“Birds of a feather flock together”‪ | Siobhan
AuteurMessage
Étudiant・Sorcier - StaffavatarÉtudiant・Sorcier - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 07/01/2017 Messages 1365 Points d’activité 119
      Pseudo : Callipyge
      Avatar : Lily-Rose Depp
      Crédits : Avatar : Châtaigne | Signature : EXORDIUM.
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Résidence Universitaire des Faubourgs, Bat. 3
      Patronus: Un petit singe Capucin, le patronus de Tomás qu'elle a accaparé.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t356-poppy-who-in-the-world-
MessageSujet: “Birds of a feather flock together”‪ | Siobhan   Dim 6 Aoû - 8:08

Salles des Machines - 20 Avril 2000.

Toute la journée, Poppy avait été surexcitée. L'idée de travailler sur un nouveau projet avait cette tendance à enjailler la demoiselle, surtout lorsque la demande venait d'un professeur. Quand Keith la faisait travailler, le cours des choses était normal, mais que Mme Kvelgen soit venue... C'est comme si le monde s'était mis à tourner en sens inverse pendant un court instant. Lorsqu'il fut enfin 16h50, Poppy avait sautillé sur place pour rejoindre la Salle des Machines et enfin se retrouver face à celle qui était venue lui demander de l'aide. Créer des automates et autres animatronique est l'une des choses qui avaient donné la curiosité à Poppy de s'intéresser à l'ingénierie. Elle se souvient encore de cette petite ballerine qui tournait sans cesse dans sa boîte à bijoux d'enfant ; de ces faux monstres qu'on pouvait voir dans les trains fantômes ; voire même de ces personnages de film à gros budget, notamment celui avec les dinosaures qu'elle avait adoré. Animer des objets, les rendre vrais pour un moment, c'était ça, sa motivation.

La blondinette avait bien fait attention à ce que les deux femmes se rencontrent dans le calme, au moins pour cette première séance autour du projet. Elle avait réservé la salle, après s'être battue avec la secrétaire à coup de regards menaçants, en luttant contre l'envie de sortir sa baguette. Heureusement le résultat était là : les machines luisantes d'huile étaient toutes entièrement disponibles, ainsi que les outils et quelques matériaux déjà présents. Une véritable caverne d'Ali Baba. Poppy était là la première, puis elle déposa ses affaires sur l'une de grandes tables de travail et commença à virevolter dans la salle pour en inspecter les moindres détails. Plusieurs des choses ici pourraient permettre de créer le loup robotisé demandé, et elle avait déjà si hâte de commencer. « Wow... Il y a des chutes de palladium... Et des morceaux d'obsidiennes. Hm, j'aurais du amener un appareil photo, il faut immortaliser cette création... ». Ébahie devant les merveilles de la salle, Poppy est vite coupée dans son élan et ses paroles à elle-même par le bruit de la porte qui craque.

Elle se retourne alors d'un coup sec, sourit et ouvre la bouche comme pour commencer de parler, et se met à inonder de questions la pauvre professeur qui arrive tout juste. « Professeur ! Pile à l'heure ! J'ai commencé à regarder un peu ce qui se trouve ici, il y a plein de choses qui vont nous être très utiles. On commence ? Oh, il faut que vous me disiez à quoi "servira" le loup, pour bien choisir les matériaux... Leur résistance, notamment. Et puis la taille que devra faire l'automate également. Je dois savoir. Pour l'animer, vous comptez faire des runes ? Des enchantements ? Hm. Je pense qu'on a encore le temps pour ce genre de questions... Et puis je... Je parle trop. Oui, je parle beaucoup trop. C'est l'adrénaline. ». Elle finit par s'asseoir sur la première chaise pour tenter de se calmer, mais on peut le voir dans ses yeux, que Poppy est déjà partie loin dans un monde parallèle rempli de merveilles et de tournevis.

_________________

KEEP YOUR TEMPER
Poppy glousse en #FF3333

 
ProfesseuravatarProfesseur
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 250 Points d’activité 34
      Pseudo : Kvelgen
      Avatar : Katheryn Winnick
      Crédits : Mie
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: L'Enclave Résidentielle sorcière, à l'Est - Second manoir
      Patronus: Un loup arctique
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t145-siobhan-kvelgen-soyez-l
MessageSujet: Re: “Birds of a feather flock together”‪ | Siobhan   Mer 11 Oct - 8:11


Pose des questions et tu passera peut-être pour un idiot une seconde ; tais-toi et tu le sera toute ta vie.

La technologie était un domaine qui échappait à la scandinave, d'un naturel pourtant pragmatique, curieux et ingénieux. Les calculs de précision, et de manière plus générale les mathématiques, n'étaient pas son fort, à l'instar de la mécanique et de l'électronique. Aussi ce rendez-vous représentait pour elle un défi, une exposition à l'inconnu et à quelque chose qu'elle ne maîtrisait pas, mais aussi l'occasion d'en apprendre plus. Elle se fichait bien de passer pour une débutante, son excitation jugulant ses peurs qui la poussaient constamment à vouloir montrer aux autres ce qu'elle n'est pas. C'est donc la bonne humeur chevillée au corps, insouciante, qu'elle transplana à l'entrée du bâtiment, simplement vêtue d'un jean usé, de bottes de cuir épaisses et d'un chandail gris en fin de vie.

Elle poussa la porte.

« Professeur ! Pile à l'heure ! J'ai commencé à regarder un peu ce qui se trouve ici, il y a plein de choses qui vont nous être très utiles. On commence ? Oh, il faut que vous me disiez à quoi "servira" le loup, pour bien choisir les matériaux... Leur résistance, notamment. Et puis la taille que devra faire l'automate la scandinave afficha un doux sourire, entrouvrant légèrement les lèvres également. Je dois savoir. Pour l'animer, vous comptez faire des runes ? Des enchantements ? Hm. Je pense qu'on a encore le temps pour ce genre de questions... Et puis je... Je parle trop. Oui, je parle beaucoup trop. C'est l'adrénaline. »

Siobhan laissa flotter un temps de silence, retirant sa sacoche pour la poser sur l'une des chaises, puis ses yeux se baladèrent sur l'ensemble des joyaux de mécanique. Une seconde, deux secondes, trois secondes. En totale opposition avec le comportement de Poppy sur le plan extérieur. « L'adrénaline. Il s'agit d'un bon carburant articula-t-elle d'une voix sereine tout en reportant son regard sur l'écossaise, je me demande si l'on pourrait en créer de manière magique, utilisée comme un sursaut d'énergie puisée des lignes telluriques ou que sais-je... un sourire malicieux illumina son visage Mais je divague.

La druidesse prit place sur la chaise faisant face à l'ingénieuse en herbe, comme il était de coutume chez elle lorsque l'on discutait avec un égal. Les us des ancêtres étaient importants chez les Kvelgen.

« Pour commencer j'avais en tête une machine dont le but premier serait la protection au sens large. elle marqua une courte pause, choisissant avec prudence ses mots. La blonde skjaldmö se méfiait. Il était limpide pour chacun qu'au-delà de ses dorures et de son apparence lisse Atlantis était déchirée. Des groupes s'étaient implantés, ancrages de pensées plus ou moins antagonique, avec leurs centaine de nuances. En ces lieux il s’avérait bien plus sage de taire son opinion. L'efficacité des Aurors – et de la police magique – est indéniable, mais je pense cependant qu'un appui mécanique ne serait pas superflu pour différente raison. J'avais en tête, avec ton aide – pouvons-nous nous tutoyer ? De fabriquer une machine capable de patrouiller avec plus d'efficacité qu'un humain, de pouvoir surveiller une zone plusieurs jours d'affilé et d'être capable d'alerter instantanément son référent... enfin... son... elle plissa légèrement les yeux opérateur, c'est ça ? Opérateur ? Enfin bref. Ils pourraient aussi accessoirement servir de coéquipier. Les policier moldus ont parfois des méthode fascinante, ils se servent de chiens entraînés pour appréhender des suspect armé ou en fuite, pour exercer une pression psychologique et pour détecter des substance illégale dissimulée. Pourrait-t-on faire de même ici ? Est-t-il possible selon toi de leur donner ces capacités ? Je pense qu'avec un peu de recherche nous serions capable de mettre au point un enchantement visant à briser la magie se heurtant au robot, ou tout du moins la diminuer. »

Le flot de ses paroles avait presque était continue, l'incandescence de la passion autant logée dans ses mots que dans regard qui n'était pas sans évoquer l'Islande ; le feu de son intérêt accroché à l'aigue-marine de ses prunelles ; le même que lorsque elle donnait ses cours.

_________________



« Ósnjallur maður hyggst munu ey lifa, ef hann við víg varast ; en elli gefur honum engi frið, þótt honum geirar gefi. » - Hávamál 16
__________
Étudiant・Sorcier - StaffavatarÉtudiant・Sorcier - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 07/01/2017 Messages 1365 Points d’activité 119
      Pseudo : Callipyge
      Avatar : Lily-Rose Depp
      Crédits : Avatar : Châtaigne | Signature : EXORDIUM.
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Résidence Universitaire des Faubourgs, Bat. 3
      Patronus: Un petit singe Capucin, le patronus de Tomás qu'elle a accaparé.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t356-poppy-who-in-the-world-
MessageSujet: Re: “Birds of a feather flock together”‪ | Siobhan   Dim 29 Oct - 15:20

Salles des Machines - 20 Avril 2000.

Sur sa chaise, ses jambes forment de rapides va-et-vient minuscules, nerveux. Poppy ne pouvait pas s'en empêcher, malgré ses deux mains bien serrées l'une dans l'autre comme pour se retenir de toucher à tout et sautiller dans tous les sens. Elle sourit aux propos de Siobhan touchée de sa compréhension et de voir que, elle aussi, peut vite partir en divagations si son esprit ne la retient pas. Mais bien vite déjà, le sérieux reprends place, chassant de ses grands pieds le rire et l'amusement, mais gardant bien au chaud l'excitation, plus que nécessaire pour faire venir l'ébullition des idées. En sentant que la professeur était en train de commencer ses explication détaillées, la jeune étudiante saisit rapidement un carnet et un crayon de papier pour noter les choses importantes. Tout en gribouillant des mots, et un croquis animal, Poppy hochait la tête, bien d'accord avec chacun des remarques de Siobhan. Oui, depuis cette soirée avec Jobs, les Aurors en avaient pris un coup : pas que ça n'en déplaise à Poppy qui n'avait de toute façon jamais vraiment eu confiance envers les hommes qui travaillent pour le Ministère, mais cela faisait tout de même régner un climat et une ambiance peu chaleureuse... Si eux, formés et entraînés, n'avaient pas pu retenir de tels évènements, personne sur Manadh n'était en sécurité. Ni sorciers, ni moldus. Une égalité imposée qui en serait presque plaisante si elle n'était pas de si mauvaise augure.

Le reste des explications, cependant, commence doucement à faire rêver Poppy. Petit à petit, elle lâche son crayon de papier pour ne laisser ses yeux que sur Siobhan et son projet qui se dessine dans sa tête. Elle est si expressive lorsqu'elle parle, on arrive parfaitement à visualiser tout ce qu'elle nous décrit - pendant un instant, Poppy se prend même à vouloir suivre quelques cours de soin aux créatures magiques ne serait-ce que pour l'écouter en tant qu'enseignante, vraiment. « Oui, oui, on peut se tutoyer ! ». La petite blonde continue de hocher la tête, en attendant patiemment la fin du flot de paroles et d'idées. Le visage posé entre ses deux mains, elle commence déjà à rêver de cette machine canidés protectrice, réalisant bien rapidement la difficulté des enchantements possibles et de leur réalisation. Mais déjà, Siohan n'a plus rien à ajouter, et tandis que Poppy a bien noté son ton interrogatif, elle n'a pas parfaitement écouté tous les détails de ses questions en suspens, trop préoccupée par ses propres idées. « Euh... Oui..? ». Est-t-il possible selon toi de leur donner ces capacités ? Ca, elle l'a bien entendu, mais les capacités décrites, son cerveau les a subtilement laissées passer au travers d'un filet, les oubliant scrupuleusement. Heureusement pour elle, l'étudiante avait tout de même retenu qu'il s'agissait de copier les chiens policiers moldus, et élevée parmi les non-sorciers, elle savait donc très bien à quoi ces animaux pouvaient être dressés.

« Hmmm... J'imagine, oui. Il faudrait les enchanter de façon à ce qu'ils aient comme un odorat, mais je ne vois pas trop en quoi retrouver leur maître dans une tempête sera très utile pour la sécurité de tous... ? Ou alors. J'ai rien compris. ». Non, rien, et Poppy se visualise déjà une reconstitution de Lassie dans son esprit, tout en se grattant le crâne, bien loin de la réalité. « Pour l'enchantement qui vise à briser la magie, par contre... Il faudrait un espèce de Protego constant ? Couplé à un Finite Incantatem, quelque chose du genre... Hm, ça va être intéressant ! ». Alors Poppy se lève, mime un visage parfaitement sûr de lui comme si elle savait déjà ce qu'elle faisait. Elle veut donner l'impression d'être une experte en la matière, elle, la petite étudiante de première année. Mais au fond, et Siobhan le réaliserait sûrement, Poppy est on ne peut plus perdue et perplexe. Faisant les cents pas autour des tables remplies de matières première pour l'ingénierie, la petite blonde saisit une plaque de métal et se retourne soudainement. « Avant tout, il faut décider les matières à utiliser ! Les métaux les plus nobles sont les meilleurs pour travailler les enchantements, pour avoir le plus de libertés et de sûreté de réussir. Mais... Ca va engendrer pas mal de dépenses... Ce projet, il n'est que de v-toi ? Ou tu as... je ne sais, des subventions, de la part de la ville, du ministère, de l'université ? ». Que de questions qui lui viennent alors qu'à son habitude, toutes ces interrogations d'ordre pratique ou logistique, elle n'en a que faire. Ça, c'est une preuve de son professionnalisme, mais pas même elle, qui regardait son propre reflet dans la plaque qu'elle tenait dans sa main, n'était capable de s'en rendre compte.

_________________

KEEP YOUR TEMPER
Poppy glousse en #FF3333

 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» livraison de la semaine...et flock!
» Feather, un oiseau haut en couleur !
» Questions sur Gossip Feather
» Feather Light
» « Up with the birds » ~ PV Louis (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Université Paracelse d'Atlantis :: Aile d'Ingénierie :: Salle des Machines-
Sauter vers: