Joon Park - Le fils rebelle

Invité
Invité
• Plus d'informations •
Sujet: Joon Park - Le fils rebelle | Mer 21 Déc - 12:36
Park Joon
Informations civiles
Nom : Park
Prénom(s) : Joon
Date de naissance : 9 décembre 1985
Âge actuel : 15 ans
Année d'études : Cinquième année
Alignement politique : Neutre
Informations Magiques
Origines : Sang-mèlé
Baguette : Crin de sombral/Aubépine/25 cm
Patronus : Un renard
Épouvantard : Son père
Miroir du Riséd : Son géniteur gisant a ses pieds

Descriptions
Caractère de votre personnage

TROUBLE DE LA PERSONNALITÉE BORDERLINE
SCIENCE:
 
Ayant un trouble de la personnalité, il est souvent inconstant dans ses émotions et ses actions. La confusion semble régner chez ce jeune homme et il ne semble avoir aucune idée de qui il est vraiment. Sans ce masque qu'il a créé, Joon se sent comme une coquille vide, alors il se perd derrière cette façade, ne sachant même plus ce qui est la réalité et ce qui ne l'est pas, ce qu'il a créé et ce qui fait vraiment partie de lui. Lors des rares moments où il laisse tomber les faux-semblants, il se met à interagir avec ce qui l'entoure, gens compris, de façons mécaniques...
THIS MASK IS ALL I HAVE
Il est très difficile de cerner Joon et de faire part du vrai aux faux, car il change constamment et la plupart du temps, on fait face à cette façade qu'il a construite autour de lui et qui en toute franchise, est beaucoup plus agréable que ce qui s'y cache derrière, car ce jeune homme a un côté beaucoup plus sombre et mesquin que ce que l'on pourrait imaginer en le côtoyant. Aux premiers abords, il semble être un garçon amical et gentil et fait généralement partie de ceux avec qui on se sent à l'aise en raison de la bonne humeur qu'il dégage. De plus, il n'a aucune difficulté à approcher les gens et il n'est pas difficile de s'entendre avec lui, il parvient même à gagner la confiance des plus renfermés. D'ailleurs, ce sont les victimes parfaites pour lui, surtout lorsqu'il peut retirer quelque chose d'elles.

Joon donne l'impression d'avoir constamment la tête en l'air et un rien semble le distraire lorsqu'il s'ennuie. Il n'est pas habituel de le voir indifférent aux problèmes de ses proches, il est d'ailleurs souvent à leur écoute, sans jamais rien demander en retour. Dans le cas contraire, si vous n'êtes personne à ses yeux, il en aura que faire de vos malheurs et si jamais par surprise, il se montrerait intéresser, vous pouvez être certain que son aide ne sera pas gratuite. Grand observateur, Joon récolte constamment de l'information sur chaque individu qui croise son chemin et avec tout ce qu'il sait, il pourrait facilement balancer toutes sortes de rumeurs si l'envie lui prenait.

Très bavard, il aime parler de tout et de n'importe quoi, avec n'importe qui. Ou presque... Tout ce qui le touche personnellement, il le gardera pour lui. Parler de sa personne, d'où il vient, ce qu'il pense réellement, n'a jamais été son fort. D'ailleurs, il évite toujours les questions trop personnelles, mais autrement, il est un garçon ouvert d'esprit qui peut lancer un sujet et facilement débattre dessus. Tactile, il semble constamment chercher le contact humain, chose qui lui vient surement du fait qu'il en a été privé toute son enfance. Il adore particulièrement être proche de ceux qui sont importants à ses yeux et ne se prive pas de leur montrer, que ce soit par de simples gestes ou attentions. Moqueur, il sort souvent des âneries par forcément drôles, mais c'est surtout pour vous taquiner. Joon sait aussi faire preuve d'une grande tolérance envers ses amis et sa famille, même lorsque ceux-ci ne le méritent pas. Curieux et à l'esprit aventurier, peut importe la situation, il aime fourrer son nez partout.

Être responsable n'a jamais été une de ses grandes qualités. Non pas parce qu'il est immature, mais plutôt parce qu'à la maison, on a toujours tout fait pour lui. Même s'il ne l'admettrait jamais à haute voix, il est conscient que si on le laissait à lui-même, il ne ferait pas long feu. Faire le ménage, vidé les poubelles sont des corvées qui lui sont encore inconnues. Il ne sait pas cuisiner, ni faire sa propre lessive, il est aussi un gros zéro lorsqu'il s'agit de respecter un budget. D'ailleurs, il n'a jamais eu à n'en faire un. En général, Joon a besoin qu'on s'occupe de lui et de ses besoins. Un vrai bébé...
WHY EVERYTHING FEEL SO COLD AND EMPTY INSIDE
Contrairement à ce garçon a l'apparence chaleureuse, le revers de la médaille est loin d'être doré... Manipulateur hors pair, il a développé se talant depuis sa tendre enfance. Il a toujours utilisé la manipulation ainsi que le mensonge pour obtenir ce qu'il veut et il ne voit pas cela comme un défaut, mais bien comme quelque chose de nécessaire pour ne pas se retrouver en bas de la chaîne alimentaire. Joon ne se gênera pas d'utiliser ses amis, sa famille ou de simples inconnues pour parvenir à ses fins et il le fait de façons si subtiles que ses victimes ne s'en rendront compte que bien plus tard. Doué pour montrer ce qu'il veut bien laisser paraître, la réalité de Joon est sans doute celle qu'il voudra bien vous montrer, mais sans plus. Il vous dira ce que vous voulez entendre et au final, vous allez vous rendre compte qu'il en connaît beaucoup plus sur vous, que vous en connaissez sur lui.

Les deux extrêmes et jamais de milieux avec notre petit asiatique. Chouchouter pour mieux vous délaissez. Sourire et placoter sans arrêt, pour ensuite vous ignorez et disparaître sans un mot. Vous appréciez puis, vous détestez. On ne sait jamais avec lui, mais une chose est certaine, s'il vous apprécie vraiment, il reviendra à vos côtés comme si de rien n'était. Autre chose qu'il fait dans l'extrême, ce sont ses excès de colère. On ne cherche pas ce jeune homme sans qu'il n'y ait d'explosion. Joon ne sait pas contrôler cette rage qu'il a en lui et il vous éclatera en pleine gueule à la moindre occasion. Esprit vengeur, il ne laissera jamais en paix ceux qui ont provoqué son courroux, pas tant que sa soif de vengeance et de sang ne sera pas assouvie. D'ailleurs, cette attitude de bombe à retardement et destructeur est un gros problème qu'il devrait chasser avant que quelque chose de très grave ne se produisent.

Loyal ou pas ? On ne sait trop avec Joon. Tu dois être très spéciale à ses yeux pour qu'il soit d'une loyauté sans borne, car il ne se gêne pas de poignarder les gens dans le dos si cela lui sera bénéfique. Il a cette façon de déshumaniser les gens et de les percevoir comme de simples objets ou des pions avec qui il peut jouer. Il vous utilisera si vous lui donnez une raison de le faire et le feras sans compassion aucune. Dans le cas contraire, si vous êtes près de lui, il vous sera loyal jusqu'au bout et fera son possible pour vous aider ainsi que d'assurer votre sécurité, et ce, quitte à tuer. Froid et vide, Joon est en réalité une parfaite machine. Les émotions comme l'amour, la compassion, la gentillesse lui sont d'une certaine façon, inconnue. Il peut les jouer à la perfection, mais il ne semble pas être en mesure d'en saisir le vrai sens. Il se contente alors de projeter ce qu'il a observé chez les autres ; leurs façons de parler, d'agir ainsi que leur comportement en général. Alors, il n'est pas rare de retrouver en lui des traits qui ne lui sont même pas propres, il les a seulement absorbés tel une éponge. En réalité, il ne ressent que le néant, un néant qu'il essaie par tous les moyens de remplir sans jamais y parvenir réellement...
Physique

Ses cheveux, comme la majorité des Asiatiques, sont lisses et aussi noirs que les plumes d'un corbeau. Malgré qu'il les changent souvent de couleur, il lui arrive parfois de les laisser reprendre leur couleur d'origine. Joon ne se coiffe pas réellement en se levant le matin, certes, il lui arrive parfois de les onduler, leur donner du volume ou les coiffer avec du gel, mais la plupart du temps, il les laissera tels quels. Malgré les traits délicats de son visage, il n'en reste pas moins masculin. Visage qui peut montrer une expression très dure et sérieuse ce qui lui donnera tout de suite deux ou trois ans de plus, et ce, sans parler de cette voix grave où l'on peut déceler un fort accent et qui contraste grandement avec ce visage quelque peu juvénile. Lorsque que ses yeux de chat ne sont pas vides de toute expression, une lueur moqueuse semble résider dans ses abysses sombres, même lorsqu'il ne sourit pas, il semble être de bonne humeur permanence. On a l'impression qu'il s'amuse de tout et qu'il ne prend rien au sérieux. Évidemment lorsque Joon laisse tomber ce masque, cette lueur disparaît aussi vite qu'elle est apparue et est remplacé par un vide total et donne l'impression qu'on se tient face à une machine dénuée de toutes émotions.

On peut être grand, mais lui s'en est presque abusé. On se demande parfois ce qu'il a mangé dans son enfance pour l'être autant. Un mètre quatre-vingt-cinq, quand même, ce n'est pas rien quand on a que 15 ans. Grace à la batterie et à la guitare, instruments qu'il pratique souvent, il parvient à développer un peu de muscles sur les bras, muscles qui semblent grossir à vue d'œil avec l'entraînement et le sport qu'il commence à pratiquer plus souvent. Joon vit beaucoup de violences parentales, et ce, depuis son enfance. Son corps est rempli de marque et de cicatrices, qu'il cache sous ses vêtements. Rare sont ceux qui on pue les apercevoir. Sa langue natale est le coréen et ayant appris l'anglais qu'a son arrivée ici, son accent est très prononcé et lorsqu'il est en colère et surexciter, il en perd facilement son anglais.

Joon a un style vestimentaire bien à lui. Funky et coloré, il aime se démarquer par son originalité. Il adore les vêtements au style ''street'' et il n'est pas rare de la voir porter une casquette. Obsédé de la mode, il passe beaucoup de temps le nez plonger dans les revues et il adore accompagner sa mère à des défilés de mode. Shopaholic, il peut dépenser des sommes phénoménales pour un simple morceau et sa garde-robe aurait quoi en faire des jaloux. Personnellement, il déteste les robes de sorcier, les trouvant ringard et sans goût et il ne comprend pas comment on peut se trouver attirant dans ce genre d'accoutrement. L'uniforme ? Autant ne pas savoir ce qu'il en pense, mais il n'est pas rare qu'il attache sa cravate autour de sa tête.

Goûts

AIME
La musique
Le Quidditch
Picoler
Le canabis
La mode
Les filles/Les garçons
Les réceptions
La baguarre


DÉTESTE
Le mensonge
Son père
Étudier
Perdre
La routine
Les personnes coincés
Perdre son temps
Se faire dire quoi faire

Rêves & Ambitions

En secret, Joon rêve de devenir musicien et d'entendre ses propres morceaux à la radio ainsi que de vivre de la musique, mais il sait très bien que prendre ce chemin après Poudlard, ne serait pas des plus brillant. Cependant, il songe peut-être à l'enseigner et une autre option qu'il envisage sérieusement, est de devenir avocat. Va s'en dire qu'il se refuse de finir a la solde de la mafia comme sa famille, et ce, quitte à se faire renier et perdre tous ses privilèges...

Répartition à Poudlard
Année souhaitée : Cinquième Année
Options choisies en 3ème année : Soins aux Créatures Magiques, Étude des Runes

Notes obtenues aux B.U.S.E.S
Sortilèges : Votre texte.
Métamorphose : Votre texte.
Potions : Votre texte.
Défense contre les forces du mal : Votre texte.
Histoire de la magie : Votre texte.
Botanique : Votre texte.
Astronomie : Votre texte.
Étude des Moldus : Votre texte.
Soins aux Créatures Magiques : Votre texte.
ÉTUDE DES RUNES : Votre texte.

Biographie

Les Park's font partie de la bourgeoisie de l'élite Coréenne ainsi que du groupe mafieux les Seven stars. Riches à craquer, ils vivent dans le luxe sans pour autant prendre leurs argents pour acquis. Doués en affaire, ils savent où et comment faire du pognon. La puissance économique est d'ailleurs très importante à leurs yeux, car avec l'argent, on peut tout acheter, même le silence... Ou du moins, ils le croient. Malgré qu'ils sont une famille d'une lignée de sang pur, leur idéaux à ce sujet, c'est effrité avec le temps. Avec les guerres de clans qui leur avaient coûté cher à une certaine époque, pour leur survie, ils comprirent bien vite l'importance de mettre de côté leur fierté pour perdurer. C'est comme ça qu'ils finirent par se mélanger avec la masse. Bien sûr, cela ne veut pas dire qu'il leur est permis de s'associer avec n'importe qui. Leur époux et épouse, se doit d'avoir une certaine utilité autant sur le plan économique que diplomatique, alors écartons les gens du bas peuple... Tous les membres de la famille de Joon, ont porté allégeance à la mafia Coréenne et est très loyal envers elle. Les parents de notre Asiatique ont plusieurs entreprises en leurs possessions, la plupart ne servant qu'à détourner l'attention, car derrière leurs portes, ces parents trempent dans le blanchissement d'argent, l'extorsion, crimes organisé, la prostitution, le trafic de drogue et d'armement et j'en passe. Sous la protection de leur parton, les Park's sont presque intouchables et semblent être en mesure de s'en tirer sans une seule tache à leur dossier.La famille de Joon, ne se gêne pas non plus d'utiliser tous les moyens possibles pour faire régner l'ordre et diriger cette ville dans l'ombre et va s'en dire que parfois un petit ''ménage'' est nécessaire...

Le secret sur la magie se fit révéler 2 ans avant la naissance de Joon, si cette révélation choqua au début, les gens acceptèrent cette idée plutôt rapidement dans son pays, alors les répercussions ne se firent pas sentir plus que cela, surtout qu'il grandit avec. Certes, il arrivait parfois qu'un moldu lui fassent une remarque désobligeante ou le regardait bizarrement, mais sans plus. Il ne s'était jamais pris la tête avec qui que ce soie, il les ignorait un point c'est tout. Ce qui aida aussi, était sans doute le fait que son père côtoyait les moldus autant au travail que dans la vie de tous les jours. Celui-ci s'était fondu dans la masse et il prêtait ses pouvoirs a un non sorcier, le chef des Seven stars. Malheureusement, les choses ne semblaient pas se passer aussi paisiblement en Angleterre, ou du moins pour un certain groupe de sorcier, les sangs purs. La plupart parlaient de traditions qui allaient se perdre, traditions que Joon connaissait à peine et donc il n'en avait rien à faire. Il comprenait très bien que les traditions étaient importantes, mais le progrès et le changement étaient beaucoup plus excitants à ses yeux. D'un autre côté les moldus semblait beaucoup plus méfiant qu'a Séoul, ce qui déçus notre jeune asiatique. La réticence qui semblait régner dans plusieurs groupes l'agaçait, il cessa donc d'essayer de comprendre ce qui se passait ici et ce contente donc de vivre sa vie. Autant dire que pour l'instant, Joon était et restera neutre au sujet de la politique anglaise...  

Suite à la naissance de son ainée, la mère de Joon jura ne plus vouloir d'enfant, seulement le destin en décida autrement. Trois ans, plus tard, naquit un jeune poupon à la bouille d'ange, et ce, en plein hiver lors d'une nuit glaciale. Va s'en dire que Joon n'a jamais manqué de rien, au contraire, sauf peut-être de l'amour de ses parents. L'éducation de leur fils est-ce qu'il y avait de plus important aux yeux des parents des frères Park's, ils se devaient d'être de parfait petit socialites à l'image impeccables aux yeux du public. La diplomatie ainsi que le savoir vivre est un art qu'ils doivent perfectionner dès l'enfance. Va s'en dire que le chemin de Joon fut tracé, et ce, même avant sa naissance. Ses parents ne s'occupaient pas d'eux personnellement, ils laissaient ce travail à des tuteurs privés et à leurs gouvernantes. Les gestes tendres et montrer de l'affection, était loin d'être une chose qu'ils encourageaient, car dans ce monde où il grandissait, faire preuve de faiblesse face à l'ennemie ou de compassion n'est pas de mise et peut parfois être fatal.Alors, ils préfèrent de loin que leur fils est un coeur de pierre plutôt que d'un coeur tendre. Privant Joon de toutes affections, la relation qui est née entre lui et ses parents fut plutôt celle d'un maître et de son protégé, sans plus. Une facette très sombres de cette famille, est qu'ils ont toujours encouragé leur fils à pratiquer la magie noire ainsi que d'apprendre à la maitriser et plus tard tout comme ses parents Joon devras servir la mafia et lui rester loyal, et ce, sans jamais poser de question et bien sûr écarter toute idée allant à l'encontre de ce qu'il lui sera ordonné de faire, tout comme il doit maintenant suivre les ordres de ses parents sans rechigner, ignorant ses propres désires et envie personnelle. Cependant, les choses n'ont jamais bien tourné avec Joon au grand désarroi de ses géniteurs. Dès sont plus jeune âge, il était un vrai calvaire pour ses tuteurs et gouvernantes. Ils comprirent bien vite que leur fils déviait de plus en plus du chemin qui lui était tracé et le comparait souvent à une créature étrange et marginale. Malheureuse pour ce gosse, ses erreurs et sa défiance lui ont apporté de violentes corrections par son paternel, qui ne sait jamais gêner d'utiliser la force pour remettre le cadet à sa place et encore aujourd'hui il en fait les frais. Depuis l'enfance, Joon a perfectionné ses talents de manipulation et de ruse, ce qui fait de lui un fils en qui ses parents ne peuvent faire confiance. Par contre, ses talents pour recueillir de l'information lui ont toujours été utiles, car il écoute et observe pour ensuite rapporter, le parfait petit espion...

C'est à l'âge de 12 ans que l'aventure de Joon en Angleterre commença. Son géniteur voulant étendre ses horizons avait mis le cape vers la grande Bretagne où il travaille maintenant au ministère de la magie et où il a ouvert un cabinet d'avocats. Son transfert à Poudlard s'est fait sans embûche, mais l'édifice l'avait tout de même surpris. Les murs avaient un coté sinistre et le bâtiment en lui-même lui avait parut glauque, atmosphère qu'il n'aimait pas trop. En fait, depuis son arrivée en Angleterre, tout lui avait semblé étrange, le Poudlard Express, selon lui était assez cool et il avait pratiquement bavé sur le chariot de friandise qui était passée près de la cabine où il s'était assis avec son ainé. Il s'était littéralement jeté sur la vieille dame et lui avait flanqué une grosse poignée de galions en plein visage pour ensuite dévaliser le chariot sans même reprendre son change. Cependant, une fois enfermé entre les murs de ce château imposant, Joon se sentit perdu, ses amis de la Corée lui manquaient, il eut beaucoup de mal à s'adapter au début et ne se sentait pas à sa place et le fait qu'il parlait à peine anglais ne faisait que compliquer les choses. Avec le temps et de la pratique, il arriva à s'en sortir et son énergie débordante lui permit de se faire plusieurs amis appartenant à différentes maisons, mais aussi des ennemies, l'existence d'un certain garçon en particulier, le faisait royalement chier. Heureusement, il avait retrouvé dans la maison des serpentard une amie de longue date, ce qui rendait les choses plus faciles pour notre jeune asiatique. Maison, don Joon n'appréciait pas. Aux yeux de ce gamin, il n'avait pas ça place chez ses serpents. L'atmosphère qui régnait dans cette salle commune l'ennuyait tout autant que ces membres. D'ailleurs, il passait que très peu de temps dans l'antre des vipères où il était seulement de passage pour dormir. Coter académique, Joon n'était pas bon élève, il s'en sortait dans quelques matières, mais pour la plupart s'était une catastrophe et cette langue anglaise qui lui était inconnue n'arrangeais en rien les choses.

L'année suivante fut très mouvementée pour le jeune homme. Joon était de plus en plus rebelle et se retrouvait mêlé à des histoires en tous genre et il semblait s'amuser au dépens des gens, surtout ses professeurs. Il rejetait toute autorité et il n'hésitait pas à provoquer les enseignants ouvertement. Il séchait les cours, jouait de mauvais tours aux plus jeunes et se battait sans arrêt. Il était devenu dangereux de le chercher, à croire que son tempérament de feux s'était transformé en véritable volcan. Une bombe a retardement... Voilà ce qu'était devenue notre Asiatique. Peut-être était-ce la crise d'adolescence qui pointait le bout de son nez qui sait ? Va s'en dire que Joon passait sont temps en retenue. Malheureusement pour ses notes, les cours étaient devenu secondaire, on essayait tant bien que mal de l'aider dans ses travaux, mais sans résultat. Il n'écoutait rien et se fichait de tout. Ce qui le calma un tant soit peu était l'ombre de ses parents qui planait sur lui. Il devait reprendre le bon chemin où il se ferait mettre a la porte sans un sous, tel un sans-abri. Très peu pour lui... Il tacha donc de faire preuve d'un peu plus de maturité et devenir un tant soit peu responsable. Ce qui est très difficile pour lui, car il ne peut s'empêcher de perdre le contrôle ici et là.

Lors de sa quatrième, Joon s'était considérablement calmé et il était plus déterminé que jamais de faire partie de l'équipe de Quidditch l'année prochaine, il passa donc des après-midi entiers à s'entraîner jusqu'à avoir totalement utilisé son énergie. Mais cela en vaudrait la peine ou du moins, il espérait. Il commença même à se montrer studieux, sa soif d'apprendre pouvait d'ailleurs se faire ressentir à chaque cours, spécialement la botanique. Cependant, sa fascination pour le côté sombre était de plus en plus prononcée et Joon pouvait passer des nuits entières dans la réserve à y lire tout ce qui s'y trouvait. Qui pouvait croire que cette petite boule d'énergie en classe pouvait avoir ce genre de penchant une fois seule... Autre chose qui fit son apparition et qui ne lui plaisait pas du tout, était un sentiment qui lui était encore inconnu et qui prenait trop de place à son goût, sentiment qu'il semblait éprouver pour un certain garçon. Garçon qui s'avérait être son ennemi et pour qui il n'avait jamais imaginé pourvoir ressentir autre chose que de la haine et du dégoût. En colère contre lui-même, mais surtout contre ce serpent visqueux, Joon s'était acharné à faire disparaitre ses émotions en s'acharnant davantage sur le sujet de ses désirs, en y mettant toujours plus de haine. Heureusement, ses amis et ses activités arrivaient a lui changer les idée, évitant ainsi a Joon de créer un vraie bain de sang...

À propos du joueur...
Prénom ou pseudo : Goon
Âge : 24 ans
Célébrité sur votre avatar : Park Chanyeol
De quelle manière avez-vous trouvé le forum ? MMHP
Avez-vous lu le topic dédié aux nouveaux joueurs (ici) ? Oui

Signature du Règlement
Pour connaître les règles du forum, pour les respecter et ainsi pour vous garantir une bonne expérience de jeu avec nous, nous vous demandons de lire le règlement en suivant ce lien et d'inscrire ici votre engagement à le suivre.
Je m'engage à suivre le règlement de Catharsis et à accepter les conséquences qui résulteront du non-respect de ce dernier, s'il y a lieu. J'inscrirai ici mon pseudo pour prouver cet engagement :
Joon Park
Invité
Invité
• Plus d'informations •
Sujet: Re: Joon Park - Le fils rebelle | Jeu 22 Déc - 19:30
RECOUCOUUUU Coeur
Invité
Invité
• Plus d'informations •
Sujet: Re: Joon Park - Le fils rebelle | Jeu 22 Déc - 21:34
Rebecca S. Vulpix a écrit:
RECOUCOUUUU Coeur

WAZZAAA !! Coeur
Le Choixpeau Magiqueavatar
• PNJ •
Messages : 177 Points : 42
Pseudo : --
Avatar : --
Crédits : Catharsis.
• Plus d'informations •
Sujet: Re: Joon Park - Le fils rebelle | Sam 24 Déc - 9:33
Bienvenue à Serpentard !

Tu es dès à présent validé, le jeu se trouve désormais à portée de main !

Il te reste néanmoins quelques formalités importantes à finaliser afin de te garantir une évolution sans accroc dans l’univers de Catharsis.
Tout d’abord, pense à aller réserver ton avatar dans le bottin, à compléter le recensement de Catharsis et à signaler ton nouveau personnage dans registre des comptes multiples si nécessaire. Il est aussi utile de te créer un journal de bord pour garder le fil de tes aventures, ainsi qu’une fiche de liens pour décrire tes relations avec les autres.
Enfin, une boîte aux lettres permettra de te contacter facilement IRP et si tu le souhaites, tu peux également faire une demande pour être préfet ou pour jouer au Quidditch.

Bon jeu !
Contenu sponsorisé
• Plus d'informations •
Sujet: Re: Joon Park - Le fils rebelle | 
Joon Park - Le fils rebelle
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» Le fils de Michel François a été assasiné
» Un balais pour mon fils ! [matin] [Pv Martin]
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Chez Maître Vachon, tailleur de pères en fils.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: