Mini + I ain't afraid of no ghost
AuteurMessage
MolduavatarMoldu
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 02/08/2017 Messages 19 Points d’activité 0
      Pseudo : Angie
      Avatar : Ashley Moore
      Crédits : kawaiinekoj & endlesslove
  • INFOS UTILES
http://www.catharsis-rpg.com/t1068-mini-i-ain-t-afraid-of-no-gho
MessageSujet: Mini + I ain't afraid of no ghost   Ven 4 Aoû - 8:59

Sloane Melinda "Mini" Constantine
Informations civiles
Nom : Constantine. Pas forcément facile à porter, mais Mini s’en est toujours plutôt bien accommodée.
Prénom(s) : C’est ici que ça se gâte. Sloane Melinda Constantine n’a jamais été ravie de son prénom, ni même de son second. Ils respiraient tous deux un âge certain, n’avaient jamais été à la mode de son vivant, et elle doutait même qu’ils le soient après sa mort. Mini est rapidement venu les remplacer, avant de finalement s’y substituer si bien que la plupart des personnes qu’elle côtoie ignore ses véritables prénoms. Elle n’est pas véritablement certaine de l’origine de ce surnom (diminutif de Melinda ? Référence à sa petite taille ?) mais elle s’en contente parfaitement.
Date de naissance : 2 mars 1974. Douce et sensible Poisson, qui a bien du mal à s’accommoder de la solitude et accumule les cactus à chouchouter.
Âge actuel : 26 ans
Origines : Si vous lui posez la question, elle vous répondra que la famille de sa mère vient de Trinidad et Tobago et que celle de son père vient de quelque part au Royaume-Uni, sûrement.
Métier, cursus : Tatoueuse et gérante du Cactus Banana Tattoo. Un choix de carrière qui n'a étonné personne, d’autant plus que les seuls autres carrières pour lesquelles elle avait exprimé un intérêt depuis son enfance étaient celles de chasseuse de Pokémon et Ghostbuster.
Alignement politique : Difficile de ne pas être fascinée par la magie et ses prodiges, par la technomagie qu’elle utilise chaque jour lorsqu’elle tatoue des motifs mouvants, colorés, qui semblent s’animer inlassablement sur la peau de ses clients ; elle n’y comprend pas grand-chose, mais cela ne l’empêche pas d’ouvrir de grands yeux émerveillés à chaque fois. Elle est donc progressiste et souhaite qu’une assimilation des sorciers se produise.
Informations Magiques
Statut de sang : 100% Moldue, à sa connaissance. Pas la moindre goutte de sang sorcier. Fait qu'elle a immensément regretté lorsqu'elle était enfant, mais plus maintenant.
La magie en un mot : Intrigante.
Préjugés : Enfant, elle voyait la magique comme quelque chose de merveilleux, qui ne pouvait qu'aider les gens et leur rendre service ; sa première vision de la magie était cette pluie d'étoiles filantes, ces célébrations et ces cris de joie, alors comment en aurait-il pu être autrement ? Puis, évidemment, la guerre est arrivée.
Patronus : Si elle en était capable, il s'agirait sans doute d'une licorne ou d'un dauphin. Quelque chose dans ce goût là.
Épouvantard : Une guerre, sans aucun doute. Sa mère ne cesse de la mettre en garde ; elle la supplie de conserver sa culture, de ne pas se laisser attirer par celle des autres ; et Mini voit la peur dans les yeux de sa mère. Alors, elle la ressent également.
Miroir du Riséd : Lorsqu’elle était enfant, Mini rêvait de savoir utiliser la magie, elle aussi. Aujourd’hui, elle sait bien que ce qu’elle produit lorsqu’on lui met des aiguilles entre les doigts est tout aussi magique – alors cela serait plutôt une famille unie, sa famille, qui apparaîtrait. Celle qu'elle n'a pas encore construite, mais qui l'attend quelque part.
Ancienne école/maison : Un lycée de la banlieue de Londres, tout ce qu'il y a de plus banal.

Descriptions
Caractère de votre personnage
Attentionnée. Toujours là pour rendre service, toujours disponible pour ses amis. Même si cela sous-entend d’y passer des heures. Cœur d’artichaut Ses coups de cœurs sont faciles, puissants, lui font tourner la tête et ne sont pas toujours très intelligents. Drôle. Elle amuse, elle rit beaucoup. D’autant plus lorsque les personnes en face d’elle en ont besoin. Superstitieuse. Elle est très superstitieuse : hors de question d’approcher un chat noir, de passer sous une échelle ou de quitter son bracelet porte-bonheur. Gossip girl. L’esprit ouvert et l’œil attentif, Mini prête attention au moindre détail ; à la moindre rumeur. Elle aime les potins et les histoires, mais est suffisamment intelligente pour éviter de les colporter Tête en l’air. On dit d’elle qu’elle n’est pas très vive d’esprit, un peu trop dans la lune. Ce n’est pas complètement faux. Ce n’est pourtant pas totalement vrai ; son esprit est brouillon, sa réflexion pas toujours très agile, mais elle est loin d’être stupide. Juste un peu trop rêveuse. Créative. Elle ne parvient pas à se rappeler d’une période de sa vie où elle n’avait pas un crayon entre les doigts, où elle ne tentait pas de créer quelque chose. Son choix professionnel n’a donc étonné personne de son entourage. Anxieuse. Il n’est pas rare de la voir enrouler nerveusement une mèche de ses cheveux frisés autour de son index, surtout lorsqu’elle est projetée dans une situation qui la rend inconfortable ou lorsqu’elle subit une quelconque pression. Obsessionnelle. Le plus souvent, la seule chose qui lui permette de s’extirper de son anxiété, c’est noircir des carnets à dessin, recouvrir des toiles de peinture, repeindre les murs de son appartement – n’importe quoi qui lui occupe les mains et l’esprit. Bavarde. Elle parle. Beaucoup. Enormément. Parfois, on ne peut pas l’arrêter. Idéaliste. Elle se représente toujours des mondes égalitaires, égaux, où chacun a sa place quelle que soit ses origines ; redescendre sur Terre lui est difficile, car trop douloureux. Débrouillarde. Elle est partie tôt de chez elle pour poursuivre ses rêves, surtout lorsqu’ils n’évoquaient rien à ses parents ; il lui a fallu apprendre à savoir s’occuper d’elle-même, et rapidement. Contemplative. Elle s’enfonce dans ses rêves et ses pensées facilement, en oubliant parfois de vivre et d’agir, maintenant qu’elle a poursuit ses rêves – pourtant, elle sent qu’elle en a besoin de nouveaux, même si elle ne sait pas encore quoi. Naïve. Il est facile de lui faire gober ce que l’on souhaite, surtout si elle apprécie son interlocuteur. Elle veut toujours rendre service, et fait bien trop facilement confiance aux autres. Influençable. Malheureusement pour elle, elle apprécie presque tout le monde. Rancunière. Elle est douce, Mini, elle est frêle et a le cœur sur la main ; mais elle n’oublie jamais rien. Les rares personnes qu’elle n’apprécie pas sont détestées pour une raison bien précise. Romantique. Elle ne l’avouera pas, mais quelque part, au fond d’elle-même, elle attend quelqu’un. Jalouse. Beaucoup trop sensible, beaucoup trop anxieuse – cela finit toujours par ressortir un jour ou l’autre. Désordonnée. Pas la peine de lui faire remarquer. Elle sait. Et ce n’est pas faute d’avoir tenté d’y faire quelque chose. Passionnée. Du coup, elle répond que sa créativité s’exprime dans le chaos, et que c’est comme ça. Maladroite. Lorsqu’elle n’est pas en train de tatouer, sa perception de l’espace devient pratiquement nulle, et il n’est pas rare d’entendre des bruits de porcelaine cassée et des jurons provenir de son appartement. Soit parce qu’elle a cassé quelque chose, soit parce qu’elle s’est cognée dans un meuble qu’elle possède pourtant depuis des années.

Autres informations
Mini n'a jamais eu une haute stature. En revanche, elle dispose d'une masse capillaire non négligeable, qui est souvent source d'agacement et de contraintes. Elle collectionne les cactus. Chaque cactus a un nom bien précis, souvent issu des films ou des livres qu'elle a aimés. Elle est fille unique. Elle n'est pas tatouée ; elle attend le modèle idéal, l'inspiration. Quelque chose. Pétrie de convictions, il est difficile de la faire aller contre ses idéaux. Sa couleur préférée est le jaune, et il est plutôt rare qu'elle n'en porte pas. Elle est devenue spécialiste des tatouages magiques mouvants. Bien qu'elle l'impressionne beaucoup, la magie a tendance a l'effrayer, parfois. Surtout parce qu'elle ne la comprend pas. Elle adore les romans à l'eau de rose, et son auteur préféré est Jude Whitmore. Egalement passionnée de poésie et de science fiction, ses étagères croulent sous des livres qui n'ont souvent rien à voir les uns avec les autres. Elle peint, beaucoup, souvent, principalement des paysages aux couleurs douces et des fleurs pastel. Il est difficile de la décrocher de sa Gameboy Color une fois qu'elle a commencé à jouer. Son Walkman est toujours dans son sac à dos, et, le plus souvent, c'est une mixtape pop qui est à l'intérieur. Elle aime tout ce qui est sucré, et déteste l'amertume du café. On peut donc s'attendre à la voir noyer son café dans de la crème et des marshmallow. Le terme "moldu" ne lui plait pas particulièrement, mais elle ne sait pas vraiment comment le remplacer. Elle a peur de ne pas trouver sa place, de perdre la vue, des petits espaces sans fenêtre et enfin de la noyade, étant donné qu'elle ne sait pas bien nager. Elle déteste donc les étendues d'eau, et n'y trempe qu'un orteil, éventuellement. Une bonne partie de sa famille lui tape sur les nerfs et elle ne s'entend pas particulièrement bien avec eux. L'indépendance que lui apportait le tatouage a donc été accueillie comme une libération. Elle déteste la solitude, pourtant, et a du mal à vivre seule - elle se repose énormément sur ses amis et sur les membres de sa famille qui ne tente pas de lui extorquer quoi que ce soit. Et sur son chat. Même s'il est ingrat.

Réputation
Mini a toujours été vue comme cette fille rêveuse, tête en l’air, un peu trop prône à collecter les ragots – mais pas méchante, vraiment. Toujours adorable et serviable, un peu trop manipulable, parfois. Et ses parents craignaient qu’elle se fasse influencer par les mauvaises personnes et ne trouve jamais sa voie, jamais ce qui ferait d’elle quelqu’un d’exceptionnel – car, à n’en pas douter, elle était déjà quelqu’un d’exceptionnel.

Et puis, un jour, elle a commencé à tatouer. Et le second, elle a commencé à tatouer des motifs magiques, mouvants, qui peuvent changer de couleur et réagir à l’humeur. En toute honnêteté, elle n’a aucune idée du fonctionnement magique – mais elle le fait bien. Très bien, même. Elle a été une des premières à s’intéresser à cette nouvelle technologie, à vouloir l’essayer, la maîtriser. Elle est une des pionnières, une des plus douées, et tous ceux qui s’intéressent un tant soit peu au tatouage ont forcément déjà entendu parler de Mini Constantine.

Rêves & Ambitions
Autrefois, elle rêvait à la magie ; ensuite, elle a rêvé a en faire partie, d’une façon ou d’une autre. Elle voulait juste trouver sa voie, et elle l’a fait ; elle est incroyablement douée dans ce qu’elle fait.

Pourtant, elle a besoin de plus – elle a le sentiment qu’elle doit chasser quelque chose, se lancer à la poursuite de nouveaux rêves. Seulement, ils ne lui sont pas encore apparus – alors elle attend, patiemment.

Ou pas, d’ailleurs. Elle trépigne plutôt d’impatience.


Opinions Politiques
Quel est le ressenti de votre personnage vis à vis de la mixité ?
Le secret a été levé alors que Mini n’était qu’une enfant ; elle ne se rappelle pas ne pas avoir su que la magie existait. Au début, ce n’était que son esprit d’enfant qui voulait croire en la magie des dessins animés qu’elle pouvait regarder, des films que ses parents lui montraient ; et puis, un jour, après une pluie d’étoile filante en plein jour, elle avait su. Pendant longtemps, c’était un monde merveilleux, quelque chose qui la faisait rêver, quelque chose qu’elle aurait souhaité connaître, en dépit des murmures des adultes et des réticences de sa famille.

Et puis elle avait grandi sans jamais recevoir sa lettre de Poudlard, sans jamais accéder véritablement à ce monde, en l’effleurant seulement au début avant d’accepter toutes les opportunités que la technomagie pouvait lui offrir.

Et la guerre était arrivée. Elle avait vu des ponts s’écrouler, des massacres se produire, des villages être rasés, la peur se répandre partout, partout comme la brume de ces Détraqueurs qu’elle ne pouvait voir mais en lesquels elle croyait tout de même ; et son émerveillement n’avait pas totalement disparu, mais il s’était voilé, il s’était froissé, légèrement. Elle voulait toujours croire en les bienfaits d’une coopération, à une assimilation complète des sorciers – mais elle n’était pas certaine qu’eux le souhaitent véritablement.

Que pense-t-il des rumeurs de groupuscules extrémistes sorciers et moldus, tels que Magic is Might et Gloriam ?
L’effroi qui lui parcourait l’échine alors que sa mère et elle lisaient dans la presse les revendications des Mangemorts et leurs actes n’a jamais totalement disparu ; et les murmures, sombres, que sa mère laissait échapper en créole, n’avaient jamais véritablement quitté son oreille.

Alors lorsque les premiers attentats se produisirent, les murmures étaient devenus assourdissants, comparable à l’appel des tambours. Et Mini est terrifiée, car qu’est-ce qu’une petite tatoueuse, aussi douée soit-elle, pourrait bien y faire ?
La technomagie: bonne ou mauvaise idée ? Pourquoi ?
La technomagie est ce qui lui permet de vivre, ce sur quoi toute sa réputation est basée ; car elle est la spécialiste des tatouages magiques mouvants, et ce n’est pas pour rien. Elle trace ces motifs qui s’animent, qui parcourent le corps de leur hôte et ondulent avec grâce, animés par son talent et son application.

S’il est vrai qu’elle frémit parfois lorsque certaines possibilités sont évoquées, elle ne voit pas comment elle pourrait se séparer de la technomagie, des possibilités qu’elle lui offre, des merveilles qu’il leur reste encore à découvrir et à créer.


Biographie


    They thought she would hide from the hurricane
    but she turned out to be a storm chaser.


1981 – Elle s’était endormie dans la voiture. Sa mère l’avait portée dans ses bras et déposée dans son lit alors qu’elle était encore vêtue de son costume d’Halloween, et Sloane avait continué à dormir dans les étoffes dorées de sa robe de princesse. Au bout de plusieurs heures, presque au bout de la nuit, pourtant, elle finit par s’éveiller, gênée par les bruissements de tissu à chaque fois qu’elle bougeait et par le papier crépon qui ornait ses cheveux ; elle s’était alors levée, vacillant encore de sommeil, et s’apprêtait à tenter de l’enlever lorsqu’une lueur l’interpella.

Des étoiles filantes.

Vers huit heure du matin, sa mère ouvrit la porte pour la trouver assise au rebord de la fenêtre, encore absorbée par la vision de ces étoiles qui pleuvaient partout, tout le temps, sans interruption ; par les célébrations et la musique qu’elle entendait depuis sa chambre, au cœur de Londres.

Quelque chose lui paraissait bizarre – et c’était un sentiment confus, sur lequel elle ne parvenait pas à mettre le doigt, mais c’était beaucoup trop joli pour qu’elle s’y attarde.


1988 – Le soleil brûlait sur sa nuque, et les bruits de pas de Mini se répercutaient sur les murs alors que la semelle de ses chaussures claquait désagréablement sur les pavements. Elle pesta, maudissant les chaussures de son uniforme, et manqua de percuter Linda.

« Bah alors, pourquoi tu t’arrêtes ? » demanda-t-elle, rattrapant son équilibre, remettant ses cheveux en place. « C’est pas ici, si ? Je vois rien. Tu crois que c’est ici ? Ou on s’est perdues ? On n’a qu’à passer par l’entrée moldue, non ? »

Linda ne répondit pas immédiatement. Son ancienne camarade de classe semblait regarder quelque chose de lointain, quelque chose que Mini ne pouvait pas voir.

« Mais si » fit-elle, finalement, en tendant le doigt. « C’est ici, tu peux pas le voir ? »

Et Mini secoua la tête, les sourcils froncés d’incompréhension – alors quand Linda la guida droit vers un mur, elle prit peur, et s’arrêta net alors qu’elle contempla le corps de sa camarade disparaître dans le mur.

« Ben pourquoi tu viens pas ? »

Mini ouvrit la bouche, comme si elle voulait répondre, mais elle n’avait absolument rien à répondre à la voix de Linda qui sortait du mur. Alors une main jaillit du mur, et l’agrippa avant même qu’elle ne puisse réagir, la projetant directement – et Mini frémit, se tendit, se prépara à l’impact… Qui n’arriva pas.

Lorsqu’elle rouvrit les yeux, elle était dans un bar étrange, un peu effrayant, à l’allure à la fois austère et mal entretenue – pourtant il était bondé, les gens se poussaient, se mêlaient les uns aux autres, discutaient fort et échangeaient des blagues. Elle se recroquevilla immédiatement, consciente de ne pas être à sa place, que ce n’était pas le chemin que les Moldus, comme elle, empruntaient généralement.

Puis elle vit quelqu’un utiliser sa baguette pour la première fois de sa vie, et son corps lui sembla attiré comme un aimant – comme si elle ne pouvait s’empêcher d’aller vers cette vieille sorcière qui agitait la cuillère dans sa tasse sans même la toucher. Et le reste ne devint qu’un entremêlement de couleurs et d’émerveillement, de lumières qui se répercutaient partout et qui l’éblouissait, des boutiques dont elle parvenait à peine à se rappeler ; c’était sa première fois sur le Chemin de Traverse, c’est vrai, mais ce qu’il en restait était surtout ce sentiment de chaleur, là, entre ses côtes.


1995 – « Et donc c’est magique ? »

Mini était dans un salon de la technomagie, contemplant très attentivement la machine à tatouer que le fabricant lui montrait.

« C’est technomagique »
corrigea-t-il. « Cela utilise à la fois la magie et la technologie.
- Okay, et ça marche comment ? » s’enquéra-t-elle.

Il commença alors des explications incompréhensibles, discutant de la difficulté d’ensorceler une machine suffisamment puissamment pour qu’elle soit fonctionnelle, mais pas assez pour également empêcher une utilisation dite traditionnelle. Elle finit par l’arrêter, complètement perdue, et pas tout à fait certaine que cela soit pertinent – après tout, elle s’était égarée au bout de trente secondes, se demandant si sa barbe était plutôt rousse ou plutôt châtain clair pendant un long moment, avant de finalement trancher pour le roux.

« Et du coup c’est quoi l’avantage ? » finit-elle par demander, voyant que la bouche de son interlocuteur ne s’était pas animée depuis plusieurs secondes.

Il haussa un sourcil, et lui tendit la machine et une des oranges qui reposaient dans un panier, juste à côté de lui.

« Vous voulez essayer ? »

Elle saisit la machine avec prudence, l’examinant sous tous ses angles sans véritablement parvenir à déceler de différence avec celle qu’elle utilisait habituellement – à part peut être qu’elle était beaucoup plus neuve, beaucoup plus jolie, plus finement réalisée et ciselée, aux couleurs chatoyantes. Alors elle se mit à tatouer sur la peau de l’orange sans vraiment s’attendre à quoi que ce soit, traçant un cercle d’encre noire. Quelque chose était différent, pourtant, et elle le sentait alors qu’elle le traçait ; quelque chose était étrange. Confus.

Et elle se redressa, et elle contempla son œuvre. Et au bout de quelques secondes, son œuvre sembla se détacher de l’orange pour se mettre à rouler ailleurs – mais elle était toujours sur l’orange. Elle était juste mouvante.

Mini releva la tête vers le fabricant, et, les yeux encore brillants d’admiration, le teint encore rosi par la surprise, elle ne prononça qu’un mot ; « Combien ? »


1996 – La brume est partout, la brume est impossible à éviter. Elle s’infiltre dans les vêtements, dans les fenêtres, dans son corps et semble la tremper jusque dans ses os. Détraqueurs murmurent ceux qui possèdent des pouvoirs. Danger murmurent tous ceux qui ont une once de bon sens. Sa mère plonge le sachet de thé dans l’eau chaude, alors que Mini joue à la game boy de façon absente, ses pouces appuyant machinalement sur les boutons.

La radio crépite, listant les morts, et les pages réservées aux nouveaux articles au cours de la journée du Breakfast Chronicles sont ouvertes sur la table de la cuisine de ses parents. Cela faisait deux semaines que le retour de celui qui se faisait appeler Lord Voldemort avait été annoncé ; et les articles d’analystes spécialisés dans le monde magique s’étaient succédés, appelant au calme et aux précautions, demandant à ce que chacun reste chez soi et suive les mesures de sécurité distribuées par le Ministère de la Magie à la population entière.

Une femme avait été tuée chez elle, à quelques pas à peine du 10 Downing Street. Certains murmuraient que ce Voldemort l’avait tué lui-même – c’était tout ce que les gens étaient capables de faire, désormais. Murmurer. Trop terrifiés par les livres d’histoire de la magie moderne qui avaient été étudié par la génération de Mini à l’école, et achetés par celle de ses parents lorsque le monde magique avait été révélé.

« Tu ne devrais pas rester à Londres, maman » avait un jour proposé Mini. « Tu devrais venir en Ecosse avec moi. »

Elle avait secoué la tête, et Mini n’avait pas insisté. La peur lui collait au corps, mais en même temps – que pouvait-elle bien y faire ?


1997 – Mini portait maladroitement un plateau chargé de tasses remplies de thé brûlant, et essayait de ne pas penser à la possibilité qu’elle puisse le renverser en descendant les escaliers qui menaient à la cave. Elle finit pourtant par réussir à descendre, et posa le plateau avec précautions sur la table qu’il y avaient descendus, se guidant à la lueur des lampes suspendues un peu partout pour tenter d’éclairer au mieux cet endroit qu’elle avait toujours trouvé sinistre.

« Tout va bien ? » demanda-t-elle à Linda, assise sur son lit de fortune, composé d’un sofa et d’une montagne d’oreillers.

Linda hocha la tête, avant de se redresser et de s’asseoir à la table, attrapant la tasse de thé brûlante entre ses doigts. Un de ses camarades, un garçons appelé Mark, imita ses gestes, et s’assit, lui aussi.

« On ne restera pas longtemps »
promit Linda.
- Vous pouvez rester aussi longtemps que vous le souhaitez » rétorqua Mini. « Les rafleurs ne viendront jamais par ici, vous êtes en sécurité.
- Ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils ne remontent jusqu’à toi, répliqua Linda en secouant la tête. On va faire des réserves de provisions, et on repartira. Je ne veux pas te mettre en danger. »

Mini soupira, et haussa les épaules. Elles avaient déjà eu cette conversation mille fois depuis que Linda et Mark avaient atterri chez elle, fuyant les rafleurs et les Mangemorts ; apparemment, leur sang n’était pas assez pur à leurs yeux. Linda était têtue, et il était inutile de discuter.

« Promets moi que tu reviendras si jamais tu as des problèmes, alors. »

Et Linda hocha la tête, lui adressant un sourire à moitié dissimulé par la tasse de thé qu’elle avait porté à ses lèvres.


1998 – Cela avait été beaucoup plus facile que prévu.

Mini disposait ses cactus dans l’appartement juste au-dessus de son salon de tatouage – le sien. Rien qu’à elle. – tout en regardant l’agitation qui animait la place principale d’Atlantis ; et elle sentait quelque chose de chaud, là, entre ses côtes, une chaleur diffuse et étrange, qui lui semblait familière et réconfortante.

Elle voyait les mondes moldus et sorciers se rencontrer, tenter de se lier et de ne pas s’affronter, juste devant ses yeux, juste devant elle – et elle, l’humaine sans pouvoirs qui tatouait à l’aide de la technomagie, participait enfin à quelque chose de plus grand qu’elle.

Elle voulait plus, pourtant, songea-t-elle alors qu’elle gravait une fleur colorée, aux pétales bleus argentés, sur la peau de sa toute première cliente à Atlantis ; elle voulait tellement plus. Elle voulait repartir à la chasse aux rêves, ayant accompli ceux qu’elle possédait déjà.

Mini avait voyagé, elle avait trouvé sa voie, elle avait réussi à faire partie de ce monde magique qui l’avait toujours fait rêver et elle était présente, désormais, dans la première ville ouvertement mixte du Royaume-Uni depuis le Moyen-Âge et l’instauration du secret.

Elle voulait plus, pourtant.

Tellement plus.

Le seul problème, c’est qu’elle n’était pas encore tout à fait certaine de quoi.



    « Is this thing safe ? »
    « Safe as life. »


AVENGEDINCHAINS




À propos du joueur...
Prénom ou pseudo : Batgirl Lexie
Âge : 22 ans BG
Célébrité sur votre avatar : Ashley Moore
De quelle manière avez-vous trouvé le forum ? Eyes
Avez-vous lu le topic dédié aux nouveaux joueurs (ici) ? Non Salace

Signature du Règlement
Pour connaître les règles du forum, pour les respecter et ainsi pour vous garantir une bonne expérience de jeu avec nous, nous vous demandons de lire le règlement en suivant ce lien et d'inscrire ici votre engagement à le suivre.
Je m'engage à suivre le règlement de Catharsis et à accepter les conséquences qui résulteront du non-respect de ce dernier, s'il y a lieu. J'inscrirai ici mon pseudo pour prouver cet engagement :
Mini Constantine

_________________
▵ pillow fort architect ▵
Invité
MessageSujet: Re: Mini + I ain't afraid of no ghost   Ven 4 Aoû - 9:01

Bienvenue Sloane.
Sorcier - StaffavatarSorcier - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 1541 Points d’activité 61
      Pseudo : Bruleciel
      Avatar : Gaspard Freak Ulliel
      Crédits : Shiya (avatar) Mysie & Melo (signature)
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis - Enclave Résidentielle Sorcière.
      Patronus: Un Lion. Avec ses bons et ses mauvais côtés.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t25-leandre-rosier-la-haine-
MessageSujet: Re: Mini + I ain't afraid of no ghost   Sam 5 Aoû - 4:00

Elle est toute choupette mini Pervy

_________________

Invité
MessageSujet: Re: Mini + I ain't afraid of no ghost   Sam 5 Aoû - 19:24

Rebienvenue Smile 2
Étudiant・Sorcier - StaffavatarÉtudiant・Sorcier - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 07/01/2017 Messages 1374 Points d’activité 131
      Pseudo : Callipyge
      Avatar : Lily-Rose Depp
      Crédits : Avatar : Châtaigne | Signature : EXORDIUM.
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Résidence Universitaire des Faubourgs, Bat. 3
      Patronus: Un petit singe Capucin, le patronus de Tomás qu'elle a accaparé.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t356-poppy-who-in-the-world-
MessageSujet: Re: Mini + I ain't afraid of no ghost   Sam 5 Aoû - 19:40

Rebienvenue avec cette petite moldue ♥

_________________

KEEP YOUR TEMPER
Poppy glousse en #FF3333

 
Moldu - StaffavatarMoldu - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 406 Points d’activité 37
      Pseudo : Lexie
      Avatar : Ben Wishaw
      Crédits : Bazzart
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Centre-ville d'Atlantis
      Patronus: /
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t27-jude-whitmore-travel-far
MessageSujet: Re: Mini + I ain't afraid of no ghost   Sam 5 Aoû - 22:50

Non mais qu'est-ce qu'elle est belle Ashley Derp Bave Et t'es en train de lui faire endosser un personnage trop cool en plus Brille ENFIN

_________________
« Moments like this »
All boundaries are conventions, waiting to be transcended. One may transcend any convention if only one can first conceive of doing so.
©crackintime
Étudiant・Sorcier - StaffavatarÉtudiant・Sorcier - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 474 Points d’activité 0
      Pseudo : Melody.
      Avatar : Ju JingYi (鞠婧祎).
      Crédits : moi-même.
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Résidence Universitaire des Faubourgs.
      Patronus: Un cygne blanc.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t23-cho-baby-the-stars-shine
MessageSujet: Re: Mini + I ain't afraid of no ghost   Dim 6 Aoû - 22:13

AH BAH ENFIN Derp

_________________
Étudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 137 Points d’activité 16
      Pseudo : Kal. A
      Avatar : Jake Cooper
      Crédits : cranberry
  • INFOS UTILES
http://www.catharsis-rpg.com/t212-aedan-c-wester
MessageSujet: Re: Mini + I ain't afraid of no ghost   Dim 13 Aoû - 1:43

MAGNIFIK MA CHEWIIIIII ♥
Ok j'arrête.
Bienvenue ou re- bienvenue ! :3

_________________

Aedan C. Wester
SorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 1975 Points d’activité 67
      Pseudo : Ama
      Avatar : Emily Blunt
      Crédits : Ama
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis
      Patronus: Un appaloosa léopard
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t140-emilia-les-animaux-sont
MessageSujet: Re: Mini + I ain't afraid of no ghost   Dim 13 Aoû - 6:51

Rebienvenue et bon courage pour la rédaction de ta fiche Cheerleading Cheerleading Cheerleading

_________________

PROUD MEMBER OF ::
 
Étudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 29/03/2017 Messages 886 Points d’activité 43
      Pseudo : Flow
      Avatar : Herman Tømmeraas
      Crédits : Me, myself and Google
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Les Salines
      Patronus: un Mustang
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t708-finn-w-bowman-keep-my-g
MessageSujet: Re: Mini + I ain't afraid of no ghost   Dim 13 Aoû - 7:40

Rebienvenuuuuuue avec ce mais waouuh de personnage. Cat face

_________________
How could this happen to me?
I open my eyes, I try to see but I'm blinded by the white light. I can't remember how, I can't remember why I'm lying here tonight. And I can't stand the pain, and I can't make it go away.

Ship de l'amûûûr:
 
Étudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/03/2017 Messages 637 Points d’activité 30
      Pseudo : Holly-chat ♡ KhalWirgo
      Avatar : Joseph fucking bg Morgan adieu les ovaires.
      Crédits : Mouwamayme.
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Ton coeur Mazi ♡...
      Patronus: Une énorme salamandre de la dimension d'un dragon adolescent.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t1204-jackson-come-to-the-sacre-we-
MessageSujet: Re: Mini + I ain't afraid of no ghost   Jeu 17 Aoû - 3:55

Magnifique avatar Coeur ! Bienvenue à toi sur ce fow enchanté !

_________________

REJOIGNEZ LE SACRE

Professeur - StaffavatarProfesseur - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 618 Points d’activité 0
      Pseudo : Uneraell / Line
      Avatar : Jackson Rathbone
      Crédits : Melody, Niniel
  • INFOS UTILES
http://www.catharsis-rpg.com/t20-keith-r-campbell-as-soon
MessageSujet: Re: Mini + I ain't afraid of no ghost   Jeu 17 Aoû - 11:25

TU N'AS PAS LU LE TOPIC DÉDIÉ AUX NOUVEAUX

Pff.

Bienvenue.

_________________

PASSION


EXPRESSION

Sorcier - StaffavatarSorcier - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 364 Points d’activité 26
      Pseudo : Angie / Batgirl
      Avatar : Lucky Blue Smith
      Crédits : little liars & endlesslove
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: La villa du Sacre
      Patronus: Inexistant, impossible à invoquer.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t21-draco-choking-on-my-prid
MessageSujet: Re: Mini + I ain't afraid of no ghost   Sam 26 Aoû - 18:40

Iiiiih merci tout le monde Brille

@Cho Chang je vois pas du tout de quoi tu veux parler.
@Keith R. Campbell Eyes Eyes Eyes ET NON

_________________
Sorry about the bony elbows, sorry we lived here, sorry about the scene at the bottom of the stairwell and how i ruined everything by saying it out loud. especially that, but i should have known.
he was a miracle of moving parts, a study in survival
Staff/PNJavatarStaff/PNJ
MessageSujet: Re: Mini + I ain't afraid of no ghost   Dim 27 Aoû - 5:14


Bienvenue, cher habitant !

Tu es dès à présent validé, le jeu se trouve désormais à portée de main !

Il te reste néanmoins quelques formalités importantes à finaliser afin de te garantir une évolution sans accroc dans l’univers de Catharsis.
Tout d’abord, pense à aller réserver ton avatar dans le bottin, à compléter le recensement de Catharsis et à signaler ton nouveau personnage dans registre des comptes multiples si nécessaire. Il est aussi utile de te créer un journal de bord pour garder le fil de tes aventures, ainsi qu’une fiche de liens pour décrire tes relations avec les autres.
Enfin, une boîte aux lettres permettra de te contacter facilement IRP, et une demande de logement signalera ton arrivée à tes voisins ! Enfin, il est utile de faire référencer ton activité professionnelle dans le registre des métiers, où tu pourras également proposer des jobs aux étudiants si tu as besoin de petites mains. Dernière chose, si tu souhaites être ajouté à la conversation Skype qui regroupe les membres de Catharsis, n'hésite pas à envoyer un MP à un membre du staff !

Bon jeu !

Contenu sponsoriséVoir son profil
MessageSujet: Re: Mini + I ain't afraid of no ghost   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Libre] I ain't afraid of no ghost.
» Les mini-quêtes/évents de Slayers Online
» 40k Mini-Tournoi 2 VS 2 :: Samedi 5 février au Grimoire
» Mini Jeu le Seigneur des Anneaux
» Idée de mini jeux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Hors-Jeu - Personnages :: Présentation des Personnages :: Résidents d'Atlantis・Autres :: Fiches validées - Résidents d'Atlantis・Autres-
Sauter vers: