Jackoollie - Il suffit d'un petit coup de pouce du destin
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 554 Points d’activité 76
      Pseudo : Marinc
      Avatar : Emma Stone
      Crédits : sawyer (bazzart) & Holly
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis - Faubourg
      Patronus: Un chinchilla
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1187-ollie-v-debenham
MessageSujet: Jackoollie - Il suffit d'un petit coup de pouce du destin    Mar 12 Sep - 14:30



► Stade de quidditch
Petit coup de pouce du destin
Jack & Ollie
Ollie avait toujours les images de l’attentat qui s’animaient derrière ses paupières. Elle était rentré à moitié sonné chez elle, après être rapidement passé entre les mains des médicomages. Elle n’avait rien, juste le coup du choc. Elle savait que ces images allaient la suivre à présent. Elle ne savait pas comment allait les autres personnes qu’elle avait croisé sur les lieux de l’incident. Elle espérait que les deux jeunes garçons s’en étaient sorti… Quand à l’infirmier et à l’autre homme… Elle savait qu’ils allaient probablement bien puisqu’ils n’avaient pas eu l’air blessé.

Cela faisait quelques jours que les attentats avaient eu lieu. Elle avait un peu perdu pied avec la réalité, incapable de vraiment savoir quels jours il était. Elle se contentait juste de suivre le planning des matchs. Le prochain match, c’était Espagne et Luxembourg. Deux bonnes équipes. Elle ne savait pas encore si elle irait voir le match. Elle était encore chamboulée par les incidents récents.

Elle ne pouvait même pas perdre pied dans les entraînements. En général, ils étaient d’excellents exutoires… Mais avec la coupe du monde, les entraînements des phœnix avaient été espacés aux profits des autres équipes, ce qu’elle comprenait totalement. Elle aurait juste voulu balancer quelques cognards bien placé. La seule chose qui lui mettait un peu de baume au cœur, c’était de savoir que Sebastian allait jouer parmi les Français. Elle se faisait un plaisir d’aller assister aux entraînements… Et puis elle lui avait demander un autographe de Pujol. Elle n’avait pas assez confiance en elle pour se rendre au village sportif et lui demander. Elle savait qu’elle pouvait compter sur lui. Du coup, elle passait beaucoup de temps dans les gradins. Ils étaient rarement nombreux à venir voir ça. En même temps, elle pouvait venir parce qu’elle faisait parti des phœnix, elle supposait que les autres têtes avaient eu de la chance.

Ollie n’était pas repassée par l’entrée principale. En vrai, même s’ils avaient réparé les dégâts, elle était toujours terrorisée d’y repasser. Du coup, elle passait par ses vestiaires, avant de remonter le long du terrain, les yeux rivés sur le sol. Une fois assise, elle se sentait bien mieux, comme en sécurité. L’équipe du jour qui s’entraînait, c’était l’Espagne. De très bons joueurs, elle misait énormément sur eux. Elle posa ses coudes sur ses genoux, concentrée sur leur entraînements. Elle observait chacun de leurs mouvements, chacun de leurs exercices, essayant de se noyer dans cette montagne d’informations qui affluait son cerveau.

Elle avait remonté ses cheveux en une queue-de-cheval, dégageant son visage. Elle n’avait à se cacher de personne aujourd’hui et ça lui évitait d’avoir les cheveux dans les yeux avec le léger vent ambiant. Elle avait glissé un pull sur ses genoux, qui semblait être beaucoup trop grand pour elle. Elle était concentrée dans le mini-match qu’ils jouaient. Les cognards sifflaient dans les airs, son regard les suivait des yeux, comme un étrange réflexe qu’elle avait. Elle les voyait repartir à droite, à gauche. Les joueurs étaient vraiment bons. Elle perdait pied grâce à eux. Si quelqu’un était suffisamment proche d’elle, il aurait pu l’entendre murmurer. Elle parlait à voix basse, s’émerveillant des mouvements, félicitant certaines actions.

Perdue dans le jeu que les Espagnols lui offrait, elle n’entendit pas la personne s’asseoir à côté d’elle et quand elle le remarqua, elle eut un violent sursaut. Elle ne s’attendait clairement pas à ce que quelqu’un vienne troubler sa quiétude et sa concentration.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



_________________
I felt it from the first embrace I shared with you
« Yes, all we're looking for is love from someone else. A rush. A glance. A touch. A dance. A look in somebody's eyes. To light up the skies. To open the world and send it reeling. A voice that says, I'll be here. And you'll be alright »
Étudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/03/2017 Messages 637 Points d’activité 30
      Pseudo : Holly-chat ♡ KhalWirgo
      Avatar : Joseph fucking bg Morgan adieu les ovaires.
      Crédits : Mouwamayme.
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Ton coeur Mazi ♡...
      Patronus: Une énorme salamandre de la dimension d'un dragon adolescent.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1204-jackson-come-to-the-sacre-we-
MessageSujet: Re: Jackoollie - Il suffit d'un petit coup de pouce du destin    Mar 12 Sep - 17:22

Petit coup de pouce du destin !
Ollie V. Debenham & Jackson Emsworth

 Plusieurs jours après les attentats revendiqués par Gloriam, le Sacre fut en émoi. C’était une réelle secousse et pas seulement au sens propre pour les plans internes de l’organisation et l’instruction était claire : il fallait faire tomber Gloriam et ses assassins, bombardiers, terroristes. Jackson fut profondément marqué par ces événements et ce qu’il eut à faire ce soir-là. Il se souvint du ciel noir de suie, des flammes, de l’odeur de chair brûlée (la même pour les sorciers comme pour les moldus d’ailleurs), les corps démembrés, le sang, les gémissements terribles, le stade et les alentours devenus décombres… Ce fut un cauchemar pour les survivants et un réel Enfer sur Terre pour les victimes.

Pour lui autrefois, le Quidditch était synonyme de joie, de communion, de partage et de fierté. Depuis cette attaque monstrueuse, les choses ne furent plus telles qu’elles étaient lorsqu’il n’était encore qu’un enfant prompt à suivre les « Pies de Montrose » partout dans le Monde. Non pas qu’il eut perdu son amour pour ce sport magnifique, symbole de la suprématie magique en terme de spectaculaire et d’aérien mais bien que certaines images, certains symboles avaient été salis, entachés. Quelques jours plus tard donc, Jackson fut renvoyé sur les lieux du crime car peut-être certains indices auraient été laissés sur place, par méprise ou inconscience. En tout cas, le Sacre comptait là-dessus.

L’ex-serpentard arpentait la rue adjacente aux allées menant au Stade et plus il s’approchait de son entrée principale, plus le palpitant de ce dernier se fit plus saccadé encore. C’était la première fois qu’il revenait à cet endroit. Il s’arrêta tout à coup, tournant la tête vers les pierres qui ornaient l’entrée. Celles-ci étaient blanches, immaculées, comme si toutes traces de sang Bowman avait disparu. Il se remémora cette scène, ce corps désarticulé. Puis, en un sursaut de conscience éveillée, il se souvint d’une charmante beauté aux cheveux d’une couleur automnale. A cette pensée, Jackson songea à sa préférence pour cette saison-là plutôt qu’une autre et ne put réprimer un petit rictus à l’idée que les choses parfois, étaient d’une sottise bien agréable.
Il passa enfin les fameuses portes, ayant retrouvé une parfaite audition et un équilibre bien plus stable. Le sol était propre, net, parfait. Comme si les flashs de ces corps éparpillés autour de lui, en cendres parfois, n’avaient été qu’un songe. Il tourna la tête à droite, fixant l’emplacement de l’un des départs de feu qu’il eut éteint ce soir-là. Plus rien encore une fois, pas le moindre signe de l’attaque de ces monstres chasseurs de sorciers. L’ironie était là, mais même lui dans toute sa subtilité ne sut la percevoir. Il traversa donc franchement cette grande allée principale qui menait au coeur du stade et pris la direction des gradins. Peut-être fallait-il démarrer à cet endroit ? Il put entrevoir la loge VIP, songea qu’il avait été chanceux de ne pas y avoir perdu son père comme beaucoup l’avait malheureusement expérimenté et reporta son attention sur l’entraînement en cours, seul acteur du moindre son alentours.

Il pensait circuler entre les gradins, démarrant de l’épicentre du lieu de l’horreur pour s’éparpiller petit à petit afin de mener l’enquête mais quelque chose ou plutôt quelqu’un, le fit perdre le cours de sa réflexion ainsi que de ses projets. Elle était là, la nuance automnale aux yeux de jade. Par quelques fois, Jackson avait repensé à cette demoiselle dont il ne connaissait rien. Après tout, peut-être était-elle une moldue ? Une voix l’intimait de reprendre sa quête tandis qu’une toute autre force l’avait déjà fait traversé les gradins et rejoindre celle-ci. Ce ne fut qu’une fois assis à côté d’elle qu’il réalisa ce qu’il venait de faire. Celle-ci sursauta pour toute réaction ce qui décontenança d’autant plus Jackson qui ne sut plus où se mettre.

« Oh pardon ! Je suis désolé ! » Dit-il alors, les mains en avant et s’étant relevé d’un bond. La mine confuse et l’air sincèrement navré, il regretta son action inconsidérée bien qu’appréciant la forme et les traits de ce visage ainsi que la tenue de sa porteuse.

Emi Burton

_________________

REJOIGNEZ LE SACRE

SorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 554 Points d’activité 76
      Pseudo : Marinc
      Avatar : Emma Stone
      Crédits : sawyer (bazzart) & Holly
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis - Faubourg
      Patronus: Un chinchilla
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1187-ollie-v-debenham
MessageSujet: Re: Jackoollie - Il suffit d'un petit coup de pouce du destin    Mer 13 Sep - 4:57



► Stade de quidditch
Petit coup de pouce du destin
Jack & Ollie
Elle pouvait sentir son cœur battre dans sa poitrine, elle arrivait régulièrement à se faire peur toute seule. Mais il fallait avouer que depuis les attentats, le moindre claquement la faisait bondir hors de sa chaise. Ce ne fut pas vraiment une surprise de la voir se braquer ainsi, reculant légèrement de son assise avant de se rendre compte que le danger n'était pas vraiment tangible. Elle se redressa alors, le rouge lui montant aux joues. Comme toujours sa timidité prenait le pas sur la moindre de ses actions. Il n'y avait que quand elle était sur le terrain qu'elle se métamorphosait, comme si elle se sentait mise à nue sans sa batte et son balai.

Le garçon qu'elle avait en face d'elle, elle le connaissait. Enfin, elle l'avait déjà vu en tout cas et elle n'aurait sûrement jamais cru le revoir un jour. Il était là aux attentats. Elle se souvenait d'avoir croisé ses yeux, qu'à cet instant, elle était incapable de regarder. Elle s'était perdue quelques instants dans ces yeux ce soir-là, il l'avait rassuré. Il l'avait calmé, elle n'avait pas compris l'effet qu'il avait eu sur elle. Il était en face d'elle, tout aussi surpris qu'elle pouvait l'être de sa propre réaction. Elle baissa les yeux sur ses mains qui s'étaient, muettes, mise à s'agiter toute seule, elles jouaient avec le pull qu'elle avait sur les genoux, qui avait un peu glissé de ses cuisses.

Elle n'était pas le genre de fille à vraiment prendre soin d'elle. Tout ce qu'elle portait, elle les prenait plusieurs tailles au-dessus, ce n'était pas qu'elle n'aimait pas spécialement son corps… Elle préférait juste le cacher, ne pas le montrer. Et puis elle trouvait ça vraiment plus confortable.

« C’est moi qui suis désolé ... » Elle fit un petit sourire, remontant son regard vers son visage, sans jamais croiser ses yeux. Les yeux étaient une fenêtre sur l’âme, une intimité qu’elle ne s’autorisait que rarement à franchir. Mais elle pouvait détailler un peu son visage dont elle n’avait qu’une vision un peu flou. Elle ne pouvait pas se mentir, il était beau garçon. Le genre qui faisait tourner les têtes sur son passage. 

Elle se demandait pourquoi il était venu jusqu’ici, jusqu’à elle. Elle ne savait pas s’il l’avait reconnu, en tout cas, c’était ce qu’elle le supposait. Sinon pourquoi être venu à cette place ? À cet instant précis ? Il y avait tellement de place dans le stade que trouver un endroit tranquille, sans personne à dix sièges à la ronde. Mais il était là, devant elle, encore debout et sous le choc. « J’étais… Captivée par l’entraînement. » Elle replaça une de ses mèches perdues derrière son oreille. Celle-ci retomba quelques secondes plus tard devant ses yeux, comme muée de sa propre conscience. Même ses cheveux n’étaient pas capable de respecter son autorité. 

Elle se demandait s’il avait eu des nouvelles du garçon qu’ils avaient aidé. Elle ne se souvenait plus de son nom, mais de son sang sur ses mains, oui. Elle savait qu’il le connaissait, il lui semblait qu’il l’avait appelé par son nom, peut être qu’il en saurait plus sur son état de santé. Savoir qu’il allait mieux pourrait peut-être l’aider à tourner la page, à se dire qu’elle avait fait ce qu’elle avait pu. « Vous savez si les deux garçons… Du soir de l’attentat, vont mieux ? » Elle était maladroite. Elle aurait pu lui demander n’importe quoi. Son nom, ce qu’il faisait ici. S’il allait bien, lui. Mais Ollie n’était pas douée pour les relations et les conventions sociales. 

Sa maladresse n’avait d’égal que sa timidité et se rendant compte de ce qu’elle demandait, elle rebaissa les yeux sur ses propres mains en rougissant furieusement. Elle ne savait pas comment s’excuser. C’était du Ollie tout craché. 
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



_________________
I felt it from the first embrace I shared with you
« Yes, all we're looking for is love from someone else. A rush. A glance. A touch. A dance. A look in somebody's eyes. To light up the skies. To open the world and send it reeling. A voice that says, I'll be here. And you'll be alright »
Étudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/03/2017 Messages 637 Points d’activité 30
      Pseudo : Holly-chat ♡ KhalWirgo
      Avatar : Joseph fucking bg Morgan adieu les ovaires.
      Crédits : Mouwamayme.
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Ton coeur Mazi ♡...
      Patronus: Une énorme salamandre de la dimension d'un dragon adolescent.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1204-jackson-come-to-the-sacre-we-
MessageSujet: Re: Jackoollie - Il suffit d'un petit coup de pouce du destin    Mer 13 Sep - 10:59

Petit coup de pouce du destin !
Ollie V. Debenham  & Jackson Emsworth

 Elle était d’une beauté assez conséquente, d’un charme naturel même. Il remarqua ses joues rosies, sa difficulté à le regarder directement dans les yeux mais malheureusement pour la jolie et encore inconnue, c’était la spécialité du fils Emsworth. Il la dévisageait malgré lui, par réflexe d’ailleurs. Il ne put retenir la pensée que cette dernière était un petit bijou brut qui ne demandait qu’à être poli, et encore, peut-être était-elle déjà au paroxysme de sa beauté ainsi ? En tous les cas, Jackson ne pouvait qu’approuver le point suivant : elle lui plaisait.
Il n’avait que faire de l’accoutrement de la jeune fille, même s’il mémorisa le fait qu’elle n’était sûrement pas du même rang que lui de par sa posture ainsi que son allure générale. N’étant pas non plus à la recherche de la femme de sa vie tous les jours durant, ni même un grand as de la mode, il se garda de commentaires supplémentaires. De plus, il la trouvait tellement mignonne dans son gros pull…

« C’est moi qui suis désolée ... J’étais captivée par l’entraînement ! »

Il ne répondit pas, se souvenant à nouveau de cette dernière le soir de l’attentat. Il se remémora l’anxiété soudaine de la jeune femme et comment il eut le réflexe de la rassurer du mieux qu’il put alors. Cette même fragilité était présente en ce jour et il pensa que ce lieu n’était peut-être pas le plus sain psychologiquement pour la rouquine. Il observa ses gestes, ses petits tics. Elle tenta un geste capillaire qui se somma en un échec cuisant mais particulièrement adorable. Il se retint de passer sa main dans la chevelure de la fan de Quidditch, en tout cas elle en avait l’air, afin de l’y aider mais devant la timidité de son interlocutrice il n’en fit rien. Cependant, l’image de sa main sur elle avec douceur le fit se décontenancer un tantinet.

 « Vous savez si les deux garçons… Du soir de l’attentat, vont mieux ? 
- Mh, songea t-il en se ré-installant à côté d’elle, le regard tourné vers les joueurs, à vrai dire j’attends des nouvelles. J’ai espoir qu’ils aillent bien tous les deux… Mais, et vous ? Comment ça va ? Je sais que cela n’a pas été évident pour vous non plus… » Il était sincèrement inquiet pour elle, sans pouvoir se l’expliquer. Depuis l’attentat, Jackson s’était comme adoucit bien que l’idée d’avoir aidé des moldus n’ait pas été une fierté en soi pour lui. Il fit ce qu’il pouvait à ce moment-là.

Il en avait oublié la raison de sa venue. C’était la première fois que Jackson abordait ce sujet en dehors du cercle du Sacre et il sentit qu’avec la demoiselle, la vérité sur ses traumatismes et sentiments serait libre d’être dite. Cependant, encore une fois, il ne savait pas la nature magique ou non magique de sa voisine. Il tourna la tête vers elle comme pour lui demander mais se ravisa rapidement.

Emi Burton

_________________

REJOIGNEZ LE SACRE

SorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 554 Points d’activité 76
      Pseudo : Marinc
      Avatar : Emma Stone
      Crédits : sawyer (bazzart) & Holly
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis - Faubourg
      Patronus: Un chinchilla
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1187-ollie-v-debenham
MessageSujet: Re: Jackoollie - Il suffit d'un petit coup de pouce du destin    Mer 13 Sep - 12:46



► Stade de quidditch
Petit coup de pouce du destin
Jack & Ollie
Elle avait conscience du regard que lui portait le jeune homme. Comme-ci chacun de ses mouvements, chacune de ses actions les plus infimes soient elles, étaient méticuleusement analysé. Cette attention particulière la troublait. Malgré son statut de joueuse professionnelle, elle s’éternisait rarement sous le feu des projecteurs. Sa récente promotion au poste de batteur en disait long : peu de personnes s’étaient rendu compte de sa présence, face à l’arrivée flamboyante d’O’Connor. Sans se faire prier, elle était passée entre les mailles du filet et lui avait laissé toute sa célébrité.

Suite à sa question, il s’était installé à ses côtés. Son buste s’était légèrement tourné vers lui, elle était ouverte à la discussion malgré sa timidité palpable. Son intérêt pour l’état des deux autres garçons n’était pas anodin : elle se souvenait avec émotion du regard que l’un des jeunes hommes avait adressé à son homologue. La rouquine espérait de tout cœur que pour eux, l’histoire se terminerait bien. « À vrai dire j’attends des nouvelles. J’ai espoir qu’ils aillent bien tous les deux… » Elle acquiesça. « Je l’espère aussi… Auriez-vous leurs noms ? J’aimerais leur envoyer un petit mot. » Histoire de leur souhaiter un prompt rétablissement. Quand il lui demanda comment elle se sentait, les épaules de la jeune femme se soulevèrent légèrement. « Mieux. » Sa réponse restait évasive : Ollie refusait de s’apitoyer sur son propre sort. Il fallait se donner le temps d’oublier, ce n’était pas en quelques jours que cela se ferait. « Et vous ? Je vous ai vu aider pas mal de personnes. » Elle se souvenait l’avoir vu au travers des débris, déplacer les victimes, éteindre quelques feux. L’action était honorable, certains individus n’auraient pas hésité à abandonner les victimes à leur propre sort et à sauver leur peau. Le chaos de l’attentat rendait ses actes pardonnables. C’était dans ces moments de pure horreur que le pire comme le meilleur de l’être humain pouvait ressortir.

Le sifflet du coach résonna dans le stade et la sorti de son début de torpeur. Du coin de l’œil, les joueurs espagnols changèrent de formation et d’exercice, repartant dans les airs après une légère pause au sol. Elle ne cesserait de s’émerveiller sur la beauté de ce sport, malgré les récents incidents. Elle se retourna légèrement vers lui. « Vous êtes venu voir les entraînements vous aussi ? » Faire la conversation avec quelqu’un n’avait jamais été quelque chose d’aisé pour la jeune fille et pourtant elle acceptait l’exercice sans rechigner face à ce jeune homme. Peut-être son charme naturel ?

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



_________________
I felt it from the first embrace I shared with you
« Yes, all we're looking for is love from someone else. A rush. A glance. A touch. A dance. A look in somebody's eyes. To light up the skies. To open the world and send it reeling. A voice that says, I'll be here. And you'll be alright »
Étudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/03/2017 Messages 637 Points d’activité 30
      Pseudo : Holly-chat ♡ KhalWirgo
      Avatar : Joseph fucking bg Morgan adieu les ovaires.
      Crédits : Mouwamayme.
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Ton coeur Mazi ♡...
      Patronus: Une énorme salamandre de la dimension d'un dragon adolescent.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1204-jackson-come-to-the-sacre-we-
MessageSujet: Re: Jackoollie - Il suffit d'un petit coup de pouce du destin    Mer 13 Sep - 15:41

Petit coup de pouce du destin !
Ollie V. Debenham & Jackson Emsworth

 Il est vrai que la déclaration d’Aaedan Wester avait marqué Jackson. D’une part parce que celle-ci lui fit découvrir le lien qui avait l’air amoureux entre les deux garçons mais surtout parce qu’il les vit si fragiles ce soir-là et ce n’était pas commun de leur part. Il songea sérieusement à aller les voir si tous deux demeuraient hospitalisés. Il pensa que Ste Mangouste devait être le lieu convenu mais préférait tout de même en attendre la confirmation. Cessant ses propres réflexions inquiètes et reportant son attention sur la belle rousse, il l’écouta lui poser une énième question sur les fameux amants sujets de leur unique conversation jusqu’alors.

« Je l’espère aussi… Auriez-vous leurs noms ? J’aimerais leur envoyer un petit mot. 
- Il y a Bowman, celui au sol, mh… Finn. Quant au second c’est Aedan Wester. Je vous les écrirai si vous voulez ? » Il y avait longtemps qu’il n’avait plus pris le temps d’écrire de petits mots, à ce souvenir lointain, Jackson eut un léger rictus nostalgique mais revint rapidement dans le présent.

« Mieux, et vous ? Je vous ai vu aider pas mal de personnes…
- C’était normal… » Le visage de l’ex-serpentard s’assombrit alors, la vision de nombreux sorciers blessés, ensanglantés, calcinés lui revint et il dût déglutir avec difficulté, d’autant plus qu’il avait bel et bien conscience d’avoir secouru des moldus dans le tas et ce fait le courrouçait assurément. Avait-il agit par réflexe, intérêt, bravoure ? Même lui ne pouvait le définir. Jackson posa son regard sur les mains d’Ollie, se souvenant du sang qui les recouvraient il y a encore quelques jours. « Je pense que n’importe qui aurait fait la même chose… mais je pense que jamais je n’oublierai cette nuit…. Dit-il avec une profonde amertume. De me dire que des sorciers ont pu être attaqués sciemment par cette organisation de malfaiteurs, ça me rend malade. » Vivant ses mots, Jackson eut le réflexe de s’accroupir légèrement, posant ses coudes sur ses genoux et faisant se joindre ses mains contre son visage, englobant son nez de ses mains. Il s’essuya brièvement le visage avant de le redresser pour sourire à sa voisine, comme pour la rassurer quant à une potentielle émotion soudaine. C’est alors que le sifflet du coach tinta jusqu’à leurs oreilles.

« Vous êtes venu voir les entraînements vous aussi ? 
- Hein ? Mh, oui… Toutàfait. Se rattrapa t-il rapidement, conscient d’avoir presque montré une toute autre intention quant à sa présence ici. J’adore le Quidditch, un grand fan. Des Pies d’ailleurs. Je ne sais pas quelle équipe tu..vous supportez, ajusta t-il, mais depuis petit c’est l’Ecosse pour moi ! » Il lui sourit pleinement pour la première fois, point d’envie de séduction ou d’idée Sacrienne derrière la tête, Jackson était tout simplement dans un axe de confession et d’entièreté qu’on ne lui connaissait pas. Peut-être était-ce dû au récent événement en ce lieu bafoué ou bien à la proximité invisible qu'il ressentait auprès de cette femme.

Emi Burton

_________________

REJOIGNEZ LE SACRE

SorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 554 Points d’activité 76
      Pseudo : Marinc
      Avatar : Emma Stone
      Crédits : sawyer (bazzart) & Holly
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis - Faubourg
      Patronus: Un chinchilla
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1187-ollie-v-debenham
MessageSujet: Re: Jackoollie - Il suffit d'un petit coup de pouce du destin    Mer 13 Sep - 18:01



► Stade de quidditch
Petit coup de pouce du destin
Jack & Ollie
Parler de l’attentat à cet exact instant n’était peut-être pas la meilleure des idées. Mais Ollie admettait qu’en discuter avec quelqu’un qui avait été sur les lieux était délivrant. C’était un poids qui s’enlevait doucement de ses épaules. « Merci, ce serait très sympa. » Elle répéta les noms plusieurs fois dans sa tête. Ils devaient forcément être à Sainte Mangouste et faire suivre un petit quelque chose lui semblait important, ne serait ce que pour prendre de leurs nouvelles. 

 « Je pense que n’importe qui aurait fait la même chose… Mais je pense que jamais je n’oublierai cette nuit…. » Cette nuit n’allait jamais la quitter non plus. « Non, je ne pense pas, c’était honorable. Beaucoup de gens ont paniqué et vous avez su garder votre sang-froid pour les aider. » Le flatter n’était pas dans ses objectifs, mais il lui avait permis de se retrouver son calme pour aider d’autres personnes. Ça lui semblait suffisamment important pour qu’elle le souligne. 

Sa main se leva pour venir quelques centimètres au-dessus de son épaule, hésitante. Son cœur lui disait de le réconforter, sa raison était incapable de savoir comment. Lui tapoter l’omoplate lui semblait maladroit et elle retira sa main avant même qu’il ne se redresse, maudissant sa maladresse légendaire. Les dires de Jackson résonnaient comme une vérité profonde. Ces personnes qui avaient planifiés ça était des malades qui ne méritait pas l’engouement médiatique qu’ils suscitaient. Parce que c’était ce qu’il voulait : faire parler d’eux. Ces immondes pourritures ne lui inspiraient que du dégoût. Les mots lui manquaient pour qualifier ce qu’elle éprouvait à cet instant-là. Cela ne rendit que son silence plus éloquent. 

Mais ils changèrent de sujet, partant sur quelque chose de plus léger. Le quidditch semblait être le sujet idéal. Ollie écouta le jeune homme avec un sourire secouant légèrement la tête en découvrant qu’il était fan des pies. Beaucoup de gens les suivaient parce qu’ils étaient devenus des légendes… Elles avaient toute une fin et celle des pies semblait prendre fin. Leur jeu devenait de moins en moins bon, les joueurs semblaient exténués. « Je suis plutôt pour les Tornades de Tutshill... Ceci dit l’Écosse à fait un beau jeu. » Elle était un peu déçue que son équipe favorite n’est pas passé les sélections pour la coupe d’Europe… Mais elle espérait que la prochaine serait la bonne pour eux. « Ils ont manqué quelques belles opportunités de jeux ... Mais ils ne se sont pas si mal débrouillé. » Ceci dit, elle avait trouvé le match très intéressant. Elle lui fit un sourire. « Je pense surtout qu’il est temps pour eux de remettre du sang neuf dans l’équipe. Ils se sont beaucoup reposé sur leurs joueurs clefs. » Il allait sans dire que si un jour, on lui proposait de prendre la place d’un batteur dans l’équipe, elle le ferait sans hésiter. C’était le genre d’occasion en or qu’elle attendait. 

Mais avant ça, elle devait se faire un nom. « Oh et... hmm... Tu peux me tutoyer... ça me va. » Fit elle en rougissant légèrement. Ce n’était pas grand-chose aux yeux du monde, mais c’était un sacré pas en avant pour elle.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



_________________
I felt it from the first embrace I shared with you
« Yes, all we're looking for is love from someone else. A rush. A glance. A touch. A dance. A look in somebody's eyes. To light up the skies. To open the world and send it reeling. A voice that says, I'll be here. And you'll be alright »
Étudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/03/2017 Messages 637 Points d’activité 30
      Pseudo : Holly-chat ♡ KhalWirgo
      Avatar : Joseph fucking bg Morgan adieu les ovaires.
      Crédits : Mouwamayme.
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Ton coeur Mazi ♡...
      Patronus: Une énorme salamandre de la dimension d'un dragon adolescent.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1204-jackson-come-to-the-sacre-we-
MessageSujet: Re: Jackoollie - Il suffit d'un petit coup de pouce du destin    Jeu 14 Sep - 7:01

Petit coup de pouce du destin !
Ollie V. Debenham & Jackson Emsworth

 « Non, je ne pense pas, c’était honorable. Beaucoup de gens ont paniqué et vous avez su garder votre sang-froid pour les aider. »

Il fut extrêmement touché par les mots de la rousse, se prenant même à sourire timidement à la suite de cette déclaration. Malgré tout, Jackson savait que son comportement altruiste finirait par soit lui jouer des tours à l’avenir, soit lui apporter beaucoup d’avantages. Cibler le Ministère de la Magie comme but principal entraînait parfois des actes intéressés et encore une fois, nul ne pouvait déterminer si cela avait été le cas ce soir-là. Dans l’absolu, si quelques mordus avaient eu l’occasion d’y perdre la vie, cela n’aurait pas été une peine pour Jackson cependant devant l’horreur et la gravité de l’attentat, d’y avoir vu tant de sorciers touchés, quelque chose d’humain et d’héroïque naquit en lui au milieu des corps déchiquetés. Regrettait-il son engagement nocturne aux allures d’acceptation de toute mixité ? Assez oui.

« Je suis plutôt pour les Tornades de Tutshill... Ceci dit l’Écosse à fait un beau jeu. Ils ont manqué quelques belles opportunités de jeux ... Mais ils ne se sont pas si mal débrouillés. Je pense surtout qu’il est temps pour eux de remettre du sang neuf dans l’équipe. Ils se sont beaucoup reposés sur leurs joueurs clefs. 
- Je suis assez d’accord. Je ne suis plus fier d'eux depuis un bon moment déjà, la preuve en est : mon père lui-même n'est pas venu les voir jouer et d'une certaine manière, j'en suis content. Répondit-il avec raison mais amertume, faisant tout à coup allusion à l'attentat dont son père aurait pu être victime.
- Oh et... hmm... Tu peux me tutoyer... ça me va. Bien qu’il ne fut un grand fan de cette équipe, il ne pouvait qu’approuvait les dires de la rouquine dont il ne connaissait toujours pas le prénom. Et l’invitation au tutoiement fut l’occasion parfaite pour corriger ce tir.
- Avec plaisir...De fait, je me permets de te demander ton prénom ? Moi c’est Jackson. »

Il lui tendit la main afin de la serrer, comme pour valider cette présentation. Lorsqu’elle répondit à ce geste, il attrapa la fine main d’Ollie et la baisa avec délicatesse, usant enfin de ce charme dont il était si conscient. Le toucher de sa peau l’amusa d’avantage, comme s’il avait atteint une limite très rapidement dépassée. Il appréciait sa compagnie, sa douceur et cette fameuse timidité également. Il lâcha sa main et reporta son attention sur l'entraînement qui battait son plein, ayant complètement zappé toute existence de mission ou d'enquête.

Emi Burton

_________________

REJOIGNEZ LE SACRE

SorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 554 Points d’activité 76
      Pseudo : Marinc
      Avatar : Emma Stone
      Crédits : sawyer (bazzart) & Holly
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis - Faubourg
      Patronus: Un chinchilla
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1187-ollie-v-debenham
MessageSujet: Re: Jackoollie - Il suffit d'un petit coup de pouce du destin    Jeu 14 Sep - 15:58



► Stade de quidditch
Petit coup de pouce du destin
Jack & Ollie
C’était un curieux personnage. L’instant d’avant, il lui disait qu’il était fan des pies depuis son plus jeune âge, pour venir quelques minutes plus tard lui dire qu’il n’était pas fier d’eux. Un bien curieux personnage, oui. Elle trouvait cela amusant, se considérant elle-même comme une fan inconditionnelle des Tornades. Ses cris et ses pleurs accompagnaient chacune leurs défaites et leurs victoires. Mais voir son équipe se faire descendre au fil des matchs, quand on ne les a vu que gagner, quelle douleur cela doit être.

Elle rejoignait son avis, la simple idée que sa mère ou sa grand-mère puisse avoir assisté au match et à l’attentat qui suivait lui glaçait le sang. Par merlin, c’était une chance qu’elle n’ai pas motivée l’une ou l’autre à l’accompagner, elle en était pleinement consciente. Elle hocha la tête, compréhensive.

Jackson donc. Elle lui fit un sourire un peu intimidé, lui répondant. « Ollie. » Son regard se porta sur la main qu’il lui tendit. Elle avisa quelques secondes avant de lui tendre pour lui serrer. Elle ne s’attendait clairement pas à ce qu’il lui fasse un baise-main. Ses lèvres douces touchèrent le dos de sa main, délicatement. Et par merlin, ça troubla la jeune femme. Elle n’avait pas l’habitude de telle attention, c’était certain. Le pire dans tous ça, c’était qu’il retourna son regard sur l’entraînement, comme si de rien n’était. Comme s'il ne venait pas de la mettre dans tous ses états. Elle resta un instant la main en l’air, hébétée. Elle retourna aussi son regard sur les Espagnols, le visage encore rouge de ce qui venait de se produire.

La discussion aurait pu s’arrêter là et ils auraient contemplé la fin de l’entraînement sans un mot. Mais… Il éveillait beaucoup trop sa curiosité pour son propre bien. C’était probablement le coup de l’émotion, mais… Il n’était juste pas venu ici pour parler des attentats et de quidditch non ? Faire la discussion n’était clairement pas son fort. Être sociable était beaucoup trop compliqué à ses yeux, mais elle allait s’appliquer. « Et sinon Jackson ... » Elle fit une petite pause, l’un des batteurs s’élançant de façon foudroyante vers l’un de ses coéquipiers pour freiner le cognard qui lui fonçait dessus, la captivant et lui coupant la parole. Elle reprit après quelques secondes. « Tu fais quoi à Atlantis ? » Éviter le contact visuel était son unique préoccupation du moment. Elle savait que si elle croiser ses yeux, elle ne pourrait pas lui parler calmement sans rougir ou sans bafouiller. La meilleure des solutions était de conserver son regard sur les entraînements.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



_________________
I felt it from the first embrace I shared with you
« Yes, all we're looking for is love from someone else. A rush. A glance. A touch. A dance. A look in somebody's eyes. To light up the skies. To open the world and send it reeling. A voice that says, I'll be here. And you'll be alright »
Étudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/03/2017 Messages 637 Points d’activité 30
      Pseudo : Holly-chat ♡ KhalWirgo
      Avatar : Joseph fucking bg Morgan adieu les ovaires.
      Crédits : Mouwamayme.
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Ton coeur Mazi ♡...
      Patronus: Une énorme salamandre de la dimension d'un dragon adolescent.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1204-jackson-come-to-the-sacre-we-
MessageSujet: Re: Jackoollie - Il suffit d'un petit coup de pouce du destin    Ven 22 Sep - 14:43

Petit coup de pouce du destin !
Ollie V. Debenham & Jackson Emsworth

« Ollie. » répondit-elle timidement, souriant avec un charme qui ne fit que d’autant plus disparaître toute trace de mission à effectuer. Sentiment amplifié par le trouble de la jeune femme lorsqu’il lui fit ce baise-main. Amusé, il avait détourné la tête et fixé l’entraînement en cours. Il avait bien senti l’impact qu’avait eu son geste sur elle et ce fut comme une petite victoire dans une guerre inexistante. Non pas qu’il ait déjà eu l’ambition de la charmer ou qu’il y ait pensé depuis leur rencontre, mais il était plutôt content de voir qu’il lui plaisait.

« Et sinon Jackson ... Il tourna aussitôt la tête vers elle, à la fois émoustillé et surpris qu’elle ait prononcé son nom. Sa voix était douce, emplie de timidité et il n’en était que plus attiré. Le sorcier remarqua l’attention soudaine d’Ollie sur l’action sur le terrain, ne pouvant que constater l’indéniable passion de cette dernière pour le Quidditch. Il lui était rare de fréquenter des jeunes filles amoureuses de ce sport, ne s’intéressant d’ordinaire pas à celles-ci. Tu fais quoi à Atlantis ? »

Elle fuyait son regard mais Jackson ne le remarqua pas, concentré sur la réponse qu’il devait/pouvait donner. Que lui dire ? Qu’il était un membre du Sacre activiste ? Que parfois il punissait les traîtres pro-moldus ? En vérité, à force de tant d’implication dans cette sphère, Jackson en avait oublié qu’il pouvait répondre normalement, sans pour autant évoquer son appartenance à l’organisation quand bien même celle-ci animerait son quotidien et son âme.

« J’étudie les Métiers de la Justice et… J’accompagne les sorciers qui débarquent ici, les épaulant dans leurs installations diverses et les conseillant au besoin… Hors de question bien sûr, de lui dire de prime abord ce qu’il en était des critères de sélection quant à son aide ainsi qu’à la Villa du Sacre, création familiale. Il n’osa pas non plus lui parler de ses propagandes quotidiennes, sentant que peut-être, la frêle mais belle fan de Quidditch pourrait s’en trouver troublée ou pire. Et toi ? » Il l’interrogea avec tant de constance qu’elle fut presque contrainte de reporter son attention sur lui, c’était évident : il souhaitait en apprendre plus sur elle.

Il espéra au fond de lui que l'entraînement ne dure des semaines, Jackson avait en effet l'impression que tout ceci finirait par ne plus être dès lors que cette atmosphère sportive disparaîtrait. Peut-être était-ce la fébrilité palpable d'Ollie qui évitait encore et encore de le regarder. Le sorcier regretta presque son geste courtois, était-il allé trop rapidement pour elle ?

Emi Burton

_________________

REJOIGNEZ LE SACRE

SorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 554 Points d’activité 76
      Pseudo : Marinc
      Avatar : Emma Stone
      Crédits : sawyer (bazzart) & Holly
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis - Faubourg
      Patronus: Un chinchilla
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1187-ollie-v-debenham
MessageSujet: Re: Jackoollie - Il suffit d'un petit coup de pouce du destin    Ven 22 Sep - 15:35



► Stade de quidditch
Petit coup de pouce du destin
Jack & Ollie
Son attention était repartie vers les joueurs, ignorant le regard du jeune homme sur sa personne. Elle suivait des yeux les batteurs, tapotant son pied en même temps qu’ils frappaient l’un des cognards. Elle ressemblait à une enfant devant un magasin de jouets, c’était encore plus vrai avec son pull trop grand dans lequel ses mains s’étaient cachées. C’était si confortable, il fallait la comprendre. Et puis ce baise main soudain l’avait réellement troublée. 

« J’étudie les Métiers de la Justice et… J’accompagne les sorciers qui débarquent ici, les épaulant dans leurs installations diverses et les conseillant au besoin… » Sa promesse de ne pas tomber dans le bleu de ses yeux pris fin au moment où il lui répondit. Son regard se tourna naturellement vers lui, son être tout entier curieux d’en découvrir plus sur le jeune homme. Elle n’allait pas se mentir à elle-même, Sa curiosité ne semblait pas avoir de limite face à ce certain Jackson. Il avait cette espèce d’aura, cette présence… Cette confiance en lui ? Qui la forçait à s’intéresser au personnage ou du moins à ce qu’il dégageait. « Je vais finir par croire que tu es une espèce de Super Héros. » C’était sorti plus vite qu’elle ne l’aurait cru et elle s’étonna de la simplicité à laquelle était sortie sa réponse. Ses joues rosirent à nouveau et ses yeux se baissèrent un peu sur ses mains, un petit rire nerveux s’échappant de sa gorge. A ses cotés, sa maladresse semblait décuplée. Quelle angoisse ! 

Elle essaya de se rattraper, butant quelque peu sur la formulation de ses propos. « Tu as une idée de ce que tu veux faire plus tard ? » L’univers de la justice magique était plutôt vaste et elle n’y connaissait pas grand-chose. La politique n’était pas vraiment son cheval de bataille, et même si elle faisait l’effort de suivre l’actualité, elle ne comprenait souvent qu’une partie de l’article. Pas qu’elle soit stupide, juste qu’elle avait du mal à comprendre tout les enjeux. Elle l’enviait peut-être un peu de faire ses études. C’était un luxe qu’elle n’aurait jamais pu se permettre au vu des prix des universités. Son regard s’arrêta sur la tenue du jeune homme, soigné et classe. Qu’elle faisait tâche à ses côtés ! 

« Je suis… hum joueuse de quidditch ? » Elle eut un petit rire, c’était toujours étrange pour elle de prononcer cela à voix haute. Son esprit avait encore du mal à saisir toute la portée de l’implication d’un tel poste. « Chez les phœnix, ici, à Atlantis... Je suis batteuse. » Elle savait qu’elle n’en avait pas l’air. Ses airs frêles et timides n’aidaient pas, c’était vrai. Difficile d’imaginer que la rouquine était une furie sur le terrain. L’équipe de Falmouth lui avait transmis un peu de leur jeu, elle était agressive avec une batte en main. 

Elle vit du coin de l’œil les joueurs descendre lentement vers la pelouse du stade, leur entraînement prenait doucement fin. Elle n’en savait rien quant à leur discussion.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



_________________
I felt it from the first embrace I shared with you
« Yes, all we're looking for is love from someone else. A rush. A glance. A touch. A dance. A look in somebody's eyes. To light up the skies. To open the world and send it reeling. A voice that says, I'll be here. And you'll be alright »
Étudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/03/2017 Messages 637 Points d’activité 30
      Pseudo : Holly-chat ♡ KhalWirgo
      Avatar : Joseph fucking bg Morgan adieu les ovaires.
      Crédits : Mouwamayme.
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Ton coeur Mazi ♡...
      Patronus: Une énorme salamandre de la dimension d'un dragon adolescent.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1204-jackson-come-to-the-sacre-we-
MessageSujet: Re: Jackoollie - Il suffit d'un petit coup de pouce du destin    Ven 22 Sep - 17:26

Petit coup de pouce du destin !
Ollie V. Debenham & Jackson Emsworth


« Je vais finir par croire que tu es une espèce de Super Héros. »

Il était rare que Jackson rougisse. Hors là, ce fut tout bonnement inévitable. Jamais encore l’on avait touché un point si sensible chez lui, frôlant du bout des doigts son rêve d’aider tout une peuple, une communauté même avec une pensée erronée, endoctrinée par une éducation radicale. Cette Ollie venait de transpercer une barrière faites de millions de pavés insensibles au moindre toucher de parapluie enchanté. Il ne sut comment répondre, comment réagir. Il sourit alors, décontenancé et imaginant que ses yeux trahissaient son trouble. Mais cette dernière était déjà dans sa propre condition émotionnelle, actant de trouble. Elle reprit la parole, sauvant la situation et le sujet de conversation, empêchant le sorcier de lui répondre avec tact ou même séduction (peut-être était-ce pour le mieux).

« Tu as une idée de ce que tu veux faire plus tard ? 
- Je serai Ministre de la Magie.
Répondit-il avec certitude, sans sourciller et le regard planté dans celui de la rouquine. Je n’aspire qu’à ça. »

Sa voix se fit douce, son corps fut comme happé par une brise invisible et un soulagement flagrant fit se relaxer les traits de son visage. L’idée d’un tel métier, d’une telle ambition semblait nettement l’apaiser et l’animer d’un bonheur que personne ne pourrait espérer atteindre.

« Pardon, dans ma fougue je ne t’ai pas laissé finir, réalisa t-il. Jackson se tourna vers elle, le corps orienté vers Ollie.
- Je suis… hum joueuse de quidditch ? Chez les phœnix, ici, à Atlantis... Je suis batteuse.
- Ah oui ?! Mais c’est fantastique ! Tu es donc sorcière ! »

Il ne put retenir la joie qu’il ressentait quant à cette information. Comment pouvait-il avoir oublié cette question fondamentale ? Presque était-il en train de courtiser une non-mage ! Il était rassuré et que plus poussé à en apprendre plus sur elle.

« Etais-tu à Poudlard ? Je suis étonné de ne pas t'y avoir remarquée ! »


Emi Burton

_________________

REJOIGNEZ LE SACRE

SorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 554 Points d’activité 76
      Pseudo : Marinc
      Avatar : Emma Stone
      Crédits : sawyer (bazzart) & Holly
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis - Faubourg
      Patronus: Un chinchilla
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1187-ollie-v-debenham
MessageSujet: Re: Jackoollie - Il suffit d'un petit coup de pouce du destin    Ven 22 Sep - 18:10



► Stade de quidditch
Petit coup de pouce du destin
Jack & Ollie
Il n’avait clairement pas de problème de confiance en lui, du moins de ce qu’observait Ollie quand elle n’était pas elle même en train de rougir. Son regard tomba sur celui du jeune homme et il lui fallut de la volonté pour s’en décrocher. Elle avait pu voir toute cette volonté, cette envie, ce rêve qu’il nourrissait. Et à vrai dire ? Elle trouvait ça captivant, c’était comme ci il lui annonçait une vérité, un fait. Il n’allait pas devenir Ministre de la Magie, il l’était déjà. Sa compréhension du personnage venait d’être éclairé brutalement : pas étonnant qu’il soit aussi captivant, il avait le charisme d’un homme politique, il savait utiliser les mots, faire miroiter les propos.

« Je ne te souhaite que de la réussite dans ton projet alors. » Répondit-elle avec un léger sourire. Au fur et a mesure de la conversation, les épaules de la jeune fille s’affaissaient lentement, libérant la tension qui les nouaient. Tout ceci prenait un pli décontenançant, elle qui était si timide d’habitude, commençait à parler avec un inconnu dont elle ne connaissait pas grand-chose, à part le nom et ce qu’elle en avait rapidement observé. La vie était un curieux manège qui ne tournait jamais deux fois de la même façon.

L’amusement provoqué par la réaction du jeune homme prit le pas sur l’intimidation qu’il lui imposait. Une partie d’Ollie était contente : il n’avait pas relevé sa fonction dans l’équipe, comme si c’était normal. Ça lui faisait du bien, pour une fois qu’on ne la remettait pas en question, qu’on ne lui demande pas si c’était un sport ou une place trop « masculine » pour elle. L’un de ses objectifs était de de faire bouger les choses, c’était bien parti ! « Merci. »

Toute leur conversation baigna dans une joie soudaine qui ne pu faire que rire la jeune fille qui essaya de cacher son sourire dans l’une de ses manches. L’atmosphère semblait vraiment se détendre, c’était délectable. « Oui, mais … Je traînais plus avec les gens de ma maison.» Sa timidité devait se lire dans chacun de ses propos, ce n’était pas spécialement difficile de faire le rapprochement entre son isolement et son manque d’aplomb. Même en classe partagée, elle restait avec les siens, comme une protection contre le monde extérieur. C’était tout ce dont elle était capable : se protéger. « Donc pas étonnant qu’on ne se soit jamais vraiment croisé, je ne pense pas t’avoir vu chez les Poufsouffles. » Un sourire étira ses lèvres doucement. Une telle ambition ne pouvait appartenir qu’à un Serpentard, c’était certain à ses yeux.

L’entraînement était fini, mais pourtant deux jeunes gens restaient dans les gradins, emportés dans leur discussion, comme si rien autour d’eux n’avait une quelconque importance.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



_________________
I felt it from the first embrace I shared with you
« Yes, all we're looking for is love from someone else. A rush. A glance. A touch. A dance. A look in somebody's eyes. To light up the skies. To open the world and send it reeling. A voice that says, I'll be here. And you'll be alright »
Étudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/03/2017 Messages 637 Points d’activité 30
      Pseudo : Holly-chat ♡ KhalWirgo
      Avatar : Joseph fucking bg Morgan adieu les ovaires.
      Crédits : Mouwamayme.
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Ton coeur Mazi ♡...
      Patronus: Une énorme salamandre de la dimension d'un dragon adolescent.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1204-jackson-come-to-the-sacre-we-
MessageSujet: Re: Jackoollie - Il suffit d'un petit coup de pouce du destin    Ven 29 Sep - 12:14



Petit coup de pouce du destin !
Ollie Debenham et Jackson Emsworth

« Je ne te souhaite que de la réussite dans ton projet alors.
- Je m’en donnerai les moyens en tout cas !» répondit-il avec assurance.

Jackson était touché par les dernières paroles d’Ollie. Certes il avait nettement l’habitude d’y être encouragé, de par ses pairs tout comme la horte de demoiselles à sa merci ainsi que certaines sommités qui encadrent ce projet mais en cet instant, leur échange se faisait si franc, si net, que l’entièreté du sorcier répondait d’un sourire. Il y avait bel et bien en cette femme une aura positive et bénéfique, comme un magnétisme lumineux. Il songea que c’était peut-être ce qui lui manquait finalement, cette petite part de clarté… Il la fixait de nouveau, dans ses propres pensées mais attiré comme un aimant sur ses yeux, ses pommettes, sa bouche, son cou… Il se perdit à essayer de devenir le corps de la troublante derrière ce gros pull, sans imaginer de choses libidinales cependant. Pourquoi avait-il envie de la prendre dans ses bras tout à coup ?

« Merci. » 
La rousse ne nota pas l’aspect inquiétant des précédents propos du mâle sang-pur, se concentrant sur les félicitations mesurées mais bien à propos qui précédèrent encore une fois ces fameuses paroles. Jackson en avait oublié l’once de crainte, cette naissance d’inquiétude à l’idée que cet oiseau s’en aille à toute allure. Quelque chose en lui l’intimait que dévoiler ses convictions lors de cette première rencontre risquait bien de couper la candeur de cet instant. Il s’avisa d’étayer plus le sujet. Il se contenta de lui sourire avec une tendresse non dissimulée, voulant profiter de ce partage hors du temps et pourtant né de rien, d’une rencontre soudaine dans les gradins tandis que ce dernier se devait d’enquêter.

Ensuite vint l’évocation de Poudlard, ce lieu que Jacky chérissait tant et dont il éprouvait une énorme fierté quant à la dominance du Sacre en son sein. La nostalgie et l’amour de du l’école de sorcellerie, ne le rendirent que plus candide encore. Peut-être avait-il soudainement perdu toute maturité tant il inondait d’adoration.

« Oui, mais … Je traînais plus avec les gens de ma maison. Donc pas étonnant qu’on ne se soit jamais vraiment croisé, je ne pense pas t’avoir vu chez les Poufsouffles. »

A ces mots, il perdit son expression enjouée et parut tout à coup englué dans un conflit interne des plus entêtants. S’il y avait bien quelque chose que Jackson n’avais jamais fait, cela avait été fréquenter des élèves d’autres maisons que la sienne à Poudlard. Poufsouffle étant la plus brimée de toutes, du moins, aux yeux de nombreux verts et argents de l’époque. Il n’y avait eu donc, aucune chance pour que les deux comparses aient pu converser dans le passé. Cette idée rendit le sang-pur plus ou moins dubitatif quant aux préceptes de l’époque, certainement avaient-ils été bien sots de ne point s’intéresser aux autres du temps de leur folle jeunesse, et quelle jeunesse cela avait été ! A cette pensée, un fin sourire se figea contre ses lippes.

« Effectivement, j’étais un Serpentard ! Annonça t-il sans une once de honte, bien au contraire. Et tu n’es pas sans savoir que nous sommes, enfin étions, quelque peu fermés aux autres maisons… J’ai conscience de la chose, de la mentalité que nous tenions comme idée fondamentale. En tous les cas, bien que je ne regrette pas mes agissements du passé, sache que je suis désolé de ne pas t’avoir connue plus tôt. » Ajouta t-il d’une voix douce.

L’entraînement sembla toucher à sa fin mais Jackson fit comme s’il n’avait pas remarqué ce point, dans l’espoir muet de ne point interrompre cette conversation.

code by bat'phanie

_________________

REJOIGNEZ LE SACRE

SorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 554 Points d’activité 76
      Pseudo : Marinc
      Avatar : Emma Stone
      Crédits : sawyer (bazzart) & Holly
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis - Faubourg
      Patronus: Un chinchilla
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1187-ollie-v-debenham
MessageSujet: Re: Jackoollie - Il suffit d'un petit coup de pouce du destin    Ven 29 Sep - 16:37



► Stade de quidditch
Petit coup de pouce du destin
Jack & Ollie
C’était une étrange situation pour Ollie. Elle fuyait les interactions sociales : elle n’allait jamais en soirée avec les autres joueurs, elle n’allait jamais à une soirée tout court. Elle préférait rester au calme dans son appartement, un mug de thé, avec une petite couverture sur les genoux, à se reposer. Les rares moments où elle sortait ? Elle y était plus forcée qu’autre chose. Et même si elle s’entendait bien avec des gens comme Seb et commençait doucement à se sociabiliser, elle était encore loin d’être à l’aise avec tout le monde. Le fait qu’elle se sente en confiance avec ce garçon, qu’elle connaissait à peine, était réellement déroutant. C’était un terrain inconnu pour elle, terrifiant et… excitant ? À la fois.

Leurs regards se croisèrent et elle tombe quelques instants dans ses yeux. Plus longtemps qu’il ne l’aurait fallu sûrement. Il ne dut pas remarquer la léthargie de la jeune femme, puisqu’il passa à autre chose quelques secondes à peine plus tard, ses yeux descendant sur sa personne. Et quand elle vit son sourire ? Elle fondit un peu, c’était vrai. Il avait vraiment un certain charme : elle n’y était pas insensible. Ses yeux se baissèrent une fois de plus, un petit sourire sur les lèvres. Sa naïveté la faisait craquer pour presque rien, un sourire suffisait simplement à la dérouter.

Ses réactions sur Poudlard étaient amusantes, elle ne pouvait qu’avoir un sourire. Sa façon de s’emporter quand il parla de l’école de magie fascina la jeune fille qui appuya son coude sur le dossier du siège, posant son menton dans sa main. L’école semblait lui remonter de superbes souvenirs, ce n’était pas vraiment le cas d’Ollie. Elle avait mis beaucoup de temps à y trouver sa place.

« Effectivement, j’étais un Serpentard ! » Ses intuitions s’avéraient vraies : elle l’aurait mis sans hésiter chez vert et argent. Elle venait tout juste de le rencontrer, mais la plupart de ses réactions l’avait guidé dans cette direction-là. Elle trouvait cela assez curieux, d’être capable de comprendre ou une personne avait été répartie juste par leur façon de se comporter. « Et tu n’es pas sans savoir que nous sommes, enfin étions, quelque peu fermés aux autres maisons… J’ai conscience de la chose, de la mentalité que nous tenions comme idée fondamentale. En tous les cas, bien que je ne regrette pas mes agissements du passé, sache que je suis désolé de ne pas t’avoir connue plus tôt. » Elle comprenait, enfin en quelque sorte. Elle savait que les serpentards jouissaient d’une certaine réputation au sein de l’école, mais elle se souvenait aussi d’avoir vu beaucoup de poufsouffles traîner près des serpentards. L’envie de lui dire qu’elle ne les trouvait pas si réfractaire était forte, mais la formulation des phrases n’étaient pas son fort. Elle mit bien quelques secondes à réfléchir. « Je ne connais pas vraiment tes agissements, ni tes … Croyances ? » Elle ne comprenait pas bien. Les Serpentards étaient connus pour être réfractaires aux né-moldu, mais elle avait aussi que beaucoup avait mal tourné face à vous-savez-qui. Du coup, elle était un peu perdue.« Mais je me souviens que beaucoup de Poufsouffle traînaient avec les serpentards. Enfin, en tout cas, c’est un souvenir que j’avais quand c’était les permanences pour les devoirs. » Elle eut un rougissement quand il lui annonça avoir voulu la connaître plus tôt, bredouillant un timide. « C’est gentil, merci. » Elle était vraiment intimidée par le jeune homme, elle ne savait décemment pas quoi répondre.

Ses yeux se tournèrent vers le terrain et ne purent s’empêcher de dire tout bas « Ils ont déjà finis ? » Elle était impressionnée, l’entraînement semblait être passé à la vitesse d’un Aubétoile. Elle eut un petit sourire avant de rajouter. « Le temps passe vite en bonne compagnie. » Encore une fois, elle se rendit compte de ses propos pensés tout haut. Ses yeux s’écarquillèrent probablement un peu avant de rougir furieusement en cachant le bas de son visage dans ses mains et détournant le visage du jeune homme.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



_________________
I felt it from the first embrace I shared with you
« Yes, all we're looking for is love from someone else. A rush. A glance. A touch. A dance. A look in somebody's eyes. To light up the skies. To open the world and send it reeling. A voice that says, I'll be here. And you'll be alright »
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Boire un petit coup c'est agréable, boire un petit coup c'est doux [PV : La Veuve Noire]
» Un petit coup de pouce pour la promo d'un livre ^^
» Un petit coup de main ? (pv Shitsu)
» Petit coup de déprime [Jeremy]
» Petit coup de gueule....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Université Paracelse d'Atlantis :: Aile Aérienne :: Stade Sportif-
Sauter vers: