Annexe : Créatures magiques d’Ecosse
AuteurMessage
Staff/PNJavatarStaff/PNJ
MessageSujet: Annexe : Créatures magiques d’Ecosse   Mar 20 Déc - 22:38

ANNEXE
Créatures magiques d'Écosse

Les créatures magiques et les moldus

Il existe de nombreuses créatures magiques à travers l'Ecosse, vivant plus ou moins en harmonie avec les sorciers et, depuis la chute du Secret, avec les Moldus qui s'intéressent de plus en plus à l'étude de ces animaux fantastiques qui pour eux n'existaient que dans les histoires de grands-mères, dans les contes de fées. Ainsi, il fut surprenant pour certains d'apprendre que le monstre sous le lit existait bel et bien et qu'il était en réalité un Épouvantard, que des dragons volaient parfois bien moins loin qu'on ne pourrait le croire, que Nessie, si chère au cœur des écossais était un Kelpy, un démon des eaux normalement très agressif. Cet accès à la connaissance et la prise de conscience qui en découla conduisit certains Moldus à s'intéresser de bien plus près à ce monde étranger. Certains rêvant de comprendre ce qu'ils avaient pu apercevoir à l'occasion d'un week-end de camping, et mis sur le compte d'un alcool un peu trop abondants, d'autres pour affronter leurs terreurs d'enfants et d'autres encore, attirés par la nouveauté, rêvant d'exposer ces âmes qui jusque là leur avaient échappées dans l'enceinte d'un zoo, dans les cages d'une animalerie.

Avec ces découvertes, quelques métiers magiques se sont assez facilement implantés dans le monde moldu. Ainsi par exemple, les chasseurs d'Épouvantards trouvaient facilement une clientèle ravie de pouvoir calmer les peurs de leur progéniture grâce à ces espèces de ghostbusters sorciers. Les sorciers et les Moldus se mêlant progressivement, certains nuisibles qui ne posaient problèmes qu'aux premiers commencèrent à se faire connaître des autres et ainsi, il fallut combattre l'invasion de Doxys, de Bandimons ou de gnomes de jardins, ce que les exterminateurs moldus ne savaient pas faire seuls.

Autre conséquence de l'intérêt des Moldus pour ces animaux fantastiques, les ventes de l'ouvrage de Newt Scamander : Fantastic Beasts and where to find them, ont explosé dans le courant des années 80, l'ouvrage étant recommandé par tout les spécialistes sorciers pour comprendre et découvrir sans danger les nombreux animaux à travers le monde. Aujourd'hui encore, il reste le livre de référence pour en savoir plus sur les créatures magiques, plus précis que n'importe quel bestiaire, que toutes les autres études.

Les créatures magiques d'Ecosse

A travers l'Ecosse, on rencontre de nombreuses créatures magiques, certaines inoffensives et d'autres beaucoup moins. Parmi les plus courantes, et les plus discrètes, on trouve les Botrucs. Ces petites créatures protègent les arbres et leur présence est l'assurance d'un bois solide et sain. D'une hauteur de dix à vingt centimètres, ils ont l'apparence de brindilles, ce qui rend leur camouflage dans leur habitat naturel très aisé. Pour les Moldus non avertis, ils ressemblent à des phasmes.

De nombreux nuisibles sont très répandus à travers les campagnes et dans les vieux bâtiments, comme les Doxys, qui ressemblent à de petites boules de suie avec leur fourrure noire. Capables de voler et assez hargneux si on tente de les déloger des armoires et des recoins qu'ils habitent, leur venin est redouté et il vaut mieux faire appel à un exterminateur si vous n'avez pas de baguette. Dans les vieilles bâtisses, on trouve aussi assez fréquemment des Bandimons. Semblables à de la moisissure, ils ne sont pas agressifs avec l'humain mais une maison non traitée finira par s'effondrer. Il est aussi assez fréquent de trouver des gnomes de jardin, dont les dégâts peuvent faire penser à ceux d'une taupe. Seulement ils sont plus néfastes encore, et il est important de dégnommer les jardins ou les champs régulièrement si l'on ne veut pas perdre la totalité de ses récoltes. Heureusement, bien qu'assez long et fastidieux, le dégnommage est une activité qui aide à se défouler et qui plait assez aux enfants et aux animaux familiers qui adorent courir après ces petits êtres dénués d'intelligence.

Les Niffleurs sont parfois aussi considérés comme nuisible pour leur propension à dérober tout ce qui brille. Inoffensifs et même assez adorables, ces créatures dont l'apparence se situe entre le rat et la taupe sont de véritables petits voleurs dès lors qu'ils croisent un objet brillant. Ainsi, leur présence dans une maison est synonyme de la disparition des bijoux, de l'argenterie, bien qu'on ne sache pas réellement comment ils les dissimulent. Leur peau a longtemps été recherchée pour la confection de sacs magiques, pouvant contenir bien plus que ce que l'on pourrait croire. Fort heureusement, cette pratique est aujourd'hui interdite. Les Noueux, semblables aux hérissons Moldus, sont aussi pacifiques. Mais s'ils se sentent menacés ou insultés, alors leurs ravages dans les jardins sont presque aussi importants que ceux des gnomes de jardin.

Bien plus impressionnants, des trolls ont élu domicile dans les montagnes écossaises, et il est peu prudent de s'aventurer dans certaines zones (recensées par le Ministère de la Magie) réputées pour abriter un ou plusieurs d'entre eux.

Les Murlaps, ces créatures ressemblant vaguement à des hérissons aux pics souples et mouvant à la manière d'une anémone, sont loin d'être aussi agressifs et dangereux que les trolls. Mais s'ils se sentent attaqués, si vous leur marchez dessus alors qu'ils sont dissimulés dans le sable par exemple, ils s'avèreront extrêmement hargneux. Leur morsure est venimeuse et doit être soignée au plus vite.

Si vous vous aventurez à travers la campagne écossaise, vous pourrez aussi croiser des Chartiers, ces étranges chiens parlant et d'une vulgarité sans limite ou des Fléreurs sauvages, bien que la majorité d'entre eux soient aujourd'hui apprivoisés. De nombreux diablotins se dissimulent dans les bois les moins fréquentés et les lochs protègent à eux seuls la moitié des créatures magiques d'Ecosse, ou presque.

Bien sûr, Nessie, célèbre « monstre » du Loch Ness est le plus connu d'entre eux. Ce Kelpy à l'âge incertain est aussi célèbre que mystérieux, tant pour les Moldus qui s'interrogeaient sur son existence avant de découvrir le monde sorcier que pour les sorciers qui ne comprennent pas pourquoi cet animal dont les congénères sont si dangereux s'avère si pacifique. Mais dans les profondeurs des lacs on trouve aussi de nombreux démons des eaux dont les Strangulots, entre la grenouille et le diablotin sous-marin, ou encore des Verlieux, qui ne sont guère plus qu'une poche à venin munie d'un bec.

Mais sous la surface des lacs et des mers, on trouve aussi les êtres de l'eau. Sirènes, tritons… ces êtres intelligents vivent en communautés loin des humains. Interagissant généralement peu avec les sorciers comme avec les Moldus, ils peuvent se montrer virulents et dangereux s'ils se sentent en danger.

Les créatures magiques à Poudlard

Poudlard, dont on connaît principalement la qualité de l'enseignement et les grands noms qui y ont passé leur scolarité, a toujours été un refuge pour de nombreuses créatures magiques. Au delà de ceux utilisés pour les cours de SACM, on trouve de nombreux êtres à travers le parc, et principalement dans le lac, qui abrite un village d'êtres de l'eau ainsi que de nombreux Strangulots et autres créatures marines, dont le très célèbre Calamar géant, et au cœur de la forêt interdite.

Si à l'orée des bois on trouve d'arbres et donc peu de créatures – en dehors de quelques Botrucs, Noueux ou Niffleurs, ainsi que quelques Veracrasses et Chrysopes que l'on trouve aussi dans le potager d'Hagrid – plus on avance entre les arbres, plus ceux-ci sont imposants et plus la luminosité faiblit. Et alors, on est plus susceptible de faire la connaissance d'êtres souvent trop dangereux pour que l'on souhaite réellement s'en approcher. Outre la colonie de Centaures, que vous préférerez ne pas qualifier d'animaux face à eux, on trouve de nombreux Sombrals, Hippogriffes et Licornes, ainsi que des Porlocks, ces créatures ressemblant assez à de petits faunes et que l'on voit généralement proches de hordes de chevaux sauvages.

On prétend qu'au plus profond de la forêt, on risque de croiser quelques loups-garous mais jusqu'ici, personne n'a été assez bête pour tenter de confirmer ou d'infirmer cette rumeur.

Il est aussi possible de croiser des gobelins buveurs de sang, des créatures maléfiques qui en réalité, n'ont pas grand-chose à voir avec les gobelins que l'on peut rencontrer à Gringotts ou au ministère.

Mais les créatures les plus connues de la forêt interdite sont sans contexte les Accromentules, qui vivent en colonie dans une des clairières de la forêt et Graup, le demi-frère d'Hagrid, qui y a finalement définitivement élu domicile.

On dit également qu'une voiture folle y fait des ravages et que ses phares éclairent même les coins les plus sombres, la nuit. Mais peut-on réellement considérer ce véhicule comme une créature ?

Les créatures magiques sur l'île

Si l'île de Manadh était inhabitée avant la construction d'Atlantis, cela ne veut pas dire qu'elle n'abritait aucune créature, Moldue comme magique. La plus impressionnante d'entre elles reste très certainement le Noir des Hébrides, ce dragon originaire de la région. Une de ces créatures a trouvé refuge dans l'une des grottes au Nord-Est de l'île. Ce dragon impressionnant se nourrit principalement de gibier mais, aussi loin que l'on s'en souvienne, ne s'en est jamais pris à l'homme. Du moins, pas tant qu'il trouve suffisamment de nourriture animale. Nichant dans les montagnes à proximité, on peut apercevoir quelques Jobarbilles et Vivets dorés.

De nombreux Murlaps et Malagrifs tachetés, ces espèces de homards porteurs de poisse, se répartissent sur les côtes ensablées à l'Ouest de l'île et au pied des falaises, à l'est. Au large des côtes, dans les eaux de l'Atlantique, on peut trouver de nombreux Sharaks. Ces créatures magiques sont les seules créatures sauvages de Manadh à être originaires des manipulations de l'homme. Des décennies plus tôt, des marins sorciers les ont fait naître magiquement et ces animaux se sont reproduits, multipliés. Aucun filet de pêche ne résiste à leurs épines acérées et si vous nagez trop près d'eux, leur contact peut laisser de longues traces de griffures sur vos jambes. Celles-ci sont très douloureuses mais heureusement non venimeuses.

Au Sud-Ouest des salines se dissimulent quelques Pitiponks, un peu à l'écart de la civilisation. Sur leur patte unique, ils guettent les créatures et humains peu prudents, prêts à suivre leur lueur à travers les marais salants, où des diablotins s'amusent des malheurs des pauvres égarés en les poussant dans une eau trop salée et peuplée de fangieux.

Probablement rapportés par des sorciers étrangers ayant participé à la création d'Atlantis, de nombreux Billywigs volent dans le ciel, certains au dessus de la ville, la plupart au dessus des prairies et sur la côte ouest où ils se mêlent aux Grinchebourdons. Là, au milieu des landes de bruyères, se trouvent un grand nombre de créatures magiques. Une bonne vingtaine de Porlocks se partagent la protection d'une horde de Sombrals et une autre d'Ethonan, des chevaux ailés un peu plus petits que les Abraxans, à la robe généralement brune, là où la construction humaine ne s'étend pas. On peut aussi y voir quelques Diricos (ou dodos), rassemblés en petits groupes, ainsi que quelques Fléreurs sauvages.

Dans les prairies les plus proches de la ville, il est très fréquents de croiser des gnomes de jardins se délectant de horglups. Des Croups y vivaient avant la création d'Atlantis, mais ils ont été chassés à cause de leur comportement violent avec les Moldus et se sont réfugiés plus au nord, loin de la ville, là où se cachent quelques Chaporouges. Il est très dangereux de s'aventurer par là sans baguette.

Le château abandonné abrite encore d'autres espèces de créatures magiques. Épouvantards, Dandimons, Doxys, ou Moremplis, de nombreux êtres se dissimulent entre les vieilles pierres. Une famille de goules y a aussi élu domicile.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inscriptions aux cours de Soins aux créatures Magiques
» Département de contrôle et régulation des créatures magiques
» Règlement du Soin aux Créatures Magiques.
» Soins aux créatures magiques, 1er cours
» Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Hors-jeu - Renseignements :: Boîte à Renseignements :: Compléments au RP :: Les Annexes-
Sauter vers: