Ollie V. Debenham - Boite aux lettres

Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
Invité
• Plus d'informations •
Sujet: Re: Ollie V. Debenham - Boite aux lettres | Mar 12 Sep - 11:57
Et c'est ce qu'il fit : ne pas répondre.



J.E

Invité
Invité
• Plus d'informations •
Sujet: Re: Ollie V. Debenham - Boite aux lettres | Dim 1 Oct - 14:05



✖️ Chère Miss Debenham,

Juillet, quelques jours après cette rencontre dans les gradins.


Je m'excuse d'ores et déjà pour l'initiative d'avoir recherché ton nom de famille ainsi d'avoir envoyé cet hibou que tu n'avais peut-être jamais vu. Certainement d'ailleurs. Hors, je ne pouvais rester statique et ne point t'écrire afin d'exprimer mes excuses les plus sincères quant à mon départ soudain l'autre jour.

Permets-moi de me racheter auprès de toi. Je te propose de me retrouver dans l'enceinte du stade de Quiddtich, lundi soir prochain, la météo s'annonce agréable. Je te ferai parvenirla tenue adéquate et t'assure n'être que soucieux de ton bonheur ne serait-ce qu'en cette soirée. Laisse-moi te surprendre.

Ne réponds pas à cette missive.
Si je ne te vois pas lundi soir, alors je comprendrai et n'insisterai pas.
Avec toute mon affection,

Isaac N. Montgomeryavatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1422-things-you-own-end-up-owning-Messages : 571 Points : 0
Pseudo : Lulu
Avatar : Andrew Garfield
Crédits : iconscuzbored
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Rue Flamel, aux Faubourgs à Atlantis.
Patronus: Un renard.
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Ollie V. Debenham - Boite aux lettres | Dim 17 Déc - 15:20
Date : 26 décembre 1995. Lieu : Chez les Montgomery, Shrewsbury (GB).

Ollie,
J'ai longuement hésité avant de t'écrire..Mais tu me manques, parce que mes journées se ressemblent et sont de plus en plus difficiles sans ta présence à mes côtés. Je n'avais jamais réalisé l'importance que tu avais dans ma vie. Mes sentiments sont là et me consument davantage chaque jour, chaque nuit. J'essaie de t'apercevoir à chaque recoin du château, mais quand il me semble t'entrevoir, mon corps réagit d'une façon dont je ne pourrais l'expliquer.

Si je pouvais revenir en arrière, a cette fameuse après-midi où je t'ai dis ses mots, je le ferais. Je me serai tu, comme d'habitude, je serai resté muet face à ton regard qui semblait en dire si long, mais qui n'en était rien. Je nous voient, nous et nos longues discussions, sur nos avenirs, nos envies, nos rêves. Il me semblait pourtant que nous partagions les mêmes envies..Mais la vérité, c'est que je me suis voilé la face, une fois de plus. C'est vrai, comment une fille comme toi pourrait être avec un garçon comme moi ? Je n'ai rien d'un petit-ami idéal, bien au contraire, je n'aurai rien à t'offrir à part mon amour pour toi. Mais ça ne suffira jamais, je le sais.

Mes pensées dépassent mes mots, je le sais, je ne devrais pas t'écrire, mais je ne réfléchi plus normalement, je ne dors plus par peur de te voir aussi dans mes rêves. J'ai l'impression que mon existence ne m'appartient plus, il est avec toi, j'aimerais le reprendre, mais il semble impossible d'effacer mes sentiments à ton égard.

Je ne devrais pas te dire tout ça, mais j'en ressens un besoin presque vital, peut-être qu'après t'avoir écris, je réussirais à..passer à autre chose. Du moins je l'espère. Pardonne-moi. Sincèrement.
Ton ami,
Isaac.
Isaac N. Montgomeryavatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1422-things-you-own-end-up-owning-Messages : 571 Points : 0
Pseudo : Lulu
Avatar : Andrew Garfield
Crédits : iconscuzbored
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Rue Flamel, aux Faubourgs à Atlantis.
Patronus: Un renard.
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Ollie V. Debenham - Boite aux lettres | Lun 18 Déc - 10:49
Date : 30 décembre 1995. Lieu : Chez les Montgomery, Shrewsbury (GB).

Ollie,
Je ne m'attendais pas à une réponse de ta part. Du moins pas aussi rapide. Pour être honnête j'ai cru que tu avais de la rancoeur envers moi. Je n'ai jamais voulu te mettre dans l'embarras, c'est bien la première fois que je perds mes moyens devant quelqu'un. Ordinairement, je ne me dévoile jamais. Mais avec toi, je me suis toujours senti en confiance, j'avais l'impression de te connaître depuis toujours, comme-ci tu avais grandi avec moi. Comme-ci, tu étais un membre de ma famille. Je voulais être honnête envers toi, parce que tu es toi-même quelqu'un d'honnête, d'entier.

J'ai le sentiment d'avoir foutu en l'air notre amitié que nous avions mit tant de temps à construire. Mes sentiments vallaient-ils vraiment la peine que je ternisse une relation comme la nôtre ? Je ne sais pas, à vrai dire depuis quelques semaines je ne suis plus certain de rien. Je suis comme perdu dans un immense océan, prit au piège, ne sachant plus vraiment dans quel sens nager.

J'essaie de te sortir de mes pensées, ça semble insurmontable pour le moment, je pense qu'avec le temps. Ils disparaîtront. J'espère également que nous pourrons retrouver notre amitié d'entant, car même-ci mes sentiments sont sincères, ton amitié me manques. Nous pouvons nous revoir à la rentrée, si tu le souhaites, devant un jus de citrouille ou un chocolat chaud, aux Trois Blais, comme autrefois.

Isaac.

_________________

Il venait de conclure sa lettre, non sans une certaine hésitation. Qu'allait-elle répondre à sa proposition ? Etait-est-ce une bonne idée de se revoir aussi vite ? Qu'importe, il ne voulait pas être raisonnable, il ferait ce qu'il faudrait pour regagner la confiance de son amie, quitte à lui mentir sur ses sentiments, il n'aurait qu'à lui dire qu'il ne ressent en vérité rien pour elle, qu'il avait perdu la tête..il trouverait une explication, une excuse. Il ne voulait définitivement pas la perdre, il n'accepterait pas son absence. Il ne pouvait pas. Alors il ferait semblant, comme il la toujours fait.
Isaac N. Montgomeryavatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1422-things-you-own-end-up-owning-Messages : 571 Points : 0
Pseudo : Lulu
Avatar : Andrew Garfield
Crédits : iconscuzbored
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Rue Flamel, aux Faubourgs à Atlantis.
Patronus: Un renard.
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Ollie V. Debenham - Boite aux lettres | Lun 18 Déc - 16:21
Date : 5 janvier 1996. Lieu : Poudlard.
Les souvenirs s'entrechoquent, les regrets se font trop encombrants. Sa poitrine manque d'explosait en éclats, il cherche à reprendre son souffle. Il arbore une mine affreuse, les cheveux en batailles, de lourdes poches habillent son regard. Isaac est à moitié présent, une partie est resté à Shrewsbury, l'autre est ici, dans la salle commune des Poufsouffle. Ses mains tremblantes tiennent en leur coeur une lettre, il espère une fois encore. Pauvre fou, fou d'amour pour une fille qui ne veut pas de lui. Il détaille son écriture, dévore le moindre mot écrit sur cette lettre, les mots sont durs, tranchants comme du parchemin. Elle se veut claire et concise, le coeur du jeune homme se fissure. L'angoisse déjà présente se décuple. Comment vas-il survivre à une année entière à ses côtés sans pouvoir la toucher ? Elle continuera sa route et lui restera sur le bord de la route, simple spectateur de sa vie dont il ne tiendra jamais de grand rôle, un simple figurant, dans une scène qui n'aura durée qu'un court instant. Il prend une moitié de parchemin, y écrit rapidement les quelques mots qu'il peut encore écrire,malgré son coeur meurtri.

Ollie,
Je sais qui tu es, il me semble te connaitre aussi bien que je ne me connais moi. Tu n'as pas besoin de dire quoique ce soit, je n'attend pas que tu me flattes, ni que tu ne me mentes. Ce que j'apprécie chez toi, c'est ton honnêteté. C'est une qualité rare de nos jours.

Concernant notre chocolat chaud, que dis-tu de samedi en début d'après-midi ?
Isaac.

PS : Joyeuses fêtes.


Les mots sont aussi neutres que possible, courts comme ceux de son interlocutrice. Il ne veut plus écrire ses sentiments sur papier. Lui qui d'ordinaire est si secret, impénétrable comme la pierre, qui camoufle la moindre de ses émotions. Il s'en veut de s'être autant ouvert, il en souffre bien davantage. Si seulement il n'avait rien dit, il ne serait pas là, aujourd'hui, assit sur cette chaise, l'esprit retourné par des sentiments, dont il ignorait le sens même il y a quelques années seulement. Ça le dévore, le consume de l'intérieur. Mais il ne dira rien de plus, il cessera ses longues lettres le mettant à nu. Il arrêtera de dessinait ses courbes sur papiers, il ne dormira plus, espérant ainsi ne plus la voir sans ses songes. Il espère, il espère... mais y arrivera-t-il ?
Isaac N. Montgomeryavatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1422-things-you-own-end-up-owning-Messages : 571 Points : 0
Pseudo : Lulu
Avatar : Andrew Garfield
Crédits : iconscuzbored
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Rue Flamel, aux Faubourgs à Atlantis.
Patronus: Un renard.
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Ollie V. Debenham - Boite aux lettres | Mar 19 Déc - 13:24
Date : 20 Juillet 1996

Ma chère Ollie,
Je vais bien merci et toi, comment vas-tu ? Je suis un peu surpris de ta lettre, agréablement surpris. Je ne m'attendais pas à des nouvelles de ta part, depuis le temps.. Effectivement j'occupe le poste d'assistant dans le cabinet de mon père. Ça se passe bien oui, même-ci pour le moment mes tâches se résument à nettoyer les instruments médicaux et remplir les rapports médicaux, mais je me sens à ma place. J'y apprends énormément, je me sens grandi, comme-ci j'avais pris quarante ans en quelques mois. Pour la première fois de ma vie, je me sens réellement à ma place. Du moins je pense l’être.

Félicitations pour ton poste d'assistante, pour le moment tu n'es pas au poste que tu convoites, mais je le sais, avec le temps et de la persévération tu y arriveras, à réaliser ton rêve. Tu es faites pour ça. Tu l'as toujours été.

Comment vont tes parents ? Tu as des nouvelles de nos camarades de Poudlard ?
Je t'embrasse,
Isaac.

Son esprit était confus, comme perdu dans de lourds souvenirs bien trop douloureux pour être remémorés. Ollie Debenham. Par Merlin, qu’il avait pu rêvait de recevoir une lettre de sa part, des dizaines, des centaines fois et bien plus encore. Depuis ce samedi de septembre, il ne l’avait vraiment revu. Ce jour-là, les deux jeunes sorciers s’étaient installés aux Trois-Balais, sirotants non sans une certaine gêne, un chocolat chaud. Les échanges furent brefs, concis, presque inexistants. Et puis, ils se sont quittés, chacun prenant un chemin diffèrent. Il l’avait laissé partir, elle ne s’était pas retournée. Il était resté là, planté devant les Trois-Balais. Attendant qu’elle disparaisse de son champ de vision.

Depuis, ils ne s’étaient pas revus, peut-être pour se protéger, s’épargner des souffrances interminables. L’éloignement. Interminable au début, qui avait fini par devenir presque banale. Dissimuler au creux de son calepin rouge, il gardait un gribouillage lui ressemblant étrangement. Comme un rêve d’enfant qu’il gardait pour lui seul. Un mirage qu’il aurait imaginé.
Isaac N. Montgomeryavatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1422-things-you-own-end-up-owning-Messages : 571 Points : 0
Pseudo : Lulu
Avatar : Andrew Garfield
Crédits : iconscuzbored
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Rue Flamel, aux Faubourgs à Atlantis.
Patronus: Un renard.
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Ollie V. Debenham - Boite aux lettres | Mer 20 Déc - 16:08
Date : 01 Août 1996

Ollie,
Effectivement, il existe une école au Pays de Galles, qui me semble plutôt bien, les cours semble intéressants, les professeurs sont expérimentés d’après mon père. Nous verrons bien le jour des portes ouvertes qui ont lieux mi-aout. L’autre avantage de cette école c’est surtout sa proximité avec ma famille, ça me ferait du mal de devoir les quitter une nouvelle fois.  

Si il y a bien une fille qui aurait sa place sur un terrain de Quidditch c’est bien toi, déjà à Poudlard tu étais toujours la première à vouloir aller sur le terrain et te prendre des coups.

Oui, tout va bien de mon côté, mes frères et soeurs grandissent tellement vite, trop vite. Mon frère cadet est rentré dans l’équipe de Quidditch de sa maison. Il a attrapé le même virus que toi il semblerait. Il occupe le poste de Poursuiveur, mon père n’est pas réellement pour. Mais nous faisons comme-ci il l’était. Et oui, la plus jeune entre à Poudlard à la rentrée, elle est toute excitée, bien plus que je ne l’étais à son âge. Elle a déjà de grandes prédispositions en Arithmancie et Botanique, peut-être y a-t-il dans la famille une futur scientifique qui sait.

Non pas de nouvelles des autres, nous avons tous prit des chemins différents, je n’en veux à personne ainsi va la vie comme dirait l’autre.
-

Je t’embrasse,
Isaac.

PS : Je dois partir quelques semaines à l’étranger, je ne verrais ta lettre qu’à mon retour.
Profites bien de la fin de l’été (et des coups de soleil)

L’excitation. L’appréhension, deux sentiments bien présents qui s’entremêlent dans le coeur du jeune sorcier. C’était un grand voyage, vers l’inconnu, l’exotisme, l’Espagne. Il se voyait déjà en vêtements d’été, sirotant un jus de fruit au bord de la mer. Il en rêvait, depuis enfant, voyager, découvrir, la liberté, l’insouciance, d’un enfant ayant grandi trop vite.

Il venait de claquait sa valise. Il était prêt. Le départ était prévu pour le lendemain, à l’aube. Il se précipita dans le salon, sa lettre à la main. Il avait l’impression de commencer un nouveau chapitre de sa vie, une nouvelle étape, l’étape la plus importante, celle de l’émancipation, de l’acceptation. Car, même-ci son coeur était encore meurtrie malgré les mois passés loin d’elle, il avait fini par s’y résignait. Il devait l’acceptait, il ne pourrait jamais l’avoir. Cette fille, la fille de ses rêves.
Isaac N. Montgomeryavatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1422-things-you-own-end-up-owning-Messages : 571 Points : 0
Pseudo : Lulu
Avatar : Andrew Garfield
Crédits : iconscuzbored
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Rue Flamel, aux Faubourgs à Atlantis.
Patronus: Un renard.
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Ollie V. Debenham - Boite aux lettres | Sam 23 Déc - 4:01
Date : 24 août 1996

Ollie,

Comment vas-tu ? J'espère que tes vacances se sont bien passées. Je reviens de Galice, une région au nord Est de l'Espagne juste au-dessus du Portgual. C'est un endroit où il fait bon vivre, les habitants sont très chaleureux, simples, ils se contentent de ce qu'ils ont, ils n'envient pas les autres, ils ne sont pas avides de reconnaisse, ils n'ont pas d'argent ou peu et pourtant ils vivent tellement plus heureux que nous. Je les envie. J'y ai découvert pas mal de coutumes, j'ai mangé des plats très étranges, très, épicés. Disons que ça réveille pour ainsi dire.

C'est vrai que depuis qu'ils sont tous à Poudlard, la maison est vide, presque déserte puisque mon père n'est quasiment jamais là et ma mère passe ses journées avec son club de cuisine. Non je ne suis pas sous pression, au contraire, s'il y a bien un endroit où je me sens vraiment à l'aise et sans pression c'est bien chez moi, près de ma famille. Le rôle d'aîné n'est pas simple, je ne dis pas le contraire, mais c'est un avantage pour moi d'être l'aîné, puisque j'essaie de donner des conseils mes frères et soeurs sur les pièges et erreurs à ne pas commettre, du moins à Poudlard. J'en ai tellement fait, des âneries à Poudlard. Rien que d'y songer, ça me fait rire. Cette époque me manque beaucoup. Mais il faut savoir grandir et prendre ses responsabilités à bras le corps..

Mon frère semble dans son élément au sein de son équipe. Bon, il se prend pas mal de coups, mais il est tenace, têtu bien plus que je ne l'étais à son âge. Je lui passerai le mot, s'il veut des conseilles il t'enverra un hibou. Qui n'aime pas Madame Chourave honnêtement ? Et puis ma petite-soeur est du genre à vivre encore dans ses contes pour enfants et malheureusement elle ne voit que le bien partout. J'espère qu'elle prendra conscience du monde qui l'entoure et qu'elle fera attention. Je m'inquiète bien plus pour elle que pour les plus grands qui ont toujours su se débrouiller seuls.


A bientôt,
Isaac

-
Un soupire. Les paupières closes. Il resta là, assit sur sa chaîne dans le salon déserte. Etait-elle heureuse aujourd'hui ? Avez t-elle quelqu'un dans sa vie ? Des questions qui restèrent sans réponses. Il se sentait creux, un sentiment qu'il n'avait plus ressenti depuis un moment. Il avait fait un énorme travail sur lui, enfermer et enterrer au fond du jardin, il avait caché six pieds sous terre ses sentiments si prenants, si dévorants, déstructures. Pourquoi était-elle revenue vers lui ? Peut-être qu'elle aimait le faire souffrir ou peut-être qu'elle était remplie de remords. Il avait l'impression d'être face à son bourreau, prêt à être exécuté. Il ne pouvait rien y faire il allait finir par mourir. Tout comme ses sentiments qui resurgissaient subitement, comme un fantôme venu de l'oubli.
Isaac N. Montgomeryavatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1422-things-you-own-end-up-owning-Messages : 571 Points : 0
Pseudo : Lulu
Avatar : Andrew Garfield
Crédits : iconscuzbored
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Rue Flamel, aux Faubourgs à Atlantis.
Patronus: Un renard.
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Ollie V. Debenham - Boite aux lettres | Lun 8 Jan - 17:51
10 septembre 1996
Il effleure le parchemin du bout du doigt, il sent un doux parfum d’autrefois. Son parfum. Une odeur qu’il semble réapprendre à aimer. Son doigt parcoure toujours l’objet, comme vouloir effleurer la peau de son auteure. Le regard se fait pesant, les plis du visage apparaissent. Voilà plusieurs jours qu’il n’arrive pas répondre à sa lettre.

30 août 1996
Son corps ondule, il bouge au grès de ses mouvements si harmonieux, presque irréels. Elle semble ne pas être présente, comme prise de frénésie, elle n'est plus maître de son corps, elle ne dirige plus ses mouvements. L'esprit embrumé par l'alcool. Les formes sont floues, difformes. Il aperçoit juste cette fille, qui danse trop bien pour être une simple mortelle. Elle susurre des mots, il ne les entend pas. Il veut juste faire taire cette petite voix dans sa tête, qui lui hurle de rentrer chez lui. « Tu vas le regretter ». Mais il semble être prit lui aussi de frénésie, embrumé par le désespoir, par cette envie inassouvie depuis tant de temps. Les sourires sont larges, les rires résonnes dans la rue d'Atlantis, les deux silhouettes marchent côte à côte. Ils s'enlacent, les visages proches l'un de l'autre. Des lèvres se touchent un peu maladroitement, s'intensifient. Les corps ondulent de la même façon que sur une piste. Mais il y a un avant goût amer, un goût de « rien du tout », le baiser n'était qu'une épaisse fumée qui ne voulait rien dire. Mais il continue, presque avec rage, frustration. Les deux corps se confondent au loin, ne font qu'un. Deux pauvres créatures perdues dans les méandres de la vie. En totale perdition.

-
De retour au 10 septembre 1996
Ollie,
Comment vas-tu ? Je deviens de plus en plus fou, au fur et à fur que nous nous écrivons..Tu me manques tellement. Par merlin, je crève à petit feu à mesure que les jours passent. Tu es présente davantage chaque jour.. Désolé de te répondre aussi tardivement, je suis assez occupé depuis quelques temps.

Pour revenir sur mon voyage, oui j’étais seul. Je voulais partir seul, c’était en quelque sorte un « rite de passage », mon propre rite de passage à l’âge de raison. J’y ai appris beaucoup sur moi, j’ai notamment découvert que la solitude pouvait être bénéfique. Même pour quelqu’un comme moi.

Nous étions privilégiés à Poudlard, maintenant je le sais. Inconscients du monde dans lequel nous aurons à nous battre une fois devenus adultes. Nostalgie. Bien trop présente, presque dévorante.
Tu sais bien que je suis « incasable » comme garçon. Je n’obéis à aucun stéréotype, quoique en y réfléchissant bien.. Si je suis l’ami débile, le mec qui fait rire la bande mais qui en réalité tombe secrètement amoureux de la mauvaise fille, la fille inaccessible, trop bien pour lui..

Les portes ouvertes…ah oui. Assez bien, comme je te dirais dans ma précédente lettre, les profs sont intéressants, compétents. Je pense m’y inscrire après les vacances de Noel. J’ai encore quelques trucs à faire pour le cabinet de mon père.

Tu prends le temps de souffler parfois ? Entre les entrainements, t’arrives-tu comme autrefois de t’asseoir dans l’herbe et de contempler le ciel comme nous faisions à l’époque.. C’est une chose que je fais toujours malgré tout

A bientôt,
Isaac
.

Le danger, il le côtoyait assez pour le comprendre. La rage le dévore, comme un poison s’imprégnant de sa chaire. Il tente d’assouvir son désir, elle, cette fille, le repousse, même encore aujourd’hui il semble lire à travers les livres qu’il ne sera jamais assez bien pour elle. Alors il agit comme un autre, son autre lui, un double qui semble ne rien contrôler. Ce sont les émotions qui le contrôlent. Il boit chaque goûte de son mal-être. Comme un élixir de longue vie, d’immortalité.  
Isaac N. Montgomeryavatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1422-things-you-own-end-up-owning-Messages : 571 Points : 0
Pseudo : Lulu
Avatar : Andrew Garfield
Crédits : iconscuzbored
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Rue Flamel, aux Faubourgs à Atlantis.
Patronus: Un renard.
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Ollie V. Debenham - Boite aux lettres | Dim 14 Jan - 5:41
23 septembre 1996

Indécis, en totale perdition dans les méandres de la vie, d’un chemin déjà tracé, et pourtant semé d’embuches qui paressaient sur le moment infranchissables. Il n’arrivait pas à grimper jusqu’au sommet de cette montagne, celle de grandir. Si il avait pu choisir, il serait restait un enfant. Il n’aurait pas à vivre l’horreur de devenir raisonnable, sérieux, enfermer dans une case qu’on lui attribuerait à la fin de ses études. Celui d’un Médicomage, un sorcier respectable, prévisible. Personnification même de l’ennui.
Mais il s’y ferait, c’était peut-être la définition même d’être un adulte, au final.

Le parchemin sentait bon, comme d’habitude, son écriture était harmonieuse, comme d’habitude, son coeur battait la chamade, ses mains devenues moites, le visage brûlant, il répondit aussitôt qu’il reçu le hiboux. La pluie s’écrasait sur les carreaux de la vitre, de cette petite véranda. La noirceur du ciel, ne laissait aucun répit au soleil si timide. Il s’appliquait à sa rédaction, malgré le bruit ahurissant de la tempête qui hurlait à l’extérieur. A la faible lueur des bougies, sa plume s’affairait à son oeuvre.

Ma chère Ollie,
Tu devrais voyager, c’est une expérience qui mérite d’être vécue. Même-ci c’est toujours mieux de voyager à deux.
Je suis toujours le même, mais les gens changent, murissent. Tout comme toi, j’ai pris mes responsabilités à bras de corps et j’avance, malgré le faite que la vie me paraît plus ennuyeux qu’avant. La vie me paraît plus en ennuyeuse sans toi. Tu devrais prendre le temps de te poser parfois. Ne rien faire, c’est bénéfique.
Tant mieux si la fin de saison approche, peut-être que faire un voyage serait une occasion pour toi, de faire une pause dans ta vie si mouvementée et stressante.

Ne t’inquiètes pas, moi-même je ne pense pas pouvoir te répondre avant un moment. Je suis très pris par mon boulot dans le cabinet.

A bientôt,
Isaac.

Le tambour tapait bruyamment dans sa poitrine meurtrie. Les mains toujours aussi moites qu’à l’ouverture de cette lettre, il tremblait à présent. Il referma le parchemin soigneusement. Il devait la laisser partir faire sa vie de son côté, lui ferait de même. Au risque de se faire bien plus de mal qu’avant. Mais qu’importe. Il était prêt à en payer le prix. Il l’a laisserait s’envoler dans les cieux et lui il resterait là sur cette planète. Il ne répondrait plus à la moindre de ses lettres, c’était pour le bien d’Ollie et pour le sien également.
Siobhan Kvelgenavatar
• Professeur •
http://www.catharsis-rpg.com/t145-siobhan-kvelgen-soyez-lMessages : 876 Points : 791
Pseudo : Kvelgen
Avatar : Katheryn Winnick
Crédits : Astra pour la signa
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: L'Enclave Résidentielle sorcière, à l'Est - Second manoir
Patronus: Un loup arctique
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Ollie V. Debenham - Boite aux lettres | Mar 31 Juil - 8:01
Début novembre 2000
Isa

Spoiler:
 

Citation :
Ollie

Je comprends tout à fait ta réaction et je suis heureuse que tu m'en ai parlé, que tu n'ai pas joué au fantôme.

Il est évident que je ne t'en veux pas un seul instant. Qu'est-ce que je pourrais bien te reprocher ? Absolument rien. Donc bien-sûr que nous pourrons continuer d'être amie ! Je comprends tes choix, si tu n'es finalement pas à l'aise alors autant tout arrêter, le but n'est pas de te mettre mal à l'aise, au contraire. Tout ce que je veux, moi, c'est que tu sois heureuse dans ta vie. Sache en tout cas que si tu as besoin d'une oreille attentive je serai là honey.

Siobhan




Seiðkona
Kvervandi Liv av kvar ein død, død av kvart eit liv. Hjulet syng om ringar, ikkje linjar | Life from every death, death from every life. The wheel sings of rings, not lines.

Animaavatar
• PNJ •
Messages : 97 Points : 125
Pseudo : .
Avatar : .
Crédits : .
• Plus d'informations •
Sujet: Re: Ollie V. Debenham - Boite aux lettres | Sam 1 Sep - 16:54
Une carte de New-York est jointe à la lettre. Un endroit est entouré sur le plan avec un feutre rouge. L'indication est suffisamment précise pour s'y rendre sans se perdre dès la première fois.

Citation :
Mesdames, messieurs,


Suite aux désagréments ayant troublé votre soirée l'an passé, en date du 17 septembre, et compte tenu de l'aide que certains d'entre vous nous ont apporté malgré les circonstances, nous vous faisons parvenir un infime dédommagement.

Si vous en avez le souhait, une faille temporelle a été stabilisée à New-York et est accessible à quelques visiteurs. Elle ne comporte aucun risque et fonctionne en boucle fermée vers le passé. Rien de ce que vous pourriez y faire n'aura de répercussions. Étant donné qu'elle se réinitialise seule au bout d'un certain nombre d'heures, elle ne présente aucun intérêt pour ceux qui souhaitent modifier les lignes du temps.

La carte jointe à cette missive saura vous y conduire.


Prenez soin de vous,

A. Patty


HRP : Suite à la deuxième animaventure, vous avez débloqué le lieu : la faille temporelle de New-York. Les accès vous seront donnés par le Staff prochainement !
Tatiana L. Voronkovaavatar
• Moldu •
• Moldu •
http://www.catharsis-rpg.com/t1678-tatiana-l-voronkova-y-know-soMessages : 207 Points : 144
Pseudo : Alda/Sha
Avatar : Amelia Zadro
Crédits : Elenwë Galerie
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Appart’ d’Adra qu’elle squatte, tmtc wsh
Patronus: I wish
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Ollie V. Debenham - Boite aux lettres | Dim 2 Sep - 0:20
À destination de ... Ollie ?Destinateur : Anya Voronkovahého on se calme. Je connaitre pas ta babushka. Svp plus me contacter merci

Anya Voronkova
©️ 2981 12289 0

note:
 




I will never be satisfied
Contenu sponsorisé
• Plus d'informations •
Sujet: Re: Ollie V. Debenham - Boite aux lettres | 
Ollie V. Debenham - Boite aux lettres
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Zadig ✝Boite aux lettres.
» Une boîte aux lettres poitevine & un pigeon berrichon.
» Boîte aux lettres d'Electre P. Wilde
» Boite aux lettres de l'équipe de Quidditch de Gryffondor
» Carl Mercier || Boîte aux Lettres
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: