MAINTENANCE
Une maintenance sera prévue à partir du 15 Décembre à 18 heures !

 Les Équipes de la Coupe d'Europe
AuteurMessage
Staff/PNJavatarStaff/PNJ
MessageSujet: Les Équipes de la Coupe d'Europe   Ven 25 Aoû - 10:58

COUPE D'EUROPE DE QUIDDTCH
Liste et descriptions des équipes

Vous trouverez ici la description détaillée de chaque équipe en compétition pour les quarts de finale de cette Coupe d'Europe de Quidditch. Stratégies, origines, joueurs vedettes, vous pourrez apprendre à connaître les stars présentes sur Atlantis pour l'occasion et choisir votre équipe préférée !

Liste des équipes en compétition en quarts de finale (8)

·      Allemagne : Les Busards de Heidelberg
·      Ecosse : Les Pies de Montrose
·      Espagne : Les Pinsons de Puerto
·      France : Les Diables de Perpignan
·      Islande : Les Aurores de Hafnarfjörður
·      Lituanie : Les Gargouilles de Gorodok
·      Luxembourg : Les Bombardiers de Bigonville
·      Suède : Les Maelström de Malmö
Staff/PNJavatarStaff/PNJ
MessageSujet: Re: Les Équipes de la Coupe d'Europe   Ven 25 Aoû - 10:59

COUPE D'EUROPE DE QUIDDITCH
Suède : Les Maelström de Malmö


Équipe basée à : Malmö, Suède
Fondée en : 1678 (après la bataille de Malmö)
Nom original : Malström Malmö (suédois)
Couleurs : Bleu foncé, jaune
Symbole : Tourbillon

Les Maelström de Malmö sont réputés pour leur style de vol, très rapide, en groupes resserrés et par trajectoires circulaires. De cette caractéristique ainsi que leur ville d’origine, près de la mer, en a découlé leur nom. L’équipe est fondée en 1678, à la suite de la bataille de Malmö, et devait à l’origine être simplement temporaire, dans le cadre de festivités pour célébrer la victoire suédoise.
La Scandinavie ne possède pas d’équipes nationales propres à leurs pays mais fusionnent uniquement pour la Coupe du Monde de Quidditch en une seule et même équipe, l’équipe nationale Nordique de Scandinavie ; si les Skuas de Stockholm décrochent la majorité des places dédiées à la Suède dans cette équipe, le talent de l’équipe de Malmö leur fait de l’ombre depuis quelques dizaines d’années, comptant quelques joueurs mondialement célèbres comme alumni.

Liste des joueurs

Coach — Lorre Gustafson

Gardien — Anita Lundquist (28)
Attrapeur — Tora Jokinen (10)
Batteur 1 — Mårten Wong  (36) - Capitaine
Batteur 2 — Asgard Pettersson (26)
Poursuiveur 1 — Altti Elmersson (5)
Poursuiveur 2 — Christer Victorson (17)
Poursuiveur 3 — Åsa Toivonen (45)

Remplaçants — Orvar Eriksson (Gardien), Robert Saari (Attrapeur), Maria Bergfalk (Batteur), Therese Sorenson (Poursuiveur), Maarika Olofsson (Poursuiveur)



Personnalités phares de l'équipe


Lorre Gustafson (37 ans), coach depuis 1998, est une ancienne attrapeuse des Maelström et de l’équipe nationale Nordique de Scandinavie. Personne ne croyait à son talent à cause de sa grande taille, s’opposant aux croyances populaires qu’un bon attrapeur doit être petit et fin. Lorre Gustafson est un personnage bruyant et sympathique cachant aisément ses hautes exigences en matière de Quidditch.
Avatar suggéré : Gwendoline Christie

Tora Jokinen (21 ans) est attrapeuse. Cette toute jeune fille est remarquée en 1999 alors qu’elle remporte son 5ème titre lors de l’annuelle Kvatloppet (course annuelle en balais de Suède, à la renommée mondiale). Virtuose de la vitesse, son talent est toutefois encore un peu inexpérimenté. Elle est la benjamine de l’équipe, et est souvent perçue à tort comme une petite soeur un peu tête en l’air, toutefois très appréciée du grand public.
Avatar suggéré : Taissa Farmiga

Mårten Wong (27 ans) est batteur et capitaine. Né d’un père chinois et d’une mère suédoise, il détient un fort capital de charisme, entre son charme métissé et son imposante carrure. Souvent dans l’ombre de la star Pettersson, il doit son poste de capitaine à son calme olympien en toutes circonstances. Il voue une confiance plus que totale en leur coach, dont il exécute les ordres dans une discipline quasi-militaire.
Avatar suggéré : Ross Butler

Asgard Pettersson (31 ans) est batteur, et joue également à la même position dans l’équipe nationale Nordique de Scandinavie depuis 1994. Il jouit d’une réputation internationale depuis des années et est souvent vu comme la star de l’équipe, malgré les nouvelles recrues pleines de talent, ayant un fanclub dédié principalement constitué de jeunes filles. Il a cependant un historique de petits scandales dans la presse à potins du monde magique.
Avatar suggéré : Boyd Holbrook

Staff/PNJavatarStaff/PNJ
MessageSujet: Re: Les Équipes de la Coupe d'Europe   Ven 25 Aoû - 11:00

COUPE D'EUROPE DE QUIDDITCH
Luxembourg : Les Bombardiers de Bigonville


Équipe basée à : Rambrouch, Luxembourg
Fondée en : 1867 (lorsque le Luxembourg obtient le statut d’Etat indépendant et neutre)
Nom original : Bommfliger vun der Bigonville (luxembourgeois)
Couleurs : Bleu ciel, rouge
Symbole : Missile

Les Bombardiers sont connus pour leurs stratégies offensives, reposant toutes sur l’emploi énergique des deux batteurs de l’équipe. Ces derniers sont protégés par la vigilance constante de l’attrapeur Schroeder, qui n’hésite pas à prendre le relais du capitaine Fortes en cas de problème. Toute la force de l’équipe est concentrée dans les premiers temps du match sur la neutralisation des batteurs adverses, afin de “prendre” le contrôle des cognards. Cette étape réalisée, il s’agit pour les Bombardiers de … Bombarder leurs cibles. En priorité les poursuiveurs ennemis, afin d’amputer leurs opposants d’une force vive.
La violence exagérément tactique dont font preuves les batteurs luxembourgeois n’est pas du goût de tout le monde, notamment en fin de rencontre. L’Ecosse en a fait les frais en 1994, lors de la coupe du monde de Quidditch. Il n’y a rien de glorieux à remporter un match face à une équipe partiellement éliminée : mais une si petite équipe peut-elle faire autrement ?

Liste des joueurs

Coach — Lily Gilberto

Gardien — Léa Kieffer (6)
Attrapeur — Eric Schroeder (3)
Batteur 1 — Enzo Alvo (29)
Batteur 2 — Beatriz Torres (24)
Poursuiveur 1 — Nolan Fortes  (21) - Capitaine
Poursuiveur 2 — Robin Simon (11)
Poursuiveur 3 — Diego Da Silva (33)

Remplaçants — Dan Weber (Batteur), Nancy Schmit (Batteur), Alicia Juiz (Poursuiveur)



Personnalités phares de l'équipe


Lily Gilberto (50 ans), est la coach des Bombardiers depuis 1989. Autrefois batteuse des Balais de Braga au Portugal, elle finit par suivre sa famille au Luxembourg en négociant son adhésion aux Bombardiers de Bigonville (1979). Dès lors, la terrible Lily surnommée “l’artilleuse” se décide à apporter une touche offensive à la petite équipe luxembourgeoise trop sage. Les cognards menés par sa batte sont d’une violence précise et calculée, à un point tel qu’ils sont redoutés par les attrapeurs des équipes adverses. L’âge venant, Lily trouve une nouvelle inspiration en devenant la coach intransigeante mais juste des Bombardiers. Contrairement à ses prédécesseurs, elle favorise les talents, notamment offensifs, plutôt que les noms supposément attendus.
Elle est d’ailleurs connue pour avoir fracassé la mâchoire du coach Écossais lors de la coupe du monde 1994, en réponse à une remarque raciste de ce dernier.
Avatar suggéré : Wanda de Vasconcelos

Eric Schroeder (28 ans) est attrapeur. Fils de bonne famille, apparenté par son arrière-grand-mère au Grand Duc du Luxembourg, il n’était absolument pas destiné à intégrer une équipe de Quidditch. Mais ce petit gabarit diablement agile, conspué par ses collègues à cause de son manque de vitesse, a immédiatement intéressé Lily Gilberto. Là où la plupart des attrapeurs foncent tête baissée, elle avait besoin d’un élément “régulateur” pour son équipe de forcenés. Un élément qui pourrait fonctionner en écho avec Nolan Fortes. Eric apporte donc un peu de tactique et surtout une bonne dose d’acrobaties aériennes : le but étant d’attaper le vif d’or par ce biais, quitte à se fracasser les jambes treize mètres plus bas.
Avatar suggéré : Niall Horan

Beatriz Torres (21 ans) est batteuse. Cette forte tête qui a vécu toute sa vie sur des balais, notamment parce que son père en vendait au Luxembourg, a très tôt décidé de rejoindre les Bombardiers de Bigonville. La fougue et la justesse des tirs de la jeune femme lui a valu un enthousiasme démesuré de la part de Lily Gilberto. Depuis son intégration dans l’équipe il y a trois ans, Beatriz est formée pour devenir la nouvelle “artilleuse”. Son attaque préférée ? Se positionner en parallèle de sa victime pour recevoir le cognard d’Enzo et le renvoyer immédiatement en ligne droite sur la cible choisie. Avec parfois moins d’un mètre de distance, pour pouvoir récupérer sa “bombe” juste après le choc. Il n’y a pas une seule seconde à perdre, selon elle.
Avatar suggéré : Camila Cabello

Nolan Fortes (24 ans) est poursuiveuse. Assignée à la naissance au genre masculin, Nolan s'est battue toute son adolescence pour faire reconnaître son identité. Repérée par Lily Gilberto lors de matchs amateurs, notamment pour ses talents de leader et sa résilience à la douleur, elle intègre les Bombardiers en 1995. Petit à petit, son charisme chaleureux et ses mots encourageants lui permettent d’accéder au rôle de capitaine (1998). Depuis le terrain, au coeur de l’action et des combats, c’est elle qui dirige son équipe. Elle fonctionne en écho avec Eric Schroeder, l’un et l’autre permettant de sécuriser le groupe par sa vision globale du jeu et des cibles prioritaires à neutraliser.
Avatar suggéré : Michelle Hendley

Staff/PNJavatarStaff/PNJ
MessageSujet: Re: Les Équipes de la Coupe d'Europe   Ven 25 Aoû - 11:00

COUPE D'EUROPE DE QUIDDITCH
Allemagne : Les Busards de Heidelberg


Équipe basée à : Heidelberg, Allemagne
Fondée en : 1694 (à la fin de la guerrre de succession des princes-électeurs)
Nom original : Die Heidelberger Weihen (allemand)
Couleurs : Noir, jaune
Symbole : Busard

On a dit des Busards qu’ils sont plus féroces et deux fois plus intelligents qu’un dragon, un commentaire qu’ils se font un honneur de respecter. Les Busards ont un style de jeu plutôt violent, très direct et ils n’ont pas peur de venir au contact. Leurs poursuiveurs sont plus spécialisés dans les attaques brutes et rapides, plutôt que les stratégies d’approches alambiquées et leurs batteurs n’ont aucune pitié pour l’équipe adverse. Un peu individualistes et tous dotés d’un fort caractère, les joueurs de Heidelberg ne disposent pas du plus grand capital sympathie parmi les fans. A l’exception de leur attrapeur, peut-être, qui subit généralement le retour de flamme de ce que l’équipe fait subir aux adversaires.
L’équipe est fondée en 1694, à la fin de la guerre de succession des princes-électeurs qui laisse le château de Heidelberg détruit, et la ville en difficulté économiquement. La ruine est choisie pour héberger un club de quidditch, dans l’espoir de relancer une certaine activité économique et de relever le moral de la population. Située en hauteur et légèrement en retrait de la ville, le château représentait un situation de choix pour divers événements magiques, facilement tenus à l’écart des moldus.

Liste des joueurs

Coach — Alexander Schmitt

Gardien — Philipp Dresdner (30)
Attrapeur — Dagmar Zimmermann (12)
Batteur 1 — Clemens Neubach  (7) - Capitaine
Batteur 2 — Marina Fuchs (23)
Poursuiveur 1 — Erika Böhme (18)
Poursuiveur 2 — Leonie Wolf (15)
Poursuiveur 3 — Maximilian Grünewald (2)

Remplaçants — Stefan Furst (Batteur), Tobias Ritter (Poursuiveur), Christin Gott (Poursuiveur)



Personnalités phares de l'équipe


Dagmar Zimmermann (20 ans) est attrapeuse. Dernière arrivée dans l’équipe, elle s’était cependant déjà fait un nom parmi les joueurs de Durmstrang. Féroce malgré sa petite taille et son faible gabarit, il n’est pas rare qu’elle ressorte du terrain avec un membre cassé ou un nombre impressionnant d’hématomes. Néanmoins joyeuse et d’un fair-play à toute épreuve, elle est globalement très appréciée, surtout grâce à son humour pince sans rire. La plupart des journalistes spécialisés ne savent toujours pas si elle rigolait vraiment quand elle a annoncé être sponsorisée par les fabricants de Poussos.
Avatar suggéré : Antonia Thomas

Clemens Neubach (24 ans) est batteur. Sa toute récente nomination au poste de capitaine a surpris. A tout juste 24 ans, le jeune anglo-allemand participe déjà à sa seconde coupe d’Europe. Dans l’équipe de Heidelberg depuis sa sortie de Poudlard, il a immédiatement endossé le style fougueux et vindicatif de ses coéquipiers, malgré un calme à toute épreuve. Entièrement dédié à son sport et à son équipe, c’est cette discipline de fer sur le terrain qui aurait justifié sa nomination. Très apprécié par le fanclub de l’équipe pour son relâchement en dehors du terrain, il est unanimement honni par la plupart des poursuiveurs européens.
Avatar suggéré : Nathaniel Buzolic

Erika Böhme (28 ans) est poursuiveuse. Prêtée au club de Potsdam pendant quelques années, elle est de retour à Heidelberg depuis huit mois. Préssentie pour être nommée capitaine lors de son retour, notamment grâce à son style de jeu plus délicat et tactique que ses coéquipiers, et que beaucoup souhaiteraient voir se répandre dans l’équipe, elle aurait refusé la promotion. Calme et mesurée, sa longue expérience fait d’elle un des piliers des Busards et, comme elle le dit elle-même “Le balai délicat qui empêche ces jeunes sauvages de devenir des brutes sanguinaires.”
Avatar suggéré : Becca Tobin

Maximilian Grünewald est poursuiveur. Vétéran de l’équipe du haut de ses 32 ans, il joue à Heidelberg depuis 7 ans. Il est peu tactique, mais d’une précision à toute épreuve. Cependant, de nombreux spécialistes pensent que son style de jeu brutal n’améliore pas la technique globale de l’équipe et pensent qu’il serait temps qu’il prenne sa retraite. Doté d’un tempérament de feu et d’un caractère plutôt difficile, il a assez mal pris que son jeune coéquipier Neubach soit nommé capitaine. Il l’a ouvertement raillé dans la presse et sa cote de popularité est en chute libre.
Avatar suggéré : Jesse Lee Soffer

Staff/PNJavatarStaff/PNJ
MessageSujet: Re: Les Équipes de la Coupe d'Europe   Ven 25 Aoû - 11:01

COUPE D'EUROPE DE QUIDDITCH
Islande : Les Aurores de Hafnarfjörður


Équipe basée à : Hafnarfjörður, Islande
Fondée en : 1992
Nom original : Norðurljós frá Hafnarfjörður (islandais)
Couleurs : Vert d’eau, violet
Symbole : Aurore boréale

L’un des plus jeunes clubs de la ligue européenne de Quidditch, les Aurores de Hafnarfjörður n’ont pourtant rien à envier à leurs homologues. Si leur équipe ne peut s’appuyer sur plusieurs siècles d’histoire, c’est dans la longévité millénaire et la grâce des aurores boréales qui subliment le ciel de leur pays qu’elles puisent leur inspiration et leur fierté. À l’image de leur symbole, elles sont élégantes, légères et leur style de vol est réputé pour sa fluidité et sa rapidité. Elles basent leur stratégie de jeu principalement sur la feinte et la presse dit souvent d’elles qu’elles “ne sont jamais là où vous les attendiez”. Il faut bien qu’elles déjouent les cognards et les adversaires, puisqu’elles sont très peu résistantes aux coups et contacts, qui les mettent facilement hors-jeu. Les Aurores ont par ailleurs l’habitude de voler par temps très froids, la température à hauteur de vol se situant sous zéro environ 9 mois par année. Elles ont également l’habitude de voler dans le noir, leurs entraînements hivernaux se faisant pour la plupart dans l’obscurité, ce qui leur confère un avantage certain lorsque les parties s'étirent jusqu'en soirée.

Les Aurores de Hafnarfjörður se démarquent également par le fait qu’elles sont uniquement composées de femmes. Il ne s’agit pas d’une volonté particulière mais bien d’une simple coïncidence, des hommes ayant déjà fait partie de l’équipe auparavant. Elles se font néanmoins un devoir de représenter de bons modèles pour les jeunes filles et favorisent leur empouvoirement en soutenant diverses causes et en finançant les activités de jeunes filles de leur communauté qui se démarquent dans des domaines traditionnellement masculins.

Liste des joueurs

Coach — Svanhildur "Svana" Ísleifsdóttir

Gardien — Helena Olafsdóttir
Attrapeur — Fanney Ashkenazy
Batteur 1 — Katrín Jakobsdóttir
Batteur 2 — Fjóla Hielmstierne
Poursuiveur 1 — Heiða Rún Sigurðardóttir
Poursuiveur 2 — Astríðr "Asta" Lundgren
Poursuiveur 3 — Margrét Vilhjálmsdóttir

Remplaçants — Annaliese Sorensen, Lorelei Noamsdottir, Rae Brams, Tova Lundquist, Dorothea Omdahl, Fjóla Vilmarsdottir et Virginía Miasdottir



Personnalités phares de l'équipe


Svanhildur Ísleifsdóttir est coach de l’équipe depuis la fondation du club, 8 ans plus tôt. C’est à elle que les Aurores doivent la plupart des feintes qui les ont rendues célèbres. Ancienne attrapeuse pour les Harpies de Holyhead, où elle a parfait son style de vol sournois et rapide, elle caressait le rêve de voir naître une équipe Islandaise depuis toute jeune et c’est la raison pour laquelle elle a contribué à la fonder, au début des années 90. Désormais âgée de 44 ans, Svanhildur a pris sa retraite du jeu et se consacre à l’encadrement de ses Dætur, ses filles, avec qui elle a tissé au fil des années un lien particulièrement sincère. Certains chuchotent qu’il est difficile pour Svana de démêler la vie personnelle et la vie professionnelle ; après tout, elle n’a jamais pu avoir d’enfants...
Avatar suggéré : Joanne Vannicola

Fanney Ashkenazy est l'irrévérencieuse attrapeuse des Aurores depuis 1998. Elle n’a pas la langue dans sa poche et ne manque pas une occasion de faire valoir ses opinions, particulièrement tranchés. Sa personnalité colorée et son extrême loyauté en font une amie incomparable et elle défendra toujours ses soeurs (les autres membres de l’équipe) contre quiconque leur voudra du mal. C’est d’ailleurs dans ce contexte qu’elle a fait les manchettes cette année, après avoir envoyé au tapis deux hommes un peu éméchés dans un bar de Reykjavik après qu’ils aient tenu des propos irrespectueux envers Astrid, l’une des poursuiveuses de l’équipe. Il faut dire que sa ceinture noire en judo, sa rapidité et ses réflexes aiguisés de même que sa notoire imprévisibilité en font une adversaire redoutable, au sol comme au ciel.
Avatar suggéré : Taylor Momsen

Fjóla Hielmstierne joue pour les Aurores au poste de batteuse depuis déjà presque cinq ans. Diplômée de l’université d’Islande en science environnementale, elle s’intéresse depuis quelques années à la cause des changements climatiques et se sert de sa célébrité et de la visibilité qu’elle lui offre pour faire connaître davantage cette cause. La fonte des glaciers affectant particulièrement l’Islande, elle s’est affiliée en 1995 et est devenue la porte-parole officielle en 1997 de l’organisme Don’t Melt My Ice qui se dédie à la protection des glaciers d’Islande et vise à combattre le réchauffement climatique de par le monde. Très peu connu, ce thème souvent remis en question par la population et les dirigeants politiques gagne en visibilité et Fjola n’y est pas pour rien.
Avatar suggéré : Laurence Leboeuf

Heiða Rún Sigurðardóttir est poursuiveuse depuis 1996 mais, contrairement à ses coéquipières, le Quidditch n’est pas son occupation principale. Toute petite, elle regardait le ciel en disant à qui voulait l’entendre qu’un jour c’est là qu’elle passerait sa vie. “Heida a la tête dans les nuages, la tête dans les étoiles…” disait-on d’elle alors qu’elle inventait toutes sortes d’appareils afin de voler toujours plus haut et qu’elle se brisait pratiquement tous les os du corps. Aujourd’hui, elle partage son temps entre le Quidditch et son travail d’ingénieure à l’Agence Spatiale Européenne, rêvant d’un jour faire partie du corps des astronautes et de s’élever plus haut que jamais dans ce ciel qu’elle voudrait ne jamais quitter. En attendant, c’est son balai et sa sécurité qu’elle met à l’épreuve en tentant de s’élever toujours plus haut. Grâce à une combinaison de sortilèges et de charmes tenus secrets par l’ASE, elle a établi en 1999 un nouveau record d’altitude en vol sur balais sans combinaison, en s’élevant sur son Friselune modifié à une hauteur de 33 052 mètres.
Avatar suggéré : Heida Reed

Staff/PNJavatarStaff/PNJ
MessageSujet: Re: Les Équipes de la Coupe d'Europe   Ven 25 Aoû - 11:02

COUPE D'EUROPE DE QUIDDITCH
Espagne : Les Pinsons de Puerto


Équipe basée à : Puerto de La Cruz, Tenerife (Îles Canaries, Espagne)
Fondée en : 1710 (après le développement portuaire de la ville suite à une éruption volcanique à Garachico)
Nom original : Los Pinsones de Puerto de La Cruz (espagnol)
Couleurs : Bleu azur, jaune, blanc
Symbole : Pinson bleu

Les Pinsons amènent au tournoi leur culture insulaire : extrêmement sympathiques, ils ont une réputation pour savoir célébrer leurs victoires comme personne. Ils sont célèbres pour être peu compétitifs de prime abord, mais laissez-leur un peu de temps et ils nous montreront toute l’étendue de leur talent sur un balai… les Pinsons ne font pas dans la dentelle et frappent les Cognards sans jamais perdre leur sourire, et sont célèbres pour leurs talents d’esquive sans pareille. Ils savent cependant garder leur énergie pour le terrain et détruisent les clichés sur les équipes latines, démontrant d’un fair-play exemplaire.

A cause de la faible population des îles Canaries, les joueurs des Pinsons sont tous amateurs, et donc relativement âgés par rapport à la moyenne du tournoi, malgré leur niveau très élevé et les talents révélés chaque année sur l’archipel. Leur emblème est le pinson bleu, l’oiseau symbole de l’île de Tenerife. Le stade des Pinsons est plutôt particulier puisqu’il s’agit d’une petite plage, la zone jouable étant donc composée de sable comme d’eau. De ce fait, les joueurs des Pinsons font preuve d’une agilité experte lorsqu’il s’agit d’utiliser les éléments et leur environnement à leur avantage lors des matchs. Cette particularité a transformé les entraînements des Pinsons en une petite institution touristique incontournable, attirant la curiosité des sorciers en vacances du monde entier.

Leur nom international raccourcit “Puerto de La Cruz” en “Puerto” pour plus de simplicité pour les non-hispanophones ; la ville de Puerto La Cruz (Venezuela) ne possède pas d’équipe de Quidditch en compétition internationale, et l’équipe de Puerto Rico (USA) est basée à San Juan.

Liste des joueurs

Coach — Abilio Ibarra

Gardien — Rodolfito Peláez (22)
Attrapeur — Vítor Alamilla (18) — Capitaine
Batteur 1 — Gerardo Puig (2)
Batteur 2 — Santiago Mata (10)
Poursuiveur 1 — Isidora Cabrera (6)
Poursuiveur 2 — Celestina Rios (5)
Poursuiveur 3 — Maritxa Aguirre (34)

Remplaçants — Mario Terrazas (attrapeur), Rafa Bengoetxea (batteur), Paquita Holguín (poursuiveur), Clara Rios (poursuiveur titulaire, forfait)



Personnalités phares de l'équipe


Vítor Alamilla est attrapeur et capitaine. Cet agent touristique pour sorciers vacanciers a épousé il y a deux ans l’ancienne poursuiveuse de l’équipe Nationale d’Espagne, Ana de Lebrón Alamilla, qui prendra sa retraite un an plus tard pour donner naissance à leur premier enfant. Ensemble, ils s’occupent également de la section junior de Quidditch de Tenerife, avec l’appui du coach Ibarra. Figure paternelle de l’équipe, il a, il y a dix ans, fait les choux gras des potins sorciers espagnols en s’affichant ouvertement avec sa petite amie Moldue de l’époque, choquant l’opinion publique. Son sang-froid et sa diplomatie à toute épreuve ont cependant préservé sa vie privée et il est généralement très respecté dans le milieu.
Avatar suggéré : Alfonso Herrera

Santiago Mata, alias El Matador, est batteur. Ce jeune boulanger de 26 ans est devenu en très peu de temps la star de son équipe et une des figures les plus populaires du Quidditch espagnol, réputé pour ses frappes puissantes. C’est l’attrapeur madrilène Julian Cavadal qui en fait les frais en 1997, K.O. en un coup in extremis alors qu’il s’apprêtait à s’emparer du Vif d’Or, faisant remporter le match aux Pinsons dans une victoire qui restera dans les annales. Depuis, on l’appelle El Matador, jeu de mots fortuit avec son nom de famille et sa réputation de tireur redoutable. Les rumeurs disent que Mata est pressenti pour rejoindre l’équipe nationale espagnole, son potentiellement coûteux transfert à Barcelone étant en négociations.
Avatar suggéré : Diego Boneta

Isidora Cabrera est poursuiveuse. Nouvelle recrue à l’origine remplaçante, elle est titularisée peu de temps après l’annonce de la qualification de l’équipe pour la compétition, après le forfait de Clara Rios pour blessure. Cette jeune apprentie-Auror de 23 ans devra donc faire ses preuves, très attendues sur le terrain ; pas facile de remplacer la soeur jumelle de sa co-équipière Celestina Rios, ni de combler les hautes attentes de victoire de Maritxa Aguirre. Cette jeune femme est cependant dotée d’un fort caractère et d’une ténacité rare, ainsi qu’un sens de la discipline remarquable, raisons principales de sa sélection dans l’équipe.
Avatar suggéré : Victoria Moroles

Maritxa Aguirre est poursuiveuse. A 36 ans, elle est la doyenne de l’équipe, dans laquelle elle occupe ce poste depuis maintenant dix ans. Elle fait le buzz à l’annonce de la qualification des Pinsons pour la Coupe d’Europe en annonçant lors d’une conférence de presse qu’il s’agirait là de la fin de sa carrière de joueuse de Quidditch, pour se consacrer à son métier et à sa famille. Aguirre est célèbre pour avoir défié les ordres de son coach et de son médecin en 1994, ayant participé aux sélections nationales pour la Coupe du Monde alors enceinte de sept mois. Elle est professeur dans une école de magie élémentaire pour jeunes sorciers de 3 à 10 ans dans le quartier magique de San Juan de Tenerife.
Avatar suggéré : Jessica Alba

Staff/PNJavatarStaff/PNJ
MessageSujet: Re: Les Équipes de la Coupe d'Europe   Ven 25 Aoû - 11:03

COUPE D'EUROPE DE QUIDDITCH
Ecosse : Les Pies de Montrose


Équipe basée à : Montrose (Ecosse, Royaume-Uni)
Fondée en : 1689
Nom original : Montrose Magpies (anglais)
Couleurs : Noir, blanc
Symbole : Pie

Les victoires remportées par les Pies sont nombreuses, notamment dans la Coupe de la Ligue Britannique et Irlandaise avec pas moins de trente-deux titres ! La rigueur des joueurs et leur entente très chaleureuse en font une des équipes les plus soutenues du Royaume-Uni. Et ce, même si leur entraîneur est redouté voire désavoué par ses pairs à cause de ses remarques acerbes à l’encontre de leurs adversaires, et sa sélection influencée par une idéologie personnelle très critiquable. Il va sans dire que la composition de l’équipe - exclusivement des roux écossais - a fait couler beaucoup d’encre dans la presse sorcière. Mais McLeod n’a pas sélectionné pour autant des cancrelats : ses joueurs doivent être les meilleurs possibles et ils sont obligés de suivre un entraînement quotidien très méticuleux. L’attrapeur Alasdair Maddock en a fait les frais, par ailleurs, en 1999.
Quant aux tactiques de l’équipe, elles sont relativement classiques et performantes. Chaque pôle de jeu fonctionne indépendamment des autres et doit assurer la victoire à son échelle, sous le regard protecteur de leur capitaine Blain.

Liste des joueurs

Coach — Cormac McLeod

Gardien — Frang Blain (11) — Capitaine
Attrapeur — Shelby Sutherland (38)
Batteur 1 — Dugal Cunningham (4)
Batteur 2 — Fergus Taylor (5)
Poursuiveur 1 — Kathryn Gray (17)
Poursuiveur 2 — Phoebe Gray (22)
Poursuiveur 3 — Bethan Gray (30)

Remplaçants — Haiden MacIntosh (attrapeur), Angus Findlay (poursuiveur).



Personnalités phares de l'équipe


Cormac McLeod est le coach de l’équipe. L’air moqueur et hautain, avec toujours une mesquinerie prête pour ses adversaires, il est l’un des entraîneurs les plus mal perçu de toute la coupe d’Europe. Et ce, même si ses entraînements sont impressionnants d’autorité et de performances. Son altercation avec la coach des Bombardiers de Bigonville est mondialement connue : l'hématome qui en a résulté sur sa mâchoire a été amplement applaudit par ses détracteurs. Car les remarques racistes de McLeod ne passent pas, pas plus que son idéologie nationaliste très contestable.
Avatar suggéré : Kevin McKidd

Frang Blain est à la fois gardien et capitaine. Fier indépendantiste, il n’en reste pas moins un sorcier profondément convaincu que l’empathie est la première des qualités à avoir sur le terrain. Au grand regret de McLeod, qui le tolère plus qu’il ne l’apprécie pour ses capacités chevronnées de gardien. Avec les siens, Blain est une figure paternelle bienveillante : il se montre chaleureux en permanence, avec toujours le bon mot pour réconforter ses pairs - même ceux qui ne sont pas de son équipe ! Son côté positif et encourageant, il le dose suffisamment pour ne pas paraître trop lourd ni moralisateur ni paternaliste, ce qui en fait un joueur très apprécié. Dernièrement, des rumeurs courent à son sujet, sur une supposée romance avec la dernière tête de l’équipe, Bethan Gray.
Avatar suggéré : Domhall Gleeson

Kathryn Gray est poursuiveuse. Élevée dans une petite ferme familiale, elle n’était pas destinée à devenir joueuse de Quidditch. Mais ses compétences en Quidditch à Poufsouffle, plus que ses devoirs en botanique, lui ont valu l’intérêt de McLeod. Recrutée dès que possible par ce dernier, elle est sa petite “préférée” dans l’équipe. Une pure écossaise comme il aime le rappeler. Malheureusement, Kathryn est davantage intéressée par les victoires que par les questions politiques, et malgré les tentatives répétées de McLeod elle a toujours refusé de devenir capitaine. Elle tient en trop haute estime Blaine pour vouloir le devancer, et le pouvoir ne l’intéresse en aucune façon. Par contre, l'adrénaline et toutes ces sensations fabuleuses sur un balai, c’est là tout l’intérêt de son existence ! Sans compter qu’avec ses deux autres cousines, Phoebe et Bethan, elle forme le trio carminé de l’équipe, une formation inédite et pleine d’entraide pendant les matchs !
Avatar suggéré : Darya Lebedeva

Bethan Gray est poursuiveuse. Recrutée récemment par McLeod, afin d’intégrer son “trio d’attaque”, elle est la plus jeune tête de toute l’équipe. Cependant, sa jeunesse ne l’empêche pas d’être un esprit posé et raisonnable, dont les rouages cherchent à comprendre en permanence les tactiques ennemies. Là où ses cousines Kathryn et Phoebe se préparent à foncer sans réfléchir, Bethan les modère au mieux. C’est cette maturité très justement dosée qui lui a attiré la proximité et l’intérêt de Blain, même si il semblerait que ce soit plus qu’une amitié entre eux deux.
Avatar suggéré : Bella Thorne

Staff/PNJavatarStaff/PNJ
MessageSujet: Re: Les Équipes de la Coupe d'Europe   Ven 25 Aoû - 11:04

COUPE D'EUROPE DE QUIDDITCH
Lituanie : Les Gargouilles de Gorodok


Équipe basée à : Gorodok (Lituanie)
Fondée en : 1990 (une fois l’indépendance de la Lituanie arrachée à l’URSS)
Nom original : Gorodokas Gargoyles (lituanien)
Couleurs : Vert, rouge
Symbole : Un château

Cette toute jeune équipe, connue pour avoir vaincu de justesse leurs homologues japonais lors de la coupe du monde 1994, est motivée par les rencontres bien plus que par les victoires. Ils profitent de chaque match pour converser avec leurs adversaires, ce qui peut paraître déstabilisant de prime abord mais toujours très bien vu par leurs admirateurs. Ils s’estiment chanceux de gagner chaque manche d’une coupe ou d’un tournoi, et ils n’hésitent pas à en faire profiter quiconque par des chants lituaniens très appuyés.
Leur absence d’esprit compétitif pourrait surprendre vu le niveau auquel ils évoluent, seulement les Gargouilles préfèrent se rappeler que le Quidditch est un jeu de plaisir plutôt qu’un moyen d’obtenir du pouvoir ou de l’argent. Lors de leurs rencontres, c’est ce qu’il montre le plus en réalisant des acrobaties et des formations pour le seul plaisir des spectateurs. De fait, leurs réussites sont souvent surprenantes et teintées d’incertitudes : car face à des équipes très entraînées et acharnées, ils ne font généralement pas le poids. Mais qu’importe ! Pour eux, le principal n’est-il pas de s’amuser avant tout avec leurs pairs ?

Liste des joueurs

Coach — Agron Bakoš

Gardien — Rinalda Pemič (18)
Attrapeur — Yana Suvorov (2)
Batteur 1 — Ekrem Pojavnik (14) — Capitaine
Batteur 2 — Frančišek Majnar (31)
Poursuiveur 1 — Florijana Župevec (27)
Poursuiveur 2 — Dragorad Hausman (25)
Poursuiveur 3 — Andreas Cerar (23)

Remplaçants — Ambrož Coren (gardien), Hajra Peklaj (batteur), Vera Mihaljević (attrapeur).



Personnalités phares de l'équipe


Rinalda Pemič est gardienne. Continuellement ballottée d’un pays à l’autre en raison de la profession de ses parents, un pilote de ligne et une hôtesse de l’air, Rinalda a apprivoisé toute jeune l’immensité du ciel et ses perturbations. Déterminée à devenir elle-même pilote, la découverte de ses pouvoirs magiques à l’âge de dix ans change pourtant complètement la donne. Et que dire du Quidditch ? Une révélation pour cette amoureuse des sensations et de la liberté ! Ses débuts sur un balai ne font toutefois pas l’unanimité dans son entourage Moldu : son appartenance à une communauté magique redoutée et étrange creuse petit à petit un fossé cruel entre Rinalda et sa famille. Lorsqu’elle termine ses études brillamment, affermissant ainsi son ambition de devenir joueuse professionnelle, la rupture est définitivement consommée. Rinalda est chassée de chez-elle et ne trouve son salut que dans sa rencontre fortuite avec Dragorad. Les deux sorciers deviennent de très bons amis et participent ensemble à quelques tournois locaux de Quidditch. C’est là que leurs splendides acrobaties sont repérées par Bakoš, le coach des Gargouilles de Gorodok. Les talents de Rinalda lui permettent d’accéder en quelques années au rang de gardienne dans cette petite équipe joyeuse et attachante. Ils sont pour elle sa seconde famille, qu’elle s’efforce de défendre avec une violence parfois inouïe. Après tout, ils l’ont sauvé des Moldus … Ces monstres qui ne veulent pas s’assumer.
Avatar suggéré : Poppy Okotcha

Ekrem Pojavnik est batteur et capitaine. Dès sa plus tendre enfance, il se savait destiné à passer son existence sur un balai. Rien d’autre ne l’a jamais intéressé, à dire vrai. Ni les études, ni les amours, ni les voyages. Et ce, même si des rumeurs courent sur le fait que Pojavnik serait un excellent chanteur. Tout ce qu’il a toujours souhaité, il l’a obtenu en devenant batteur chez les Gargouilles de Gorodok il y a quinze ans : pouvoir voler et s’amuser sans jamais se soucier de la suite. Une défaite ? Pas grave ! Une victoire ? Quelle chance ! Ekrem est bien loin d’être un individu ambitieux. Au contraire, il donne facilement son affection à ses coéquipiers comme ses adversaires, en toute innocence. Préférant plutôt faire le show lors d’un match que véritablement gagner pour le principe, ce qui le rend aussi adorable que détestable, tant il semble avoir la tête dans les étoiles.
Avatar suggéré : Burak Özçivit

Florijana Župevec est poursuiveuse. Elle est connue comme étant la joueuse qui utilise “jusqu’à la dernière seconde de sa journée” pour parvenir à tenir le rythme effréné de sa vie. A la fois étudiante en physique quantique à l’université de Kaunas (Lituanie), modèle pour des marques de lingerie et poursuiveuse chez les Gargouilles de Gorodok, on ne peut pas dire que Florijana soit du genre à se tourner les pouces. Elle est en permanence en train de bouger et de faire quelque chose, parlant aussi vite qu’elle agit, au point de perdre une fois sur trois ses interlocuteurs. Sur le terrain, cette dynamique constante et presque pathologique la rend difficile à cibler par les Cognards adverses. Elle virevolte bien trop sur son balai - ce qui a déjà engendré quelques vomissements chez des spectateurs à l’estomac trop fragile - lors de ses déplacements. Et si ses tirs ne sont pas toujours parfaits, sa hardiesse véloce et agile est très appréciée. Son sommeil, d’une profondeur effroyable et impressionnant, l’est beaucoup moins lors des soirées victorieuses ou festives.
Avatar suggéré : Shanina Shaik

Dragorad Hausman est poursuiveur. Hanté par une enfance et une adolescence difficile auprès des Moldus, il s’est trouvé une porte de sortie en découvrant le Quidditch avec Rinalda. Devenus meilleurs amis, les deux jeunes gens finissent par triompher du mauvais sort en étant révélés à Agron Bakoš grâce à leurs acrobaties. Dès lors, Dragorad se jure de ne plus jamais être tyrannisé et ostracisé par les non-sorciers. Malgré toutes ses tentatives, il ne peut pas s’empêcher de les détester pour leur intolérance. Au fil des années, le sorcier finit même par assumer son homosexualité au grand jour, tout en étant fermement soutenu par le reste de son équipe. Ses pointes de vitesse en fin de partie deviennent progressivement sa spécialité, notamment pour permettre une égalisation jusqu’à la dernière minute.
Avatar suggéré : Avan Jogia

Staff/PNJavatarStaff/PNJ
MessageSujet: Re: Les Équipes de la Coupe d'Europe   Ven 25 Aoû - 11:05

COUPE D'EUROPE DE QUIDDITCH
France : Les Diables de Perpignan


Équipe basée à : Perpignan (France)
Fondée en : 1902
Nom original : Dimonis Perpinyà (catalan)
Couleurs : Rouge, or
Symbole : Un arlequin

Les Diables de Perpignan sont curieusement une équipe relativement jeune de leur année de fondation, créée le même jour que leur célèbre club de rugby moldu. La légende dit que les fondateurs des deux clubs étaient deux frères jumeaux, l’un doté de capacités magiques, et l’autre non. Les deux équipes partagent de nombreux points communs, comme leurs couleurs de maillots ou leur surnom, mais également leur esprit de compétition féroce et leur fierté à toute épreuve, réputées pour avoir des supporters se donnant corps et âme pour soutenir leurs sportifs préférés (quitte à déclencher quelques bagarres, bien qu’aucune d’entre elles ne soit irréconciliable une fois attablés pour boire une bonne Bièraubeurre, traduisant le principe de la troisième mi-temps dans le monde magique).
Les Diables sont une équipe puissante, utilisant la force plus que la subtilité, et doivent leur nom non seulement à leur uniforme bigarré, similaire à celui de leurs homologues moldus, mais également à une intelligente comparaison avec des “diables sortant de leur boîte”. Leur jeu est très similaire à celui d’une équipe de rugby et ils n’ont pas peur des coups, préférant rentrer dans le tas plutôt que de faire des pirouettes. Leur gardien et leurs batteurs sont d’ailleurs entraînés dans les mêmes sessions que l’USAP depuis la levée du secret, dans une entente entre sorciers et Moldus très moderne et très rare. La carrure impressionnante de leurs joueurs font de l’équipe de Perpignan une des rares équipes professionnelle à utiliser des balais faits sur mesure, beaucoup plus imposants, conçus pour supporter le poids de leurs propriétaires, seul le balai de l’attrapeur étant de gabarit classique. Ils sont dotés de stabilisateurs métalliques, et très difficiles à manoeuvrer, faisant du jeu des Diables un jeu peu subtil mais très puissant. Ils fonçent dans le tas faute de pouvoir faire dans l’agilité, et il n’est pas rare de voir un poursuiveur passer à travers un des anneaux avec le Souafle, dans un mouvement qui n’est pas sans rappeler les essais marqués par leurs homologues moldus. D’ailleurs, leur stratégie signature est la mêlée, lors de laquelle, une fois le Vif d’Or repéré, l’équipe entière exceptée du gardien, communiquant entre eux par des signaux tenus secrets, se regroupe autour de la balle, afin de la bloquer de l’attrapeur adverse, et de la sécuriser pour leur propre attrapeur.

Liste des joueurs

Coach — Philippe Cabestany

Gardien — Guillaume Villa (34)
Attrapeur — Capucine Aubry (17)
Batteur 1 — Marc Pujol (5) — Capitaine
Batteur 2 — Alexandre Dominguez (6)
Poursuiveur 1 — Charlotte Roca (12)
Poursuiveur 2 — Marine Llorens (23)
Poursuiveur 3 — Roland Gaboriaux (44)

Remplaçants — Inès Pujol (attrapeur), Artus Coudert (batteur), Audrey Marcoux (poursuiveur).



Personnalités phares de l'équipe


Marc Pujol est batteur et capitaine. Avec son gabarit impressionnant, il n’est pas rare que Pujol, ainsi que son collègue batteur Dominguez, effraie les joueurs plus frêles des équipes adverses. Entraînés comme des rugbymen moldus professionnels, les batteurs des Diables sont redoutés et redoutables, et il allait de soi que l’un d’entre eux dirige leur équipe. Pujol compte une carrière de quasiment vingt ans à son actif, ayant rejoint l’entraînement et la compétition à la levée du secret. Malgré sa carrure, il est un sympathique personnage à l’accent chantant et au rire tonitruant, et toujours le premier pour payer sa tournée de Bièraubeurre, en faisant un capitaine respecté et fort apprécié de ses pairs. Sa jeune soeur Inès vient d’intégrer l’équipe comme attrapeuse remplaçante, débutant à peine sa formation, et tous deux font les choux gras de la presse sorcière, ne manquant pas une seule occasion de blaguer sur la fratrie, Marc et Inès étant aussi différents physiquement que le jour et la nuit.
Avatar suggéré : Dave Bautista

Capucine Aubry est attrapeuse. D’apparence frêle et délicate, et souvent citée dans les plus jolis minois de la compétition professionnelle, Aubry dissimule sous sa coquille de parfaite petite Française un sacré caractère, forgé par les années passées à s’entraîner pour l’équipe avec une armée de rugbymen moldus. Elle fait souvent le buzz lors des matchs importants pour avoir tendance à employer un langage fleuri sur le terrain. Aubry est une joueuse étonnamment féroce et agressive, n’ayant pas peur des coups. Elle est souvent comparée à son homologue allemande, Dagmar Zimmermann, pour leur férocité de jeu et leur petit gabarit, bien que Aubry affiche un caractère plus sombre et moins joyeux que la joueuse des Busards. La beauté froide de Capucine Aubry est souvent sollicitée pour des partenariats de mannequinat pour des marques sorcières, toujours refusées par la joueuse, préférant se dévouer corps et âme au Quidditch.
Avatar suggéré : Zoey Deutch

Guillaume Villa est gardien. Bien que très bon joueur, perpétuant la tradition des Diables de sa carrure imposante, il est à l’heure actuelle l’une des personnalités les plus populaires du Quidditch professionel parmi les jeunes sorciers, pour un malheureux buzz : Villa a eu la bonne - ou mauvaise ? - idée d’inviter sa camarade Capucine Aubry à sortir en public, lors d’une conférence de presse avec la Gazette française… se prenant un refus catégorique devant des centaines de spectateurs et de journalistes ravis. Depuis, Villa est devenu une figure populaire très appréciée pour son côté terre à terre et sympathique, son râteau lui attirant non seulement une certaine attention mais également beaucoup de sympathie, en faisant un des premiers “meme” sorciers du millénaire.
Avatar suggéré : Chris Pratt

Charlotte Roca est poursuiveuse. Dotée du gabarit standard à l’équipe des Diables, cela n’en retire cependant en rien à sa féminité, fortement assumée dans une équipe aux tactiques très masculines. Roca, trente-et-un ans, occupe le poste de poursuiveuse depuis dix ans, et dispose d’un franc-parler rare. Elle est souvent vue comme une vice-capitaine, travaillant de pair avec Pujol depuis ses débuts. Les coups de balai et dérapages de Charlotte Roca sont assez célèbres dans le championnat français, ainsi que son rire cristallin lorsque l’action se corse sur le terrain. Sa tendance à voler très près du public pour essayer d’y mettre un peu d’ambiance en plein milieu des matchs est également assez célèbre et très appréciée, faisant de Roca une figure extrêmement charismatique du Quidditch européen.
Avatar suggéré : Ashley Graham

Contenu sponsoriséVoir son profil
MessageSujet: Re: Les Équipes de la Coupe d'Europe   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» coupe d'europe
» 18-19 : Coupe d'Europe des Clubs > 16e aller
» SUPER COUPE D'EUROPE
» Coupe du monde de Quidditch
» 2018-2019 : Coupe d'Europe des Clubs [Bayern]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Section temporaire - Coupe d'Europe de Quidditch :: Explications et fonctionnement-
Sauter vers: