Bienvenue sur Catharsis

#1Votez
#2Votez
#3Votez
Épidémie de Dragoncelle6 Septembre 2000 L'épidémie de Dragoncelle continue son chemin allant jusqu'à mettre certains lieux en quarantaine magique. On recherche toujours un traitement à l'Hôpital de Sainte Mangouste... LIRE PLUS
Un espoir de cure8 Septembre 2000 Un traitement médicamenteux a été trouvé contre la Dragoncelle et l'Eclabouille qui s'était déclarée dans la Moonrise Gallery. On recherche encore une cure totale. Des grèves pétrolières bloquant les importations ont commencé dans tout le Royaume-Uni... LIRE PLUS
Manifestations pour les droits des êtres magiques et non-magiques15 Septembre 2000 Des manifestations mettent en avant les droits des moldus et des êtres magiques en vue de modifier les lois par le Gouvernement. En parallèle les Jeux Olympiques commencent à Sidney, avec des sportifs mixtes, à la fois moldus et sorciers.... LIRE PLUS

 Ambäræth › carnet de bord
AuteurMessage
Ambäræth ArkadyevnaÉtudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 14/09/2017 Messages 30 Points d’activité 0
      Pseudo : o.dream alias tiphe
      Avatar : jennifer lawrence
      Crédits : o.dream ‹avatar› exception ‹signature› tumblr ‹gif›
  • INFOS UTILES
http://www.catharsis-rpg.com/t1263-ambaraeth-baby-i-m-dancing-in
MessageSujet: Ambäræth › carnet de bord   Jeu 21 Sep - 12:25

Ambäræth (Zaïtseva) Arkadyevna
Informations civiles
Nom : ARKADYEVNA, suppléance féminine des Arkadyev, racines slaves. A l’entendre, rien d’extraordinaire qui n’en ressorte, aucune réelle renommée ou sinon oubliée. Et pourtant, ce nom n’est qu’emprunt, identité volée pour mieux disparaître. ZAÏTSEVA de son réel patronyme, noblesse sur le bout de la langue, aristocratie mafieuse dans les veines. Nul ne prononce le nom à la légère, excepté pour embrasser la bague assortie au doigt ou supplier à la vie sauve.
Prénom(s) : AMBÄRÆTH, prénom étranger, inconnu et dont la signification ne peut être autre que magique sans être distinctement prononcé. Revenu à la mode au cours des deux dernières décennies, la sorcière n’a pas jugé utile d’en changer, ou peut-être est-ce la pointe de nostalgie, une attache à ses racines, elle ne saurait avouer la vérité. Afin de préserver la langue de ces étrangers qui l’accueillent, elle a su accepter au cours du temps, d’être appelée « Amber » et ce, bien qu’elle ne soit pas très réceptive au surnom. MIKHAÏLEVNA est son second réel prénom : fille de Mikhaïl Zaïtsev, toutefois, et afin de préserver sa réelle identité, elle a pris le nom d’ALEKSANDROVNA, respectant ainsi l'identité empruntée.
Date de naissance : Les papiers indiquent qu’elle est née le 23 SEPTEMBRE 1977 à Lakhta, non loin de Saint-Petersbourg. Une date à laquelle elle esquisse un mince sourire lorsqu’on vient lui souhaiter son anniversaire, cependant, l’enfant de la Russie est née le 14 FÉVRIER 1977 à Saint-Petersbourg même, petite ironie qui a toujours su l’amuser mais pour laquelle elle conserve désormais une pointe de regret.
Âge actuel : VINGT-TROIS années, quelle que soit l’identité. S’il y a bien une chose sur laquelle elle ne souhaite mentir, il s’agit bien de son âge, quoi que personne ne le lui ai réellement demandé.
Métier/études : FORMATION AUROR ET REPRÉSENTANT DE LA LOI couplé à la FORMATION TIREUR D'ÉLITE DE BAGUETTE MAGIQUE. Un comble certainement lorsque l’on connaît la famille de la jeune femme, et que ses propres choix tendent bien souvent à suivre l’identité parentale. L’évidence pourtant, est bien présente : à nouvelle vie, choix propres. Ne reste plus qu’à contempler le résultat, pour peu que le passif de la créature ne la rattrape pas.
Alignement politique : Bien que sa famille soit entièrement CONSERVATRICE, Ambäræth, dans ses premières années de vie et sa fuite, a su faire évoluer son regard, jusqu’à se tourner lentement vers le PROGRESSISME. Elle sait que ses opinions ne changeront pas aussi facilement, les vieilles coutumes ont la dent dure, néanmoins, son arrivée à Atlantis lui fait porter un intérêt nouveau sur les changements.
Lieu de résidence : ATLANTIS, cité où personne ne songerait à la chercher... Cachée au sein de la demeure d'un autre qui lui a juré loyauté par le passé.
Informations Magiques
Origines : RUSSE, par toutes les fibres de son corps, par ce regard de glace qu’elle lance au premier venu, par l’accent encore légèrement chantant sous la langue qui s’exclame, par la vodka qu’elle peut boire sans aucune peine, par la cuisine qu’elle goûte. Elle l’affirme sans peine, hausse les épaules lorsqu’on lui demande pourquoi elle s’est exilée ici.
Baguette : Travail délicat de Mikew Gregorovitch, l’outil de magie se compose de bois de HOUX, subtilement taillée puis polie, reflétant son besoin de canaliser ses propres émotions. Le cœur, loin d’être des plus banals, est en réalité une mèche de cheveux d’APSARA qui assure ainsi une maitrise parfaite quelle que soit le type de magie employée. L’œuvre en son entier, mesure ainsi VINGT-CINQ CENTIMÈTRE ET TRENTE-TROIS MILLIMÈTRES et se veut SEMI-RIGIDE ainsi que facilement MANIABLE , notamment lorsque le jumeau de la détentrice osait l’utiliser.
Patronus : Volute argentée devenue corporelle, la silhouette n’est autre que celle d’un RENARD POLAIRE. Ce n’est hélas pas un compagnon que la Russe aime à sortir, ses souvenirs les plus heureux lui rappelant sa vie d’antan.
Épouvantard : Autrefois, l’image aurait certainement été celle d’un RAT géant, prêt à dévorer la chair humaine. Image ancrée dans l’esprit de la demoiselle depuis sa plus tendre enfance. Depuis trois ans maintenant, la fuyarde n’a plus qu’une peur dévorant ses entrailles, celle de voir son JUMEAU face à elle, annoncer la fin de son exil.
Miroir du Riséd : Ô douloureuse contradiction que celle de vouloir retrouver les SIENS tout en ayant une peur monstrueuse de se retrouver face à eux. Et pourtant, le confort familial est un manque subit, la complicité du jumeau une perte inestimable, le sourire de la mère et la prunelle bienveillante du père.
Animal de compagnie : Un CHAT, aussi calme qu'il peut être joueur, aussi câlin que voleur de place.
Maison : DURMSTRANG, institut bulgare qui a connu tous les Zaïtsev, et autres sorciers de Russie. Première séparation avec le jumeau, celui avec qui elle partageait tout, confidences et rires, découverte d’un monde autre que celui dans lequel elle a grandi. Enfant digne de Raspoutine, mais bien plus féroce que Baba Yaga. Bien plus amoureuse du savoir que d’oisiveté, alimentant son esprit de savoir, quel qu’il soit. Tout savoir ne se trouve pas forcément dans les livres, mais aussi dans l’observation du monde autour. 8 B.U.S.E pour 9 A.S.P.I.C.

Descriptions
Caractère de votre personnage
Ils pourraient en parler avec une certaine nostalgie, ceux qui pensent la fille Zaïtseva perdue à jamais : une enfant disciplinée, respectueuse, néanmoins vive et curieuse. Attirée depuis son plus jeune âge par les livres et les conversations, pourtant loin d’être bavarde, laissant toujours passer quelques secondes avant de répondre, comme si elle cherchait la meilleure réponse à offrir, celle-là même qui ne froisserait pas, mais indiquerait vivement son propre parti, sa propre pensée, et où le sous-entendu serait placé subtilement. Petite fille surprenante dans sa façon d’être, poupée admirablement façonnée, toujours sage, une pointe de timidité peut-être quand son jumeau s’avérait bien moins réservé. Ils sont nostalgiques ceux qui se souviennent de l’enfant qu’elle était, mais certainement plus encore de la jeune fille devenue.

Paraît-il que le temps a su admirablement façonner son travail, affirmant un peu plus le caractère de la demoiselle, répondant naturel face aux piques de son alter-égo, l’esprit aussi calculateur que rusé, jouant de multiples facettes qu’une femme peut posséder. Audacieuse sans aucun doute, brillante dans ses entreprises, et d’une franchise sans égal lorsque la subtilité venait à s’avérer inefficace. Toujours calme et discrète pourtant, s’effaçant admirablement lorsque sa présence s’annonçait inutile, néanmoins toujours à l’affût, prête à sauver la mise de son jumeau, ou adoucir un débat devenant trop houleux. « La digne fille de sa mère », ont su glisser certains. Cependant, il va sans dire qu’ils n’ont jamais vu que la surface de l’iceberg… Créature loin d’être aussi douce qu’il n’y paraissait alors, tempérament mitigé, braise pouvant devenir rapidement flamme. « Le paraître, disait sa mère, est une façade avec laquelle il te faudra jouer tout au long de ton existence. Sois la rose que les autres viendront admirer et dont ils ne soupçonneront pas le piquant des épines » Un adage dont elle a su se servir, utilisant avec brio son double pour cacher ses actes de manipulations, cachant ainsi le reste de son caractère bien plus passionné. Joueuse, marionnettiste dans les coulisses, l’impétueuse rattrapée de justesse. Cachotteries habilement masquées sous les lèvres étirées, digne fille de son père sans aucun doute.

La déchéance finalement, le début de la peur, la fin d’une loyauté sans faille. Erreur de jugement, perte de contrôle, fissure du masque si habilement travaillé. Découverte d’une nouvelle façon de jouer avec le reste du monde. Abandon de soi pour devenir quelqu’un d’autre, détruire l’image de fille irréprochable pour jouer l’imparfaite, se découvrir un amour pour le théâtral, pour l’interprétation.
Informations importantes
▸ Comme tout bon Zaïtsev qui se respecte, Ambäræth possède un tatouage marquant son appartenance à la famille Zaïtsev, un symbole associé à son blason. Caché sous son sein droit, elle a très vite appris à ne pas le montrer, encore moins maintenant qu’elle est en fuite.
▸ Brune d’origine, Ambäræth, dans sa fuite, à sacrifié sa couleur naturelle de cheveux pour pouvoir quitter discrètement la Russie. D’abord rousse, elle a très vite choisi de devenir blonde, et ce, définitivement.
▸ Collectionneuse de cartes de chocogrenouilles depuis son enfance, elle possédait une collection très fournie de tous les sorciers russes, et par la force des choses, commence seulement une nouvelle collection. A ce jour, elle ne possède qu’une maigre poignée de cartes, mais ne perd aucun espoir quant à posséder un jour l'assemblage complet.
▸ Soucieuse de devenir une excellente Auror mais plus encore agent infiltré, Ambäræth s’entraine énormément physiquement, que ce soit en courant, en faisant de la gymnastique ou en s’entrainant aux combats plus ou moins moldus. De même, elle a prit la joyeuse habitude de se faire passer pour une autre dès lors qu’elle le peut.
▸ Lorsqu’elle ne contrôle plus ses émotions ou entre dans une grande fureur, la russe perd le contrôle sur son don d’élémentariste. Rares sont ceux qui arrivent encore à l’apaiser pour qu’elle reprenne le contrôle d’elle-même.
▸ Digne fille de son père, Ambäræth n’hésite pas à user de chantage pour obtenir ce qu’elle désire. Nul doute que si son mafieux de père la voyait faire, il ne pourrait qu’être fier d’elle, le temps passant, la jeune femme usant habilement de ces divers stratagèmes, subtilité féminine ajoutée.
▸ Malgré tous ses efforts, et le temps passé sur place, la jeune femme conserve un léger accent russe qui s’accentue particulièrement lorsqu’elle panique ou est en colère. Dès lors, il lui arrive d’oublier de parler la langue locale et jurer dans la sienne.
▸ Économe, Ambäræth tâche, depuis sa fuite, de dépenser le moins possible. Un pari difficile avec elle-même, toutefois, tous les trois mois, elle s'autorise une dépense de 70 gallions que ce soit en vêtements, décoration ou autre. Le reste de l'argent principalement acquis par le biais de son travail lui sert plutôt à payer les factures et le loyer.
▸ Artiste dans l'âme, l'héritière s'est prise de passion pour la peinture. Il lui arrive de gribouiller à l'occasion, des peintures qu'elle accroche chez elle, ou qui demeure dans son carnet. Elle détient aussi une bonne oreille musicale et s'est très vite prise d'amour pour le violon - instrument qu'elle n'a plus touché depuis ces 4 dernières années - et le chant. S'il lui arrive de chanter, ce n'est que lorsqu'elle ne possède aucun auditoire.

Goûts
Votre texte.

Rêves & Ambitions
Autrefois, il ne fait nul doute qu’elle aurait aspiré à devenir la digne héritière de Mikhaïl Andreëvitch Zaïtsev, jusqu’à, pourquoi pas, reprendre la place qu’il occupe au sein de la mafia sorcière, mais pas sans son alter-ego, Nikolaï. À deux, ils se sont toujours avérés excellents dans tous les domaines, sans aucune faille. Peut-être, avec le temps, aurait-elle envisagé le mariage et un enfant à porter vers l’excellence. Néanmoins, rien de cela n’est arrivé et n’arrivera certainement jamais.

Avec sa fuite, de nouveaux rêves et de nouvelles ambitions se sont créées. Elle n’aspire plus qu’à devenir la meilleure des Aurors spécialisée dans l’infiltration, voire tireuse d’élite de baguette magique. Le mariage et la descendance ne sont pour l’heure, plus d’actualité. Une telle union emporterait avec elle l’identité qu’elle a du se créer pour s’échapper et survivre.


Chronologie
Votre texte.

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Modèle Carnet de Bord
» Formulaire - Carnet de bord
» Harmony - Carnet de Bord
» Modèle pour carnet de bord
» Code ▬ Carnet de rp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Hors-Jeu - Personnages :: Gestion des personnages et du RP :: Journaux de bord-
Sauter vers: