Après l'horreur (RP libre)
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Étudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 137 Points d’activité 16
      Pseudo : Kal. A
      Avatar : Jake Cooper
      Crédits : cranberry
  • INFOS UTILES
http://www.catharsis-rpg.com/t212-aedan-c-wester
MessageSujet: Re: Après l'horreur (RP libre)   Mer 25 Oct - 15:03

Après l'horreur
Les autres & Aedan


Ce qui était bien avec Finn, c'est qu'il ne se détournait pas. Tandis que cette Holly s'extasiait sur son Finn, il attrapa la main de celui ci et la serra davantage. Il continuait de fixer la jeune fille, un léger rictus blasé déformant son visage, le regard entièrement plongé sur elle: Ok. Qu'est ce qu'elle fiche ici ? Au moins, Finn semblait tout aussi étonné qu'avec lui de la voir. Preuve qu'elle aussi n'avait pas forcément été convié à venir le soutenir.

Avait il invité des gens au moins ? Haha, sans doute pas.

Eh bien je le trouve assez sec ton ami.

Sans la lâcher des yeux, Aedan se demanda une micro-seconde s'il avait l'autorisation de la frapper ou s'il valait mieux pour lui qu'il s'abstienne. Sa main broyait celle de Finn ; et il devait avoir mal tant il l'a serrait fort, mais qu'importe. Bordel c'est qui cette meuf ? Elle fout quoi aussi près de Finn là ? Il détestait cette distance qu'elle avait foutu entre elle et son Finn. C'est quoi la prochaine étape ? Elle s'met à califourchon sur son lit d'hosto ?
Non, ça c'est lui qui va le faire si elle continue à trop s'aventurer sur son territoire. Juste histoire de lui montrer.

J'suis moins sec qu'on le pense quand j'suis avec Finn, répliqua t-il d'un calme mais sec, rempli de sous-entendus. Il voulait lui montrer qu'il était à lui. Puis, j'sais pas si t'as remarqué mais y a sans doute une salle d'attente ici, donc tu vas te bouger là bas, le temps que j'ai fini avec lui.

Il était au courant que Finn était là. D'ailleurs dans sa tête, il s'imaginait bien ce dernier, complètement blasé. Et ça le fit sourire ; pire il éclata de rire. Merde, c'est pas sa faute s'il l'aime !

Putain, j'vous jure, dit il ironiquement.

Et sur ces mots, il se baissa lentement, très lentement afin qu'elle puisse se rendre compte de ce qu'il était sur le point de faire - et plaqua ses lèvres sur celle de Finn avant de l'embrasser langoureusement. Il fixait Holly en coin, pour guetter sa réaction. Son côté diabolique était en jeu. Hophop, on décale ma chérie. Pour finir, il tira légèrement sur sa lèvre puis se redressa.

Tu vois, moi aussi je me préoccupe de son bien être. Tu ne peux pas savoir à quel point ses lèvres m'avaient manquées.

Il lui adressa un parfait petit sourire diabolique sans se préoccuper de ce que pouvait bien penser Finn. Normalement, il était peut être encore en train de se remettre émotionnellement de ce qu'il venait de se passer.

_________________

Aedan C. Wester
Staff/PNJavatarStaff/PNJ
MessageSujet: Re: Après l'horreur (RP libre)   Lun 30 Oct - 4:32

RP
Le Narrateur dans le rôle de : Ethan Nilsson

Ethan Nilsson pénétra dans le centre médical d’Atlantis d’un pas à la fois décidé et détendu. Il salua d’un hochement de tête la secrétaire de l’accueil, qui lui rendit son salut avec un sourire timide, comme à l’accoutumée. Le biologiste était un habitué du centre, qu’il fréquentait pour faire fructifier différents partenariats de recherche quand il n’était pas occupé à l’UPA. Depuis un an qu’il s’était installé à Atlantis, il avait déjà publié trois fois dans des journaux internationaux et tenu plusieurs conférences sur les interactions entre des organismes moldus et sorciers. Il était à la pointe dans son domaine, malgré la barrière qui ne cessait de se dresser devant lui, encore et encore. Lui aussi était moldu et au fond de lui, derrière son arrogance et son regard confiant, il savait qu’il était bien loin encore de comprendre la magie.

La Tour de Verre était en effervescence depuis l’explosion de la bombe, dont la déflagration avait été entendue dans toute la ville. De nombreux chercheurs s’étaient précipités sur les lieux pour prêter mains fortes aux secouristes, d’autres tiraient déjà des fils dans la presse et chez leurs informateurs pour tenter de comprendre le pourquoi, d’écrire les premiers communiqués d’apaisement. Au milieu de cette agitation, la crainte que tous avaient en tête mais qu’aucun n’avait osé exprimé avait été confirmée. Des collaborateurs blessés. Aucun mort. Des conséquences néanmoins. Rapidement, des ordres avaient été distribués et alors qu’Ethan enfilait sa veste pour sortir de la tour et se rendre au centre médical, il avait reçu un appel de Casey Patrickson.

« La chambre de Poppy Irvine, s’il vous plait. » La guérisseuse leva la tête de ses registres et s’apprêta à lui demander les raisons de sa visite avant de le reconnaître. « La 307, juste après le coude du couloir, à droite. » Elle lui répondit sans sourire, visiblement fatiguée et il se contenta d’un murmure pour la remercier. Il n’avait parcouru que quelques mètres qu’il entendit une voix inconnue faire écho à sa propre requête. Le biologiste vit volte-face et détailla l’anonyme, grand et mince, vêtu d’un trench camel de qualité, visiblement nerveux à en croire ses doigts qui pianotaient sur le comptoir. Il obtint la même information et s’écarta un peu, se passa une main dans le visage, puis sur la nuque, avant de croiser le regard de Nilsson. Les deux hommes s’observèrent sans savoir comment réagir, puis l’inconnu se détourna et se laissa choir sur un fauteuil en plastique du couloir. Ethan reprit son chemin vers la chambre.

Il frappa délicatement à la porte pour annoncer son entrée, bien que la foule qui occupait déjà la chambre rendit sa délicatesse presque obsolète. « Mademoiselle Irvine » Il s’approcha de Poppy sans véritablement porter attention aux autres visiteurs. « Je suis envoyé par Monsieur Patrickson, puis-je vous parler un instant en privé ? Autant que faire se peut ? » Il se tourna vers Irvin, la main déjà posée sur le rideau qui permettait de camoufler le lit aux regards, marquant clairement que la question n’était que rhétorique. Par politesse néanmoins, il ajouta. « Je n’en ai pas pour longtemps. »

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Après un shooting photo [ Libre ]
» Après midi shopping [Topic Libre]
» [Escalier B => Couloirs][Emiko+Honoka] Juste après l'horreur...
» [Libre] Après le premier badge...
» Après la bagarre la détente (libre )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Atlantis & Manadh :: Les Faubourgs :: Centre Médical-
Sauter vers: