MAINTENANCE
Une maintenance sera prévue à partir du 15 Décembre à 18 heures !

 Comment croquer la nature sauvage ?
AuteurMessage
Professeur - StaffavatarProfesseur - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 622 Points d’activité 4
      Pseudo : Uneraell / Line
      Avatar : Jackson Rathbone
      Crédits : Melody, Niniel
  • INFOS UTILES
http://www.catharsis-rpg.com/t20-keith-r-campbell-as-soon
MessageSujet: Comment croquer la nature sauvage ?   Dim 27 Aoû - 6:49

27 juin 2000

J’ai peu quitté la ville depuis mon arrivée sur Atlantis, malgré la réputation que l’on fait de ses sentiers de promenade et de ses landes à peine touchées par l’homme. Je suis une créature urbaine, n’ayant jamais vécu en dehors de centres villes, ou au mieux, dans des banlieues peuplées. Ce n’est pas que la nature à l’état sauvage ne m’intéresse pas, simplement, je ne la comprends pas et je n’ai jamais eu l’occasion de m’en approcher. Au fil de mon parcours, j’ai amadoué l’Homme, ses formes et ses mouvements, ses besoins et comment les adresser, et j’ai bien plus enchanté de formes humanoïdes que de formes animales. Mes poissons ne nagent toujours pas. Mes oiseaux ne volent pas plus de quelques mètres. J’en suis arrivé à croire que c’est mon manque d’observation qui pèche ; je les fantasme, mais je ne comprends pas leur mécanisme.

Il fait beau et les étudiants ont pour la plupart quitté l’université. Je suis au chômage pour deux mois et depuis quelques jours, je tourne en rond dans mon appartement, perplexe d’être si déstabilisé par l’absence de rythme et d’obligations. J’ai toujours cru être libre et sans attache, moi qui ne tient ni mes deadlines, ni les horaires. Pourtant, une routine s’était installée et maintenant que j’en suis libéré, je sens ma créativité peiner à trouver de nouvelles accroches.

Un regard dehors, un oiseau qui passe devant ma fenêtre et Moriarty qui roucoule derrière le carreau fermé et tout me semble soudainement une évidence. J’attrape une besace, y fourre quelques feuilles de parchemin, ma baguette et plusieurs crayons, visse un fedora sur ma tête car je n’ai jamais vraiment apprécié la morsure du soleil sur mon visage, et je claque la porte derrière moi. Aujourd’hui, je vais travailler dehors.

Une heure plus tard, mes pas m’ont amené au Belvédère 311, haut lieu des promenades de Manadh dont j’ai si souvent entendu parler au détour d’une ruelle, dans une conversation qui ne m’était pas destinée. Fait rare, sans doute, il est complètement désert. À moins que le soleil ne soit qu’une illusion et qu’une des nombreuses tempêtes caractéristiques de l’île ne soit en approche. Je fronce les sourcils, songeant que j’aurais peut être du, pour une fois, me renseigner sur la météo. Et puis je hausse les épaules, un Impervius sur mes parchemins suffira à les protéger et moi, après tout, je ne suis pas fait de sucre. Enfin, aux dernières nouvelles.

Je m’écarte un peu du belvédère pour choisir une zone herbeuse qui offre un beau point de vue sur les landes. Je reste là, indécis pendant quelques minutes, face aux oiseaux qui planent. Pour quelqu’un comme moi, habitué des villes, de leurs pigeons et de l’éventuel moineau, la proximité de tels rapaces a quelque chose d’impressionnant et de terriblement menaçant, aussi. Après une observation attentive, je finis par me décider à sortir mes parchemins. J’ensorcèle le premier, comme à mon habitude, afin qu’il soit aussi rigide qu’une planche de bois, abandonne mes différents crayons dans l’herbe pour tous les avoir aisément à portée de main et entreprend de croquer, avec toute la finesse permise par la distance, ce que je suppose être un faucon.

_________________

PASSION


EXPRESSION

SorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 2037 Points d’activité 268
      Pseudo : Ama
      Avatar : Emily Blunt
      Crédits : Ama
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis
      Patronus: Un appaloosa léopard
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t140-emilia-les-animaux-sont
MessageSujet: Re: Comment croquer la nature sauvage ?   Ven 1 Déc - 11:48

Je me réveillais le sourire aux lèvres, encore une belle matinée ensoleillée. Je n'avais pas de patient avant ce soir alors je comptais bien profiter de ces quelques heures de liberté. Matt m'avait laissé un petit mot pour me souhaiter une bonne journée.

Ma chambre avait bien changé depuis qu'il était venu s'y installer. Nous avions utilisé quelques sortilèges pour agrandir mon armoire. Je me levais et je m'étirais longuement avant d'aller prendre mon petit déjeuner. La maison était si silencieuse sans mon petit-ami et notre chien. Cookie passait quelques jours chez nos parents pour profiter de la campagne et garder le troupeau de moutons.

Je savourais mes scones accompagnés de marmelade d'orange. Une tasse de thé pour finir de me réveiller et j'étais prête à aller prendre ma douche. Je choisis une tenue colorée et ma vieille paire de converse. J'avais envie de me balader et de découvrir cette île comme une touriste. Ayant un appétit d'ogresse, je me préparais un pique-nique que je rangeais dans mon sac à dos. J'y ajoutais le premier tome du cycle de Lyonesse, mon nécessaire à scupltures et un plaid en tartan écossais. Il ne me restait plus qu'à prendre mon appareil photo et l'aventure pouvait commencer.

Mes pas me menèrent au marché et mon regard azur s'arrêta sur une capeline avec un tournesol. Je ne résistais pas à me l'offrir et à la porter. Ma peau opaline serait, ainsi, protégée de l'astre solaire. Où pourrais-je aller ? Quelques secondes de réflexion et je me décidais à me rendre au belvédère 311.

En quelques minutes, je fus arrivée et je m'arrêtais pour contempler le paysage que j'immortalisais sur pellicule. Etrange, le lieu était désert ! Quelle bonne surprise ! Je n'aurais pas de mal à trouver une étendue d'herbe pour m'installer et profiter de la quiétude de cette journée. Je m'éloignais de ce lieu prisé et j'aperçus un homme de dos. Il regardait le ciel puis penchait sa tête et il recommençait son manège. Que faisait-il ? Curieuse, je m'approchais de lui pour essayer de distinguer ce qui semblait tellement l'intriguer. Mes yeux se plissèrent et je finis par distinguer un oiseau, non, un rapace mais il était trop loin pour que je puisse savoir s'il s'agissait d'un busard, d'un faucon ou d'un Balbuzard.

Ne faisant plus attention où je mettais mes pieds, je marchais sur une brindille qui se cassa en deux, en faisant un léger bruit, certainement suffisant, pour qu'il détecte ma présence.

Maudissant ma maladresse, je pris la parole d'une voix chantante pour le saluer et découvrir si je l'avais déjà croisé  :


- Bonjour, pardonnez-moi de vous déranger.

_________________

PROUD MEMBER OF ::
 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une découvert magique [Pv Nature Sauvage]
» Rhosgobel , ou comment aimer la nature et ses bienfaits. [Terminé]
» Artémis, Déesse de la Chasse et de la Lune
» Amphinobi / Greninja
» Chaffreux / Purugly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Atlantis & Manadh :: Les Faubourgs :: Sentiers de Promenade :: Le belvédère 311-
Sauter vers: