfin, il paraît en tout cas, à moins qu’on m’ai menti durant toutes ces années ! dit-il en plaisantant. C’est un plaisir de vous rencontrer, madame… ? Il laissa trainer volontairement la question, pour faire comprendre à Irvin, ou bien, à cette charmante femme, qu’il ne connaissait pas son nom. Et oui, c’est mon bébé, ce balai. Il prit un air malicieux et posa sa main sur l’épaule de l’italien. Le père de mon enfant me l’a remis comme neuf, et nous allons pouvoir voler ensemble vers de nouveaux horizons.

Parce que Sebastian devait toujours se donner en spectacle. Parce que c’était toujours un aimant, dans n’importe quelle pièce où il se trouvait, sans même le faire exprès. Solaire, rieur, enchanteur. Des joueurs de Quidditch, il y en avait des milliers, mais ce n’était pas pour rien qu’il avait un statut de célébrité à part. Il restait simple, cependant. Naturel. Lorsque Milo lui posa d’autres questions, il se contenta d’hocher les épaules, gardant son sourire en coin et son attitude décontractée.

-Rien de particulier, non. Au pire, tu seras dans les gradins, à la Coupe d’Europe, donc si tu vois que je commence à voler vers toi à toute vitesse, ne t’affole pas, c’est juste que j’ai besoin d’une révision express, continua-t-il, sur un ton badin. Et après, c’est la fin de la saison, je ne devrais pas quitter Atlantis, à part pour quelques matchs de charité, donc…

Et puis au pire, s’il avait besoin, il n’hésiterait pas à repasser à la boutique. Il n’avait pas vraiment conscience que sa venue prenait du temps précieux aux deux vendeurs de balais, pensant simplement qu’ils étaient sympathiques et qu’il prenait plaisir à leur compagnie, même si cela restait dans un cadre professionnel. Son téléphone portable sonna, l’interrompant dans sa réflexion, et, faisant un petit signe d’excuse de la main, il décrocha après avoir tâtonné quelque peu pour trouver le bon bouton.

-Allô ? Ah, oui, euh… Je sais, je suis parti un peu abruptement… Non non mais je reviens, mon balai a eu un petit soucis. Mais pas la peine de me crier dessus, c’est bon, j’arrive… Oui oui. D’accord. Pas de soucis. Allez, à tout de suite.

Il raccrocha, avant de remettre le Nokia dans sa poche, sans se presser. L’entraineur français avait parfois un peu de mal avec son caractère débonnaire, et il se faisait un peu disputer lorsqu’il blaguait un peu trop avec ses coéquipiers (notamment avec Marc, justement), mais il n’en prenait pas ombre. Sebastian resterait Sebastian, quoi qu’il advienne.

-Les amis, je vais malheureusement devoir vous laisser, dit-il d’un ton tragique, une main sur le cœur. Madame, ce fut un court, mais réel plaisir, salua-t-il en lui serrant, encore une fois, la main. Milo, Irvin, on se dit à la revoyure, d’accord ? »

Il fit un faux salut militaire, reprit son balai sur son épaule, et repartit aussi vite qu’il était venu, et avec autant de gravitas (seulement, en criant un peu moins).



    Les amoureux deviendront diamants
    Plus jamais je n'aurai peur de ces étranges lueurs qui apparaissent quelquefois quand je lui ouvre mon cœur. Quand les soleils s'éteignent entre deux corps amants, c'est le bonheur qui saigne, un lys entre les dents. + buckaroo.

SOS balai en détresse
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Songe du jour : peut-être une âme en détresse [Pv Xalina]
» Jeune Maîtresse du Savoir cherche .....
» Loria [Grande Prêtresse]
» 2 petits vieux en détresse-sauvés
» Balai pour poils d'animaux.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: