Bienvenue sur Catharsis

#1Votez
#2Votez
#3Votez
Les Élections Présidentielles Américaines05-08 Novembre 2000 Retour de notre envoyé spécial sur les élections américaines, touchées à leur tour par des questionnements sur la mixité... LIRE PLUS
Les questions autour de l’égalité entre sorciers et moldus continuent de faire débat15 novembre 2000 Une nouvelle cellule de travail est créée par le gouvernement mixte britannique afin de trouver des solutions aux problèmes d'égalités entre sorciers et non sorciers... LIRE PLUS
INTERVIEW : Le gène sorcier vu par la science21 novembre 2000 Explications sur les différences entre sorciers et non-sorciers ; des tracts du groupuscules Magic is Might renforce la sécurité à l'UPA... LIRE PLUS

 The Breakfast Chronicles : Les brèves matinales
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Narrateuravatar
MessageSujet: Re: The Breakfast Chronicles : Les brèves matinales   Ven 30 Mar - 2:14

15 NOVEMBRE 2000
Les questions autour de l’égalité entre sorciers et moldus continuent de faire débat


Alors que les tensions soulevées à Atlantis par le discours d’un activiste le 21 octobre dernier semblent à peine s’être apaisées, le gouvernement mixte Britannique vient d’annoncer qu’une cellule de travail autour de ce thème vient d’être formée. Une jeune avocate née-moldue et spécialisée dans la question des droits des moldus dans un contexte sorcier, Penelope Clearwater, a accepté d’en prendre la tête.

« Il est temps qu’une certaine partie des sorciers se rende compte qu’elle ne peut pas traiter les personnes ne possédant pas de pouvoirs magiques comme s’il leur manquait quelque chose » a-t-elle déclaré. « Le terme moldu doit disparaître, et le droit de tous les peuples à coexister doit être respecté. »

Cette cellule de travail aura pour but de lutter contre la ségrégation qui existe encore dans certaines parties du pays, et à lutter contre les idées reçues. Des recherches seraient également menées, sous le contrôle de cette cellule, pour tenter de comprendre plus en détail d’où provient la magie et comment elle influence le corps humain. Cela fait plusieurs décennies que scientifiques sorciers et non-sorciers s’y penchent, et le gouvernement a décidé qu’il était « temps d’accélérer les choses » sur le sujet.

Partie HRP

Penelope Clearwater est un personnage prédéfini et elle n'attend que vous Eyes

En cas de question, vous pouvez contacter Draco ou Poppy !
Narrateuravatar
MessageSujet: Re: The Breakfast Chronicles : Les brèves matinales   Lun 9 Avr - 18:58

21 NOVEMBRE 2000
INTERVIEW : Le gène sorcier vu par la science


Sorciers et non-sorciers, dont le gouvernement cherche toujours à qualifier différemment pour éviter les trop nombreuses réprimandes, sont-ils finalement si différents ? Ce sont les dernières déclarations de Penelope Clearwater, ainsi que l'ambiance générale qui règne depuis le discours prononcé en faveur des droits sur la Place du Marché d'Atlantis il y a un mois, qui nous ont poussé à rencontrer Pierce Hanover, scientifique irlandais de renom, en étroite collaboration avec le Syndicat Corporatiste sur l’étude du génome sorcier.
Particulièrement terre-à-terre face aux différences induites entre les hommes, Dr. Hanover ne présente ici aucun jugements de valeurs.

Dr. Hanover, vous travaillez depuis des années sur le gène sorcier, ses composantes, et les conséquences scientifiques sur les hommes. Pourquoi ?
J'ai été élevé dans une famille non-sorcière qui a eu la chance d'avoir un enfant sorcier. Ce sont des choses qui arrivent et c'est mon frère et ses capacités incroyables qui m'ont poussé à m’intéresser à l'aspect scientifique du gène sorcier. Quel est-il ? Comment apparait-il ou disparaît-il au sein de familles qui ont plus ou moins de composantes favorables ? En quoi est-il différent ? Comme beaucoup de scientifique, je me suis simplement retrouvé devant un mystère à résoudre, et la Levée du Secret a été pour moi une véritable opportunité pour pouvoir bénéficier d'aide dans mes recherches.

Aujourd'hui, en vos termes, pouvez-nous nous expliquer en quoi un sorcier et un non-sorcier sont-ils différents ?
Il faut avant tout comprendre qu'il est ici question de différences au même titre qu'un homme aux yeux bleus sera différent d'un homme aux yeux marrons. La différence offerte par le génome sorcier induit beaucoup de choses vis-à-vis des hommes qui n'en bénéficient pas, mais chacun garde l'essence même d'un caractère humain, avec un cerveau et une intelligence propre. Les capacités intellectuelles, notamment, ne sont pas influencées par le gène sorcier. Les véritables différences vont se jouer sur un aspect davantage physique ou physionomique. Les sorciers ont nettement une meilleure résistance que les non-sorciers, c'est pourquoi - jusqu'ici - ils avaient des maladies que eux-seuls pouvaient contracter, et semblaient moins atteint par d'autres maladies. Leur durée de vie est également grandement supérieure à celle d'un homme non-sorcier, principalement dû à cette haute-résistance. Nous continuons aujourd'hui nos recherches sur les synapses et les transmissions neuronales qui se créent lorsqu'un sorcier pratique de la magie : quelle hormones sont utilisées, quels récepteurs sont enclenchés pour faire circuler l'information mais aussi la manifestation physique de la magie... Ces études sont très longues, prennent beaucoup de temps, et encore à ce jour nous manquons de réponses.

Pensez-vous un jour être capable d'isoler ce génome pour l'analyser davantage, voire le reconstruire de manière artificielle ?
Nous ne sommes pas des apprentis Docteurs Frankenstein, Madame. Nous sommes des scientifiques. Il est impossible de créer le gène sorcier à l'heure actuelle, et si un jour quelqu'un y parvenait, ce serait le début d'une normalisation humaine qui en briserait le caractère hétéroclite qui justement nous rend humain. Les différences sont de bonnes choses ! Il faut simplement vivre avec, s'y adapter, et c'est justement dans ce but que les recherches sur le génome sorcier sont très importantes.


Cependant, l'effervescence du mois dernier n'ont pas réveillé que les scientifiques. Plusieurs tracts portant le sigle du MiM (Magic is Might), groupuscules extrémistes anti-moldus, ont été retrouvés à l'Université Paracelse d'Atlantis.
Chargés de haine envers les non-sorciers, ces feuillets clamaient notamment que « L'UPA sera un jour détruite. Un lieu où se mélangent la race supérieure et la vermine est une abomination ». Ainsi, Reia Byrne-Adamson, Doyenne de l'Université, a décidé de renforcer la sécurité aux entrées de ses établissements dès le 1er Décembre prochain. Les étudiants et personnels devront porter sur eux une preuve de leurs études ou emplois au sein du campus. Les personnes extérieures devront passer par l'accueil général du bâtiment administratif pour obtenir l'équivalent d'un laisser-passer journalier.


Partie HRP

→ Les tracts du MiM ont été placardés sur le panneau d'affichage mais aussi déposés dans plusieurs endroits de l'UPA dans le courant de la dernière semaine. Si vous êtes étudiants, il y a des chances que vous en ayez vu un ou entendu parler.
Le Règlement Intérieur de l'UPA a donc été modifié, ces modifications sont valables à partir du 1er Décembre IRP et n'ont pas de date de fin annoncée.

En cas de question, vous pouvez contacter Draco ou Poppy !
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mutant Chronicles Jeu de figurines
» demande de partenariat Chronicles
» Resident Evil Chronicles HD Collection
» 10000 Brèves de comptoir
» Mobius Chronicles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Hors-jeu - Renseignements :: Boîte à Renseignements :: Monde - Intrigues-
Sauter vers:  
Désactiver les particules